Chavannes-des-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chavannes-des-Bois
Chavannes-des-Bois
Blason de Chavannes-des-Bois
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Nyon
Communes limitrophes Commugny, Tannay, Mies, Versoix, France
Syndic Roberto Dotta
NPA 1290
N° OFS 5708
Démographie
Gentilé Les Chavannus
Population
permanente
964 hab. (31 décembre 2018)
Densité 450 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 18′ 55″ nord, 6° 07′ 56″ est
Altitude 469 m
Superficie 2,14 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Chavannes-des-Bois
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Chavannes-des-Bois
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chavannes-des-Bois
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chavannes-des-Bois
Liens
Site web www.chavannes-des-bois.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chavannes-des-Bois est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Nyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'on trouve une première trace écrite du village de Chavannes-des-Bois en 1316[3].

Le village a connu un renouvellement architectural et urbanistique important avec la création, en 2014, d’un bâtiment communal. Celui-ci est doté d’une salle multisports, de deux places centrales, une crèche intercommunale pour l’accueil de jour. Un grand parking à côté du Tennis Club a complété cette phase clé dans la réalisation de la nouvelle centralité villageoise pour répondre davantage aux besoins d’une population rajeunie qui a plus que doublé.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chavannes-des-Bois est limitrophe de la France (commune de Grilly) et des communes de Versoix (canton de Genève), Commugny, Tannay et Mies. Elle fait partie de la région de Terre Sainte qui comportent 9 villages.

La rivière la Versoix fait frontière naturelle entre Chavannes-des-Bois et la France. Le village se trouve également sur la frontière du canton de Genève et de Vaud.

Particularité : la Ferme Courtois fait partie du village mais se trouve sur le canton de Genève (commune de Versoix).

Entouré de champs et de forêts, on peut y apercevoir, à la tombée de la nuit, cerfs et sangliers sortir des bois. Et en se promenant le long de la Versoix, avec un peu de chance, on peut même observer des castors. Ce n’est donc pas un hasard que le village héberge le Relais des Chasseurs[4], et cela depuis déjà 1885.

La récente transformation de l’ancienne station d’épuration a permis de donner au public un lieu de pique-nique en forêt où les Chavannus se retrouvent autour de grillades estivales.

Politique[modifier | modifier le code]

Sur le plan communal, Chavannes-des-Bois est gérée par une municipalité formée de 5 membres. Le syndic, pour l'exécutif, et un Conseil communal composé de 30 élus pour le législatif.

Municipalité (5 membres)[modifier | modifier le code]

Répartitions des dicastères

Fonction Nom Dicastère
Syndic Roberto Dotta Administration générale, Urbanisme et Environnement, Transports
Vice-syndic Roland Beaud Finances, Juridique, Assurances, Constructions
Maria de Matteo Affaires sociales, Écoles, Manifestations, Culture
Stephan Comminot Eaux, Épuration, Déchets, Routes
Vincent Quadri Police, Feu, Sports, Cimetière

Conseil Communal (30 membres)[modifier | modifier le code]

Bureau du Conseil(du 01-07-2019 au 30 juin 2020)

Fonction Nom
Présidente Rita Alma
Vice-Président Claude Bürer
Secrétaire Amélia Elkhuizen Morgado

Démographie[modifier | modifier le code]

Chavannes-des-Bois a doublé sa population entre 2006 et 2013[5].

Courbe démographique de la population à Chavannes-des-Bois. Source: OFS-2018

Vie locale[modifier | modifier le code]

De nombreuses associations et manifestations sportives et culturelles qui ont vu le jour ces dernières années, confirmant la belle vitalité de Chavannes-des-Bois. Du côté sportif: judo, gymnastique, Jiu Jitsu brésilien, danse, yoga et tennis.

L'organisation du Grand-Genève « Chez mon Fermier[6] » propose un relais à la Ferme Courtois[7] qui vend fruits et légumes provenant de leur propre production et au label de production suisse PER (Prestations écologiques requises[8]) et fermiers de la région proche.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Pont de Grilly, aussi dénommé pont Bugnon, vieux pont en pierre franchissant la Versoix frontière naturelle avec la France. Le pont est un point d’intérêt historique, ayant eu une certaine importance dans la vie de Mme de Staël, célèbre résidente du Château de Coppet[9].

Pont de Grilly, sur la Versoix

Accès et Transports publics[modifier | modifier le code]

À environ 18 km du centre de Genève (Pont du Mont-Blanc), la commune est aisément accessible en voiture, via l'Autoroute A1, sortie 10 'Coppet'.

Au niveau des transports publics :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Édouard Chavannes, « Anciens documents chinois écrits sur des fiches de bois, découverts par M. A. Stein », Comptes-rendus des séances de l année - Académie des inscriptions et belles-lettres, vol. 54, no 5,‎ , p. 413–414 (ISSN 0065-0536, DOI 10.3406/crai.1910.72664, lire en ligne, consulté le 22 mars 2020)
  4. https://relaisdeschasseurs.ch/
  5. Office fédéral de la statistique, « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel - 1981-2018 | Tableau », sur Office fédéral de la statistique, (consulté le 22 mars 2020)
  6. http://chezmonfermier.grand-geneve.org/Portail.html
  7. https://www.fermecourtois.ch/
  8. Office fédéral de l'agriculture OFAG, « Prestations écologiques requises », sur www.blw.admin.ch (consulté le 22 mars 2020)
  9. « Edit du roy, sur la déclaration faite par le clergé de France, de ses sentimens touchant la puissance ecclésiastique, et ce qui s'est passé en l'université, Sorbonne et faculté de droit pour l'enregistrement », sur Dutch Pamphlets Online (consulté le 22 mars 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :