Pont de Tolbiac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Viaduc de Tolbiac.
Pont de Tolbiac
Pont de Tolbiac
Pont de Tolbiac
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Localité Paris
Coordonnées géographiques 48° 50′ 00″ N 2° 22′ 55″ E / 48.833333, 2.38194448° 50′ 00″ N 2° 22′ 55″ E / 48.833333, 2.381944  
Fonction
Franchit la Seine
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 168 m
Largeur 20 m
Matériau(x) Maçonnerie
Construction
Construction 1879 - 1882
Architecte(s) H.P. Bernard, J.D.A. Pérouse

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont de Tolbiac

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont de Tolbiac

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Pont de Tolbiac

Le pont de Tolbiac est un pont situé à Paris, construit entre 1879 et 1882.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le pont de Tolbiac relie le quai de Bercy dans le 12e arrondissement à la rue Neuve-Tolbiac dans le 13e.

Ce site est desservi par la station de métro Cour Saint-Émilion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont de Tolbiac date de la vague d'urbanisation des quartiers de l'Est de la capitale pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Sa construction est décidée en 1876 par le vote du conseil municipal. Les travaux, financés par la ville, débutent en 1879 et s'achèvent trois ans plus tard.

L’édifice fut endommagé en 1890 par les glaces de janvier et reconstruit en 1893[1].

Lors de la crue de la Seine de 1910, il a servi de déversoir des déchets au cours de l'opération Ordures au fil de l'eau mise en place par le préfet Lépine.

Le 3 octobre 1943, au cours du bombardement de la centrale électrique de Chevilly-Larue, un avion Douglas Boston du Groupe de bombardement Lorraine est touché par la Flak. Afin d'épargner l'agglomération, le lieutenant pilote Yves François Lamy dirige l'appareil vers la Seine. L'avion percute le pont de Tolbiac avant de s'abîmer dans le fleuve. Aucun des quatre membres de l'équipage, qui appartenaient tous aux Forces aériennes françaises libres, ne survécut[2].

Deux plaques commémorent encore aujourd'hui l'événement et rendent hommage aux quatre aviateurs qui trouvèrent la mort pour "épargner Paris[3]"

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Architecture[modifier | modifier le code]

Pont de Tolbiac avec la bibliothèque François-Mitterrand en arrière-plan

D'une longueur totale de 168 m, comportant cinq arches elliptiques de 29 m, 35 m, 32 m d'ouverture, le pont de Tolbiac fut construit afin de créer un passage intermédiaire entre le pont National et le pont de Bercy, qui lui préexistaient mais étaient relativement éloignés l'un de l'autre. Il fut inauguré en 1882.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pont de Tolbiac », sur Le Rendez-Vous du Mathurin,‎ 25 août 2014 (consulté le 10 octobre 2014)
  2. [1] et [2] consultés le 31.10.2010.
  3. Il s'agit du texte inscrit sur l'une des deux plaques : "A la mémoire des deux aviateurs français qui choisirent ici dans les eaux du fleuve une mort certaine pour épargner Paris". La deuxième précise leur nom et prénom et la date du crash.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :