Vélodrome Jacques-Anquetil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vélodrome Jacques-Anquetil
{{#if:
vue du vélodrome lors des jeux olympiques de 1900
vue du vélodrome lors des jeux olympiques de 1900
Généralités
Noms précédents Vélodrome municipal de Vincennes
Surnom(s) La Cipale
Adresse Avenue de Gravelle
75012 Paris
Coordonnées 48° 49′ 35″ N 2° 24′ 42″ E / 48.826331, 2.411528 ()48° 49′ 35″ Nord 2° 24′ 42″ Est / 48.826331, 2.411528 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 1896
Rénovation Piste refaite à l'été 2012.
Utilisation
Clubs résidents Paris-Charenton XIII (rugby à XIII), PUC (rugby à XV), Paris Cycliste Olympique.
Propriétaire Ville de Paris
Équipement

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Vélodrome Jacques-Anquetil

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Vélodrome Jacques-Anquetil

Géolocalisation sur la carte : bois de Vincennes

(Voir situation sur carte : bois de Vincennes)
Vélodrome Jacques-Anquetil

Le vélodrome Jacques-Anquetil, anciennement vélodrome de la Cipale (abréviation de « piste municipale »), est un vélodrome situé à Paris, dans le Bois de Vincennes.

Inauguré en 1896 sous le nom de « Vélodrome municipal de Vincennes », cette enceinte est un site olympique pour les Jeux olympiques de 1900 puis pour ceux de 1924. La Cipale devient parisienne en 1929 après le rattachement du Bois de Vincennes à la ville de Paris et son 12e arrondissement. Depuis l’été 2012 le vélodrome de la Cipale est fermé pour travaux.

De 1968 à 1974, le Tour de France juge son arrivée finale à la Cipale.

En 1987, la Cipale est rebaptisée « Vélodrome Jacques Anquetil ».

À noter que la Cipale est délaissée par la mairie. L’association "Sauvons la Cipale" s'est créée : son objectif est que la mairie de Paris exige d'Eiffage et d'Ingérop de terminer les travaux qu’ils ont commencé au vélodrome. Leur idée est de sauver le monument [1]

Le nom de « Cipale » constitue un rare exemple d'aphérèse (perte du début du mot), procédé moins courant en français que l'apocope (perte de la fin du mot).

Des scènes des films Monsieur Klein, Le Vélo de Ghislain Lambert et Elle s'appelait Sarah[2] y ont été tournées.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :