District de Nyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

District de Nyon
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
Chef-lieu Nyon
Préfet(s) Jean-Pierre Deriaz
Chantal Turin
N° OFS B2228
Démographie
Population
permanente
99 604 hab. (2017[1])
Densité 324 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 25′ 12″ nord, 6° 13′ 18″ est
Superficie 307,3 km2
Subdivisions
Communes 47
Localisation
Localisation de District de Nyon
Carte de la subdivision.

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
District de Nyon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
District de Nyon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
District de Nyon

Le district de Nyon, dont Nyon est le chef-lieu, est l'un des dix districts du canton de Vaud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Originellement composé de 32 communes réparties en cinq cercles[2], il a été augmenté à partir du de la quasi-totalité des communes composant l'ancien district de Rolle (à l'exception de la commune d'Allaman qui a rejoint le district de Morges) ainsi que des communes de Longirod, Marchissy et Saint-George auparavant attachées au district d'Aubonne[3],[4].

Préfets[modifier | modifier le code]

À la suite de la réorganisation de 2008, la préfecture du district est administrée par deux préfets. Les préfets actuels sont Jean-Pierre Deriaz, nommé au 1er janvier 2008, et Chantal Turin nommé au 1er juin 2014[5].

Liste des communes[modifier | modifier le code]

Voici la liste des communes composant le district avec, pour chacune, sa population.

Les communes du district
Nom N° OFS[6] Population
(décembre 2017)[1]
Arnex-sur-Nyon 5701 +000224,
Arzier-Le Muids 5702 +002 656,
Bassins 5703 +001 351,
Begnins 5704 +001 910,
Bogis-Bossey 5705 +000910,
Borex 5706 +001 129,
Bursinel 5852 +000487,
Bursins 5853 +000738,
Burtigny 5854 +000359,
Chavannes-de-Bogis 5707 +001 306,
Chavannes-des-Bois 5708 +000962,
Chéserex 5709 +001 220,
Coinsins 5710 +000483,
Commugny 5711 +002 848,
Coppet 5712 +003 152,
Crans-près-Céligny 5713 +002 182,
Crassier 5714 +001 153,
Duillier 5715 +001 080,
Dully 5855 +000639,
Essertines-sur-Rolle 5856 +000691,
Eysins 5716 +001 601,
Founex 5717 +003 796,
Genolier 5718 +001 937,
Gilly 5857 +001 309,
Gingins 5719 +001 210,
Givrins 5720 +000989,
Gland 5721 +013 078,
Grens 5722 +000381,
La Rippe 5726 +001 167,
Le Vaud 5731 +001 274,
Longirod 5429 +000469,
Luins 5858 +000605,
Marchissy 5430 +000454,
Mies 5723 +002 050,
Mont-sur-Rolle 5859 +002 708,
Nyon 5724 +020 533,
Perroy 5860 +001 508,
Prangins 5725 +004 072,
Rolle 5861 +006 218,
Saint-Cergue 5727 +002 547,
Saint-George 5434 +001 028,
Signy-Avenex 5728 +000566,
Tannay 5729 +001 595,
Tartegnin 5862 +000235,
Trélex 5730 +001 402,
Vich 5732 +001 022,
Vinzel 5863 +000370,
Total +099 604,

Région de Nyon[modifier | modifier le code]

La plupart des communes du district sont associées au sein de la Région de Nyon, institution qui coordonne la planification régionale autour des thématiques interdépendantes que sont le territoire, la mobilité, l'environnement, le contexte socio-économique, la culture, le tourisme et le sport. Ceci leur permet d'atteindre la taille critique pour peser dans des sujets importants et mettre en œuvre des mesures cohérentes dépassant les frontières de chacune des communes.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente au 31 décembre 2017 », sur Statistiques Vaud (consulté le 30 septembre 2018)
  2. Patrick-Ronald Monbaron, article Nyon (seigneurie, district) dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. Canton de Vaud, « Liste des communes avec leur ancien district » (consulté le 28 décembre 2007)
  4. [xls] « Statistique de la superficie 2004/09 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 3 septembre 2010)
  5. « Préfecture de Nyon », sur https://www.vd.ch (consulté le 11 février 2018)
  6. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2016 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 17 février 2016)