Pagode de Vincennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pagode de Vincennes
Image illustrative de l'article Pagode de Vincennes
Présentation
Culte Bouddhisme
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées 48° 49′ 43″ N 2° 24′ 55″ E / 48.8285, 2.415448° 49′ 43″ Nord 2° 24′ 55″ Est / 48.8285, 2.4154  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pagode de Vincennes

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pagode de Vincennes

Géolocalisation sur la carte : bois de Vincennes

(Voir situation sur carte : bois de Vincennes)
Pagode de Vincennes


La pagode du bois de Vincennes est le siège de l’Institut international bouddhique fondé par Jean Sainteny, ainsi que de l'Union bouddhiste de France.

Elle se trouve dans le Bois de Vincennes, dans le 12e arrondissement de Paris, dans un des vestiges de l’exposition coloniale de 1931. Dans cette enceinte de 8 000 m² située en bordure du lac Daumesnil se trouvent deux bâtiments à l’architecture remarquable conçus par Louis-Hippolyte Boileau. Le plus imposant, l’ancien pavillon du Cameroun, a été restauré dès 1977 et transformé en pagode pour l’exercice du culte. La restauration du second, qui est l’ancien pavillon du Togo, est prévue par la Ville de Paris. Il renfermera une bibliothèque où seront réunis les textes sur les diverses traditions bouddhiques.

La pagode de Vincennes est occupée par diverses obédiences des écoles bouddhiques de la région parisienne et n’a aucun religieux à sa tête. La pagode est un lieu de culte commun ; elle abrite le plus grand Bouddha d’Europe qui est recouvert de feuilles d’or et mesure, avec son socle, plus de 9 mètres de haut.

Dans l’enceinte de la pagode de Vincennes fut également construit entre 1983 et 1985 le temple bouddhiste tibétain de Kagyu-Dzong.

Reliques[modifier | modifier le code]

Le grand Bouddha de la pagode de Vincennes

Des reliques du Bouddha historique provenant du Wat Saket de Bangkok ont été déposées à la Grande Pagode de Vincennes, qui devient ainsi le haut lieu spirituel du bouddhisme en Europe.

Le 17 mai 2009, les reliques, des résidus de crémation de corps logés dans une bulle de verre enchâssée dans une sculpture dorée figurant une pagode, ont été portées par quatre hommes sur un palanquin rouge et doré pour entrer au temple. C'était un don de la Thaïlande à la France.

Depuis elles sont visibles sous la statue principale.

Ces reliques ne sont pas destinées à rester indéfiniment sur place, il est possible qu'elles soient prêtées à d'autres pays dans le cadre d'un échange.


Accès[modifier | modifier le code]

La pagode du bois de Vincennes, se trouve au 40, route de Ceinture-du-Lac-Daumesnil dans le 12e arrondissement de Paris. Elle n'est pas ouverte au public en permanence, mais en fonction de son calendrier d'activités et plus particulièrement à l'occasion de la fête de Vesak.

(M) Ce site est desservi par la station de métro Porte Dorée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :