Alphabet berbère latin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'alphabet berbère latin (berbère : Agemmay amaziɣ alatin) est un alphabet basé sur l'alphabet latin, comportant 23 lettres latines standards et 10 lettres supplémentaires. Sa forme a été fixée par le linguiste Mouloud Mammeri dans les années 1960[1].

Cet alphabet est largement utilisé pour écrire la langue berbère.

Berbère du Nord[modifier | modifier le code]

Les 33 lettres de l'alphabet berbère latin pour le berbère du Nord [2],[3],[4],[5]
A B C Č D E Ɛ F G Ǧ Ɣ H I J K L M N Q R S T U W X Y Z
Lettres berbères minuscules
a b c č d e ɛ f g ǧ ɣ h i j k l m n q r s t u w x y z

L'utilisation de certains caractères grecs tels que gamma pour la lettre latine ɣ ou epsilon/sigma pour la lettre latine ɛ/Ɛ peut se rencontrer sur internet[6].

Table des caractères Unicode utilisés en Algérie pour la langue kabyle.

Lettres standards[modifier | modifier le code]

Lettre Tifinagh (IRCAM) Prononciation
A /æ/
B /b/
C ch
D d / j zozoté[Quoi ?]
E c'est un e muet, elle est également dite voyelle zéro
F /f/
G /g/
H /h/
I /i/
J j
K /k/
L /l/
M /m/
N /n/
Q comme dans le ﻕ arabe
R /r/
S /s/
T t / s zozoté[Quoi ?]
U /u/
W /w/
X /x/, comme le ‹ kh › sémite, la jota espagnole
Y /j/
Z /z/
Labio-vélaires[7]
Lettres latines usuelles Équivalent Tifinagh Équivalent API
Bʷ bʷ / B° b° ⴱⵯ [bʷ]
Gʷ gʷ / G° g° ⴳⵯ [ɡʷ]
Ɣʷ ɣʷ / Ɣ° ɣ° ⵖⵯ [ɣʷ]
Kʷ kʷ / K° k° ⴽⵯ [kʷ]
Qʷ qʷ / Q° q° ⵇⵯ [qʷ]
Xʷ xʷ / X° x° ⵅⵯ [ xʷ]

Autres[modifier | modifier le code]

Lettre Unicode Tifinagh (IRCAM) Prononciation
č 010C/010D ⵜⵛ, ⵞ* /t͡ʃ/
1E0C/1E0D d emphatique
ǧ 01E6/01E7 ⴷⵊ, ⴵ* /d͡ʒ/
1E24/1E25 comme le ح arabe ou le ח hébreu
1E5A/1E5B r emphatique
1E62/1E63 s emphatique
1E6C/1E6D t emphatique
1E92/1E93 z emphatique
ɛ 0190/025B comme le ع `ayn arabe ou le ע `ayn hébreu
ɣ 010C/03B3 /ʁ/

(*) Académie berbère

Autres phonèmes[modifier | modifier le code]

  • tt=ts
  • zz=dz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sellès 2014.
  2. « Kabyle written with Latin scriptkab-Latn-DZ »
  3. HCA, « Le HCA édite un Cd contenant l’Unicode pour écrire tamazight – Téléchargeable sur ce site »
  4. INALCO (CENTRE DE RECHERCHE BERBERE), « SYSTEME DE TRANSCRIPTION ET PRONONCIATION DU KABYLE »
  5. INALCO (CENTRE DE RECHERCHE BERBERE), « SYSTEME DE TRANSCRIPTION ET PRONONCIATION DU CHLEUH »
  6. Xavier Nègre, « Clavier berbère » : « Les caractères spéciaux sont normalement ɛ et ɣ
    Cependant, les caractères grecs sont souvent utilisés sur internet. »
  7. Labio-Vélarisation (consonnes labio-vélarisées), S. Chaker (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ber) Ramdane Abdenbi, « Unicode akked tira n tmaziɣt », Tamaziɣt tura, Haut commissariat à l'amazighité, no 3,‎ , p. 133–144 (lire en ligne)
  • (kab) Mouloud Mammeri, Tajeṛṛumt n tmaziɣt (tantala taqbaylit) – Grammaire berbère (kabyle), Paris, François Maspero, , 118 p. (ISBN 2-7071-0843-X)
  • K. Naït-Zerrad, Mémento grammatical et orthographique de berbère : kabyle-chleuh-rifain, Éditions L’Harmattan,
  • Michèle Sellès, « Les manuels de berbère publiés en France et en Algérie (xviiie-xxe siècle) : d’une production orientaliste à l’affirmation d’une identité postcoloniale », dans Manuels d’arabe d’hier et d’aujourd’hui : France et Maghreb, XIXe – XXIe siècle, Éditions de la Bibliothèque nationale de France, coll. « Conférences et Études », (ISBN 9782717725841, lire en ligne), p. 132–144

Articles connexes[modifier | modifier le code]