Vallée des Ormonts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ormont.
Vallée des Ormonts
Vue de l'entrée de la vallée des Ormonts depuis la vallée du Rhône
Vue de l'entrée de la vallée des Ormonts depuis la vallée du Rhône
Massif Alpes bernoises (Alpes)
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Aigle
Communes Ormont-Dessus, Ormont-Dessous, Ollon, Leysin, Aigle
Coordonnées géographiques 46° 21′ 33″ nord, 7° 04′ 25″ est

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Vallée des Ormonts

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Vallée des Ormonts
Orientation ouest puis sud-ouest
Longueur 21,5 km
Type Vallée glaciaire
Écoulement Grande Eau
Voie d'accès principale Route principale 11

La vallée des Ormonts est une vallée des Préalpes vaudoises située sur le territoire du district d'Aigle dans le canton de Vaud en Suisse. Elle est une vallée latérale de la vallée du Rhône.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En raison de la forme in Ormont de 1232 à 1345, la forme au singulier devrait être utilisée et ainsi parler de la vallée d'Ormont. Aucune certitude n'est établie sur l'étymologie de ce nom. Il s'agirait soit de la « montagne à l'ours », soit du « mont de l'or » découlant de la forme vallis Aureimontis de 1496[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans les Préalpes vaudoises, la vallée des Ormonts commence au col du Pillon au-dessus du village des Diablerets, suit une direction ouest jusqu'au Sépey, puis sud-ouest jusqu'à Aigle dans la plaine du Rhône. La vallée est drainée par la Grande Eau qui se jette dans le Rhône à l'aval d'Aigle.

Les glaciers de la dernière ère glaciaire ont modelé la forme générale de la vallée. Dans sa partie inférieure, la Grande Eau a profondément entaillé la vallée avec comme résultat des versants pentus fluviaux et des gorges[2].

La vallée est une importante voie de communication régionale. La route principale 11 permet de relier le Chablais vaudois au Pays d'Enhaut par le col des Mosses[3]. Depuis Château d'Oex dans le Pays d'Enhaut, la H11 continue à l'est en direction de l'Oberland bernois et rejoint Spiez au bord du lac de Thoune par le Simmental. À l'ouest, la route cantonale mène à la Gruyère et ainsi au Moyen pays et à l'autoroute A12. Le col du Pillon relie Les Diablerets à Gsteig et Gstaad dans l'Oberland bernois et permet de rejoindre la H11[4]. La route du col de la Croix relie Les Diablerets et Villars-sur-Ollon.

Transports[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. R. Berger, Les Alpes vaudoises: histoire et toponymie, Éditions Cabédita, Yens sur Morges, 1993.
  2. Atlas de la Suisse, 2004, Institut de Cartographie, EPF Zürich
  3. Ormont-Dessous (VD)
  4. Ormont-Dessus (VD)

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :