Begnins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Begnins
Begnins
La commune vue du ciel.
Blason de Begnins
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Nyon
Communes limitrophes Burtigny, Luins, Gland, Vich, Bassins, Le Vaud
Syndic Antoine Nicolas
NPA 1268
N° OFS 5704
Démographie
Gentilé Begninois
Population
permanente
1 952 hab. (31 décembre 2018)
Densité 408 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 26′ 27″ nord, 6° 14′ 53″ est
Altitude 537 m
Superficie 4,78 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Begnins
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Begnins
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Begnins
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Begnins
Liens
Site web www.begnins.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Begnins est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Nyon et faisant partie de la zone viticole de la Côte vaudoise.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne (1964)

Toponymie et héraldique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Monuments et curiosités[3][modifier | modifier le code]

  • Eglise réformée Notre-Dame fondée au 11e s. Edifice à une nef et chœur carré surmonté d'un clocher surélevé au 15e s. Au sud trois chapelles des 14e s. et 15e s., façade de 1932.
  • La chapelle catholique romaine Saint-Michel (ch. de Fleuri 10), a été construite en 1969-1970 46° 26′ 23″ N, 6° 14′ 41″ E[4]
  • Le village compte trois châteaux, à savoir ceux du Martheray, de Rochefort et de Cottens[5].
  • Château du Martheray, autrefois résidence des seigneurs de Begnins. L'édifice qui a été très remanié au 19e s. conserve une tour-escalier de 1671.
  • Château de Rochefort (ou de Menthon), demeure de la fin du Moyen Age reconstruite au 16e-18e s.

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Le sentier des Toblerones suit la ligne des Toblerones, une ligne de fortifications datant de la Seconde Guerre mondiale.

Sociétés locales[modifier | modifier le code]

  • Ski-club des jeunes de Begnins
  • Société de Jeunesse
  • Fanfare La Lyre
  • Association des Intérêts de Begnins ADIB
  • Union des Sociétés Locales de Begnins USLB
  • Football Club Genolier-Begnins
  • Unihockey Club Begnins
  • Jval Open Air Club

Personnalités[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gabrielle Sénéchaud, Begnins à rebrousse-temps, Morges, Éditions Cabédita, 1989
  • Evelyne Pintado et Jean-Michel Remy, Entre ciel et vigne, un siècle de vie catholique à Begnins, Morges, Éditions Cabédita

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Guide culturel de la Suisse, Zürich, Ex Libris, , 445 p., p. 62
  4. Université de Berne, base de données sur l'architecture religieuse moderne en Suisse (https://www.schweizerkirchenbautag.unibe.ch/moderner_kirchenbau/index_ger.html)
  5. Begnins à Rebrousse-Temps
  6. Anne Wiazemsky, Une année studieuse, Gallimard, 2011, p. 210.

Sur les autres projets Wikimedia :