Sévery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sévery
Sévery
Blason de Sévery
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Morges
Communes limitrophes Pampigny, Cottens (VD), Échichens, Apples
Syndic Marendaz Fabrice
NPA 1141
No OFS 5500
Démographie
Population
permanente
227 hab. (31 décembre 2019)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 35′ 00″ nord, 6° 26′ 00″ est
Altitude 607 m
Superficie 2,38 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Sévery
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Sévery
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Sévery
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Sévery
Liens
Site web www.severy.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Sévery est une ancienne commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges.

En 2018, Sévery et cinq autres communes de la région ont voté favorablement à une fusion de communes afin de créer la future commune de Hautemorges. Elle entre en vigueur le .

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Henri de Sévery (? -1396) né à Sévery, mort à Rodez, prieur du monastère de Romainmôtier[3], régent, vice-recteur et recteur du Comtat Venaissin, évêque de Saint-Jean-de-Maurienne puis évêque de Rodez.

Monuments[modifier | modifier le code]

La commune compte sur son territoire un château datant au moins du XIIIe siècle[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. Helvetia Sacra III/2, p. 555-556
  4. « Le château de Sévery », sur swisscastles.ch (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :