Élections municipales de 2008 à Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Élections municipales françaises de 2008.
Précédent 2001 Drapeau de Paris 2014 Suivant
Élections municipales de 2008
à Paris
163 conseillers de Paris
9 mars et 16 mars 2008
Type d’élection  Élections municipales
Postes à élire  20 conseils d'arrondissement
Maire de Paris
Sortant
Élu
interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/
Appartenance politique des maires d'arrondissement élus en 2008.

Les élections municipales 2008 à Paris se sont tenues les 9 et 16 mars 2008 ; elles ont vu s'opposer : une liste d'union de la gauche menée par le maire sortant Bertrand Delanoë, une liste UMP menée par Françoise de Panafieu, une liste Mouvement Démocrate menée par Marielle de Sarnez, une liste Verts menée par Denis Baupin, une liste Front national menée par Martial Bild et quelques listes indépendantes. 166 listes se sont opposées, pour un total de 4 517 candidats, dans l'ensemble des vingt arrondissements.

À l'issue de ce scrutin, Bertrand Delanoë a été réélu maire de Paris lors de la première réunion du Conseil de Paris qui s'est tenue le 21 mars 2008. La répartition des mairies d'arrondissement est restée la même que lors des précédentes élections, avec 12 mairies d'arrondissement contrôlées par la gauche et 8 contrôlées par la droite. Les maires des vingt arrondissements ont été élus lors de la réunion des vingt conseils d'arrondissement le 29 mars 2008.

Contexte[modifier | modifier le code]

Depuis mars 2001, la gauche (PS, Verts, PCF et MRC) dirige 12 arrondissements contre 8 à la droite (UMP et UDF).

Enjeux[modifier | modifier le code]

Paris étant à la fois commune et département, l'élection du maire (dans ce cas aussi président du conseil général, appelé "Conseil de Paris") est faite par les 163 conseillers de Paris issus des vingt arrondissements de la capitale. Ces conseillers sont élus par arrondissement, à la proportionnelle avec une prime à la majorité, comme à Marseille et Lyon (Loi PLM). Les règles légales du scrutin contenant une part de proportionnelle, chaque arrondissement gagné par un camp lui donne une nette majorité de conseillers de Paris locaux.

Cette règle favorise ainsi les camps unis et ce fut le cas en 2001 au bénéfice de Bertrand Delanoë qui fusionna ses listes avec les Verts au second tour, pendant que la droite se présentait divisée et affaiblie par les "affaires" de la mairie de Paris. La victoire de la gauche en 2001 a été obtenu avec le basculement vers elle des 4e, 9e, 12e, 13e et 14e arrondissements (auquel il faut ajouter celui du 2e, jusqu'alors fief de l'indépendante Benoîte Taffin) et de son maintien dans les six arrondissements qu'elle détenait depuis 1995.

Les principaux enjeux, pour cette élection de 2008, sont les suivants :

  • Pour la droite : garder ses huit arrondissements, si possible dès le premier tour afin d'optimiser le nombre maximum de conseillers UMP de Paris, et de regagner, dans ce cas de figure, au moins un arrondissement important comme le 12e arrondissement lequel pourrait suffire à lui faire gagner la majorité des sièges au Conseil de Paris.
  • Pour la gauche : garder les arrondissements qu'elle a gagnés en 2001, et de prendre de nouveaux postes de conseillers en améliorant son score dans certains arrondissements.
  • Pour le centre : faire la démonstration de son poids électoral et de forcer les partis traditionnels à le considérer comme un acteur majeur.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

À Paris, les électeurs choisissent à la fois des conseillers de Paris et des conseillers d'arrondissement[1]. Les conseillers de Paris élisent le maire et siègent au Conseil de Paris ainsi qu'au Conseil d'arrondissement. Les conseillers d'arrondissement ne siègent qu'au Conseil d'arrondissement. Normalement, il y a deux fois plus de conseillers d'arrondissements que de conseillers de Paris, mais il doit y avoir entre 10 et 40 conseillers d'arrondissement.

Les élections se déroulent normalement en deux tours, sauf si une liste obtient la majorité absolue dès le premier tour (50 % des votes exprimés ET 25 % des inscrits). Si un deuxième tour est organisé, seules les listes ayant obtenu 10 % des voix lors du premier tour peuvent s'y présenter. Cependant, les listes peuvent être réorganisées entre les deux tours, une liste ayant obtenu plus de 10 % des voix pouvant, par exemple, rajouter des membres d'une autre liste.

À l'issue de l'élection, la liste arrivant en tête (soit avec le plus de voix au deuxième tour, soit avec la majorité absolue au premier tour) récupère la moitié des sièges de conseillers, arrondi au siège supérieur. C'est ce qu'on appelle la « prime à la majorité ». Les sièges restants sont répartis entre les listes avec les dispositions suivantes. Seules les listes ayant plus de 5 % des voix présentes au tour de scrutin en question participent au partage - y compris la liste gagnante. Les sièges sont répartis selon la méthode de la plus forte moyenne. En cas d'égalité pour un siège, la liste ayant la moyenne d'âge la plus élevée est favorisée.

Le nombre de sièges en jeu est le suivant[2] :

Arrondissement 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e Total
Conseillers de Paris 3 3 3 3 4 3 5 3 4 6 11 10 13 10 17 13 13 14 12 13 163
Conseillers d'arrondissement 10 10 10 10 10 10 10 10 10 12 22 20 26 20 34 26 26 28 24 26 354

Candidatures principales[modifier | modifier le code]

Listes de droite[modifier | modifier le code]

Union pour un mouvement populaire[modifier | modifier le code]
Primaires[modifier | modifier le code]

C'est en février 2006 que les adhérents de l'UMP-Paris désignent Françoise de Panafieu comme leur candidat à la mairie de Paris. Elle est sélectionnée au terme d'un processus de primaires mis en place par Nicolas Sarkozy, le président de l'UMP, et qui prévoit une élection à deux tours les 25 février et 4 mars 2006.

Les 14 002 militants (à jour de cotisation, sur 22 000 militants UMP revendiqués) ont le choix au premier tour entre :

  • Françoise de Panafieu, député-maire du 17e arrondissement, et ancien ministre
  • Claude Goasguen, député du 16e arrondissement (sud) et ancien ministre
  • Pierre Lellouche, député du 8e et 9e arrondissement, ancien conseiller de Jacques Chirac
  • Jean Tiberi, député-maire du 5e arrondissement, ancien Maire de Paris, et ancien ministre

Au soir du 25 février 2006, le taux de participation des militants est de 78 % (10 975 votants). C'est Françoise de Panafieu qui arrive largement en tête des primaires UMP avec 40,7 % des suffrages exprimés (soit 4 446 voix). Elle est suivie de Claude Goasguen (23,4 % des suffrages soit 2 560 voix) qu'elle doit alors affronter lors d'un second tour prévu le 4 mars. Arrivé troisième avec 18,95 % des suffrages (2 071 voix), Pierre Lellouche est éliminé. Il appelle ses partisans à voter pour Françoise de Panafieu au second tour. Arrivé dernier et donc également éliminé, Jean Tiberi obtient 16,98 % des suffrages (1 855 voix, dont beaucoup dans son fief du 5e).

Les conditions dans lesquelles le scrutin du 25 février s'est déroulé sont néanmoins contestées. Pierre Lellouche dénonce des pratiques frauduleuses en visant particulièrement Claude Goasguen : « Les scores sont conformes à un scénario écrit à l'avance ». C'est pourtant aussi avec ce dernier qu'il émet de fortes réserves sur la validité du vote par Internet où Françoise de Panafieu est arrivée largement en tête[3].

Le 28 février 2006, devançant l'annonce officielle de l'alliance entre Françoise de Panafieu et Pierre Lellouche, Claude Goasguen annonce qu'il retire sa candidature au second tour de la primaire UMP pour les municipales de 2008 à Paris, permettant à Françoise de Panafieu de remporter l'investiture. « Pour faire un pas supplémentaire dans le sens de l'union, [Claude Goasguen] a décidé de retirer sa candidature du deuxième tour », a ainsi salué le président de la fédération UMP de Paris Philippe Goujon.

Union pour un Paris gagnant[modifier | modifier le code]

Françoise de Panafieu, UMP, est député-maire du 17e arrondissement. Elle est ancienne adjointe de Jacques Chirac, puis de Jean Tiberi à Paris et ancien ministre dans le premier gouvernement d'Alain Juppé. Elle est candidate au poste de maire de Paris. Elle dirige les listes Union pour un Paris gagnant présentes dans les vingt arrondissements.

Dissidences[modifier | modifier le code]

D'autres candidats divers droite et dissidents de l'UMP se présentent contre le candidat désigné par l'UMP :

Pôle des Tricolores[modifier | modifier le code]

Martial Bild, Front national, est candidat au poste de maire de Paris. Les listes Pôle des Tricolores sont présentes dans les vingt arrondissements.

Nouveau Centre[modifier | modifier le code]
  • Pierre Vallet, 14e arrondissement.
  • David Pierre-Bloch, 18e arrondissement.
Une ville plus humaine[modifier | modifier le code]

Marielle de Sarnez, candidate au poste de maire de Paris, est conseillère UDF-MoDem de Paris (14e arrondissement) depuis mars 2001, députée européenne depuis juin 1999 et présidente de la fédération UDF de Paris depuis mars 2006. Elle est secrétaire générale du Parti démocrate européen, vice-présidente du groupe ADLE au Parlement européen et vice-présidente de l'UDF. Les listes Une ville plus humaine sont présentes dans les vingt arrondissements.

Listes de gauche[modifier | modifier le code]

Union de la gauche[modifier | modifier le code]

Bertrand Delanoë est maire PS de Paris depuis mars 2001. Le 3 septembre 2007 au soir, il confirme aux médias qu'il sera candidat à sa succession. Il est alors en position de force au sein d'un Parti socialiste en crise, et l'on évoque même une éventuelle candidature de sa part pour l'élection présidentielle de 2012.

La liste de Bertrand Delanoë est soutenue par le Parti socialiste, le Parti communiste français[6] et le Mouvement républicain et citoyen[7], qui y disposent de candidats (notamment huit places éligibles au Conseil de Paris pour le PCF, et six pour le MRC).

Georges Sarre (MRC) et Patrick Bloche (PS) ont conclu un accord de fusion au second tour après une primaire qui les oppose[8].

Les Verts[modifier | modifier le code]
  • Les Verts ont désigné Denis Baupin comme tête de liste le 25 mars 2007 lors d'une assemblée générale des Verts Paris. Denis Baupin a remporté 49,9 % des suffrages au premier tour, contre 29 % à Véronique Dubarry, jeune élue du 10e arrondissement, et 19 % à Pénélope Komitès, adjointe au maire chargée des personnes handicapées. Le retrait de Véronique Dubarry au deuxième tour ayant laissé Denis Baupin seul en lice, il a remporté 93 % des voix au second tour. Ce résultat s'explique notamment par la prise en compte des bulletins blancs dans les votes internes des Verts.

Les Verts présentent des listes autonomes (Pour l'écologie, Paris a besoin des Verts) dans chaque arrondissement au 1er tour et fusionnent avec les listes du Parti socialiste au 2e tour.

L'assemblée générale de 2007 a validé les têtes de liste pour les vingt arrondissements.

Ligue communiste révolutionnaire[modifier | modifier le code]
  • 5e arrondissement : Sophie Bournazel, 33 ans, employée dans le secteur privé (petite enfance)
  • 9e arrondissement : Fanny Gallot, 27 ans, enseignante
  • 10e arrondissement : Sylvain Pattieu, 29 ans, enseignant
  • 11e arrondissement : Cécile Silhouette, 48 ans, institutrice
  • 12e arrondissement : Manuela Perez, 37 ans, employée du secteur privé (commerce)
  • 13e arrondissement : Natacha Larchet, 28 ans, cheminote
  • 14e arrondissement : Marc Lagoutte, 59 ans, technicien des télécommunications
  • 15e arrondissement : Florent Grimaldi, 27 ans, ingénieur motoriste
  • 18e arrondissement : Anne Leclerc, 51 ans, éducatrice
  • 19e arrondissement : Liliane Guardiola, chômeuse
  • 20e arrondissement : Penelope Duggan, 55 ans, enseignante

Autres candidats[modifier | modifier le code]

État des lieux par arrondissement[modifier | modifier le code]

Au regard des différentes élections intervenues depuis mars 2001, le rapport de force s'établit comme suit :

Sept arrondissements favorables à la gauche[modifier | modifier le code]

La gauche est en position très favorable dans 7 des 12 arrondissements qu'elle détient :

Ces 7 arrondissements ont voté majoritairement pour les listes de gauche lors des élections régionales et européennes de 2004 et lors des élections présidentielle et législatives de 2007. Aucun maire d'arrondissement de gauche n'a cependant jamais été élu dès le premier tour.

Sept arrondissements favorables à la droite[modifier | modifier le code]

La droite domine largement 7 des 8 arrondissements qu'elle a pu facilement conserver en 2001 avec des scores supérieurs à 52 % des voix :

  • 1er arrondissement (3 conseillers de Paris) : a constamment voté à droite (56 % pour Nicolas Sarkozy en 2007). Lors des élections législatives de juin 2007, son maire Jean-François Legaret y a obtenu plus de 50 % des voix dès le premier tour. En mars 2001, il avait été élu avec 52,48 % des voix au second tour soit 285 voix d'écarts avec son adversaire sur 5741 suffrages exprimés[11].
  • 6e arrondissement (3 conseillers de Paris) : n'a jamais voté à gauche.
  • 7e arrondissement (5 conseillers de Paris) : les scores de la droite varient entre 65 et 80 % des voix.
  • 8e arrondissement (3 conseillers de Paris) : les scores de la droite n'y ont jamais été inférieurs à 60 % des voix
  • 15e arrondissement (17 conseillers de Paris) : représente 10 % des habitants de Paris, la droite y obtient généralement entre 56 et 60 % des suffrages. Anne Hidalgo, la première adjointe de Delanoë, est élue de cet arrondissement (29 % des voix aux législatives de 2002).
  • 16e arrondissement (13 conseillers de Paris) : la gauche n'a jamais dépassé 25 % des suffrages.
  • 17e arrondissement (13 conseillers de Paris) : bastion de Françoise de Panafieu. La gauche a été représentée en 2001 par Clémentine Autain, apparentée communiste, dans ce quartier aisé (dans sa partie sud) de Paris.

La division de la droite a empêché en 2001 l'élection habituelle au premier tour de ses candidats dans ces sept arrondissements qui n'ont jamais été vraiment en jeu lors des campagnes électorales. Ainsi, ces arrondissements ont voté majoritairement pour les listes de droite lors des élections régionales et européennes de 2004 et lors des élections présidentielle et législatives de 2007.

Six arrondissements disputés[modifier | modifier le code]

  • 2e arrondissement (3 conseillers de Paris) : a été remporté par la gauche avec 300 voix d'avance en 2001, arrondissement qualifié de bourgeois.
  • 4e arrondissement (3 conseillers de Paris) : arrondissement mixte, a voté à droite lors des élections législatives de 2002, puis à nouveau à gauche aux élections régionales et européennes de 2004. Nicolas Sarkozy l'a emporté au second tour de la présidentielle de 2007 avec 50,2 % des voix contre 49,8 % à Ségolène Royal.
  • 5e arrondissement (4 conseillers de Paris) : quartier intellectuel et étudiant, historiquement à droite, bastion de Jean Tiberi depuis 1968. L'arrondissement a donné une légère majorité à la gauche lors des élections régionales de 2004 et lors de l’élection présidentielle de 2007. Un mois plus tard, lors des élections législatives, il réélisait le candidat de droite, Jean Tibéri avec 51,05 % des voix (52,7 % pour l'ensemble de la deuxième circonscription de Paris). Un sondage TNS-Sofres donne le candidat de Bertrand Delanoë gagnant à 52 % des voix[12]
  • 9e arrondissement (4 conseillers de Paris) : arrondissement mixte dont Pierre Lellouche est le député. Si l'arrondissement a penché à gauche lors des élections régionales de 2004, il a de nouveau voté à droite lors des élections présidentielle et législatives de 2007.
  • 12e arrondissement (10 conseillers de Paris) : surnommé le 16e de l'est, le 12e compte 2 députés, les PS Sandrine Mazetier (depuis 2007) sur la majeure partie de l'arrondissement et Patrick Bloche (élu majoritairement sur le 11e arrondissement). L'arrondissement fut longtemps dominé par la famille UDF. Perdu par une droite particulièrement divisée dans le secteur en 2001, c'est l'arrondissement que la gauche doit garder et que la droite doit prendre en priorité, du fait du nombre important de ses élus au Conseil de Paris. Cet arrondissement où l'UMP soutient la candidature de Jean-Marie Cavada (ex-MoDem) devrait être l'enjeu d'une importante bataille électorale d'autant plus que les jeux y sont très ouverts.
  • 14e arrondissement (10 conseillers de Paris) : quartier mixte et plutôt aisé de la rive gauche, vote constamment vers la gauche depuis 2001 bien que la droite et le centre y soient structurellement et sociologiquement majoritaires. L'influence de l'électorat centriste est ainsi déterminante. Il a permis la réélection du Vert Yves Cochet lors des élections législatives de 2007 avec une large majorité au second tour (57 %), alors que les résultats du premier tour étaient serrés : 35 % des suffrages contre 34 % à Nicole Guedj (UMP) et 18,37 % à Marielle de Sarnez (MoDem).

Les quatre premiers arrondissements de Paris étant petits et assez peu peuplés (de 16 000 à 34 000 habitants), chacun n'envoie que 3 conseillers au Conseil de Paris.

La majorité d'un tel arrondissement obtient deux conseillers, l'opposition un autre. Quand un tel arrondissement bascule, c'est donc seulement un siège qui change de couleur politique dans l'assemblée décisionnelle de la capitale.

Selon Bertrand Delanoë, lors de l'émission Ripostes de Serge Moati le 13 janvier 2008, seuls 4 arrondissements sont réellement disputables entre l'UMP et le PS (le 4e arrondissement, le 9e arrondissement, le 12e arrondissement et le 14e arrondissement).

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats généraux[modifier | modifier le code]

Listes Candidat à la Mairie de Paris Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % # %
PS-PCF-MRC-PRG Bertrand Delanoë * 287 755 41,60 298 899 57,71 97 59,51
Les Verts Denis Baupin 46 883 6,78
UMP-NC-PR Françoise de Panafieu 193 109 27,92 186 839 36,07 61 37,42
MoDem Marielle de Sarnez 62 686 9,06 12 240 2,36 1 0,61
DVD 37 229 5,38 5 956 1,15 2 1,23
EXG - LCR - LO 28 519 4,12
FN Martial Bild 21 939 3,17
DVG - PS diss. 9 710 1,40 14 034 2,71 2 1,23
Autres 3 847 0,56
Inscrits 1 231 235 100,00 943 334 100,00
Abstentions 530 240 43,07 408 745 43,33
Votants 700 995 56,93 534 589 56,67
Blancs et nuls 9 318 1,33 16 621 3,11
Exprimés 691 677 98,67 517 968 96,89
* Maire sortant

Les résultats tous arrondissements confondus montrent la forte domination des listes soutenant le maire sortant Bertrand Delanoë, qui devancent nettement celles soutenant la candidature de Françoise de Panafieu à la mairie de Paris - dans un contexte de taux d’abstention non négligeable. Les excellents résultats parisiens pour le PS et ses alliés s'inscrivent dans une relative avance de la gauche au niveau national à l'occasion des élections municipales de 2008, et sont l'un des symboles les plus prononcés de cette victoire.

Quatre arrondissements sont pourvus par un unique tour de scrutin. Pour la première, fois la gauche remporte trois arrondissements dès le premier jour de vote : les listes de Bertrand Delanoë gagnent les 3e, 11e et 19e arrondissements, respectivement menées par Pierre Aidenbaum, Patrick Bloche et Roger Madec. À droite, seule la liste de Claude Goasguen soutenue par Françoise de Panafieu dans le 16e arrondissement remporte une majorité absolue des suffrages exprimés.

Les Verts conduits par Denis Baupin obtiennent un score mitigé mais qui leur permet de fusionner avec les listes socialistes dans la plupart des arrondissements. Les résultats sont relativement décevants pour le MoDem qui ne peut maintenir que trois de ses listes, notamment celle de sa cheffe de file parisienne Marielle de Sarnez, et n'obtient d'accord de fusion avec aucune autre formation. Le Front national de Martial Bild obtient de très mauvais résultats qui ne permettent aucun remboursement de la campagne.

À l'issue du premier tour, un second tour doit donc avoir lieu dans seize arrondissements sur vingt. Dans tous ces arrondissements sont en présence les listes du PS et ses alliés et celles de la droite, à l'exception du 20e où cette dernière ne peut se maintenir et laisse la place à un duel à gauche avec le dissident Michel Charzat. Par conséquent, les listes de l'union de la gauche et celles de la majorité présidentielle sont désormais les seules susceptibles de rassembler une majorité au Conseil de Paris, faisant de Bertrand Delanoë et de Françoise de Panafieu les deux seuls candidats pouvant être élus maire par la prochaine assemblée de la capitale. Cela permet un duel télévisé entre eux sur Canal+ lors de la semaine d'entre-deux tours.

En dehors des oppositions gauche/droite et du duel des gauches dans le 20e, quatre triangulaires ont lieu : avec le MoDem dans les 5e, 7e et 14e arrondissements - Marielle de Sarnez, désormais exclue de la course au fauteuil du maire de Paris, étant néanmoins tête de liste dans ce dernier - et avec le dissident de l'UMP François Lebel arrivé en tête de la droite au premier tour dans le 8e et se maintenant face au candidat officiel Pierre Lellouche et la liste de gauche.

Le second tour confirme la victoire de la gauche en général et du PS en particulier, assurant une réélection confortable pour Bertrand Delanoë à la tête d'une coalition plurielle où les socialistes ont désormais une majorité absolue. Si aucun arrondissement ne bascule - y compris le 5e pour lequel les premières estimations annoncent pourtant le contraire - confirmant ainsi la coupure entre l'Est de gauche et l'Ouest de droite, la majorité municipale sortante est donc renforcée, tandis que la droite ne peut que conserver ses arrondissements (dont le 8e remporté par la liste dissidente) et que Marielle de Sarnez est la seule élue du MoDem à entrer au Conseil de Paris.

Maires élus[modifier | modifier le code]

Le maire de Paris a été élu le 21 mars 2008, lors d'une séance extraordinaire du Conseil de Paris présidée par Pierre-Christian Taittinger, doyen d'âge. Bertrand Delanoë, seul candidat après le désistement de Françoise de Panafieu qui n'a pas « estimé utile de postuler », a remporté 98 voix sur 161 votants, les élus UMP ayant voté blanc. Les maires d'arrondissement ont été élus le 29 mars 2008, lors de la première réunion du conseil d'arrondissement tenue après les élections.

Arrondissement Maire sortant Parti Maire élu ou réélu Parti
Paris Bertrand Delanoë PS Bertrand Delanoë PS
1er Jean-François Legaret UMP Jean-François Legaret UMP
2e Jacques Boutault Les Verts Jacques Boutault Les Verts
3e Pierre Aidenbaum PS Pierre Aidenbaum PS
4e Dominique Bertinotti PS Dominique Bertinotti PS
5e Jean Tiberi UMP Jean Tiberi UMP
6e Jean-Pierre Lecoq UMP Jean-Pierre Lecoq UMP
7e Michel Dumont UMP Rachida Dati UMP
8e François Lebel UMP François Lebel DVD
9e Jacques Bravo PS Jacques Bravo PS
10e Tony Dreyfus PS Rémi Féraud PS
11e Georges Sarre MRC Patrick Bloche PS
12e Michèle Blumenthal PS Michèle Blumenthal PS
13e Jérôme Coumet PS Jérôme Coumet PS
14e Pierre Castagnou PS Pierre Castagnou PS
15e René Galy-Dejean UMP Philippe Goujon UMP
16e Pierre-Christian Taittinger UMP Claude Goasguen UMP
17e Françoise de Panafieu UMP Brigitte Kuster UMP
18e Daniel Vaillant PS Daniel Vaillant PS
19e Roger Madec PS Roger Madec PS
20e Michel Charzat PS Frédérique Calandra PS

Conseillers de Paris[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des conseillers de Paris.
Arrondissement[13] PS-PCF-
PRG-MRC
MoDem Divers
Droite
UMP Total
1er 1 - - 2 3
2e 3 - - - 3
3e 3 - - - 3
4e 2 - - 1 3
5e 1 - - 3 4
6e 1 - - 2 3
7e - - - 5 5
8e - - 1 2 3
9e 3 - - 1 4
10e 5 - - 1 6
11e 10 - - 1 11
12e 8 - - 2 10
13e 11 - - 2 13
14e 8 1 - 1 10
15e 4 - - 13 17
16e 1 - 1 11 13
17e 3 - - 10 13
18e 12 - - 2 14
19e 10 - - 2 12
20e 13 - - - 13
Total 99 1 2 61 163

Résultats par arrondissement[modifier | modifier le code]

1er arrondissement[modifier | modifier le code]

13 sièges sont à pourvoir dont 3 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Jean-François Legaret (UMP), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 1er arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Jean-François Legaret* UMP-NC-PR 2 641 43,10 3 366 52,76 8 2
Seybah Dagoma PS-PCF-MRC-PRG 2 289 37,36 3 014 47,24 2 1
Laurence Bonnet Les Verts 439 7,16
Paule Champetier de Ribes MoDem 531 8,67
Cyrille Rey-Coquais FN 152 2,48
Marie-Madeleine Lacroix LO 75 1,22
Inscrits 10 494 100,00 10 492 100,00
Abstentions 4 299 40,97 4 000 38,12
Votants 6 195 59,03 6 492 61,88
Blancs et nuls 68 0,65 112 1,07
Exprimés 6 127 58,39 6 380 60,81
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Jean-François Legaret UMP
Florence Berthout UMP
Seybah Dagoma[A 1] PS
Conseiller d'arrondissement Emmanuel Caldaguès UMP
Michèle Haegy UMP
Franck Bouniol UMP
Catherine Mathon UMP
Antoine Barth NC
Josy Posine UMP
Marc Mutti PR
Martine Figueroa UMP
Alain Le Garrec[A 2] PS
Marta Garcia[A 3] PS
  1. Démissionnaire à la suite de son élection comme députée de la cinquième circonscription de Paris.
    Remplacée par Loïg Raoul au Conseil de Paris et par Laurent Saiag au Conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire en mai 2008, remplacé par Loïg Raoul, suivant de liste.
  3. Démissionnaire en janvier 2012, remplacée par Laurence Bonnet (EELV).

2e arrondissement[modifier | modifier le code]

13 sièges sont à pourvoir dont 3 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Jacques Boutault (Les Verts), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008 dans le 2e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Sylvie Wieviorka PS-PCF-MRC-PRG 2 231 33,12 4 363 68,34 9 3
Jacques Boutault* Les Verts 2 016 29,93
Christophe Lekieffre UMP-NC-PR 1 543 22,91 2 021 31,66 1 0
François Guliana MoDem 621 9,22
Christiane Pacros FN 167 2,48
Jean-Pierre Dalmas LO 90 1,34
Marie-Christine Blin DVD 68 1,01
Inscrits 11 847 100,00 11 847 100,00
Abstentions 5 039 42,53 5 257 44,37
Votants 6 808 57,47 6 590 55,63
Blancs et nuls 72 0,61 206 1,74
Exprimés 6 736 56,86 6 384 53,89
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Jacques Boutault Les Verts
Sylvie Wieviorka PS
Pierre Schapira PS
Conseiller d'arrondissement Dominique Dussart Les Verts
Maxime des Gayets PS
Roberta Bernard DVG
Jean-Paul Maurel Les Verts
Claire Grover Les Verts
Alain Duduoglu DVG
Florence Ribard PS
Laurent Bureau PS
Anne Sabourin PCF
Christophe Lekieffre UMP

3e arrondissement[modifier | modifier le code]

13 sièges sont à pourvoir dont 3 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Pierre Aidenbaum (PS), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 3e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Élus
Voix % CA CP
Pierre Aidenbaum* PS-PCF-MRC-PRG 6 685 55,82 9 3
Martine Weill-Raynal UMP-NC-PR 2 458 20,53 1 0
Laurence Hugues Les Verts 1 237 10,33
Raphaële Bidault-Waddington MoDem 1 111 9,28
Annie Viguier FN 258 2,15
Jean-Pierre Luciano LO 133 1,11
Hélène Rubinstein-Carrera PT 92 0,77
Inscrits 21 370 100,00
Abstentions 9 272 43,39
Votants 12 098 56,61
Blancs et nuls 124 0,58
Exprimés 11 974 56,03
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Pierre Aidenbaum PS
Camille Montacié PS
Gauthier Caron-Thibault PS
Conseiller d'arrondissement Christine Frey PS
Yann Marteil PS
Patricia Brebion-Valla PS
Patrick Badard PS
Monique Saliou PS
Julien Terpent PCF
Flora Bolter PS
Denis Murat PS
Christiane Gilon PS
Martine Weill-Raynal UMP

4e arrondissement[modifier | modifier le code]

13 sièges à pourvoir dont 3 au Conseil de Paris. La maire sortante est Dominique Bertinotti (PS), qui est réélue.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 4e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Dominique Bertinotti* PS-PCF-MRC-PRG 5 127 48,49 6 219 60,95 8 2
Corine Faugeron Les Verts 834 7,89
Vincent Roger UMP-NC-PR 3 312 31,33 3 985 39,05 2 1
Fadila Mehal MoDem 863 8,16
Jacques Viviès FN 286 2,71
Marie-José Borsari LO 151 1,43
Inscrits 17 996 100,00 17 994 100,00
Abstentions 7 300 40,56 7 524 41,81
Votants 10 696 59,43 10 470 58,19
Blancs et nuls 123 0,68 266 1,48
Exprimés 10 573 58,75 10 204 56,71
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Dominique Bertinotti[B 1] PS
Christophe Girard PS
Vincent Roger UMP
Conseiller d'arrondissement Claire Guidi PS
Jean-Louis Pourriat[B 2] DVG
Claudine Mukizwa PS
Julien Landel PS
Corine Faugeron Les Verts
Richard Jean-Baptiste PS
Evelyne Zarka PCF
Gaël Lapeyronnie PS
Christine Albanel[B 3] UMP
Jean-Michel Sokol UMP
  1. Démissionnaire le 22 juin 2012 à la suite de sa nomination comme ministre déléguée à la Famille, remplacée par Christophe Girard au poste de maire par élection du conseil d'arrondissement du 2 juillet 2012 et par Claire Guidi au Conseil de Paris. Marianne de Chambrun entre au conseil d'arrondissement comme suivante de liste.
  2. Démissionnaire le 11 juillet 2012, remplacé par Marie-Sophie du Montant, suivante de liste, Olivier Francheteau ayant renoncé à siéger.
  3. Démissionnaire le 28 juillet 2008 pour se consacrer à sa fonction de ministre de la Culture et de la Communication, elle est remplacée par Élisabeth Castel, suivante de liste, Nouveau Centre.

5e arrondissement[modifier | modifier le code]

14 sièges sont à pourvoir dont 4 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Jean Tiberi (UMP), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 5e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Jean Tiberi* UMP-NC-PR 8 958 37,94 11 269 45,00 8 3
Lyne Cohen-Solal PS-PCF-MRC-PRG 8 187 34,67 11 044 44,10 2 1
Laurent Audouin Les Verts 1 287 5,45
Philippe Meyer MoDem 3 385 14,33 2 730 10,90 0 0
Sophie Bournazel LCR 563 2,38
Édouard Bonhomme DVD 551 2,33
Daniel Philippon FN 418 1,77
Rudy Desnos DVD 140 0,59
Vincent Debat PT 125 0,53
Inscrits 35 920 100,00 35 923 100,00
Abstentions 12 053 33,56 10 548 29,36
Votants 23 867 66,44 25 375 70,64
Blancs et nuls 253 0,70 332 0,92
Exprimés 23 614 65,74 25 043 69,71
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Jean Tiberi UMP
Chantal Bach UMP
Christian Saint-Étienne NC
Lyne Cohen-Solal PS
Conseiller d'arrondissement Geneviève Audemard[C 1] UMP
Dominique Tiberi UMP
Claude Suquet PR
Alexandre Baetche UMP
Anne-Marie Affret UMP
Marc Bensoussan UMP
Flora Kaloustian UMP
Jean-René Hamon UMP
Pierre Dubreuil MRC
Habiba Lhussiez[C 2] PS
  1. Démissionnaire en mai 2010, remplacée par Florence Laingui.
  2. Démissionnaire en juin 2010, remplacée par Louis Lefèvre-Utile.

6e arrondissement[modifier | modifier le code]

13 sièges sont à pourvoir dont 3 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Jean-Pierre Lecoq (UMP), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 6e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Jean-Pierre Lecoq* UMP-NC-PR 7 269 46,93 8 412 56,04 8 2
Romain Lévy PS-PCF-MRC-PRG 5 166 33,35 6 599 43,96 2 1
Anne-Sophie Godefroy-Genin MoDem 1 530 9,88
Louis Jouve Les Verts 590 3,81
Jean-Marc Restoux DVG 577 3,73
Pierre Beaudu FN 356 2,30
Inscrits 26 805 100,00 26 803 100,00
Abstentions 11 199 41,78 11 475 42,81
Votants 15 606 58,22 15 328 57,19
Blancs et nuls 118 0,44 317 1,18
Exprimés 15 488 57,78 15 011 56,00
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Jean-Pierre Lecoq UMP
Geneviève Bertrand NC
Romain Lévy PS
Conseiller d'arrondissement Jean-Charles Bossard UMP
Chantal Lambert-Burens UMP
Olivier Passelecq PR
Danielle Toché UMP
David-Hervé Boutin UMP
Chantal Delourme UMP
Bertrand Pavlik PR
Marie-Thérèse Lacombe PR
Juliette Raoul-Duval PS
Emmanuel Pierrat DVG

7e arrondissement[modifier | modifier le code]

15 sièges sont à pourvoir dont 5 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Michel Dumont (UMP). La maire élue est Rachida Dati (UMP).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 7e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Rachida Dati UMP-NC-PR 8 894 49,50 9 934 57,69 8 5
Laurence Girard PS-PCF-MRC-PRG 4 080 22,71 4 680 27,18 1 0
Véronique Delvolvé-Rosset MoDem 2 819 15,69 2 607 15,14 1 0
Olivier Bidou DVD 850 4,73
Jean-Richard Sulzer FN 537 2,99
Catherine Ronge Les Verts 535 2,98
Yves-Marie Adeline AR 172 0,96
Abdelhak-Salih Branki Décroissance 80 0,45
Inscrits 31 547 100,00 31 539 100,00
Abstentions 13 193 41,82 13 827 43,84
Votants 18 354 58,18 17 712 56,16
Blancs et nuls 387 1,23 491 1,56
Exprimés 17 967 56,95 17 221 54,60
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Rachida Dati UMP
Michel Dumont UMP
Emmanuelle Dauvergne UMP
Yves Pozzo di Borgo NC
Martine Namy-Caulier UMP
Conseiller d'arrondissement Jean-Philippe Hubin UMP
Annick Leroy UMP
Thierry Hodent UMP
Florence Gerbal-Mièze UMP
Philippe Michel UMP
Sylvie de Léotoing UMP
René-François Bernard NC
Sonia Ledoux UMP
Laurence Girard[D 1] PS
Véronique Delvolvé-Rosset MoDem
  1. Démissionnaire le 1er février 2013, remplacée par Marc Larock, second de liste.

8e arrondissement[modifier | modifier le code]

13 sièges sont à pourvoir dont 3 au Conseil de Paris. Le maire sortant est François Lebel (UMP), qui est réélu sous l'étiquette Divers droite.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 8e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
François Lebel* DVD 4 376 35,51 5 956 48,55 8 2
Pierre Lellouche UMP-NC-PR 4 119 33,42 3 903 31,82 1 1
Heidi Rancon-Cavenel PS-PCF-MRC-PRG 2 302 18,68 2 408 19,63 1 0
Monique Baruti MoDem 808 6,56
Martine Lebranchu Les Verts 318 2,58
Jean Mairey FN 293 2,38
Line Stambouli Paris Save Paris 109 0,88
Inscrits 23 076 100,00 23 071 100,00
Abstentions 10 627 46,05 10 650 46,16
Votants 12 449 53,95 12 421 53,84
Blancs et nuls 124 0,54 154 0,67
Exprimés 12 325 53,41 12 267 53,17
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris François Lebel DVD
Martine Mérigot de Treigny UMP
Pierre Lellouche UMP
Conseiller d'arrondissement Didier Decelle UMP
Marie-Christine Piredda NC
Marc Pacheco NC
Sophie Boyer DVD
Alain Lévy DVD
Chantal Tiberghien UMP
Arnaud Maggiar DVD
Érika Duverger DVD
Françoise Meyer UMP
Heidi Rançon-Cavenel PS

9e arrondissement[modifier | modifier le code]

14 sièges sont à pourvoir dont 4 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Jacques Bravo (PS), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 9e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Jacques Bravo* PS-PCF-MRC-PRG 10 163 49,23 12 416 63,03 8 3
Nicole Azzaro Les Verts 1 299 6,29
Delphine Bürkli UMP-NC-PR 6 353 30,78 7 283 36,97 2 1
Grégory Perrin MoDem 1 659 8,04
Annie Thierry FN 567 2,75
Fanny Gallot LCR 493 2,39
Charline Joliveau LO 109 0,53
Inscrits 35 312 100,00 35 309 100,00
Abstentions 14 450 40,92 15 193 43,03
Votants 20 862 59,08 20 116 56,97
Blancs et nuls 219 0,62 417 1,18
Exprimés 20 643 58,46 19 699 55,79
* Maire sortant
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Jacques Bravo PS
Pauline Véron PS
Philippe Torreton[E 1] PS
Delphine Bürkli UMP
Conseiller d'arrondissement Claire Morel PS
Laurent Chabas PS
Catherine Dreyfus-Signoles PCF
Xavier Laugaudin PRG
Nicole Azzaro Les Verts
Frédéric Hervo PS
Amina Becheur PS
Thierry Cazaux DVG
Roger Auque[E 2] UMP
Claire Gibault[E 3] NC
  1. Démissionnaire en novembre 2010, il est remplacé au Conseil de Paris par Claire Morel et par Flora Bonnet au conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire le 13 novembre 2010 à la suite de sa nomination comme ambassadeur de France en Érythrée, il est remplacé par Jean-Jacques Poupart.
  3. Démissionnaire en septembre 2011 pour raisons professionnelles, elle est remplacée par Sophie Jera.

10e arrondissement[modifier | modifier le code]

18 sièges sont à pourvoir dont 6 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Tony Dreyfus (PS). Le maire élu est Rémi Féraud (PS).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 10e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Rémi Féraud PS-PCF-MRC-PRG 13 766 48,54 19 667 74,96 11 5
Véronique Dubarry Les Verts 2 564 9,04
Lynda Asmani UMP-NC-PR 4 513 15,91 6 569 25,04 1 1
Géraldine Martiano MoDem 2 348 8,28
Bernard Quesson DVD 1 275 4,50
Sylvain Pattieu LCR 1 228 4,33
Gaspard Delanoë DVG 898 3,17
Marie-Claire de la Sayette FN 837 2,95
Mathieu Cologan Alt 605 2,13
Chantal Cauquil LO 173 0,61
Denis Mont SE 152 0,54
Inscrits 49 677 100,00 49 672 100,00
Abstentions 20 969 42,21 22 610 45,52
Votants 28 708 57,79 27 062 54,48
Blancs et nuls 349 0,70 826 1,66
Exprimés 28 359 57,09 26 236 52,82
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Rémi Féraud PS
Olga Trostiansky PS
Bernard Gaudillère PS
Véronique Dubarry Les Verts
Alain Lhostis PCF
Lynda Asmani UMP
Conseiller d'arrondissement Alexandra Cordebard PS
Julien Bobot[F 1] PS
Hélène Duverly PS
Éric Algrain PRG
Marie-Thérèse Eychart PCF
Mehdi Guadi Les Verts
Élise Fajgeles PS
Alain-Pierre Peyraud PS
Salomé Meiers-Naem PS
Paul Simondon PS
Sybille Fasso PS
Serge Federbusch LGM
  1. Démissionnaire le 16 mai 2009, il est remplacé par Stéphane Bribard, suivant de liste.

11e arrondissement[modifier | modifier le code]

33 sièges sont à pourvoir dont 11 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Georges Sarre (MRC). Le maire élu est Patrick Bloche (PS).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 11e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Élus
Voix % CA CP
Patrick Bloche PS-PCF-MRC-PRG 25 894 55,06 18 10
Claude-Annick Tissot UMP-NC-PR 9 315 19,81 2 1
Olivier Pagès MoDem 4 067 8,65 1 0
Khédidja Bourcart Les Verts 3 726 7,92 1 0
Cécile Silhouette LCR 2 270 4,83
Marie d'Herbais FN 1 357 2,89
Jean-Louis Gaillard LO 402 0,85
Inscrits 81 249 100,00
Abstentions 33 658 41,43
Votants 47 591 58,57
Blancs et nuls 560 0,69
Exprimés 47 031 57,88
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Patrick Bloche PS
Marie-Thérèse Errecart-Jacquier PS
Georges Sarre MRC
Mireille Flam PS
François Vauglin PS
Hélène Bidard PCF
Philippe Ducloux PS
Liliane Capelle MRC
Daniel Assouline PS
Pascale Boistard[G 1] PS
Claude-Annick Tissot PR
Conseiller d'arrondissement Stéphane Martinet PS
Frédérique Jossinet PS
Jean-Christophe Mikhailoff PRG
Nawel Oumer PS
Jacques Daguenet PCF
Dominique Kielemoes PS
Jean-Marie Barrault MRC
Danièle Hoffman-Rispal PS
Omer Mas Capitolin PS
Prunelle Bloch PS
Denis Gettliffe PS
Martine Debieuvre PS
Luc Lebon PS
Anne Brandy MRC
Francis Duran-Franzini PS
Sophie Pradinas Hoffmann PS
Jean-Pierre Corsia PS
Rosalie Lamin MRC
Jack-Yves Bohbot UMP
Béatrice Thimonier-Verrier UMP
Olivier Pagès[G 2] MoDem
Khédidja Bourcart Les Verts
  1. Démissionnaire le 20 septembre 2012 à la suite de son élection comme députée de la 1re circonscription de la Somme, elle est remplacée par Stéphane Martinet au Conseil de Paris et par Alain-Jean Amouni au conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire le 14 septembre 2010, remplacé par Marie Auffret, seconde de liste.

12e arrondissement[modifier | modifier le code]

30 sièges sont à pourvoir dont 10 au Conseil de Paris. La maire sortante est Michèle Blumenthal (PS), qui est réélue.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 12e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Michèle Blumenthal* PS-PCF-MRC-PRG 24 486 46,07 32 526 64,77 17 8
Christophe Najdovski Les Verts 3 125 5,88
Jean-Marie Cavada UMP-NC-PR 12 922 24,31 17 692 35,23 3 2
Corinne Lepage MoDem 5 287 9,95
Jean-François Pernin DVD 3 452 6,50
Philippe Coulnecheff FN 1 550 2,92
Manuele Perez LCR 1 511 2,84
Marie-Paule Lemonnier PT 510 0,96
Georges Millot LO 303 0,57
Inscrits 86 764 100,00 86 760 100,00
Abstentions 32 967 38,00 34 805 40,12
Votants 53 797 57,79 51 955 59,88
Blancs et nuls 651 1,21 1 737 3,34
Exprimés 53 146 98,79 50 218 96,66
* Maire sortante
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Michèle Blumenthal PS
Christian Sautter PS
Sandrine Charnoz PS
Jean-Louis Missika DVG
Karen Taïeb MRC
Alexis Corbière PS
Catherine Vieu-Charier PCF
Christophe Najdovski Les Verts
Jean-Marie Cavada[H 1] DVD
Christine Lagarde[H 2] UMP
Conseiller d'arrondissement Catherine Baratti-Elbaz PS
Richard Bouigue PS
Nadine Rémy PS
François Pellegri PS
Fadila Taïeb PS
Nicolas Bonnet PCF
Bergljot Schamaun[H 3] PS
Laurent Touzet PS
Nadine-Pénélope Komitès Les Verts
Raphaël Greck PS
Violette Attal-Lefi PS
Jean-Pierre Guis PS
Lunise Marquis PS
Fabrice Moulin PRG
Vanessa Thomas PS
Guy Tabacchi PS
Évelyne Honoré Les Verts
Vincent Casa[H 4] UMP
Valérie Montandon UMP
Gérard Rey DVD
  1. Démissionnaire en décembre 2010, remplacé par Vincent Casa, puis par Valérie Montandon au Conseil de Paris et par Corinne Atlan-Tapiero au conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire le 30 juin 2011 à la suite de sa nomination au FMI, remplacée par Gérard Rey au Conseil de Paris et par Isabelle Tavaux au conseil d'arrondissement.
  3. Démissionnaire le 3 septembre 2009, remplacée par Gérard Tempion, suivant de liste.
  4. Décédé le 14 janvier 2011, remplacé par Valérie Montandon au Conseil de Paris et par Christian Albenque au conseil d'arrondissement.

13e arrondissement[modifier | modifier le code]

39 sièges sont à pourvoir dont 13 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Serge Blisko (PS). Le maire élu est Jérôme Coumet (PS).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 13e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Jérôme Coumet PS-PCF-MRC-PRG 29 324 49,84 39 382 69,88 22 11
Yves Contassot Les Verts 3 808 6,47
Véronique Vasseur UMP-NC-PR 12 559 21,35 16 975 30,12 4 2
Éric Azière MoDem 5 320 9,04
Natacha Larchet LCR 2 240 3,81
Monique Raison FN 1 989 3,38
Jean-François Pellissier Gauche alternative 1 403 2,38
Félix Wu SE 1 229 2,09
Daniel Schapira POI 629 1,07
Jean-Paul Ajzenberg LO 336 0,57
Inscrits 103 675 100,00 103 666 100,00
Abstentions 43 906 42,35 45 484 43,88
Votants 59 769 57,65 58 182 56,12
Blancs et nuls 932 1,56 1 825 3,14
Exprimés 58 837 98,44 56 357 96,86
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Jérôme Coumet PS
Anne-Christine Lang PS
Jean-Marie Le Guen PS
Marie-Pierre de la Gontrie PS
Bruno Julliard PS
Emmanuelle Becker PCF
Jean-Bernard Bros PRG
Annick Olivier PS
Yves Contassot Les Verts
Marie-Annick Barthe PS
Philippe Moine PS
Véronique Vasseur[I 1] UMP
Patrick Trémège UMP
Conseiller d'arrondissement Danièle Seignot PS
Francis Combrouze PCF
Fatima Yadani PS
Serge Blisko PS
Florence Lamblin[I 2] Les Verts
Buon Tan DVG
Claire Davy PS
Éric Offredo PS
Michèle Lorthois PCF
Éric Taver PS
Geneviève Dourthe PS
Laurent Miermont PS
Marigrine Auffray-Milésy PS
Étienne Traisnel PS
Micheline Laville PS
Jean-Luc Dumesnil Les Verts
Camille Brinet PS
Jérôme Relinger PCF
Dorothée Collet PS
Thierry Catelan PS
Mylène Stambouli Les Verts
Joseph Yakete PS
Édith Gallois NC
Jean-Baptiste Olivier UMP
Nathalie Gosselin UMP
Dominique Faugeras[I 3] UMP
  1. Démissionnaire au lendemain des élections, remplacée par Édith Gallois au Conseil de Paris et par Fabienne Adécassis, suivante de liste, au conseil d'arrondissement. Cette dernière, démissionnaire le 1er octobre 2012, est remplacée par Bao Khank Chu Ba, suivante de liste, qui, ne souhaitant pas accepter cette fonction, est remplacée par Frédérick Cirode.
  2. Démissionnaire le 2 novembre 2012, remplacée par Jean-Claude Kerjan.
  3. Démissionnaire le 31 mars 2008, remplacé par Didier Béoutis, suivant de liste.

14e arrondissement[modifier | modifier le code]

30 sièges sont à pourvoir dont 10 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Pierre Castagnou (PS), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 14e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Pierre Castagnou PS-PCF-MRC-PRG 21 699 45,03 27 235 57,37 16 8
René Dutrey Les Verts 3 871 8,03
Marie-Claire Carrère-Gée UMP-NC-PR 10 031 20,81 13 334 28,09 3 1
Marielle de Sarnez MoDem 6 711 13,93 6 903 14,54 1 1
Élisabeth Baston FN 1 457 3,02
Pierre Vallet NC 1 434 2,98
Marc Lagoutte LCR 1 345 2,79
Dominique Mahé DLR 776 1,61
Patrice Maire SE 408 0,85
Laurent Vinciguerra LO 270 0,56
Jean-Pierre Daymard PT 191 0,40
Inscrits 80 622 100,00 80 609 100,00
Abstentions 31 871 39,53 32 277 40,04
Votants 48 751 60,47 48 332 59,96
Blancs et nuls 558 1,14 860 1,78
Exprimés 48 193 98,86 47 472 98,22
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Pierre Castagnou[J 1] PS
Olivia Polski PS
Pascal Cherki PS
Odette Christienne MRC
Hermano Sanches Ruivo PS
Danièle Pourtaud PS
René Dutrey Les Verts
Aline Arrouze PCF
Marielle de Sarnez[J 2] MoDem
Marie-Claire Carrère-Gée UMP
Conseiller d'arrondissement Étienne Mercier PS
Juliette Méadel PS
Stéphane Lovisa PS
Valérie Maupas PS
Olivier Daronnat PS
Marie Atallah Les Verts
Jean-Paul Millet PS
Carine Petit PS
Vincent Jarousseau PS
Marie-Louise Padovani PRG
Romain Paris Les Verts
Marianne Auffret PS
Frédéric Vuillod PS
Élisabeth Guy-Dubois PS
Paul Roussier PCF
Célia Blauel Les Verts
Jean-François Martins MoDem
Patrick Viry UMP
Danièle Girard UMP
Daniel Cayol UMP
  1. Décédé le 24 février 2009, remplacé par Pascal Cherki au poste de maire par élection du conseil d'arrondissement du 7 mars 2009, par Étienne Mercier au Conseil de Paris et par Éric Slupowski, suivant de liste, au conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire le 8 avril 2010, remplacée par Jean-François Martins au Conseil de Paris et par Élisabeth Masurel au conseil d'arrondissement, puis le 3 mai 2010 par Hervé de la Moissonnière, suivants de liste.

15e arrondissement[modifier | modifier le code]

51 sièges sont à pourvoir dont 17 au Conseil de Paris. Le maire sortant est René Galy-Dejean (UMP). Le maire élu est Philippe Goujon (UMP).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 15e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Anne Hidalgo PS-PCF-MRC-PRG 28 313 35,87 38 479 47,35 8 4
Philippe Goujon UMP-NC-PR 26 794 33,94 42 794 52,65 26 13
Gérard d'Aboville UMP diss. 7 980 10,11
Élisabeth de Fresquet MoDem 5 885 7,45
Barbara Pompili Les Verts 3 157 4,00
Dominique Baud UMP diss. 2 685 3,40
Philippe Herlin FN 2 364 2,99
Florent Grimaldi LCR 1 764 2,23
Inscrits 136 099 100,00 136 103 100,00
Abstentions 56 270 41,34 53 155 39,05
Votants 79 829 58,66 82 948 60,95
Blancs et nuls 887 1,11 1 675 2,02
Exprimés 78 942 98,89 81 273 97,98
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Philippe Goujon UMP
Hélène Macé de Lépinay UMP
Jean-François Lamour UMP
Joëlle Chérioux UMP
Gérard d'Aboville UMP
Catherine Bruno NC
Alain Destrem[K 1] UMP-REF
Claire de Clermont-Tonnerre UMP-REF
Pierre Charon UMP
Géraldine Poirault-Gauvin UMP
Daniel-Georges Courtois UMP
Anne Tachene NC
Jean-Baptiste Menguy UMP
Anne Hidalgo PS
Claude Dargent PS
Fatima Lalem PS
Gilles Alayrac PRG
Conseiller d'arrondissement Ghislène Fonlladosa UMP
Jean Raymond Delmas UMP
Sylvie Ceyrac DVD
Grégory Canal[K 2] UMP
Pascale Bladier-Chassaigne UMP
Grégoire Lucas UMP-REF
Agnès de Fressenel UMP
Jean-Manuel Hue UMP-REF
Pascale de Zordi NC
Franck Lefèvre UMP
Corinne Lucas DVD
Gérard Gayet UMP
Catherine Margueritte DVD
Gérard Sarracani LGM
Valérie Giovannucci UMP
Jérôme Loriau UMP
Françoise Malassis UMP
Jean-Marc Boulenger de Hauteclocque UMP
Anne-Charlotte Buffeteau UMP
Claude Barrier UMP-REF
Louisa Ferhat PR
Guy Coudert DVD
Marie Toubiana UMP-REF
Hubert Martinez DVD
Jacqueline Malherbe DVD
Fabrice Rousseau UMP-REF
Isabelle Roy PS
Vincent Flouquet[K 3] PS
Catherine Bessis PS
Mathieu Blin[K 4] PS
Véronique Sandoval PCF
José Baghdad PS
Marie-Hélène Pietranico PRG
Philippe Mouricou PS
  1. Démissionnaire le 30 juin 2012, remplacé par Ghislène Fonlladosa au Conseil de Paris et par Alain Brousseau au conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire le 30 avril 2012 à la suite de sa nomination comme sous-préfet, remplacé par Marie-Caroline Doucère, suivante de liste.
  3. Démissionnaire le 24 juin 2011, remplacé par Florence Marshal, suivante de liste.
  4. Démissionnaire le 24 juin 2011, remplacé par Thomas Chalumeau, suivant de liste.

16e arrondissement[modifier | modifier le code]

39 sièges sont à pourvoir dont 13 au Conseil de Paris.

Le maire sortant est Pierre-Christian Taittinger (UMP).

Le maire élu est Claude Goasguen (UMP).

Cet arrondissement est le seul à avoir été remporté par la droite au premier tour.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 16e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Élus
Voix % CA CP
Claude Goasguen UMP-NC-PR 23 768 51,71 21 11
Jean-Yves Mano PS-PCF-MRC-PRG 7 851 17,08 2 1
David Alphand DVD 6 075 13,22 2 1
Jean Peyrelevade MoDem 3 972 8,64 1 0
Martine Lehideux FN 1 678 3,65
Claude Fain DVD 1 510 3,28
Pascale Ourbih Les Verts 1 114 2,42
Inscrits 93 806 100,00
Abstentions 47 315 50,44
Votants 46 491 49,56
Blancs et nuls 523 1,12
Exprimés 45 968 98,88
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Claude Goasguen UMP
Danièle Giazzi UMP
Bernard Debré UMP
Céline Boulay-Esperonnier UMP
Pierre-Christian Taittinger[L 1] UMP
Marie-Laure Harel UMP
Pierre Gaboriau UMP
Valérie Hoffenberg UMP
Pierre Auriacombe UMP
Valérie Sachs UDF
Éric Hélard UMP
David Alphand DVD
Jean-Yves Mano PS
Conseiller d'arrondissement Laurence Dreyfuss UMP
Grégoire Chertok PR
Sylvette Dionisi UMP
Stéphane Capliez UMP
Marie-Thérèse Junot UMP
Yves-Marie Hervouet des Forges UMP
Véronique Baldini UMP
Emmanuel Messas UMP
Hélène Zwang UMP
Jacques Legendre UMP
Nicole Monier UMP
Aurélien de Saint Blancard UMP
Dominique Rousseau UMP
Gérard Gachet UMP
Julie Boillot UMP
Jérémy Redler UMP-REF
Ihjeb Khoury UMP
Marc Lumbroso UMP
Marie-Caroline Brasseur NC
Jean-Pascal Hesse UMP
Caroline Kovarsky UMP
Dominique Baiguini DVD
Étienne de Gibon[L 2] DVD
Ghislaine Salmat PS
Thomas Lauret PS
Jean Peyrelevade[L 3] MoDem
  1. Décédé le 27 septembre 2009, remplacé par Laurence Dreyffuss au Conseil de Paris et par Édouard Fussien au conseil d'arrondissement.
  2. Démissionnaire le 26 septembre 2011, remplacé par Christiane Arles-Romagny, suivante de liste.
  3. Démissionnaire le 6 janvier 2009, remplacé par Béatrice Lecouturier, suivante de liste.

17e arrondissement[modifier | modifier le code]

39 sièges sont à pourvoir dont 13 au Conseil de Paris.

La maire sortante est Françoise de Panafieu (UMP).

La maire élue est Brigitte Kuster (UMP).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 17e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Françoise de Panafieu UMP-NC-PR 22 002 44,03 25 698 52,75 20 10
Annick Lepetit PS-PCF-MRC-PRG 18 089 36,20 23 022 47,25 6 3
Pierre-Emmanuel Portheret MoDem 4 935 9,88
Xavier Knowles Les Verts 2 279 4,56
Martial Bild FN 2 092 4,19
Annick Marty LO 568 1,14
Inscrits 91 067 100,00 91 067 100,00
Abstentions 40 238 44,19 40 831 44,84
Votants 50 829 55,81 50 236 55,16
Blancs et nuls 864 1,70 1 516 3,02
Exprimés 49 965 98,30 48 720 96,98
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Françoise de Panafieu UMP
Hervé Benessiano UMP
Catherine Dumas UMP
Jean-Didier Berthault UMP
Brigitte Kuster UMP
Richard Stein UMP
Laurence Douvin UMP
Jérôme Dubus UMP
Fabienne Gasnier NC
Thierry Coudert UMP
Annick Lepetit PS
Patrick Klugman PS
Isabelle Gachet PS
Conseiller d'arrondissement Valérie Nahmias PR
Jean-François Divry[M 1] UMP
Jeannine d'Orlando UMP
Francis Courcelle UMP
Hélène Jacquemont UMP
Jean-François Remond UMP
Murielle Schor UMP
Geoffroy Boulard UMP
Anne Peyricot UMP
Christophe Ledran UMP
Aline Bessis UMP
Atanase Perifan UMP
Agnès Toury UMP
Bertrand Lavaud NC
Khedidja Bencherif UMP
Benoît Robein UMP
Valérie Paparemborde UMP
Patrick Metzen UMP
Laure Candlot UMP
Jean-Louis Vincent UMP
Julien Boucher PS
Muriel Guenoux PRG
Lamine N'Daw PS
Fabienne Dupuij[M 2] PS
Rémy Cadoret PS
Nadia Salem PS
  1. Décédé le 8 août 2011, remplacé par Marie-Laure Venturino.
  2. Démissionnaire le 2 avril 2009, remplacée par Sabri Labiodh, suivant de liste.

18e arrondissement[modifier | modifier le code]

42 sièges sont à pourvoir dont 14 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Daniel Vaillant (PS), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 18e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Daniel Vaillant PS-PCF-MRC-PRG 25 791 49,56 35 861 72,50 24 12
Sylvain Garel Les Verts 5 392 10,36
Roxane Decorte UMP-NC-PR 9 483 18,22 13 604 27,50 4 2
Syrine Catahier MoDem 3 482 6,69
Anne Leclerc LCR 2 722 5,23
Cyril Bozonnet FN 1 823 3,50
Michel Langlois DVD 1 685 3,24
David Pierre-Bloch NC 535 1,03
Nadine Pinochet LO 384 0,74
Sauveur Boukris GE-CNIP 313 0,60
Lucien Chebib DVD 238 0,46
Alain Cure PT 196 0,38
Inscrits 96 471 100,00 96 518 100,00
Abstentions 43 627 45,22 45 459 47,10
Votants 52 844 54,78 51 059 52,90
Blancs et nuls 800 1,51 1 594 3,12
Exprimés 52 044 98,49 49 465 96,88
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Daniel Vaillant PS
Myriam El Khomri PS
Bertrand Delanoë PS
Anne Le Strat app. PS
Sylvain Garel Les Verts
Claudine Bouygues PS
Didier Guillot PS
Laurence Goldgrab PRG
Jean-Pierre Caffet PS
Danielle Fournier Les Verts
Ian Brossat PCF
Frédérique Pigeon PS
Roxane Decorte UMP
Pierre-Yves Bournazel UMP
Conseiller d'arrondissement Éric Lejoindre PS
Afaf Gabelotaud PS
Michel Neyreneuf PS
Corinne Raquil PS
Olivier Raynal Les Verts
Catherine Joly PS
Michel Lacasse PS
Carine Rolland PS
Serge Fraysse[N 1] PS
Magali Chastagner PCF
Félix Beppo PS
Sandrine Mées Les Verts
Dominique Lamy PS
Violaine Trajan PS
Pascal Julien Les Verts
Dominique Demangel PS
Sabry Hani PS
Corinne Mimram PS
Gérald Briant PCF
Catherine Lassure MRC
Philippe Darriulat PS
Hélène Delille PS
Bruno Sarre PS
Maya Akkari PS
Nicole Guedj UMP
Mohamed Ghannem UMP
Angélique Michel UMP
Christian Honoré PR
  1. Démissionnaire le 26 mars 2008, remplacé par Pierre Jacobs, suivant de liste.

19e arrondissement[modifier | modifier le code]

36 sièges sont à pourvoir dont 12 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Roger Madec (PS), qui est réélu.

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 19e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Élus
Voix % CA CP
Roger Madec PS-PCF-MRC-PRG 24 744 52,14 19 10
Jean-Jacques Giannesini UMP-NC-PR 10 130 21,34 3 2
Bernard Jomier Les Verts 3 963 8,35 1 0
Violette Baranda MoDem 3 238 6,82 1 0
Liliane Guardiola LCR 1 867 3,93
Roland Curtet FN 1 725 3,63
Ludovic Moulonguet DVG 688 1,45
Marina Podgorny LO 534 1,13
Luc Béranger POI 309 0,65
Philippe Herzog DVD 262 0,55
Inscrits 91 454 100,00
Abstentions 43 216 47,25
Votants 48 238 52,75
Blancs et nuls 778 1,61
Exprimés 47 460 98,39
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Roger Madec[O 1] PS
Halima Jemni PS
François Dagnaud PS
Gisèle Stievenard PS
Jean Vuillermoz PCF
Colombe Brossel PS
Mao Peninou PS
Firmine Richard DVG
Daniel Marcovitch PS
Léa Filoche PS
Jean-Jacques Giannesini UMP
Anne-Constance Onghena UMP
Conseiller d'arrondissement Max Journo DVG
Élisa Francfort PCF
Nicolas Nordman PS
Messaouda Charuel PS
Christophe Ahoudian PS
Karine Gautreau PS
Yacine Chaouat PS
Julie Navarro PS
Sergio Tinti PCF
Lélia Giovangigli PS
Xavier Golczyk PS
Séverine Guy MRC
Jérôme Amory PS
Catherine Guillaume PS
Adama Daouda-Kouadio PS
Chloé Barbier PCF
Étienne Dabeedin PRG
Geneviève Lang PS
Christophe Najem[O 2] PS
Alain Dorison PR
Michelle Asfez UMP
Pierre-André Koch UMP
Bernard Jomier Les Verts
Violette Baranda MoDem
  1. Démissionnaire de son poste de maire en janvier 2013, François Dagnaud est élu à sa place.
  2. Démissionnaire le 4 octobre 2011, remplacé par Fanette Bressolle, suivante de liste.

20e arrondissement[modifier | modifier le code]

39 sièges sont à pourvoir dont 13 au Conseil de Paris. Le maire sortant est Michel Charzat (PS). La maire élue est Frédérique Calandra (PS).

Résultats des élections municipales des 9 et 16 mars 2008
dans le 20e arrondissement de Paris
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Élus
Voix % Voix % CA CP
Frédérique Calandra PS-PCF-MRC-PRG 21 568 38,32 31 984 69,50 22 11
Denis Baupin Les Verts 5 329 9,47
Michel Charzat PS diss. 9 022 16,03 14 034 30,50 4 2
Raoul Delamare UMP diss. 5 231 9,29
Didier Bariani MoDem 4 114 7,31
Jean-Claude Beaujour UMP-NC-PR 4 076 7,24
Pénélope Duggan LCR 2 767 4,92
Tanguy Deshayes FN 2 033 3,61
Antonietta Marruchelli-Fernanda GA 1 229 2,18
Laurence Boulinier LO 486 0,86
Benny Malapa PT 294 0,52
Jean-Marie Badros SE 136 0,24
Inscrits 105 984 100,00 105 961 100,00
Abstentions 48 771 46,02 55 650 52,52
Votants 57 213 53,98 50 311 47,48
Blancs et nuls 928 1,62 4 293 8,53
Exprimés 56 285 98,38 46 018 91,47
Statut Élu Parti
Conseiller de Paris Frédérique Calandra PS
David Assouline PS
Danielle Simonnet PS
Pierre Mansat PCF
Virginie Daspet PS
Denis Baupin Les Verts
Yamina Benguigui PS
Hamou Bouakkaz PS
Fabienne Giboudeaux Les Verts
Julien Bargeton PS
Marinette Bache MRC
Michel Charzat DVG
Katia Lopez DVG
Conseiller d'arrondissement Marc Wluczka PS
George Pau-Langevin PS
Serge Wajeman PS
Sandra Chelelekian PS
Laurent Boudereaux Les Verts
Dominique Pages PS
Jacques Baudrier PCF
Florence de Massol Les Verts
Pascal Joseph PS
Ariane Calvo PS
Mohamad Gassama PS
Nathalie Maquoi PS
Olivier Marco PS
Francine Vincent-Dard PS
Jean-Jacob Bicep[P 1] Les Verts
Karine Duchauchoi PCF
Christophe Robillard PS
Anne-Charlotte Keller PS
Thierry Blandin PRG
Françoise Galland Les Verts
François Navarro PS
Brigitte Pellois PS
Nacer Kettane DVG
Isabelle Cluet DVG
Daniel Duchemin DVG
Naomi Sadeng DVG
  1. Démissionnaire le 25 juin 2012, remplacé par Stéphane Von Gastrow, suivant de liste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir Modalité d'élection des conseillers de Paris et conseillers d'arrondissement
  2. Comment sont élus vos Conseillers ?, sur le site de la ville de Paris.
  3. « A Paris, Panafieu sort en tête de primaires contestées. »; Thomas Lebègue, Libération, 27 février 2006.
  4. Bernard Debré, député UMP de la 15e circonscription (nord du 16e arrondissement) a accepté de participer à l'union de la droite et du centre à Paris en figurant en 3e position sur la liste de Claude Goasguen dans le 16e arrondissement.
  5. « Gérard d'Aboville se présente dans le XVe arrondissement », Nouvelobs.com,‎ 19 janvier 2008 (consulté le 2008-01-22)
  6. « Les communistes parisiens font le choix de l'union », communiqué du PCF Paris.
  7. « Le PS et le MRC s'accordent pour Paris », article sur le site du Nouvel Observateur, 21 janvier 2008.
  8. « Le PS et le MRC s'accordent pour Paris », Nouvelobs.com,‎ 22 janvier 2008 (consulté le 2008-01-22)
  9. Paris 2008 : Le PS désigne ses têtes de liste - Jeunes Paris 15 - Blog politique
  10. Un clodo maire du 6ème arrondissement de Paris : et si on y arrivait un jour ?, blog sur 20 minutes, 20 février 2009.
  11. « Renouvellement au cœur de la capitale pour les municipales ? », Éric Nunès, Le Monde, 21 décembre 2007.
  12. « Sondage TNS-Sofres du 2 février 2008 »
  13. 3e, 11e, 16e, et 19e arrondissements élus dès le premier tour, les autres au second.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]