Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Reconstruction d'un village palafittique au parc du Laténium à Hauterive en Suisse.
Reconstruction d'un village palafittique au parc du Laténium à Hauterive en Suisse.
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Drapeau de la Suisse Suisse
Type Culturel
Critères (iii) (v)
Superficie 274 ha
Zone tampon 3 961 ha
Numéro
d’identification
1363
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 2011 (35e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Les sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes[1] sont un ensemble de vestiges d'habitations lacustres préhistoriques présents autour des lacs et des marais des Alpes et aux abords de l'arc alpin.

Cette série de 111 sites, inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 2011[2], datent d'environ 5 000 à environ 500 av. J.-C. Ceux du département de l'Isère en France n'ont pas été pris en compte (Charavines-les-Baigneurs, néolithique et Charavines-Colletières, médiéval). Ils sont situés sur les bords de lacs, de rivières ou de terres marécageuses. Seul un petit nombre ont été fouillés mais ils ont fourni des éléments qui donnent un aperçu de la vie quotidienne dans l'Europe alpine du Néolithique et de l'âge du bronze, ainsi que des informations sur la façon dont les communautés interagissaient avec leur environnement. Cinquante-six sites se trouvent en Suisse. Ces établissements constituent un groupe unique de sites archéologiques particulièrement riches et très bien conservés ; ils représentent des sources importantes pour l'étude des premières sociétés agraires de la région.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les palafittes sont des habitations sur pilotis reliées à la rive par une passerelle. De nombreuses constructions de ce type sont bâties entre 5000 et 500 av. J.-C. au bord des lacs, des rivières et des marais des Alpes et de l'arc alpin. On en connait un millier, répartis dans 6 pays : Allemagne, Autriche, France, Italie, Slovénie et Suisse. Les excavations, conduites dans certains de ces sites, permettent un aperçu de la vie au Néolithique et à l'âge du bronze dans l'Europe alpine[2].

Cette série de 111 sites archéologiques palafittiques, sur les 937 connus dans six pays autour des régions alpines et subalpines de l'Europe, est composée des vestiges d'établissements préhistoriques datant de 5 000 à 500 av. J.-C., qui sont situés sous l'eau, sur les rives de lacs ou le long de rivières ou de terres marécageuses. Les conditions de conservation exceptionnelles pour les matières organiques fournies par les sites gorgés d'eau, conjuguées à des investigations et recherches archéologiques subaquatiques approfondies dans de nombreux domaines des sciences naturelles, comme l'archéobotanique et l'archéozoologie, au cours des dernières décennies, ont abouti à offrir une perception détaillée exceptionnelle du monde des premières sociétés agraires en Europe. Les informations précises sur leur agriculture, élevage d'animaux, développement de la métallurgie sur une période de plus de quatre millénaires coïncident avec l'une des périodes les plus importantes de l'histoire humaine récente : l'aube des sociétés modernes.

Compte tenu des possibilités de datation exacte d'éléments architecturaux en bois par dendrochronologie, les sites ont fourni des sources archéologiques exceptionnelles, qui permettent une compréhension de villages préhistoriques entiers et des détails de leurs techniques de construction et de leur développement spatial sur de très longues périodes. Ils révèlent également des détails sur les routes commerciales du silex, des coquillages, de l'or, de l'ambre et des poteries traversant les Alpes et à l'intérieur des plaines, ainsi que des témoignages du transport au moyen de pirogues et de roues en bois, certaines étant complètes avec des essieux pour des charrettes à deux roues datant d'environ 3 400 av. J.-C., qui comptent parmi les plus anciennes préservées dans le monde, et enfin les plus anciens textiles de l'Europe, remontant à 3 000 av. J.-C. Le cumul de ces témoignages a fourni un aperçu unique sur les modes de vies et établissements résidentiels d'une trentaine de groupes culturels différents dans le paysage alpin lacustre qui permit aux sites palafittiques de s'épanouir.

Intégrité des sites[modifier | modifier le code]

La série de sites palafittiques préhistoriques représente l'aire géographique bien définie à l'intérieur de laquelle on trouve ces sites dans toute leur étendue ainsi que tous les groupes culturels qui y vécurent pendant la période où ces sites furent occupés. Elle comprend, par conséquent, le contexte culturel complet de ce phénomène archéologique. Les sites sélectionnés ont été choisis parce qu'ils étaient ceux qui restaient encore largement intacts et qu'ils reflétaient, également, la diversité des structures, des groupes de structures et des périodes. Dans leur ensemble, la série et ses délimitations reflètent pleinement les attributs de la valeur universelle exceptionnelle. L'intégrité visuelle de certains de ces sites est compromise, dans une certaine mesure, par leur cadre urbain. Beaucoup de sites faisant partie du bien seraient également vulnérables à une série de menaces : utilisations des lacs, intensification de l'agriculture, développement, etc. Le suivi des sites sera crucial pour assurer le maintien de leur intégrité.

Authenticité[modifier | modifier le code]

Les vestiges physiques sont bien préservés et documentés. Leurs strates archéologiques, préservées dans le sol ou sous l'eau, sont authentiques du point de vue de leur structure, de leur matière et de leur substance, sans ajouts ultérieurs ou modernes. La survie remarquable de vestiges organiques facilite l'obtention de niveaux très élevés dans la définition de l'utilisation et de la fonction des sites. La très longue histoire de la recherche, de la coopération et de la coordination fournit un niveau peu habituel de compréhension et de documentation des sites. Toutefois, la capacité des sites à exposer leur valeur est problématique étant donné qu'ils sont en majeure partie complètement cachés sous les eaux, ce qui signifie que leur contexte par rapport au lac et à ses rives est important pour évoquer la nature de leurs cadres. Ce contexte est compromis, dans une certaine mesure, dans les sites qui survivent dans des environnements fortement urbanisés. Étant donné qu'ils ne peuvent pas être présentés à découvert in situ, les sites sont interprétés dans des musées. Il est nécessaire de développer un cadre de présentation transversal, pour permettre une coordination entre les musées et une norme agréée applicable aux données archéologiques afin d'assurer une compréhension de la valeur de l'ensemble du bien et de la manière dont des sites individuels contribuent à cet ensemble.

Protection et gestion des sites[modifier | modifier le code]

La série de sites palafittiques bénéficie d'une protection légale conformément aux systèmes juridiques en place dans les divers États parties. Il est nécessaire d'assurer que le plus haut niveau de protection disponible dans chacun des États parties soit offert. Le système commun de gestion intègre tous les niveaux et autorités compétentes étatiques, y compris les communautés locales, dans chaque pays et relie les différents systèmes nationaux pour former un système international de gestion, agissant au travers d'un groupe de coordination internationale, basé sur un engagement relatif à la gestion signé par tous les États parties. Les visions et objectifs communs sont transcrits dans des projets concrets, au niveau international, national et régional/local, suivant un plan d'action régulièrement adapté. La Suisse assure le financement du secrétariat et les États parties celui des différents projets. Les actions proposées qui sont susceptibles d'avoir un impact significatif sur les valeurs du patrimoine des zones archéologiques proposées pour inscription sont soumises à des limitations. Il est nécessaire d'appliquer d'une manière uniforme les dispositions relatives à la protection dans les six États parties pour garantir la cohérence des approches en matière de développement, notamment en ce qui concerne l'utilisation du lac, les dispositions pour le mouillage et le développement privé et en matière d'études d'impact sur le patrimoine. Compte tenu de l'extrême fragilité des vestiges et des contraintes s'exerçant sur les sites, en particulier en zones urbaines, il est nécessaire de s'assurer qu'un financement approprié soit instauré pour effectuer un suivi continu.

Sites inscrits[modifier | modifier le code]

Le , 111 sites palafittiques exceptionnellement conservés sont inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO. La répartition des sites par pays est la suivante :

La liste suivante répertorie l'ensemble des sites inscrits :

Site Lieu Pays Superficie (ha) Zone tampon (ha) Date d'occupation (av. J.-C.)[3] Coordonnées
Allensbach-Strandbad I Allensbach Allemagne +02,65 +006,6 47° 42′ 35″ nord, 9° 04′ 47″ est
Grundwiesen Alleshausen Allemagne +00,54 +003,42 48° 06′ 31″ nord, 9° 37′ 36″ est
Ödenahlen Alleshausen Allemagne +00,97 +058,02 48° 07′ 09″ nord, 9° 38′ 28″ est
Siedlung Forschner Bad Buchau Allemagne +03,54 +285,14 48° 03′ 17″ nord, 9° 38′ 26″ est
Olzreute-Enzisholz Bad Schussenried Allemagne +01,82 +020,62 47° 59′ 55″ nord, 9° 41′ 19″ est
Ehrenstein Blaustein Allemagne +01,33 +002,42 48° 24′ 39″ nord, 9° 55′ 24″ est
Bodman-Schachen/Löchle Bodman-Ludwigshafen Allemagne +05,34 +014,1 47° 48′ 52″ nord, 9° 02′ 23″ est
Konstanz-Hinterhausen I Constance Allemagne +04,15 +004,12 47° 39′ 55″ nord, 9° 11′ 39″ est
Litzelstetten-Krähenhorn Constance Allemagne +07,51 +047,92 47° 43′ 29″ nord, 9° 10′ 44″ est
Wollmatingen-Langenrain Constance Allemagne +01,55 +083,7 47° 40′ 30″ nord, 9° 07′ 13″ est
Feldafing–Rose Island Feldafing Allemagne +15,16 +034,3 47° 56′ 30″ nord, 11° 18′ 34″ est
Hornstaad-Hörnle Gaienhofen Allemagne +13,11 +072,4 47° 41′ 40″ nord, 9° 00′ 21″ est
Unfriedshausen Geltendorf Allemagne +00,79 +007,69 48° 08′ 32″ nord, 10° 57′ 04″ est
Wangen-Hinterhorn Öhningen Allemagne +02,56 +003,2 47° 39′ 39″ nord, 8° 56′ 20″ est
Sipplingen-Osthafen Sipplingen Allemagne +04,61 +006,23 47° 47′ 35″ nord, 9° 06′ 07″ est
Unteruhldingen-Stollenwiesen Uhldingen-Mühlhofen Allemagne +04,22 +004,52 47° 43′ 15″ nord, 9° 13′ 42″ est
Pestenacker Weil Allemagne +00,57 +003,66 48° 08′ 48″ nord, 10° 56′ 52″ est
Schreckensee Wolpertswende Allemagne +01,06 +007,05 47° 53′ 19″ nord, 9° 34′ 08″ est
Abtsdorf I Attersee am Attersee Autriche +01,1 +091,43 47° 53′ 41″ nord, 13° 32′ 01″ est
Abtsdorf III Attersee am Attersee Autriche +00,22 +091,43 47° 53′ 36″ nord, 13° 31′ 59″ est
Keutschacher See Keutschach am See Autriche +00,21 +132,5 46° 35′ 13″ nord, 14° 09′ 34″ est
Mondsee–See Mondsee Autriche +01,22 +000,97 47° 48′ 14″ nord, 13° 26′ 57″ est
Litzlberg Süd Seewalchen am Attersee Autriche +00,76 +065,26 47° 56′ 04″ nord, 13° 33′ 17″ est
Lac d'Aiguebelette (zone sud) Aiguebelette-le-Lac, Saint-Alban-de-Montbel France +00,64 +042,87 45° 32′ 36″ nord, 5° 48′ 17″ est
Brison-Saint-Innocent–Baie de Gresine Brison-Saint-Innocent France +04,09 +031,5 45° 44′ 12″ nord, 5° 53′ 08″ est
Littoral de Chens-sur-Léman Chens-sur-Léman France +00,93 +092,6 46° 19′ 16″ nord, 6° 15′ 21″ est
Baie de Châtillon Chindrieux France +00,91 +007,6 45° 47′ 52″ nord, 5° 51′ 03″ est
Le Grand Lac de Clairvaux Clairvaux-les-Lacs France +15,2 +103,05 46° 34′ 16″ nord, 5° 44′ 59″ est
Lac de Chalain (rive occidentale) Marigny, Doucier, Fontenu France +50,65 +096,83 46° 40′ 20″ nord, 5° 46′ 35″ est
Les Marais de Saint-Jorioz Saint-Jorioz France +00,49 +004,3 45° 50′ 07″ nord, 6° 10′ 58″ est
Hautecombe Saint-Pierre-de-Curtille France +02,03 +005,7 45° 44′ 59″ nord, 5° 50′ 27″ est
Le Crêt de Chatillon Sévrier France +01,07 +008,2 45° 51′ 37″ nord, 6° 09′ 20″ est
Secteur des Mongets Sévrier, Saint-Jorioz France +00,13 +063,2 45° 51′ 12″ nord, 6° 09′ 05″ est
Littoral de Tresserve Tresserve France +02,12 +072,4 45° 41′ 03″ nord, 5° 53′ 34″ est
Mercurago Arona (Italie) Italie +05,16 +270,06 45° 44′ 02″ nord, 8° 33′ 08″ est
Laghetto della Costa Arquà Petrarca Italie +01,56 +006,52 45° 16′ 11″ nord, 11° 44′ 33″ est
Isolino Virginia-Camilla-Isola di San Biagio Biandronno Italie +03,79 +025,07 45° 48′ 43″ nord, 8° 43′ 05″ est
Bodio centrale o delle Monete Bodio Lomnago Italie +01,67 +028,55 45° 47′ 47″ nord, 8° 45′ 20″ est
Il Sabbione o settentrionale Cadrezzate Italie +01,18 +009,61 45° 47′ 59″ nord, 8° 38′ 56″ est
Bande - Corte Carpani Cavriana Italie +07,33 +036,4 45° 22′ 17″ nord, 10° 35′ 10″ est
Tombola Cerea Italie +01,51 +123,76 45° 10′ 46″ nord, 11° 12′ 41″ est
Lavagnone Desenzano del Garda Italie +06,04 +014,45 45° 26′ 11″ nord, 10° 32′ 15″ est
Fiavé-Lago Carera Fiavè Italie +10,7 +073,92 45° 59′ 24″ nord, 10° 49′ 52″ est
Molina di Ledro Ledro Italie +00,78 +002,31 45° 52′ 27″ nord, 10° 45′ 54″ est
San Sivino, Gabbiano Manerba del Garda Italie +01,85 +003,46 45° 32′ 08″ nord, 10° 33′ 28″ est
Castellaro Lagusello - Fondo Tacoli Monzambano Italie +01,23 +059,04 45° 22′ 09″ nord, 10° 38′ 03″ est
Belvedere Peschiera del Garda Italie +02,52 +012,46 45° 27′ 23″ nord, 10° 39′ 30″ est
Frassino Peschiera del Garda Italie +01,48 +031,19 45° 26′ 05″ nord, 10° 39′ 48″ est
Lagazzi del Vho Piadena Italie +02,77 +018,46 45° 06′ 28″ nord, 10° 23′ 35″ est
Palù di Livenza – Santissima Polcenigo Italie +13,48 +086,72 46° 01′ 18″ nord, 12° 28′ 52″ est
Lucone Polpenazze del Garda Italie +07,66 +068,2 45° 33′ 03″ nord, 10° 29′ 17″ est
Lugana Vecchia Sirmione Italie +02,59 +011,16 45° 27′ 30″ nord, 10° 38′ 37″ est
VI.1-Emissario Viverone, Azeglio Italie +05,86 +852,77 45° 25′ 06″ nord, 8° 01′ 22″ est
Kolišča na Igu, južna skupina Ig Slovénie +26,1 +516,55 45° 58′ 14″ nord, 14° 32′ 30″ est
Kolišča na Igu, severna skupina Ig Slovénie +19,2 +516,65 45° 58′ 32″ nord, 14° 31′ 46″ est
Aeschi SO–Burgäschisee Ost Aeschi (Soleure) Suisse +00,3 +090,69 4000-3500, 3000-2500 47° 10′ 07″ nord, 7° 40′ 20″ est
Arbon–Bleiche 2-3 Arbon (Thurgovie) Suisse +02,37 +005,84 3500-3000, 2000-1500 47° 30′ 14″ nord, 9° 25′ 40″ est
Auvernier–Les Graviers Auvernier Suisse +00,57 +002,13 3500-2500, 2000-1500, 1000-500 46° 58′ 22″ nord, 6° 52′ 30″ est
Auvernier–La Saunerie Auvernier Suisse +01,51 +001,63 4000-3500, 3000-2000 46° 58′ 14″ nord, 6° 52′ 18″ est
Beinwil am See–Ägelmoos Beinwil am See Suisse +00,96 +010,5 2000-1000 47° 16′ 43″ nord, 8° 12′ 27″ est
Bevaix–L'Abbaye 2 Bevaix Suisse +01,04 +005,01 1040-986 46° 55′ 35″ nord, 6° 49′ 51″ est
Biel-Vingelz–Hafen Biel/Bienne Suisse +00,6 +018,4 3000-2500 47° 07′ 56″ nord, 7° 13′ 24″ est
Inkwil BE/Bolken SO–Inkwilersee Insel Bolken/Inkwil Suisse +00,1 +045,71 4000-3500, 3000-2500, 1000-500 47° 11′ 55″ nord, 7° 39′ 46″ est
Chabrey–Pointe de Montbec I Chabrey Suisse +01,78 +008,04 1500-500 46° 56′ 03″ nord, 6° 58′ 14″ est
Chevroux–La Bessime Chevroux Suisse +01,07 +022,1 4000-3500, 1000-500 46° 53′ 14″ nord, 6° 53′ 36″ est
Chevroux–Village Chevroux Suisse +01,54 +038,4 3500-2000 46° 53′ 33″ nord, 6° 54′ 05″ est
Collonge-Bellerive–Bellerive I Collonge-Bellerive Suisse +02,4 +008,87 1000-500 46° 15′ 12″ nord, 6° 11′ 26″ est
Corcelles-près-Concise–Stations de Concise Corcelles-près-Concise Suisse +06,5 +011,5 4000-2500 46° 50′ 47″ nord, 6° 42′ 58″ est
Corsier–Corsier-Port Corsier Suisse +01,94 +010,9 4000-3500, 3000-2500, 2000-1500, 1000-500 46° 16′ 06″ nord, 6° 12′ 38″ est
Egolzwil 3 Egolzwil Suisse +00,65 +056,82 5000-4000 47° 10′ 57″ nord, 8° 00′ 59″ est
Erlenbach–Winkel Erlenbach Suisse +03,01 +006,6 4000-1500, 1000-500 47° 17′ 50″ nord, 8° 35′ 46″ est
Eschenz–Insel Werd Eschenz Suisse +02,8 +044,08 4000-2500, 1500-500 47° 39′ 19″ nord, 8° 52′ 01″ est
Freienbach–Hurden Rosshorn Freienbach Suisse +04,32 +020,1 3500-3000, 2000-500 47° 13′ 10″ nord, 8° 48′ 25″ est
Freienbach–Hurden Seefeld Freienbach Suisse +02,4 +016,12 3500-2500 47° 12′ 43″ nord, 8° 48′ 08″ est
Gachnang-Niederwil–Egelsee Gachnang Suisse +02,97 +005,94 4000-3500 47° 33′ 30″ nord, 8° 51′ 47″ est
Gletterens–Les Grèves Gletterens Suisse +02,62 +002,4 3500-3000 46° 54′ 19″ nord, 6° 55′ 46″ est
Gorgier–Les Argilliez Gorgier Suisse +01,32 +001,2 4000-3500 46° 54′ 12″ nord, 6° 47′ 24″ est
Grandson–Corcelettes Les Violes Grandson Suisse +02,59 +017,4 1500-500 46° 49′ 05″ nord, 6° 40′ 05″ est
Greifensee–Storen/Wildsberg Greifensee Suisse +09,59 +011,7 4000-2500 47° 21′ 38″ nord, 8° 40′ 52″ est
Greng–Spitz Greng Suisse +07,69 +007,3 4000-3500, 3000-2500, 1500-500 46° 55′ 21″ nord, 7° 05′ 26″ est
Haut-Vully–Môtier I Haut-Vully Suisse +01,42 +001,3 Néolithique 46° 57′ 01″ nord, 7° 05′ 20″ est
Hitzkirch–Seematte Hitzkirch Suisse +02,81 +024,55 4000-2500 47° 12′ 58″ nord, 8° 15′ 15″ est
Hüttwilen-Uerschhausen–Nussbaumersee Hüttwilen Suisse +03,66 +016,86 5000-2500, 1000-500 47° 36′ 53″ nord, 8° 48′ 55″ est
Lüscherz–Dorfstation Lüscherz Suisse +03,4 +075,1 4000-3500, 3000-2500, 1000-500 47° 02′ 55″ nord, 7° 09′ 00″ est
Meilen–Rorenhaab Meilen Suisse +00,7 +004,8 4000-2500, 2000-1500, 1000-500 47° 15′ 50″ nord, 8° 39′ 37″ est
Morges–Les Roseaux Morges Suisse +00,86 +008,1 2000-1000 46° 30′ 54″ nord, 6° 30′ 30″ est
Morges–Stations de Morges Morges Suisse +02,12 +007,91 2000-1000 46° 30′ 36″ nord, 6° 30′ 10″ est
Murten–Segelboothafen Murten Suisse +02,83 +004,7 3000-2500 46° 55′ 47″ nord, 7° 06′ 48″ est
Noréaz–Praz des Gueux Noréaz Suisse +00,08 +002,02 4000-3500 46° 47′ 39″ nord, 7° 02′ 13″ est
Rapperswil-Jona–Technikum Rapperswil-Jona Suisse +00,92 +049,1 2000-1500 47° 13′ 14″ nord, 8° 48′ 57″ est
Rapperswil-Jona/Hombrechtikon–Feldbach Rapperswil-Jona/Hombrechtikon Suisse +07,5 +015,5 4000-1000 47° 14′ 20″ nord, 8° 47′ 46″ est
Saint-Aubin - Sauges–Port-Conty Saint-Aubin-Sauges Suisse +01,04 +007,03 4000-2000 46° 53′ 25″ nord, 6° 46′ 15″ est
Seedorf–Lobsigensee Seedorf Suisse +01,1 +027,6 3500-3000 47° 01′ 58″ nord, 7° 18′ 00″ est
Seengen–Riesi Seengen Suisse +03,8 +016,5 1500-500 47° 19′ 07″ nord, 8° 12′ 14″ est
Stansstad–Kehrsiten Stansstad Suisse +01,26 +005,14 4000-3000 47° 00′ 08″ nord, 8° 21′ 59″ est
Sursee–Halbinsel Sursee Suisse +03,55 +067,78 4000-3500, 2500-500 47° 10′ 13″ nord, 8° 07′ 28″ est
Sutz-Lattrigen–Rütte Sutz-Lattrigen Suisse +02,8 +049,6 3000-2500 47° 06′ 18″ nord, 7° 12′ 47″ est
Thayngen–Weier I-III Thayngen Suisse +00,48 +003,44 4000-3500 47° 44′ 10″ nord, 8° 42′ 16″ est
Twann–Bahnhof Twann-Tüscherz Suisse +02,5 +018,5 4000-3000 47° 05′ 44″ nord, 7° 09′ 28″ est
Versoix–Versoix-Bourg Versoix Suisse +03,03 +015,93 1500-500 46° 16′ 52″ nord, 6° 10′ 15″ est
Vinelz–Strandboden Vinelz Suisse +02,3 +028,7 4000-2500 47° 02′ 21″ nord, 7° 06′ 34″ est
Mur–Chenevières de Guévaux I Vully-les-Lacs Suisse +01,04 +009,73 2000-1500 46° 56′ 06″ nord, 7° 03′ 18″ est
Wädenswil–Vorder Au Wädenswil Suisse +01,49 +022,5 3500-1500 47° 14′ 49″ nord, 8° 39′ 12″ est
Wetzikon–Robenhausen Wetzikon Suisse +00,92 +155, 4000-2500, 2000-1500, 1000-500 47° 20′ 09″ nord, 8° 47′ 08″ est
Yverdon–Baie de Clendy Yverdon-les-Bains Suisse +01,87 +038,7 4000-1500 46° 46′ 49″ nord, 6° 39′ 13″ est
Yvonand–Le Marais Yvonand Suisse +01,95 +016,8 3500-2500, 1000-500 46° 47′ 58″ nord, 6° 45′ 12″ est
Zug–Otterswil/Insel Eielen Zug Suisse +00,45 +010,82 3000-2000 47° 07′ 36″ nord, 8° 29′ 50″ est
Zug–Riedmatt Zug Suisse +00,28 +002,61 3500-2500, 1500-1000 47° 10′ 57″ nord, 8° 29′ 28″ est
Zug–Sumpf Zug Suisse +01,55 +007,5 1500-500 47° 10′ 58″ nord, 8° 28′ 42″ est
Zürich–Enge Alpenquai Zurich Suisse +02,93 +017,4 1500-500 47° 21′ 52″ nord, 8° 32′ 19″ est
Zürich–Grosse Stadt Kleiner Hafner Zurich Suisse +00,64 +016,56 5000-1500, 1000-500 47° 21′ 58″ nord, 8° 32′ 39″ est

Localisation[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne la France, le lac du Bourget compte 4 sites, Baie de Grésine (Brison-Saint-Innocent), Chindrieux, Saint-Pierre-de-Curtille–Hautecombe et Tresserve. Saint-Jorioz et Sévrier (deux sites) se situent dans le lac d'Annecy. Le lac d'Aiguebelette compte également un site, ainsi que le littoral français du Léman. En plus de ces 9 stations de palafittes situées en Savoie et Haute-Savoie, on recense deux autres sites le Jura, dans le lac de Chalain et dans le Grand Lac de Clairvaux (qui regroupe à lui seul près d'une vingtaine de palaffites).

Recherche archéologique subaquatique[modifier | modifier le code]

Ces cités, construites au bord des lacs, des rivières et dans les marais, ont ensuite été recouvertes par la montée des eaux, ce qui a permis la conservation des pieux et autres vestiges organiques, à l'abri de l'oxygène. E 1972 fut mis au point une technique de fouille subaquatique sur les sites de Charavines-les-Baigneurs (néolithique) et de Charavines-Colletières (médiéval) sur le lac de Paladru en Isère dont les résultats ont été spectaculaires [1]. Typologie et carbone 14 les placent de la période néolithique[4] à l'âge du bronze final[5]. Grâce à la technique de la dendrochronologie, qui détermine l'âge d'un arbre en fonction de ses cernes, les spécialistes sont beaucoup plus précis sur les dates des constructions que celles obtenues sur les sites terrestres sans bois.

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes, Swiss Coordination Group UNESCO Palafittes
  2. a et b « Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes », Unesco
  3. « Dossier de nomination », Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes
  4. Affolter, J., & Pétrequin, P. Les sites littoraux néolithiques de Clairvaux-Les-Lacs et de Chalain (Jura). Paris: Editions de la maison des sciences de l'homme, 1997.
  5. Les Palafittes au Patrimoine Mondial- de l'UNESCO