Yens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yens
Yens
Vue de la gare de Yens.
Blason de Yens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Morges
Communes limitrophes Apples, Bussy-Chardonney, Denens, Villars-sous-Yens, Lavigny, Saint-Livres, Bière, Ballens
Syndic
Mandat
Jean-Luc André
2016-2021
NPA 1169
No OFS 5655
Démographie
Population
permanente
1 479 hab. (31 décembre 2020)
Densité 156 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 08″ nord, 6° 25′ 01″ est
Altitude 580 m
Superficie 9,51 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Yens
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
Yens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Yens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Yens
Liens
Site web www.yens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Yens est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situés à mi-chemin entre le bord du lac Léman et le pied du Jura, la commune et le village de Yens s'appuient sur un coteau relativement pentu, qui marque un changement entre la plaine située en dessous (villages de Villars-sous-Yens, Bussy-Chardonney et Denens) et celle se trouvant en dessus (villages d'Apples, Froideville et Ballens).

Alors que le bas de la commune est quasi entièrement recouvert de vignes (la commune de Yens possédant la plus grande surface viticole de l’appellation Morges, l'un des 12 lieux de production de l'AOC La Côte), qui profitent d'une belle exposition vers le sud, on trouve sur le haut de la commune une des plus grandes forêts de la côte lémanique, qui s'étend sur plusieurs communes.

Le village, installé sur le coteau, jouit d'un dégagement sur le lac, les Alpes, et La Côte vaudoise en général. Autrefois regroupées dans un espace compact, les habitations de Yens s'étendent désormais vers le sud, où se trouve la gare du chemin de fer Bière-Apples-Morges, vers l'est (quartiers de la Boironne, de Sus-Vellaz et de Chanta-Merloz) et vers le nord-ouest.

Population[modifier | modifier le code]

Surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont surnommés les Fumas[3] (les fumés en patois vaudois ; peut-être parce que les paysans brûlaient des glands pour en faire de la farine lors la famine du début du XVIIe siècle[4]).

Démographie[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

La commune est dotée d'un conseil communal composé de 40 membres, élus au scrutin majoritaire à deux tours[5]. La municipalité de la commune compte 5 membres.[6]

Aucun parti traditionnel n'est présent et représenté dans la commune. Il existe juste une entente villageoise, ce qui fait que la totalité des 40 membres du conseil sont membres de facto de l'entente[5].

Parmi les conseillers communaux, on peut remarquer la présence d'Isabelle Moret[7].

Voici la composition du conseil communal de Yens pour la législature 2021-2026 :

  • Entente Villageoise: 40 sièges

  • Personnalités[modifier | modifier le code]

    Activités villageoises[modifier | modifier le code]

    • Les Cadets de Yens : association de Jeunes organisant des activités (jeux en forêt, bricolage, sport) pour les enfants de 7 à 15 ans.
    • Le chœur de dames « Les Hirondelles »
    • Le chœur d'hommes « L'Harmonie »
    • La fanfare de Yens
    • Société de Gymnastique
    • Gym-Hommes
    • École de musique
    • Société de tir
    • Unihockey club « Hornets Yens »
    • Société de Jeunesse

    Références[modifier | modifier le code]

    1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
    2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
    3. « Yens : Alphabet des communes vaudoises », sur Feuille des avis officiels du canton de Vaud (consulté le )
    4. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 101
    5. a et b « Conseil communal - Commune de Yens - Commune de Yens », sur yens.ch (consulté le )
    6. « Municipalité - Commune de Yens - Commune de Yens », sur yens.ch (consulté le )
    7. « Membres du Conseil - Commune de Yens - Commune de Yens », sur yens.ch (consulté le )

    Liens externes[modifier | modifier le code]

    Sur les autres projets Wikimedia :