Bavois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bavois
Blason de Bavois
Héraldique
Bavois
Bavois
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Jura-Nord vaudois
Localité(s) et Communes limitrophes
(voir carte)
Localités :
Bavois (441 m), Le Coudray (593 m)
Communes limitrophes :
Chavornay, Penthéréaz, Goumoëns, Oulens-sous-Échallens, Éclépens, Orny, Pompaples, Arnex-sur-Orbe
Syndic Olivier Agassis
Code postal 1372
N° OFS 5746
Démographie
Gentilé Bavoisans
Population 919 hab. (31 décembre 2014)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 41′ 07″ N 6° 33′ 56″ E / 46.685281, 6.56555346° 41′ 07″ Nord 6° 33′ 56″ Est / 46.685281, 6.565553
Altitude 441 m
Superficie 934 ha = 9,34 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Bavois

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bavois

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bavois
Liens
Site web www.bavois.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bavois est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district du Jura-Nord vaudois. Le village de Bavois s’étend de la plaine de l’Orbe au Château qui surplombe la plaine. Au sud-est, sur les hauts de la commune se trouve le hameau du Coudray.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes mentions de ce toponyme remontent à la fin du XIIe siècle:

1182: ecclesia de Baises — 1200: Albertus de Baoies — 1225: Girardus de Bavoes — 1233: ecclesiam de Baoes — 1269: a Bayoies — 1454: ecclesiam parrochialem de Bayoes — 1845: « au village de Bavois »[3].

Aucune explication étymologique de ce toponyme n'a jusqu'à aujourd'hui été trouvée satisfaisante. Dans l'état actuel du débat, l'origine et le sens de Bavois restent inconnus et toute tentative d'explication serait spéculative[3].

Armoiries[modifier | modifier le code]

D'or à deux châteaux de sable ouverts et ajourés du champ. Au XIIe siècle, la seigneurie de Bavois appartenait aux sires de Joux. Les successions passant ensuite par les filles, elle connut divers partages, qui expliquent l'existence de deux châteaux. En 1924, la commune se donna des armoiries qui rappellent cette caractéristique historique[4].

Monuments[modifier | modifier le code]

Château de Bavois[modifier | modifier le code]

La commune compte sur son territoire un château datant probablement du XIIIe siècle[5]. La date de la forteresse médiévale est estimée aux alentours du XIVe ou XVe siècle.

Église[modifier | modifier le code]

Dédiée à Saint Léger, l'église date du XIe siècle. Le chœur de l'église construit au XIIe siècle a été agrandi au XVe siècle. La chapelle nord fut édifiée à la veille de la Réforme.

Environnement[modifier | modifier le code]

Rivières[modifier | modifier le code]

La commune de Bavois compte trois rivières, le Talent à la limite est du territoire communal, Le Cristallin au sud et le Canal d'Entreroches à la limite ouest.

Le ruisseau du Bramafan se jette dans le Talent et celui de Couvaloup dans le Canal d'Entreroches.

Étangs[modifier | modifier le code]

La commune de Bavois compte deux étangs, l'Étang des Puits et l'étang de la St-Prex.

Galerie d'image[modifier | modifier le code]

Vidéo de Bavois[modifier | modifier le code]

[vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre 2014 », sur Statistiques Vaud (consulté le 3 mars 2015)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. a et b Dictionnaire toponymique des communes suisses (Centre de dialectologie, Université de Neuchâtel), Frauenfeld, Lausanne 2005, p. 129-129.
  4. Armorial des communes vaudoises, Lausanne 1972, p. 174.
  5. « Le château de Bavois », sur swisscastles.ch (consulté le 9 septembre 2010).

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :