Frauenfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frauenfeld
Frauenfeld
Centre-ville.
Blason de Frauenfeld
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Thurgovie Thurgovie
District Frauenfeld
NPA 8500
No OFS 4566
Démographie
Population
permanente
25 781 hab. (31 décembre 2019)
Densité 942 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 33′ 22″ nord, 8° 53′ 47″ est
Altitude 417 m
Superficie 27,37 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Frauenfeld
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Thurgovie
Voir sur la carte administrative du Canton de Thurgovie
City locator 14.svg
Frauenfeld
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Frauenfeld
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Frauenfeld
Liens
Site web www.frauenfeld.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Frauenfeld est une commune suisse et le chef-lieu du canton de Thurgovie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Frauenfeld mesure 27,37 km2[2].

Située à la périphérie du canton, en pleine campagne, la ville de Frauenfeld en est pourtant le chef-lieu. La ville est située sur la rivière Murg, un affluent de la Thur.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Frauenfeld compte 25 781 habitants fin 2019[1]. Sa densité de population atteint 942 hab./km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo aérienne prise à 800 m par Walter Mittelholzer (1929).
Gravure de Johannes Stumpf (1548).
Centre (château, mairie) en 2008.
Église catholique Saint-Nicolas.

Un donjon, construit par les comtes de Kybourg à l'emplacement actuel de Frauenfeld, est cité pour la première fois en 1246. Les comtes aménagèrent une modeste ville fortifiée. À l’extinction de la lignée des Kybourg, la ville revint aux Habsbourgs.

En 2016, la « società di Frauenfeld », dépendant de la 'Ndrangheta (mafia calabraise), est interceptée par l'Office fédéral de la police.

Politique[modifier | modifier le code]

Frauenfeld est dotée d'un exécutif (Stadtrat) de cinq membres et d'un législatif (Gemeinderat) de quarante membres, élus pour une durée de quatre ans. Les membres de l'exécutif sont élus selon le système majorité et ceux du législatif selon le système proportionnel. Les neuf membres de la Commission d'examen des comptes (Rechnungsprüfungskommission) sont également élus au suffrage universel, selon le système majoritaire.

Économie[modifier | modifier le code]

  • SIA Abrasives, spécialiste des traitements de surfaces
  • Zur Rose, distribution de médicaments
  • Sucreries d'Aarberg et de Frauenfeld
  • Baumer Group, capteurs et instruments de mesure
  • SERTO, fabrication de raccords

Éducation[modifier | modifier le code]

  • Gymnase de Frauenfeld

Le Gymnase de Frauenfeld est partenaire du Gymnase d'Yverdon-les-Bains, dans le canton de Vaud, afin de favoriser l'apprentissage de la langue française parmi les étudiants. Les élèves qui sont motivés pour apprendre le français passent en général une année au Gymnase d'Yverdon-les-Bains après quoi la plupart d'entre eux reviennent passer les examens finaux pour la maturité fédérale à Frauenfeld.

Organisations[modifier | modifier le code]

  • Siège de la Société suisse pour la géothermie

Médias[modifier | modifier le code]

  • Thurgauer Zeitung

Culture[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de Frauenfeld.

Manifestations[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :