2e arrondissement de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ancien 2e arrondissement de Paris et 2e arrondissement.
2e arrondissement de Paris
« arrondissement de la Bourse »
Administration
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Quartiers
administratifs
Gaillon (5)
Vivienne (6)
Mail (7)
Bonne-Nouvelle (8)
Maire
Mandat
Jacques Boutault
2014 - 2020
Code postal 75002
Code Insee 75102
Démographie
Population 22 927 hab. (2011[1])
Densité 23 159 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 01″ N 2° 20′ 26″ E / 48.866889, 2.34047 ()48° 52′ 01″ Nord 2° 20′ 26″ Est / 48.866889, 2.34047 ()  
Altitude Min. 33 m – Max. 46 m
Superficie 0,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte Paris administrative
City locator 14.svg
2e arrondissement de Paris

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte France administrative
City locator 14.svg
2e arrondissement de Paris

Le 2e arrondissement de Paris est le produit de l'extension de Paris aux XVe et XVIe siècles. Les premières habitations urbaines datent cependant du XIVe siècle. Ainsi, l'enceinte de Charles V (1371 - 1380) s'étendait déjà jusqu'à la rue d'Aboukir. Au XVIe siècle, la ville s'étend jusqu'au niveau actuel des Grands Boulevards, enceinte de Louis XIII (1617 - 1643).

Les principaux édifices sont aujourd'hui les anciens sièges de la Bourse et de la Bibliothèque nationale de France (BNF) - Site Richelieu / Louvois.

Aux termes de l'article R2512-1 du Code général des collectivités territoriales (partie règlementaire), il porte également le nom d'« arrondissement de la Bourse »[2], mais cette appellation est rarement employée dans la vie courante.

Histoire[modifier | modifier le code]

Limites de l'arrondissement[modifier | modifier le code]

Les limites actuelles du 2e arrondissement datent de 1860, à la suite de la loi du 16 juin 1859 donnant lieu à un nouveau découpage de Paris en 20 arrondissements. Elles comprennent une partie de l'ancien 2e arrondissement, une partie de l'ancien 3e et une partie de l'ancien 5e.

Administration[modifier | modifier le code]

Mairie d'arrondissement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mairie du 2e arrondissement.
Liste des maires successifs
Élection Identité Parti Notes
1983 Alain Dumait UDF Élu en 1983.
1989 Benoîte Taffin UDF Élue en 1989 et 1995.
2001 Jacques Boutault Les Verts / Europe Écologie Élu en 2001, 2008 et 2014.

Conseillers de Paris du 2e arrondissement[modifier | modifier le code]

Le 2e arrondissement de Paris envoie trois élus au Conseil de Paris. Depuis mars 2008, ceux-ci sont Jacques Boutault (EELVA), Pierre Schapira (PS) et Sylvie Wieviorka (PS). Le Conseil d'arrondissement comprend 13 sièges.

Députés[modifier | modifier le code]

Le 2e arrondissement est inclus dans la deuxième circonscription de Paris de 1958 à 1986, comprenant aussi le 3e arrondissement. À partir de 1988, il fait partie de la 1re circonscription avec les 1er, 3e et 4e arrondissements. À compter de la XIVe législature, le 2e arrondissement reste intégré à la première circonscription avec les 1er et 8e arrondissements et la plus grande partie du 9e.

Depuis 1958, les députés couvrant le 2e arrondissement ont été Michel Junot (1958-1962), Jean Sainteny (1962-1963), Amédée Brousset (1963-1967), Jacques Dominati (1967-1978), Abel Thomas (1978-1981), Pierre Dabezies (1981), à nouveau Jacques Dominati (1982-1993), puis Laurent Dominati (1993-2002) et Martine Billard (2002-2012). L'actuel député, depuis le 17 juin 2012, est Pierre Lellouche (UMP).

Politique nationale[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2009, la population était de 21 417 habitants pour 99,1 hectares, soit une densité moyenne de 21 633 hab./km2. L'arrondissement représente environ 1 % de la population parisienne.

Année
(recensement national)
Population Densité
(hab. par km2)
1861
81 609 82 267
1872 73 578 74 321
1936 41 780 42 202
1954 43 857 44 300
1962 40 864 41 194
1968 35 357 35 642
1975 26 328 26 540
1982 21 203 21 374
1990 20 738 20 905
1999 19 585 19 743
2006 21 259 21 474
2009 21 417 21 633
Voir aussi la démographie des quartiers : Gaillon, Vivienne, Mail et Bonne-Nouvelle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Quartiers administratifs[modifier | modifier le code]

Les quartiers administratifs du 2e arrondissement.

Comme chaque arrondissement parisien, le 2e est divisé en 4 quartiers administratifs :

  1. Quartier Gaillon (5e quartier de Paris)
  2. Quartier Vivienne (6e quartier de Paris)
  3. Quartier du Mail (7e quartier de Paris)
  4. Quartier de Bonne-Nouvelle (8e quartier de Paris)

Principales rues et voies[modifier | modifier le code]

Plan du 2e arrondissement

Bâtiments et installations[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux remarquables[modifier | modifier le code]

Bâtiments importants[modifier | modifier le code]

Hôpitaux[modifier | modifier le code]

Établissements scolaires et universitaires[modifier | modifier le code]

Lieux de cultes[modifier | modifier le code]

Complexes sportifs[modifier | modifier le code]

Espaces verts[modifier | modifier le code]

Jardins[modifier | modifier le code]

Squares[modifier | modifier le code]

Marchés[modifier | modifier le code]

Économie et tourisme[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Arts[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres de l'arrondissement[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Réseau ferré[modifier | modifier le code]

Metro 2e arrondissement.jpg

Bus[modifier | modifier le code]

Vélib'[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nommé en 1860, il démissionne en 1863, à la suite d'un conflit avec la préfecture. Il est ensuite député de la Seine de 1871 à 1976[3]
  2. En fonction jusqu'au 4 septembre 1970. Il est ensuite député de la Indre de 1871 à 1976[4]
  3. Né à Rochefort, mort à Paris le 26 août 1907, président fondateur de l'École d'horlogerie de Paris[5].
  4. Élu le 17 octobre 1944 après avoir présidé le comité local de libération du 2e arrondissement. Il est mort en 2001[6].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :