Peney-le-Jorat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Peney-le-Jorat
Peney-le-Jorat
Blason de Peney-le-Jorat
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Gros-de-Vaud
Commune Jorat-Menthue
NPA 1059
N° OFS 5796
Démographie
Gentilé Les Penatzets
Population
permanente
377 hab. (avant la fusion)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 37′ 56″ nord, 6° 43′ 39″ est
Altitude 844 m
Superficie 4,46 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Peney-le-Jorat
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Peney-le-Jorat
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Peney-le-Jorat
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Peney-le-Jorat est une ancienne commune et localité suisse du canton de Vaud, située sur le territoire de Jorat-Menthue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo aérienne prise à 1200 m par Walter Mittelholzer, Peney-le-Jorat au premier plan (1924)

Peney-le-Jorat fut mentionné vers 1141/1143 sous le nom de Pinoy. Des restes probables de villae et de matériel romains y furent découverts, ainsi que d'une nécropole du haut Moyen Âge. Peney fut donné entre 1134 et 1143 par Albert de Dommartin à l'abbaye de Hautcrêt, qui reçut encore en 1154 les terres que Garnier de Palézieux y possédait. Les religieux installèrent alors une grange autour de laquelle le village se développa. Ils y possédaient également un four et un moulin. Dès 1151, les Goumoëns concédèrent à Hautcrêt des droits d'usage dans leurs bois du Jorat. Peney fit partie du bailliage bernois d'Oron (1557-1798), puis du district vaudois d'Oron (1798-2006)[3].

Peney relevait de la paroisse de Dommartin avant de devenir le centre d'une suffragance pastorale en 1794. L'église et la cure furent construites en 1795 et Peney était le siège d'une paroisse dès 1840. Au début du XXIe siècle, Peney faisait partie d'une grande paroisse avec quatorze autres communes. En 2005, le secteur primaire offrait encore 36 % des emplois[3].

Le , Peney-le-Jorat fusionna avec les communes de Montaubion-Chardonney, Sottens, Villars-Mendraz et Villars-Tiercelin pour former la nouvelle commune de Jorat-Menthue.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, composé du village de Peney-le-Jorat et de plusieurs hameaux, était située sur un plateau élevé du Jorat[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Peney-le-Jorat compte 6 feux en 1432 et 15 en 1558 puis 244 habitants en 1803, 395 en 1850, 283 en 1900, 249 en 1950 et 312 en 2000.[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a b c et d Olivier Frédéric Dubuis, « Peney-le-Jorat » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :