Chevilly (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chevilly
Chevilly (Vaud)
Vue d'ensemble.
Blason de Chevilly
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Morges
Communes limitrophes Ferreyres, La Sarraz, Dizy, La Chaux (Cossonay), Moiry
Syndic Jean-François Braissant
NPA 1316
No OFS 5476
Démographie
Population
permanente
317 hab. (31 décembre 2020)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 38′ 35″ nord, 6° 28′ 34″ est
Altitude 577 m
Superficie 3,87 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Chevilly
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chevilly
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chevilly
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
Chevilly
Liens
Site web www.chevilly.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chevilly est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Moiry Ferreyres La Sarraz Rose des vents
N
O    Chevilly    E
S
La Chaux (Cossonay) Dizy

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Chevilly est limitée au Nord-Ouest par la Venoge qui marque la frontière avec Moiry et Ferreyres, au Sud-Est par le Veyron qui marque la frontière avec Dizy et La Sarraz, au Sud-Ouest par la Gèbre qui marque la frontière avec La Chaux.

Population[modifier | modifier le code]

Surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants de Chevilly sont surnommés les Fouette-Grenouilles, en référence à « ceux qui tapaient l'eau des étangs pour faire taire les bruyants amphibiens durant la nuit ». Ils partagent ce sobriquet avec les habitants de Denens, d'Essert-Pittet et de La Sarraz[3],[4].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. Hélène Isoz, « Commune fusionnée cherche sobriquet pour ses habitants », 24 Heures,‎ (lire en ligne Accès payant)
  4. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 30, 86

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :