12e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 12e arrondissement.
12e arrondissement de Paris
« arrondissement de Reuilly »
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Quartiers
administratifs
Bel-Air (45)
Picpus (46)
Bercy (47)
Quinze-Vingts (48)
Maire
Mandat
Catherine Baratti-Elbaz
2014 - 2020
Code postal 75012
Code Insee 75112
Démographie
Population 144 402 hab. (2011[1])
Densité 22 669 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 28″ N 2° 23′ 17″ E / 48.840989, 2.38794448° 50′ 28″ Nord 2° 23′ 17″ Est / 48.840989, 2.387944  
Altitude Min. 27 m – Max. 72 m
Superficie 6,37 km2 [2]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte Paris administrative
City locator 14.svg
12e arrondissement de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte France administrative
City locator 14.svg
12e arrondissement de Paris

Le 12e arrondissement de Paris est l'un des vingt arrondissements de Paris, la capitale française.

Aux termes de l'article R2512-1 du Code général des collectivités territoriales (partie réglementaire), il porte également le nom d'« arrondissement de Reuilly »[3], mais cette appellation est rarement employée dans la vie courante.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le 12e arrondissement est situé au sud-est de la ville ; c'est le premier arrondissement de la rive droite de la Seine en suivant le cours du fleuve (avec le 13e sur la rive gauche).

Bordé au nord par les 11e et 20e arrondissements, à l'ouest par le 4e arrondissement, au sud par la Seine et à l'est par les communes de Saint-Mandé et de Charenton-le-Pont, le territoire du 12e arrondissement comprend également le bois de Vincennes au sud-est.

Sans le bois de Vincennes (9,95 km2), la superficie du 12e arrondissement est de 6,37 km2, ce qui le classe en 5e position des plus grands arrondissements du Paris intra-muros. Avec le bois de Vincennes, sa superficie totale atteint 16,32 km2, ce qui en fait le deuxième plus grand arrondissement de Paris (derrière le 16e avec le bois de Boulogne), comptant pour 15 % du territoire de la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est dans cet arrondissement qu'ont été mis au jour les vestiges parmi les plus anciens de l'occupation humaine sur le territoire de Paris. À l'occasion de la construction du centre commercial « Bercy Village » avec notamment un complexe cinématographique, des fouilles dans le quartier de Bercy ont permis la découverte des vestiges d'un village de la période Chasséenne (entre 4500 et 3800 av. J.‑C.), établi sur la rive gauche de l'ancien bras de la Seine, révélant un matériel archéologique exceptionnel : pirogues de bois, poteries, arcs et flèches, outils en os et en pierre. Ces découvertes sont visibles au musée Carnavalet. Une rue a été nommée « rue des Pirogues-de-Bercy » pour rappeler l'existence de ce village paléolithique.

Administrativement, le 12e arrondissement fut créé en 1860, à la suite de la loi du 16 juin 1859 donnant lieu à un nouveau découpage de Paris en 20 arrondissements et à l'extension de la ville par annexion des communes voisines, par regroupement :

Le Bois de Vincennes, concédé en propriété à la ville de Paris par Napoléon III en 1860, n'est officiellement rattaché au 12e arrondissement que par le décret du 18 avril 1929.

Historiquement, le quartier de la gare de Lyon a été le premier lieu de l'émigration chinoise du début du XXe siècle comme le rappelle une plaque apposée rue Chrétien-de-Troyes, entre la gare de Lyon et l'avenue Daumesnil :

« De 1916 à 1918, cent quarante mille travailleurs chinois participèrent en France à l'effort de guerre des alliés et perdirent plusieurs milliers des leurs. Au lendemain de la victoire, 3 000 d'entre eux s'installèrent définitivement dans ce pays et créèrent autour de la gare de Lyon à Paris la première communauté chinoise. Novembre 1988 ».

Personnalités[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Maires[modifier | modifier le code]

Catherine Baratti-Elbaz est l'actuelle maire du 12e arrondissement, élue en 2014.

Étienne Goujon, médecin, fut maire de l’arrondissement de 1879 à 1900.

Liste des maires successifs depuis 1983
Élection Identité Parti Notes
1983 Paul Pernin UDF Élu en 1983 et 1989.
1995 Jean-François Pernin UDF Élu en 1995, fils du précédent.
2001 Michèle Blumenthal PS Élue en 2001 et 2008.
2014 Catherine Baratti-Elbaz PS Élue en 2014.

Le conseil d'arrondissement compte 20 conseillers et le maire d'arrondissement est assisté dans ses fonctions par 12 adjoints délégués chacun pour un domaine particulier.

Conseillers de Paris[modifier | modifier le code]

Depuis les élections municipales de 2014, les conseillers de Paris, élus dans le 12e arrondissement, sont :

Adjoints au maire de Paris, élus du 12e arrondissement[modifier | modifier le code]

Les adjoints au maire de Paris, élus du 12e arrondissement sont au nombre de 4 :

  • Emmanuel Grégoire est chargé des ressources humaines, des services publics et de la modernisation de l'administration,
  • Jean-Louis Missika est chargé de l'urbanisme, de l'architecture, du projet du grand Paris, du développement économique et de l'attractivité,
  • Christophe Najdovski est chargé des transports, de la voirie, des déplacements et de l'espace public,
  • Catherine Vieu-Charier est chargée de la mémoire et des anciens combattants.

Adjoints au maire[modifier | modifier le code]

Depuis les élections municipales de mars 2014, les adjoints à Catherine Barrati-Elbaz, maire du 12e arrondissement, sont : Richard Bouigue, Eléonore Slama, David Gréau, Laurent Touzet, Lunise Marquis, Brigitte Velay-Bosc, Régis Peutillot, Florence Chopin-Genet, Jean-Luc Roméro-Michel, Fabrice Moulin, Fadila Taïeb et Evelyne Honoré.

Conseillers d'arrondissement[modifier | modifier le code]

Conseil du 12e arrondissement de Paris 2014-2020

Groupe Effectif Statut
PS, EÉLV, PCF et Apparentés 15 majorité
UMP, UDI, MoDem et Apparentés 5 opposition

Députés[modifier | modifier le code]

Sandrine Mazetier est députée de la huitième circonscription de Paris et Patrick Bloche celui de la septième circonscription de Paris.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2009, le 12e arrondissement compte 143 128 habitants sur une superficie de 6,37 km2 (hors bois de Vincennes), soit 22 469 hab. par km². Le tableau suivant résume l'évolution de la population de l'arrondissement :

Année Population
(hab.)
Densité
(hab. par km²)
1861 65 748
1866 78 635
1872 87 678 13 764
1936 156 729 24 604
1954 158 437 24 872
1962 (pic de population) 161 574 25 337
1968 155 982 24 460
1975 140 900 22 095
1982 138 015 21 643
1990 130 257 20 426
1999 136 591 21 419
2006 141 519 22 216
2009 143 128 22 469

Source : INSEE, recensements de population

Population par quartier[modifier | modifier le code]

Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 2 353 création
1999 33 976
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 15 675 création
1999 62 947
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 11 567 création
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861 23 290 création

Éducation[modifier | modifier le code]

Collèges publics[4] :

Lycées et écoles :

Sport[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

L'arrondissement regroupe une importante offre de soin avec de nombreux hôpitaux publics et privés :

Principaux monuments et lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Le 12e, arrondissement plutôt résidentiel et à l'écart de Paris pendant la majeure partie de son histoire, comporte peu de monuments à proprement parler, et la majorité d'entre eux sont récents. On peut citer :

L'opéra Bastille

Musées et culture[modifier | modifier le code]

Quartiers[modifier | modifier le code]

Les quatre quartiers administratifs du 12e arrondissement de Paris.

Comme les autres arrondissements, le 12e est divisé en quatre quartiers administratifs :

  1. quartier du Bel-Air (45e quartier de Paris)
  2. quartier de Picpus (46e quartier de Paris)
  3. quartier de Bercy (47e quartier de Paris)
  4. quartier des Quinze-Vingts (48e quartier de Paris)

Le 12e possède 7 conseils de quartiers.

Autres quartiers :

Rues[modifier | modifier le code]

La place Félix-Éboué (anciennement place Daumesnil)
Plan du 12e arrondissement. N. B. : la place Félix-Éboué est indiquée 2 fois et pas au bon endroit, qui correspond au métro Daumesnil.

En partant du coin nord-ouest et en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, le 12e arrondissement est délimité par :

Parmi les grandes transversales, on peut citer :

Quelques autres rues notables :

Les promenades:

  • promenade plantée, qui traverse l'arrondissement d'est en ouest et permet d'aller à pied ou en vélo du périphérique (porte de Montempoivre) jusqu'à l'opéra Bastille en traversant des jardins suspendus ;
  • promenade Maurice-Boitel qui traverse le bois de Vincennes en longeant le lac Daumesnil et permet d’aller à pied de la place Daumesnil à Saint-Maurice ou à Charenton.

Ponts[modifier | modifier le code]

Le 12e arrondissement comporte un certain nombre de ponts.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Réseau ferré métropolitain[modifier | modifier le code]

Réseau Express Régional / Transilien[modifier | modifier le code]

Réseau ferré National[modifier | modifier le code]

Le 12e arrondissement compte sur son territoire deux gares parisiennes :

Bus[modifier | modifier le code]

Tramway[modifier | modifier le code]

Il dessert dans l'arrondissement les stations suivantes :

Modes Doux[modifier | modifier le code]

Espaces verts[modifier | modifier le code]

Le bois de vincennes

Cimetières[modifier | modifier le code]

Article connexe : Cimetière parisien.

Médias locaux[modifier | modifier le code]

Journaux (sur papier) :

  • J’habite le 12e, magazine diffusé à titre payant
  • Votre 12e, magazine gratuit et sans publicité édité par la municipalité de l’arrondissement
  • Les Nouvelles du 12e (ISSN 2101-1991), distribué à titre gratuit

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]