District de Morges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morge.
District de Morges
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
Chef-lieu Morges
Communes 62
Préfet Andréa Arn
N° OFS 2227
Démographie
Population 81 075 hab. (2016[1])
Densité 217 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ nord, 6° 30′ est
Superficie 37 296 ha = 372,96 km2
Localisation
Image illustrative de l'article District de Morges

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
District de Morges

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
District de Morges

Le district de Morges, dont Morges est le chef-lieu, est l'un des dix districts du canton de Vaud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Originellement composé de 34 communes divisés en 4 cercles, le district s'est vu amputé des communes de Bussigny, Chavannes-près-Renens, Écublens, Saint-Sulpice et Villars-Sainte-Croix qui ont rejoint le nouveau district de l'Ouest lausannois lors de la réorganisation cantonale du . À la même occasion, il s'est toutefois agrandi des communes d'Allaman de l'ancien district de Rolle, d'Apples, Aubonne, Ballens, Berolle, Bière, Bougy-Villars, Féchy, Gimel, Mollens, Montherod, Pizy, Saint-Livres, Saint-Oyens et Saubraz de l'ancien district d'Aubonne et de Chavannes-le-Veyron, Chevilly, Cossonay, Cottens, Cuarnens, Dizy, Éclépens, Ferreyres, Gollion, Grancy, La Chaux, La Sarraz, L'Isle, Mauraz, Moiry, Mont-la-Ville, Montricher, Orny, Pampigny, Pompaples, Senarclens et Sévery de l'ancien district de Cossonay[2].

Préfets[modifier | modifier le code]

À la suite de la réorganisation de 2008, la préfecture du district est administrée par deux préfet·e·s. Les préfet·e·s nommés en 2011 sont Andréa Arn et Pascal Dessauges. Depuis 2011, il n'y a plus qu'une seul préfete qui administre la préfecture du district. Il s'agit de Andréa Arn[3].

Liste des communes[modifier | modifier le code]

Voici la liste des communes composant le district avec, pour chacune, sa population.

Les communes du district
Nom N° OFS[4] Population
(décembre 2016)[1]
Aclens 5621 +000521,
Allaman 5851 +000435,
Apples 5421 +001 413,
Aubonne 5422 +003 281,
Ballens 5423 +000509,
Berolle 5424 +000302,
Bière 5425 +001 551,
Bougy-Villars 5426 +000472,
Bremblens 5622 +000517,
Buchillon 5623 +000622,
Bussy-Chardonney 5625 +000370,
Chavannes-le-Veyron 5475 +000143,
Chevilly 5476 +000296,
Chigny 5628 +000341,
Clarmont 5629 +000175,
Cossonay 5477 +003 642,
Cottens 5478 +000484,
Cuarnens 5479 +000481,
Denens 5631 +000767,
Denges 5632 +001 625,
Dizy 5481 +000222,
Échandens 5633 +002 738,
Échichens 5634 +002 642,
Éclépens 5482 +001 036,
Étoy 5636 +002 916,
Féchy 5427 +000892,
Ferreyres 5483 +000316,
Gimel 5428 +001 951,
Gollion 5484 +000901,
Grancy 5485 +000408,
La Chaux 5474 +000422,
La Sarraz 5498 +002 586,
L'Isle 5486 +001 031,
Lavigny 5637 +001 007,
Lonay 5638 +002 528,
Lully 5639 +000787,
Lussy-sur-Morges 5640 +000645,
Mauraz 5488 +0 00053,
Moiry 5490 +000304,
Mollens 5431 +000293,
Montherod 5432 +000515,
Mont-la-Ville 5491 +000400,
Montricher 5492 +000964,
Morges 5642 +015 889,
Orny 5493 +000370,
Pampigny 5494 +001 118,
Pompaples 5497 +000860,
Préverenges 5643 +005 292,
Reverolle 5644 +000371,
Romanel-sur-Morges 5645 +000478,
Saint-Livres 5435 +000688,
Saint-Oyens 5436 +000349,
Saint-Prex 5646 +005 687,
Saubraz 5437 +000424,
Senarclens 5499 +000459,
Sévery 5500 +000242,
Tolochenaz 5649 +001 866,
Vaux-sur-Morges 5650 +000199,
Villars-sous-Yens 5652 +000594,
Vufflens-le-Château 5653 +000843,
Vullierens 5654 +000460,
Yens 5655 +001 382,
Total +081 075,

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente au 31 décembre 2016 », sur Statistiques Vaud (consulté le 5 septembre 2017)
  2. Canton de Vaud, « Liste des communes avec leur ancien district » (consulté le 28 décembre 2007)
  3. Canton de Vaud, « Préfets et préfectures - Morges » (consulté le 2 septembre 2013)
  4. [xls] « Liste officielle des communes de la Suisse - 01.01.2016 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 17 février 2016)