Porte Dorée (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte dorée.
Porte Dorée
Accès à la station depuis l'avenue Daumesnil.
Accès à la station depuis l'avenue Daumesnil.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 12e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 08″ N 2° 24′ 22″ E / 48.835481440234, 2.406099736690548° 50′ 08″ Nord 2° 24′ 22″ Est / 48.835481440234, 2.4060997366905  

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Porte Dorée

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Porte Dorée
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 2 702 079 (2013)
Historique
Mise en service 5 mai 1931
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1301
Ligne(s) (8)
Correspondances
Tramway Porte Dorée (T)(3a)
Bus (BUS) RATP 46
Noctilien (N) N33
(8)
Précédent Michel Bizot Porte de Charenton Suivant

Porte Dorée est une station de la ligne 8 du métro de Paris, située à la porte Dorée dans le 12e arrondissement de Paris.

La station[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

La station est ouverte en 1931. L’étymologie de son nom provient peut-être de la contraction de « porte de l’orée du bois ». Une sculpture de femme, avec le sceau du fondeur Rudier, de toutes façons, en justifie le nom par sa couleur dorée.

Le nombre quotidien de voyageurs entrants s'élevait à 7 300 en 2003[1].

La station dispose de six accès :

En 2011, 2 675 992 voyageurs sont entrés à cette station[2]. En 2012, ils sont 2 770 349 voyageurs[3]. Elle a vu entrer 2 702 079 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 201e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[4],[5].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne 46 du réseau de bus RATP, ainsi que par la ligne N33 du réseau Noctilien. Depuis le 15 décembre 2012, elle est également desservie par la ligne 3a du tramway d'Île-de-France.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Extension du tramway T3 à Paris - Dossier du débat public, p. 64.
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 5 novembre 2012.
  3. Fichier excel Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 11 janvier 2014.
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.
  5. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]