4e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ancien 4e arrondissement de Paris et 4e arrondissement.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Paris IV.
4e arrondissement de Paris
« arrondissement de l'Hôtel-de-Ville »
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Quartiers
administratifs
Saint-Merri (13)
Saint-Gervais (14)
Notre-Dame (15)
Arsenal (16)
Maire
Mandat
Christophe Girard (PS)
2008 - 2020
Code postal 75004
Code Insee 75104
Démographie
Population 27 887 hab. (2011[1])
Densité 17 429 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 22″ N 2° 21′ 20″ E / 48.856185, 2.355682 ()48° 51′ 22″ Nord 2° 21′ 20″ Est / 48.856185, 2.355682 ()  
Altitude Min. 27 m – Max. 38 m
Superficie 1,60 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte Paris administrative
City locator 14.svg
4e arrondissement de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte France administrative
City locator 14.svg
4e arrondissement de Paris

Le 4e arrondissement de Paris se situe sur la rive droite de la Seine. Il est bordé à l'ouest par le 1er arrondissement, au nord par le 3e arrondissement, à l'est par les 11e et 12e arrondissements et au sud par la Seine et le 5e arrondissement. La partie orientale de l'île de la Cité ainsi que l'île Saint-Louis font elles aussi partie du 4e arrondissement. L'île Saint-Louis est le résultat de l'union au Moyen Âge de l'île Notre-Dame et de l'île aux Vaches.

Aux termes de l'article R2512-1 du code général des collectivités territoriales (partie réglementaire), il porte également le nom d'« arrondissement de l'Hôtel-de-Ville »[2], mais cette appellation est rarement employée dans la vie courante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières habitations sur l'île de la Cité datent peut-être de l'époque gauloise. À l'époque romaine, l'île de la Cité est reliée aux deux rives par des ponts se situant à l'emplacement de l'actuel Petit Pont et du pont Notre-Dame. Le tracé de la rue Saint-Martin correspond à celui de la principale voie romaine.

L'extension des habitations sur la rive droite remonte au Ve siècle avec la construction du sanctuaire de Saint-Gervais. Au IXe siècle, Saint-Gervais est protégé par une enceinte qui devait probablement se situer au niveau de la rue de Rivoli et s'étendre jusqu'à la Seine, de la rue des Barres à la rue de la Tacherie. Le bourg se développe autour du marché de Grève (actuelle place de l'Hôtel-de-Ville) à partir du XIe siècle.

En 1111, la Cité est pillée par Robert Ier, comte de Meulan, qui détruit les deux ponts de l'île. Louis VI décide de reconstruire plus à l'ouest le pont de la rive droite et de le protéger par un châtelet. La construction de ce nouveau pont à l'emplacement de l'actuel pont au Change entraîne l'apparition d'un nouveau quartier autour du Châtelet où se sont installés les bouchers.

Le 4e arrondissement sur le plan de Vaugondy (1760)

Jusqu'au début du XVIIe siècle, l'île Saint-Louis était inhabitée et était un espace réservé au pâturage pour le bétail. Elle a été intégralement lotie sous le règne de Louis XIII (1610-1643). C'est à cette époque qu'elle a pris son nom actuel en l'honneur du roi.

Lors du premier découpage de Paris en arrondissements par le décret du 19 Vendémiaire an IV (11 octobre 1795), l'actuel 4e arrondissement correspondait à l'ancien 9e arrondissement (partie sud de l'actuel 4e arrondissement), à une toute petite partie du 6e arrondissement (la partie comprise entre la rue Saint-Martin et l'actuel boulevard Sébastopol), à une partie du 7e arrondissement (la zone située aujourd'hui entre la place de l'Hôtel de Ville et le Châtelet ainsi que la plus grande partie de la zone située au nord de l'actuelle rue de Rivoli-rue Saint-Antoine) et à une toute petite partie du 8e arrondissement (la partie la plus au Nord et à l'Est de l'actuel 4e arrondissement avec la place des Vosges).

Les limites actuelles du 4e arrondissement datent de 1860, sous le Second Empire, suite à la loi du 16 juin 1859 donnant lieu à un nouveau découpage de Paris en 20 arrondissements.

Découpage administratif actuel de l'arrondissement en différents quartiers

Depuis la fin du XIXe siècle, le quartier du Marais est notamment côtoyé par une importante communauté juive ; la rue des Rosiers en est la place principale : on y trouve en grande partie des restaurants cachers et des magasins illustrant la culture juive. Ils sont de plus en plus remplacés par des magasins de vêtements depuis que la rue a été rénovée au début des années 2000.

Depuis les années 1990, une communauté homosexuelle aujourd'hui importante est venue s'installer dans le quartier de l'hôtel de ville avec un certain nombre de bars et de restaurants arborant le drapeau arc-en-ciel de la communauté, notamment rue des Archives et dans les rues bordant le Bazar de l'Hôtel de Ville.

Pierre-Charles Krieg, héros de la résistance, a été élu maire de l'arrondissement en 1983 sous l'étiquette du RPR. Réélu en 1989 et en 1995, il a démissionné quelques mois avant sa mort en juin 1997. On lui doit notamment l'aménagement de l'espace des Blancs Manteaux qui porte son nom.

Quartiers administratifs[modifier | modifier le code]

Plan du 4e arrondissement

Démographie[modifier | modifier le code]

La mairie d'arrondissement conçue par l'architecte Antoine-Nicolas Bailly

En 2006, la population était de 29 138 habitants pour 160 hectares, soit une densité moyenne de 18 211 hab/km2. La "population légale" avec doubles comptes, établie par l'INSEE, valable à partir du 1er janvier 2010 est de 28 868 (ce qui correspond à la population estimée en 2007)[3].

Année
(recensement national)
Population Densité
(hab. par km2)
1861 (pic de population) 108 520 67 783
1872 95 003 59 377
1936 70 944 44 340
1954 66 621 41 638
1962 61 670 38 520
1968 54 029 33 747
1975 40 466 25 275
1982 33 990 21 230
1990 32 226 20 129
1999 30 675 19 160
2006 29 138 18 211

Note: La population maximum du 4e arrondissement fut en réalité atteinte avant 1861.
Cependant, l'arrondissement ayant été créé en 1860, l'on ne dispose pas de données fiables avant cette date.

Population par quartier[modifier | modifier le code]

Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861
(pic de population)
24 468 création
1999 6 523 20 840
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861
(pic de population)
37 372 création
1999 10 487 25 088
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861
(pic de population)
14 804 création
1999 9 474 19 454
Année
Population Densité
(hab. par km²)
Croissance
annuelle depuis
le dernier
recensement
1861
(pic de population)
20 930 création
1999 4 087 10 784

Administration[modifier | modifier le code]

Maires depuis 1983[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Élection Identité Parti Notes
1983 Pierre-Charles Krieg RPR Élu en 1983, 1989 et 1995. Il a démissionné quelques mois avant sa mort en 1997.
1997 Lucien Finel RPR En remplacement de Pierre-Charles Krieg, démissionnaire.
2001 Dominique Bertinotti PS Élue en 2001 et 2008.
2012 Christophe Girard PS En remplacement de Dominique Bertinotti, démissionnaire. Réélu en 2014.

Institutions publiques[modifier | modifier le code]

Principaux édifices[modifier | modifier le code]

la place des Vosges
Vue depuis un toit sur de nombreux monuments de l'arrondissement : Centre G. Pompidou, église Saint-Merri, Hôtel-de-Ville, Notre-Dame, tour Saint-Jacques, théâtre de la Ville

Principales rues[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Metro & rer 4e arrondissement.jpg

Le 4e arrondissement est également desservi par les lignes de bus RATP suivantes : (BUS) RATP 20 29 38 47 58 65 67 69 70 72 74 75 76 86 87 91 96

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :