Sottens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sottens
Sottens
Blason de Sottens
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Gros-de-Vaud
Commune Jorat-Menthue
NPA 1062
N° OFS 5687
Démographie
Population
permanente
257 hab. (avant la fusion)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 39′ 19″ nord, 6° 44′ 31″ est
Altitude 756 m
Superficie 4,53 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Sottens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Sottens
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Sottens
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Sottens est une ancienne commune et localité suisse du canton de Vaud, située sur le territoire de Jorat-Menthue.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sottens fut mentionné en 1147 sous le nom de Sotens. Un tumulus fut découvert à Molard et des sépultures du haut Moyen Âge à La Moranche. Au XIIIe siècle, les donzels de Sottens apparaissaient dans l'entourage des comtes de Savoie. Le territoire de Sottens était constitué de sept fiefs. Celui de Jacob de Glane, bourgeois de Moudon, et celui des Blonay, tous deux passés aux Loys, furent cédés à Berne qui récupéra progressivement le fief de Thomas Lucens, de Moudon, et les trois autres ayant appartenu à diverses communautés ecclésiastiques ; le dernier fief fut vendu à Berne en 1723 par l'hoirie de Samuel de Praroman. Sottens faisait partie du Bailliage bernois de Moudon de 1536 à 1798 puis du district de Moudon de 1798 à 2006[3].

La chapelle de Sottens, mentionnée en 1312 comme filiale de Chapelle-sur-Moudon, fut désaffectée à la Réforme et le village rattaché à la paroisse de Saint-Cierges. L'émetteur national de Sottens diffusa la Radio suisse romande (1931-1994) et la Radio suisse internationale (1972-2004). Il a cessé toute activité le 5 décembre 2010. Le village connaît un développement résidentiel[3].

Le , Sottens a fusionné avec les communes de Montaubion-Chardonney, Peney-le-Jorat, Villars-Mendraz et Villars-Tiercelin pour former la nouvelle commune de Jorat-Menthue.

Démographie[modifier | modifier le code]

Sottens compte 155 habitants en 1764, 211 en 1850, 195 en 1900, 181 en 1950 et 210 en 2000[3].

Industrie[modifier | modifier le code]

Un émetteur radio en onde moyenne se trouve sur le territoire de la commune, l'émetteur de Sottens. Mis en service le et classé comme bien culturel suisse d'importance nationale[4], l'émetteur est arrêté définitivement dans la nuit du 5 au .

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. a b et c Emmanuel Abetel, « Sottens » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud

Sur les autres projets Wikimedia :