Picpus (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picpus.
Picpus
Courteline
La station au niveau des quais, direction Nation
La station au niveau des quais, direction Nation
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 12e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 43″ N 2° 24′ 02″ E / 48.845150110565, 2.400493919849448° 50′ 43″ Nord 2° 24′ 02″ Est / 48.845150110565, 2.4004939198494  

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
PicpusCourteline

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
PicpusCourteline
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 1 405 460 (2013)
Historique
Mise en service 1er mars 1909
Nom inaugural Saint-Mandé
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 0509
Ligne(s) (6)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 29 56
(6)
Précédent Bel-Air Nation Suivant

PicpusCourteline est une station du métro de Paris sur la ligne 6, dans le 12e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

L'unique entrée de la station

La station est située sous l'avenue de Saint-Mandé, à l'ouest du carrefour avec le boulevard de Picpus.

La station est initialement ouverte sous le nom de Saint-Mandé le 1er mars 1909 sur la ligne 6 alors limitée au parcours entre Place d'Italie et Nation. Le 1er mars 1937, elle prend le nom actuel de Picpus ; l'ancien était source de confusion avec la station Saint-Mandé - Tourelle du prolongement de la ligne 1.

Vers 1575, la rue de Picpus était un chemin traversant le territoire de Picque-Puce. Les frères Lazare pensaient que l’étymologie provenait d’une épidémie ressemblant à des piqûres d’insectes. Elle aurait été soignée miraculeusement par un religieux qui s’installa dans le village. Ce dernier prit alors le nom de Picque-Puce. Le village de Pique-Puce s'étendait de la porte actuelle de Picpus vers le nord à Charonne.

La station porte également le nom de Georges Courteline (1858-1929), de son vrai nom Georges Moinaux, auteur français de comédies satiriques telles que : Les Gaietés de l'escadron, Le commissaire est bon enfant, La Paix chez soietc.

La station dispose d'un seul accès face au no 46 de l'avenue de Saint-Mandé.

En 2011, 1 496 432 voyageurs sont entrés à cette station[1]. Elle a vu entrer 1 405 460 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 283e position des stations de métro pour sa fréquentation[2].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 29 et 56 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

La station de métro Picpus est citée dans plusieurs chansons d'artistes français :

  • Renan Luce : Les Gens sont Fous (Album Le Clan des Miros - 2009)
  • Java : Métro (Album Hawaii - 2000)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  2. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]