Saint-Oyens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Oyens
Saint-Oyens
Le temple de Saint-Oyens.
Blason de Saint-Oyens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Morges
Communes limitrophes Gimel, Essertines-sur-Rolle, Burtigny, Longirod
Syndic Catherine Lehmann
NPA 1187
No OFS 5436
Démographie
Population
permanente
460 hab. (31 décembre 2020)
Densité 151 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 30′ 00″ nord, 6° 19′ 00″ est
Altitude 732 m
Superficie 3,05 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Localisation de Saint-Oyens
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du canton de Vaud
City locator 14.svg
Saint-Oyens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Oyens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Saint-Oyens
Liens
Site web www.saint-oyens.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Saint-Oyens est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Morges. Elle est située entre les agglomérations de Lausanne et Genève.

Population[modifier | modifier le code]

Surnom[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont surnommés les Covas ou les Covaillons[3],[4] (le cova désignant l'étui de la pierre à aiguiser les faux en patois vaudois[5]).

Démographie[modifier | modifier le code]

Le village compte 459 habitants au [réf. nécessaire].

Économie[modifier | modifier le code]

Les principaux revenus des habitants sont issus de l'agriculture, de l'artisanat, de la menuiserie, d'un garage, d'une entreprise paysagiste, de la construction de volets en alu, de la pose de moustiquaires et d'emplois externes[réf. nécessaire].

Manifestations[modifier | modifier le code]

L'animation locale est très variée, passant du giron des jeunesses de l'Aubonne tous les dix ans, le dernier datant de 2017, la fête des moissons une année sur deux, la dernière ayant eu lieu en 2018[réf. nécessaire].

Associations[modifier | modifier le code]

Différentes sociétés animent le village : le chœur mixte, la jeunesse et la société de tir[réf. nécessaire].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  3. « Saint-Oyens : Alphabet des communes vaudoises », sur Feuille des avis officiels du canton de Vaud (consulté le )
  4. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 83
  5. Charles Roux, Noms et sobriquets des Vaudois, Yens-sur-Morges, Cabédita, , 129 p. (ISBN 2-88295-339-9), p. 85
  6. a b et c « Jumelage », sur www.saint-oyens.ch (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :