L'Abergement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Abergement
L'Abergement
Vue du village depuis la route de Sergey.
Blason de L'Abergement
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Jura-Nord vaudois
Localité(s) L'Abergement, Le Vailloud
Communes limitrophes Baulmes, Rances, Sergey, Les Clées, Lignerolle, France
Syndic Monique Salvi
NPA 1355
No OFS 5741
Démographie
Population
permanente
256 hab. (31 décembre 2020)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 45′ 15″ nord, 6° 29′ 20″ est
Altitude 653 m
Superficie 5,78 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
L'Abergement
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
L'Abergement
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
L'Abergement
Liens
Site web www.labergement.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

L'Abergement est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district du Jura-Nord vaudois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

L'Abergement est située au pied du Jura[3], entre les communes de Baulmes, Rances, Sergey, Les Clées, Lignerolle, ainsi que Jougne en France.

Rose des vents Jougne Drapeau de la France France Rances Rose des vents
Lignerolle N Sergey
O    L'Abergement    E
S
Les Clées
Panorama du village niché au pied du Suchet dont on aperçoit le sommet.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune s'étend sur 572 hectares[4].

La commune de L'Abergement s'étend sur trois étages géographiques différents[4]. La partie inférieure de la commune, située entre 620 et 780 mètres d'altitude, comprend le village à proprement parler ainsi que des terres agricoles[4]. La partie supérieure de la commune, située entre 1 200 et 1 460 mètres, est composée de pâturages[4]. Entre les deux, la partie intermédiaire, très pentue, est couverte de forêts[4].

Population[modifier | modifier le code]

Surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont surnommés les Loups (lè Lâo en patois vaudois)[5], peut-être parce que des villageois ont croisé ces animaux près des forêts de la région[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dépendante de la seigneurie des Clées pendant la période médiévale, L'Abergement a ensuite été rattaché au bailliage d'Yverdon et à la châtellenie des Clées pendant l'occupation bernoise (1536-1798)[3]. Le village est doté d'une grande salle depuis 1970.

Les bornes frontière de Baulmes[modifier | modifier le code]

Les bornes frontière entre Baulmes et la France

Politique[modifier | modifier le code]

La commune de L'Abergement est dotée d'une municipalité de cinq membres (exécutif) et d'un conseil général (législatif). La Municipalité est élue au suffrage universel, selon le système majoritaire, pour une période de cinq ans. Le Conseil général est ouvert à l'ensemble des citoyens de la commune.

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Le temple, construit en 1901, possède depuis 1941 des vitraux initialement conçus pour la cathédrale de Lausanne[3], œuvres d'Eugène Grasset[7].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. a b et c « Abergement, L' », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le )
  4. a b c d et e Hermann Evard, « L'Abergement, un village tranquille et séduisant », Journal d'Yverdon et du Nord vaudois,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  5. Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 2
  6. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 11
  7. http://www.labergement.ch/lacommune.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :