Gilly (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilly.

Gilly
Gilly (Vaud)
Vue du village de Gilly
Blason de Gilly
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Nyon
Localité(s) Vincy
Communes limitrophes Essertines-sur-Rolle, Tartegnin, Rolle, Bursinel, Bursins, Burtigny
Syndic Denis Dumartheray
NPA 1182
N° OFS 5857
Démographie
Population
permanente
1 309 hab. (31 décembre 2017)
Densité 169 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 27′ 29″ nord, 6° 17′ 49″ est
Altitude 483 m
Superficie 7,76 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Gilly
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Gilly

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Gilly

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Gilly
Liens
Site web www.gilly.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Gilly est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Nyon, elle fait partie de La Côte.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Gilly (Jusliaco, Gilliei) remonte à 1179 dans le cadre d'une donation de terres faite à l'abbaye de Bonmont. Avec ses 756 ha, Gilly était la plus grande commune de l'ancien district de Rolle, quatre fois plus vaste que Tartegnin ou Vinzel, ses voisines. La commune comprend aussi le hameau de Vincy, au débouché du vallon des Vaux. À l'ouest, le site de Saint-Vincent comprenait très anciennement une église à l'origine de ce toponyme[3].

Monuments[modifier | modifier le code]

Au centre du village, l'auberge communale, de 1839, comporte encore son enseigne d'origine, "A l'Union", datée 1840[4]. À proximité s'élevait aussi l'ancienne église paroissiale, attestée depuis 1299. Mais très délabrée au XIXe siècle, elle est démolie en 1882 pour créer la place du village actuelle. Un nouveau lieu de culte est reconstruit en 1883 un peu plus à l'est, hors de l'agglomération[3]. Inscrit à l'inventaire cantonal du patrimoine en 1993[5].

Mais les édifices les plus remarquables se trouvent hors du village, avec deux maisons seigneuriales, le château de Vincy du XVIIIe siècle, et celui de Saint-Vincent, inscrit à l'inventaire cantonal du patrimoine en 1993[6]. Enfin, dominant la route du lac, une grande demeure, la campagne de Beaulieu et ses dépendances, Petit Fleur d'Eau, Grand Fleur d'Eau et Fleuri[3].

L'ancienne propriété Rolaz ferme ECA 148 est également inscrite à l'inventaire cantonal du patrimoine en 1993[7] et identifiée comme bien culturel suisse d'importance nationale[8]. Cette demeure d'origine médiévale, en grande partie reconstruite vers 1570, comporte d'intéressants éléments du gothique tardif[3].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Hôpital[modifier | modifier le code]

  • Le "Pavillon de La Côte", ancien sanatorium (1922), transformé en "centre de traitement et de réadaptation"(CTR). Aujourd'hui aussi EHC [Ensemble hospitalier de La Côte].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilly, Pays des Raffa-Pépins, Éditions Cabédita, 1997
  • Paul Bissegger, Entre Arcadie et Panthéon. Grandes demeures néoclassiques aux environs de Rolle (Bibliothèque historique vaudoise 121), Lausanne 2001 (Beaulieu, pp. 225-326)
  • Paul Bissegger, les Monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud VII. Rolle et son district (Les monuments d'art et d'histoire de la Suisse 120), Berne 2012, [ (ISBN 978-3-03797-029-4)], 486 p. (Gilly, pp. 140-175).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente au 31 décembre 2017 », sur Statistiques Vaud (consulté le 30 septembre 2018)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a b c et d Paul Bissegger, Les Monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud VII, Rolle et son district, Société d'histoire de l'art en Suisse, coll. « Monuments d’art et d’histoire de la Suisse », (ISBN 978-3-03797-029-4), p. 140-175
  4. « Fiche de recensement 1 », sur recensementarchitectural.vd.ch
  5. « Fiche de recensement 109 », sur recensementarchitectural.vd.ch
  6. « Fiche de recensement 113 », sur recensementarchitectural.vd.ch
  7. « Fiche de recensement 66 », sur recensementarchitectural.vd.ch
  8. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :