Romani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Romani (homonymie).
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Rommani.
Romani
Rromani chib
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 rom
ISO 639-3 rom
IETF rom
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Jèkhto artìklo

Sa e manuśa biandǒn meste thaj barabara penqe pepatǐvǎçar aj hakajençar.

Si len godǐ aj somʒanipen thaj si len te oven laćhe ta te ʒiven phralikanes e avera manuśençar[1].

Le romani, ou rromani[2], est une langue indo-aryenne originaire du Nord de l'Inde : elle fait partie du groupe des langues indo-aryennes du Nord-Ouest qui comprend également le penjabi, le sindhi et d'autres, issues d'une seule langue populaire ou prâkrit parlée dans la vallée de l'Indus et dont l'origine s'enracine dans le sanskrit. Elle est parlée par une partie des Romane Chave (dits aussi Gitans, Manouches, Romanichels, Tziganes et autres), dont les ancêtres ont entrepris une migration lente et diffuse vers l'Ouest depuis le début du IIe millénaire apr. J.-C. à la suite d'une invasion par les Turcs Ghaznévides puis des Turcs Seldjoukides dans leurs territoires d'origine, de migration et d'implantation.

Histoire de la langue[modifier | modifier le code]

Dialectes de la langue en Europe

Le romani s'est distingué des autres indo-aryennes du Nord-Ouest au cours du long séjour de ses locuteurs (1071-1381) dans le Sultanat de Roum, sous domination seldjoukide en Anatolie, où la langue officielle était le persan et les langues vernaculaires le grec et l'arménien. Le romani s'est enrichi en chemin de nombreux mots d'origine dite néo-persane (pārsi-ye darbāri, post-pahlavi), arménienne, grecque byzantine pontique, mais aussi tatare lors de sa diffusion au XIIIe siècle au nord du Caucase et dans la steppe pontique[3].

Les emprunts aux diverses langues européennes avec lesquelles le romani s'est ensuite trouvé en contact, sont postérieurs au XIVe siècle.

Le romani se divise en trois grands groupes ou strates. De la première strate se sont détachées la « branche atlantique », aujourd'hui réduite à quelques dizaines de mots utilisés par les Kalé ou Kaló (Gitans ibériques, caló) et les Romanichels (anglo-romani), puis les parlers sinto-manouches, plus proches du « romani commun », avec des emprunts importants aux langues germaniques et baltes. La strate III, dont la forme la plus connue est le kelderàri (nom provenant du roumain caldarari : « chaudronniers »), s'est formée par mutation phonétique à partir des parlers de la strate II et d'emprunts aux diverses langues des Balkans.

Il existe également des dialectes mixtes, regroupés sous l'appellation de para-romani (en), qui ne sont pas d'origine romani, mais comportent un nombre important d'apports romanis : c'est le cas de l'anglo-romani (en) (Royaume-Uni), du scandoromani (en) (Suède et Norvège), du caló (Espagne, Portugal, Amérique latine), etc.

Nombre de locuteurs par pays[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Répartition des locuteurs du Romani[4]
Pays Locuteurs  % des Roms
Albanie 90 000 95 %
Autriche 20 000 80 %
Biélorussie 27 000 95 %
Belgique 10 000 80 %
Bosnie-Herzégovine 40 000 90 %
Bulgarie 600 000 80 %
Croatie 28 000 80 %
République Tchèque 140 000 50 %
Danemark 1 500 90 %
Estonie 1 100 90 %
Finlande 3 000 90 %
France 215 000 70 %
Allemagne 85 000 70 %
Grèce 160 000 90 %
Hongrie 260 000 50 %
Italie 42 000 90 %
Lettonie 18 500 90 %
Lituanie 4 000 90 %
Macédoine 215 000 90 %[5]
Moldavie 56 000 90 %
Pays-Bas 7 000 90 %
Pologne 4 000 90 %
Roumanie 1 030 000 80 %
Russie 405 000 80 %
Serbie et Monténégro 380 000 90 %
Slovaquie 300 000 60 %
Slovénie 8 000 90 %
Espagne 1 000 1 %
Suède 9 500 90 %
Turquie 280 000 70 %
Ukraine 113 000 90 %
Royaume-Uni 1 000 0,5 %
Total 4 554 600 72 %

Autres pays[modifier | modifier le code]

Statut[modifier | modifier le code]

Les langues romanies sont partout des langues minoritaires.

Un certain nombre d'états du Conseil de l'Europe ont signé la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires en s'engageant à protéger le romani. En effet, en signant ce traité, chaque état doit choisir la langue qu'il protège et définir des moyens. Ceux qui incluent la protection du romani sont l'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Slovénie, la Finlande, le Monténégro, les Pays-Bas, la Roumanie, la Serbie et la Suisse.

Actuellement, le seul endroit où le romani a le statut de langue officielle est la municipalité de Chouto Orizari, une des dix municipalités constituant la capitale de la République de Macédoine, Skopje.

Les premiers efforts pour publier en romani ont été entrepris entre les deux guerres mondiales en Union soviétique puis en Yougoslavie communiste[6].

Différentes variantes de la langue sont en cours de codification dans les pays ayant une population Rom particulièrement nombreuse, comme en Slovaquie. Il y a aussi des tentatives de créer une langue standard unifiée.

Une forme standardisée du romani est utilisée en Serbie et est reconnue comme langue minoritaire dans la province autonome de Voïvodine. La radio télévision publique de Voïvodine diffuse ainsi tous les jours des programmes en romani par exemple. L'enseignement du romani langue maternelle en tant que matière facultative, est introduit en septembre 2013 dans 40 municipalités de Serbie centrale et 30 de Voïvodine[7].

En Roumanie, pays ayant une importante minorité rom (2,5 % de la population), il existe un système d'enseignement unifié du romani pour tous les dialectes parlés dans le pays.

Écriture[modifier | modifier le code]

Il existe depuis les années 1930 une littérature romani. Les orthographes ou alphabets utilisés dans les différentes variétés du romani correspondent en général à ceux des pays où vivent les communautés rom correspondantes. Les alphabets utilisés sont dans l'ordre décroissant d'utilisation l'alphabet latin, l'alphabet cyrillique, puis l'alphabet arabe (ce dernier est employé en Iran, et a été utilisé par le premier périodique produit par des Roms pour des Roms, nommé « Laćo » — qui veut dire « bon » —, publié à Edirne en Turquie dans les années 1920"[8]) et l'alphabet grec.

Toutefois une orthographe unifiée utilisant l’alphabet latin a été proposée dans les années 1980-1990 par Marcel Courthiade. Cette orthographe dite « méta-phonologique » est censée « permettre aux variations dialectales d’être traitées au niveau phonologique et morpho-phonologique »[9],[10]. Cet alphabet romani standard a été présentée à l’Union Romani Internationale en 1990, laquelle l’a adoptée comme orthographe officielle à son niveau. Cependant cette orthographe est loin encore d’être universellement adoptée par les écrivains en romani.

Pour être complet, il faut signaler également l'existence d'autres écritures proposées pour le romani, quoiqu'à un niveau très marginal : selon Ian Hancock, « des alphabets construits, n'utilisant pas l'écriture latine, tels que celui fabriqué par Andrzej Mirga sur un modèle indien, ou un système basé sur la Devanagari, qui ont été occasionnellement utilisés, sont d'un intérêt académique seulement, mais reflètent une conscience des liens historiques du romani avec le sous-continent indien »[11]. Cela dit, certaines personnes ont montré récemment un intérêt pour l'emploi de la Devanagari pour le romani, et ont proposé un système de transcription[12] présent dans le Wikipédia en Romani. Cependant ces efforts réalisés au niveau individuel n'ont eu jusqu'à présent aucun écho au niveau institutionnel, et pour l'instant aucune publication et aucun périodique dans une des variétés du romani n'a adopté un tel système.

Dans la transcription normalisée, r et rr ne notent pas le même phonème, r transcrivant un r roulé (r), et le rr un r fort (comme en espagnol "perro") ou grasseyé (ʁ), c'est-à-dire le r habituel de la langue française. Rromani est donc une graphie scientifique, préférable, au moins dans les ouvrages didactiques, à romani.

Alphabet[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alphabet romani standard.
  • 1. Lettres qui sont comme en français : a, b, d, f, g (comme dans « gogo ») , i, k, l, m, n, o, p, r (roulé) , s (comme dans « saucisse ») ; t, v et z.
  • 2. Lettres écrites comme en français mais avec une prononciation différente : c [ts] comme dans « tsar, tsigane, tsé-tsé » ; e toujours prononcé comme [e] (ou [ɛ]) , jamais comme un « e » muet ; h toujours soufflé comme en anglais dans « to have » ; j toujours [j] comme y dans yaourt ou Maya ; u toujours [u] comme ou en français et x toujours comme ch allemand dans « achtung » ou comme la jota espagnole de « Juan ».
  • 3. Lettres particulières : ś = [ʃ] comme dans « chat, chose, chéri », ć = [t͡ʃ] comme dans « Tchad, tchapati, tchèque », ź = [ʒ] comme dans « journée, jambe, jeune », ʒ = [d͡ʒ] comme dans « Djibouti, Djakarta », ćh = [t͡ʃʰ], comme ć suivi d’une aspiration : ćhavo « fils » = tchHavo; ph = [pʰ], comme p suivi d’une aspiration : phen « sœur » = pHènn

Dans certains parlers (cerhàri , ćuràri, colàri, lovàri, maćhàri, kelderàri notamment) , ʒ est prononcé comme un [j] très doux et ćh comme un [ch] très doux ; malgré tout l’écriture reste la même.

kh = [kʰ], comme k suivi d’une aspiration : khoro « cruche » = kHoro (dans ce mot ne pas oublier l'aspiration car sinon c’est un autre mot : koro « bracelet »), th = [tʰ], comme t suivi d’une aspiration : thav « fil » = tHav (dans ce mot ne pas oublier l'aspiration car sinon c'est un autre mot : tav ! « fais la cuisine ! »)

  • Voyelles dites « préyotisées » : ǎ = [ja] , ě [je] , ǐ [ji] , ǒ [jo] , ǔ [ju]
  • θ se prononce [d] après n : manuśenθe « dans / chez les humains » = manouchènndé, et [t] en toute autre position : laθe « en elle, chez elle » = làté
  • q se prononce [ɡ] après n : manuśenqe « pour les humains » = manouchènnghé, et [k] en toute autre position : kasqe « pour qui » = kàské
  • ç se prononce [t͡s] après n : manuśença « avec les humains » = manouchènntsa, et [s] en toute autre position : tuça « avec toi » = toùsa

Ne pas tenir compte des trémas sur ä, ë, et ï car ils sont négligés dans la prononciation standard (ce sont des marques du dialecte baltique).

Accent tonique :

  • En principe il tombe toujours sur la dernière syllabe sauf dans deux cas :
    • S'il est exprimé par un accent grave, il est sur la voyelle indiquée par cet accent grave.
    • Si le mot contient à sa fin l'une des lettres q, ç ou θ, il est sur la syllabe juste avant ces lettres.
  • Donc, en l'absence d'accent grave ou des lettres q, ç ou θ, c'est la dernière syllabe qui porte l'accent.

Lexique[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Glossaire étymologique[modifier | modifier le code]

Langue originaire de la moyenne vallée du Gange, le rromani a, comme son peuple, traversé l’Asie aux XIe et XIIe siècles, d’où ses racines indiennes et iraniennes, mais aussi grecques, arméniennes, et même géorgiennes, pour venir se fixer à partir de 1300 en Europe orientale. Issus de ce long déplacement historique de population, les Rroms sont cependant de nos jours sédentaires à 98 %. Le rromani présente également des emprunts slaves et roumains, mais aussi germaniques, turcs ou hongrois. Dans le tableau ci-dessous les mots romanis qui ne sont pas communs à l'ensemble des dialectes sont suivis d'un exposant entre parenthèses qui précise l'origine dialectale du mot. La plupart des mots de ce glossaire étymologique se trouvent sur le site ROMLEX Lexical Database qui rassemble les lexiques de 27 dialectes romanis dont le kaalo finnois, le sinto germanique, le parler dit "slovaque de l'est" et le ćuxnìtko de Lettonie[13],[14],[15],[16]. Ce lexique se retrouve également dans le "Morri angluni rromane ćhibǎqi evroputni lavustik[17]" (Mon premier dictionnaire européen de langue rromani) de Marcel Courthiade. En ce qui concerne le kålo du Pays de Galles, un des dialectes les plus purs de la langue rromani (qui fut parlé jusqu'au millieu du XXe siècle), il fut recueillit et transcrit par John Sampson. Ce dernier, après avoir longuement côtoyé les membres de la famille Wood, qui comprenait encore des locuteurs natifs de cette variante, publia en 1926 "The Dialect of the Gypsies of Wales: Being the Older Form of British Romani Preserved in the Speech of the Clan of Abram Wood"[18],[19]. Pour les parlers para-rromanis ou "paggerdilectes", les principales références sont : "A Chipicallí[20]" (la langue gitane), les récents ouvrages de Fuentes Cañizares et Krinková[21],[22],[23],[24],[25] et "Os ciganos de Portugal[26]" pour l'ibéro-romani, "Scandoromani : Remnants of a Mixed Language[27]" pour le scandoromani. Pour l'anglo-romani "Romani in Britain" de Matras[28] ainsi qu'un dictionnaire disponible et consultable en ligne[29]. Pour les étymologies la plupart sont données dans l'ouvrage de Sampson[18], d'autres références ont permis d'établir les étymologies manquantes, notamment pour les racines iraniennes, arméniennes et géorgiennes[30],[31],[32],[33]. Le dictionaire comparatif des langues indo-aryennes (où est inclus le romani) "A Comparative Dictionary of the Indo-Aryan Languages" de Turner[34],[35] a également été consulté pour les racines indiennes. Pour l'étude des racines romanis d'origine grecque a été utilisé le "Dictionnaire étymologique de la langue grecque" de Chantraine[36].

Mot romani Traduction Etymologie
aćhel rester, demeurer sanskrit. ākṣēti (आक्षेति), cf. pali. acchati
akh (arch.) ǀ jakh œil sanskrit. akṣi (अक्षि), cf. hindi. āṅkh (आंख), proto-romani. *oj-akh « l’œil »
akhor noix sanskrit. akṣōṭa (अक्षोट), cf. lomavren. aṅkhor
anel apporter sanskrit. ānayati (आनयति)
angar charbon sanskrit. aṅgāra (अङ्गार)
anglo (kaalo finnois / sinto) ǀ vangli (kålo du Pays de Galles) boucle d'oreille, hameçon sanskrit. aṅgulīya (अङ्गुलीय) « bague »
anguśt ǀ vanguśto doigt sanskrit. aṅguṣṭha (अङ्गुष्ठ) « pouce »
anro œuf sanskrit. aṇḍa (अण्ड), cf. kalasha. ṓṇḍrak
arro ǀ vardo (kålo du Pays de Galles) farine sanskrit. *ārta (आर्त), aṭṭa (अट्ट) « nourriture »
aster tapis de selle sanskrit. āstara (आस्तर) « couverture »
aver ǀ vaver autre sanskrit. apara (अपर)
bakro mouton sanskrit. barkara (बर्कर), cf. jaunsārī (dial. du pahāṛī de l’ouest). bākrō
baj manche (habillement) sanskrit. bāhu (बाहु) « bras »
bal cheveu sanskrit. vāla (वाल), cf. hindi. bāl (बाल)
balo cochon sanskrit. bāla- (बाल) « enfant »
bango tordu sanskrit. vaṅka (वङ्क)
bar potager sanskrit. vāṭa (वाट), cf. hindi. bāṛ (बाड़)
baro grand sanskrit. vaḍra (वड्र), cf. ḍoḍī (dial. kashmiri). baṛō
barvalo riche sanskrit. balavat (बलवत्) « puissant »
baśel sonner, faire du bruit sanskrit. vāśyatē (वाश्यते)
beng diable sanskrit. vyaṅga (व्यङ्ग) « grenouille », cf. oṛiyā. beṅga (cf. dans la mythologie persane la grenouille personnalisait le diable)
berś année sanskrit. varṣa (वर्ष)
beruli abeille sanskrit. varōla (वरोल) « gûepe »
bianel enfanter sanskrit. vijan- (विजन्)
biav noce sanskrit. vivāha (विवाह)
bićhavel envoyer sanskrit. vikṣipati (विक्षिपति) « disperser, répandre »
bikinel vendre sanskrit. vikrīṇāti (विक्रीणाति), cf. prakrit. vikkiṇaï
bilano (kålo du Pays de Galles) vrille (outil) sanskrit. vēdhanī (वेधनी)
bilavel faire fondre, dissoudre sanskrit. vilīyatē (विलीयते)
bistrel ǀ biserel (kålo du Pays de Galles) oublier sanskrit. vismarati (विस्मरति), cf. bhojpurī. bisral
biś vingt sanskrit. vinśati (विंशति), cf. hindi. bīs (बीस)
bivan ǀ vivan cru, vert, pas mûr sanskrit. vimlāna (विम्लान) « frais »
bokh faim sanskrit. bubhukṣā (बुभुक्षा), cf. kocī (dial. du pahāṛī de l’ouest). bhōkh
bolel tremper, baptiser sanskrit. bōlayati (बोलयति)
bori bru sanskrit. vadhuṭī (वधुटी), cf. bhalesī (dial. du pahāṛī de l’ouest). bohɔṛi
brivel ǀ buravel (kålo du Pays de Galles) peigner, carder sanskrit. vivr̥ṇutē (विवृणुते)
buxlo large sanskrit. bahula (बहुल)
buko foie sanskrit. vr̥kkā (वृक्का) « cœur », cf. lahndā. bukkī « rein »
bul fesses sanskrit. buli (बुलि) « vulve, anus »
but beaucoup sanskrit. bahutā (बहुता) « abondance, multitude »
buti travail sanskrit. vr̥tti (वृत्ति), cf. prakrit. vutti- « moyen de subsistence »
ćaćo ǀ taćo (kålo du Pays de Galles) vrai sanskrit. tathya (तथ्य), cf. pali. taccha
ćamikani (kålo du Pays de Galles) galette romani de Grèce. ćam « pain » ˂ sanskrit. cāmya (चाम्य) « nourriture » + -ikani
ćang genou sanskrit. jaṅghā (जङ्घा) « jambe (de la cheville au genou) »
ćar herbe prakrit. cāri- (चीत्कार), cf. hindi. cārā (चारा) « fourrage »
ćaro écuelle hindi. cāṭī (चाटी) « petite marmite en terre »
ćiken graisse, saindoux sanskrit. cikkaṇa (चिक्कण) « onctueux », cf. prakrit. cikkaṇa « gras »
ćikh éternuement sanskrit. chikkā (छिक्का)
ćingar dispute sanskrit. cītkāra (चीत्कार) « cris »
ćiriklo oiseau sanskrit. caṭakā (चटका) « moineau », cf. hindi. ciṛiyā (चिड़िया)
ćor voleur sanskrit. cōra (चोर)
ćući sein sanskrit. cuci (चुचि)
ćum bisou sanskrit. cumba (चुम्ब)
ćham joue sanskrit. jambha (जम्भ) « mâchoires »
ćhar cendre sanskrit. kṣāra (क्षार), cf. awadhī (ancien). chāra
ćhàdel vomir sanskrit. chardayatē (छर्दयते)
ćhavo garçon (rrom) sanskrit. śāva (शाव) « petit d’un animal », prakrit. chāva-
ćhib langue sanskrit. jihvā (जिह्वा), prakrit. jībbha
ćhinel dispute sanskrit. chinatti (छिनत्ति)
ćhivel mettre, placer sanskrit. kṣipati (क्षिपति)
ćhon lune sanskrit. jyōtsnā (ज्योत्स्ना) « clair de lune », prakrit. joṇhā-
ćhućho vide sanskrit. tuccha (तुच्छ), cf. prakrit. chuccha
ćhungar crachat sanskrit. thūtkāra (थूत्कार) « son produit par un crachat »
ćhuri couteau sanskrit. kṣurī (क्षुरी), cf. hindi. churī (छुरी)
dad père sanskrit. tāta (तात)
dand dent sanskrit. danta (दन्त)
daral craindre sanskrit. darati (दरति)
deś dix sanskrit. daśa (दश)
devel dieu sanskrit. dēvatā (देवता) « divinité »
dikhel voir, regarder prakrit. dakkhaï, cf. hindi. dēkhnā (देखना) √ dr̥ś-
drab médicament sanskrit. dravya (द्रव्य)
drakh raisin sanskrit. drākṣā (द्राक्षा), cf. domari (dial. palestinien). idrắk
dud lumière sanskrit. dyōta (द्योत)
duj deux sanskrit. dvē (द्वे), cf. hindi. dō (दो)
dukh douleur sanskrit. duḥkha (दुःख)
dur loin sanskrit. dūra (दूर)
gad chemise sanskrit. gātra « corps » (गात्र), prakrit. gatta
garavel cacher sanskrit. gaḍayati (गडयति), cf. maithilī. gāṛab « enterrer »
gav village sanskrit. grāma- (ग्राम), cf. mārwāṛī. gã̄v
gaʒo homme (non-rrom) sanskrit. gārhya (गार्ह्य) « domestique »
gili chanson sanskrit. gīta (गीत)
giv blé sanskrit. gōdhuma (गोधुम), cf. paṅgwāḷī (dial. du pahāṛī de l’ouest). giū̃h
godǐ cervelle sanskrit. gōda (गोद)
gono sac sanskrit. gōṇī (गोणी)
gośni fumier sanskrit. gōviṣ (गोविष्) « bouse de vache » + -ni
gudlo sucre, doux sanskrit. guḍa (गुड)
guruv bœuf sanskrit. gōrūpa (गोरूप), cf. prakrit. gōrūva-
xal manger sanskrit. khādati (खादति), cf. tirāhī. khā-
xalavel rincer sanskrit. kṣālayati (क्षालयति ) « laver » ; prakrit. khālia « lavé »
xandel creuser sanskrit. khanati (खनति), prakrit. khaṇaï
xanro épée prakrit. khaṁḍa, cf. nepāli. khã̄ṛo
xoxavel mentir, duper sanskrit. kakhati (कखति) « se moquer de, railler », prakrit. khokkhaï « faire du bruit (singes) »
ilo cœur sanskrit. hr̥dayam (हृदयम्), cf. niṅgalāmī. idə́
iv neige sanskrit. hima (हिम)
jag feu sanskrit. agni (अग्नि), cf. hindi. āg (आग), proto-romani. *oj-ag « le feu »
jar alêne sanskrit. ārā (आरा), proto-romani. *oj-ar « l’alêne »
jekh un sanskrit. ēkam (एकम्), cf. hindi. ēk (एक)
jinderdi (laiuse d’Estonie) arc-en-ciel sanskrit. indradhanu (इन्द्रधनु)
kalo noir sanskrit. kāla (काल), cf. bengali. kālō (কালো)
kan oreille sanskrit. karṇa (कर्ण), cf. hindi. kān (कान)
kangli peigne sanskrit. kaṅkata (कङ्कत), cf. hindi. kaṅghī (कंघी)
kanro épine sanskrit. kaṇṭaka (कण्टक), cf. phalūṛa. kã̄ṛo
kaśt bois sanskrit. kāṣṭha (काष्ठ)
kerel faire sanskrit. karōti (करोति)
kerko amer sanskrit. kaṭuka (कटुक)
kilo pieu sanskrit. kīla (कील)
kinel acheter sanskrit. krīṇāti (क्रीणाति), prakrit. kīṇaï
kiral fromage sanskrit. kilāṭa (किलाट) « lait caillé », cf. waigalī. kilāˊ « fromage » (métath. < *kilar)
kiri fourmi sanskrit. kīṭa (कीट) « insecte », cf. brajbhāṣā. kīṛī « fourmi »
kiślo maigre sanskrit. kr̥śita (कृशित)
kiśtel chevaucher, monter sanskrit. utkr̥ṣ- (उत्कृष्)
kolin ǀ kol (kålo du Pays de Galles) poitrine sanskrit. krōḍā (क्रोडा), prakrit. kōla
koro bracelet sanskrit. kaṭaka (कटक), cf. kumaunī. kāṛo
kovlo mou sanskrit. kōmala (कोमल), cf. marāṭhī. kõvḷā
kuni ǀ kuj coude sanskrit. kōṇa (कोण) « coin, angle »
kurrel frapper sanskrit. kuṭṭ- (कुट्ट्)
khabni enceinte, gravide sanskrit. garbhin (गर्भिन्), cf. gujarati. gābhṇī (ગાભણી)
khak aisselle sanskrit. kakṣa (कक्ष), cf. hindi. kāṅkh (कांख)
kham soleil sanskrit. gharma (घर्म) « chaleur », cf. hindi. ghām (घाम)
khand puanteur sanskrit. gandha (गन्ध) « odeur »
khas foin sanskrit. ghāsa (घास) « pâturage »
khasal ǀ xasal tousser sanskrit. kāsatē (कासते), prakrit. khāsaï
khelel danser, jouer sanskrit. khēlāyati (खेलायति) « jouer », cf. hindi. khēlnā (खेलना)
kher maison sanskrit. gṛha (गृह), prakrit. ghara-
khetane ensemble, conjointement sanskrit. ēkasthānē (एकस्थाने)
khil beurre sanskrit. ghr̥ta (घृत), cf. palesī (dial. du shina). ghī
khino fatigué sanskrit. kṣīṇa (क्षीण), prakrit. khīṇa
khoro cruche sanskrit. ghaṭa (घट), cf. hindi. ghaṛā (घड़ा)
khosel essuyer sanskrit. gharṣati (घर्षति), cf. prakrit. ghāsaï
khul ǀ ful (nord) excrément sanskrit. gūtha (गूथ)
khur sabot (zoologie) sanskrit. khura (खुर)
khuro étalon sanskrit. ghōṭa (घोट) « cheval », cf. hindi. ghōṛā (घोड़ा)
khuvel tresser sanskrit. guphati (गुफति) « corder, nouer »
ladavel charger sanskrit. lardayati (लर्दयति)
laloro muet sanskrit. lallara (लल्लर) « bègue »
lango boiteux sanskrit. laṅga (लङ्ग)
lav mot sanskrit. lāpa (लाप) « art oratoire, conversation »
laʒ honte sanskrit. lajjā (लज्जा), cf. hindi. lāj (लाज)
len rivière sanskrit. nadī (नदी), cf. dameli. nalī ; savi. nēelī (métath. < *nel)
likh lente sanskrit. likṣā (लिक्षा), cf. hindi. līkh (लीख)
lil lettre, document sanskrit. likhita (लिखित), prakrit. lihia
lim morve sanskrit. ślēṣman (श्लेष्मन्), cf. prakrit. silimha ; ḍumāki. līma
lìndra sommeil sanskrit. nidrā (निद्रा)
lokho léger sanskrit. laghu (लघु)
lolo rouge sanskrit. lōhita (लोहित)
lon sel sanskrit. lavaṇa (लवण), prakrit. loṇa
lovo monnaie sanskrit. lōha (लोह) « métal », cf. bhadrawāhī (dial. du pahāṛī de l’ouest). lɔ̃u
lubni prostituée sanskrit. lōbha (लोभ) « désir, avidité» + -ni
luno faucille sanskrit. lavana (लवन), lūna (लून) « taillé »
maćho poisson sanskrit. matsya (मत्स्य), prakrit. maccha-
makhel enduire, peindre, teindre sanskrit. mrakṣati (म्रक्षति), prakrit. makkhēi
mal champ sanskrit. māla (माल)
mangel demander sanskrit. mārgati (मार्गति), cf. hindi. māṅgnā (मांगना)
manro pain sanskrit. maṇḍa- (मण्ड), cf. sindhi. mānī (مَانِي)
manuś être humain sanskrit. manuṣya (मनुष्य)
marel tuer sanskrit. mārayati (मारयति)
marồkka ǀ márroka (scandoromani) grenouille sanskrit. maṇḍūka (मण्डूक)
mas viande sanskrit. māṃsa- (मांस)
mato ivre sanskrit. matta (मत्त)
miśto bien sanskrit. miṣṭa (मिष्ट) « délicat, fin »
mel crasse sanskrit. mala (मल)
men cou sanskrit. manyā (मन्या) « nuque »
mol valoir sanskrit. mūlya (मूल्य) « valeur »
muj bouche, visage sanskrit. mukha (मुख), cf. rāmbanī (dial. kashmiri). mūī˜
mukhel ǀ mekhel laisser sanskrit. mōkṣa (मोक्ष) « libération »
mulo mort sanskrit. mr̥ta (मृत), cf. pašaī. muṛī ; ṣiṇā. mū̃ṷ
mutrel uriner sanskrit. mūtra (मूत्र) « urine »
naj ongle sanskrit. nakha (नख), prakrit. ṇaha
nakhel passer sanskrit. nakṣati (नक्षति) « atteindre, arriver à »
nango nu sanskrit. nagna (नग्न), prakrit. ṇagga
naśel fuir sanskrit. naśyati (नश्यति)
nav nom sanskrit. nāma (नाम)
nilaj été sanskrit. nidāgha (निदाघ), cf. rumbūr (dial. kalasha). nelá
pani eau sanskrit. pānīya (पानीय), cf. panjabi. pāṇī (ਪਾਣੀ)
panʒ cinq sanskrit. pañca (पञ्च), cf. hindi. pan̄j (पंज)
parno blanc sanskrit. pāṇḍu (पाण्डु) (métath. < *panro)
pasterni ǀ påšteno (kålo du Pays de Galles) tapis sanskrit. paristīrṇa (परिस्तीर्ण) « cape, couverture »
paśavro ǀ paśvaro côte (anatomie) sanskrit. pārśvaka (पार्श्वक)
paśe près sanskrit. pārśva (पार्श्व)
patrin feuille sanskrit. pattra (पत्त्र)
peko ǀ pako (sinto) cuit, mûr sanskrit. pakka (पक्क)
pelo testicule sanskrit. pēlaka (पेलक)
perr ventre prakrit. peṭṭa ; hindi. pēṭa (पेट)
pinʒarel connaître sanskrit. parijānāti (परिजानाति) (métath. < *pirʒanel)
pinro pied sanskrit. piṇḍa (पिण्ड) « mollet »
piri marmite sanskrit. piṭhara (पिठर)
piśel moudre sanskrit. piṣ- (पिष्), cf. hindi. pīsnā (पीसना)
porr tripe prakrit. poṭṭa « ventre » ; pañjābī. poṭṭā « jabot de volaille »
prasavel se moquer de sanskrit. prahasati (प्रहसति)
purano ancien sanskrit. purāṇa (पुराण)
pućhel interroger sanskrit. pṛcchati (पृच्छति), cf. bengali. puchā (পুছা)
phabaj pomme sanskrit. bhavya (भव्य) « fruit »
phago cassé sanskrit. bhagna (भग्न), prakrit. bhagga
phak aile sanskrit. pakṣa (पक्ष), cf. hindi. paṅkh (पंख)
phal planche sanskrit. phalaka (फलक)
phandel attacher sanskrit. bandh- (बन्ध्)
pharo lourd sanskrit. bhāra (भार)
pharr soie légère sanskrit. paṭṭa (पट्ट)
phen sœur sanskrit. bhaginī (भगिनी), curāhī (dial. du pahāṛī de l’ouest). bhēṇ
phenel dire sanskrit. bhaṇati (भणति)
phivlo veuf sanskrit. vidhavā (विधवा) (métath. < *philvo)
phral frère sanskrit. bhrātra (भ्रात्र)
phuro vieux sanskrit. vr̥ddha (वृद्ध), cf. hindi. būṛhā (बूढ़ा)
phus paille sanskrit. busam (बुसम्), cf. hindi. bhūsā (भूसा)
phuv terre sanskrit. bhūmi (भूमि), cf. hindi. bhū (भू)
radel lever le camp sanskrit. rahati (रहति) « laisser, abandonner » + d-
raj seigneur sanskrit. rājan (राजन्) « prince, chef, roi » , cf. prakrit. rāyā
rakhel garder sanskrit. rakṣati (रक्षति), cf. prakrit. rakkhaï
raklo ǀ lakro (ibéro-romani) garçon (non-rrom) sanskrit. lāḍika (लाडिक), cf. hindi. laṛkā (लड़का) « garçon »
rani dame sanskrit. rānī (रानी) « reine »
raśaj prêtre sanskrit. ārṣēya (आर्षेय) « vénérable, respectable » ˂ r̥ṣi (ऋषि) « sage, celui qui chante les hymnes sacrés »
rat sang sanskrit. rakta (रक्त), prakrit. ratta-
rat ǀ ratǐ nuit sanskrit. rātri (रात्रि), prakrit. ratti-
rićh ours sanskrit. r̥kṣa (ऋक्ष), cf. hindi. rīch (रिछ)
rukh arbre sanskrit. rukṣa (रुक्ष), prakrit. rukkha-
rup argent (métal) sanskrit. rūpya (रूप्य)
ruś colère sanskrit. rōṣa (रोष)
rroj cuillère sanskrit. darvī (दर्वी), cf. hindi. ḍō'ī (डोई) « louche »
sap serpent sanskrit. sarpa (सर्प), cf. prakrit. sappa
saro tout sanskrit. sarvē (सर्वे), cf. hindi. sārā (सारा)
saster ǀ śaster (sinto) fer sanskrit. śastra (शस्त्र)
sasto ǀ śasto (kålo du Pays de Galles / sinto) sain sanskrit. svastha (स्वस्थ)
sigo vite sanskrit. śīghráḥ (शीघ्रः)
sikhavel montrer sanskrit. śikṣayati (शिक्षयति), cf. prakrit. sikkhā̆vēi
sivel coudre sanskrit. sīvyati (सीव्यति)
sovel dormir sanskrit. svapati (स्वपति), cf. awadhī ancien. sovaï
sovel ǀ sovli serment sanskrit. śapathā (शपथा), cf. prakrit. savaha
sungal ǀ śungel (kålo du Pays de Galles / sinto) sentir sanskrit. *śr̥ṅghati (श्ड़्ङ्घति), cf. hindi. sūṅghnā (सूंघना)
suno rêve sanskrit. svapna (स्वप्न), cf. prakrit. suviṇa
suv aiguille sanskrit. sūcī (सूची), prakrit. sūī ; cf. gurēsī (dial. du shina). sūw
suvnakaj (nord) ǀ sumnakaj or (métal) sanskrit. suvarṇaka (सुवर्णक)
suvli panier sanskrit. śūrpa (शूर्प) « corbeille » ; prakrit. suppa
śax chou sanskrit. śāka (शाक) « légume »
śel cent sanskrit. śata (शत), cf. maiyã̄ (dard.). šal
śeli son (céréales) sanskrit. śāli (शालि) « grains de riz »
śero tête sanskrit. śiras (शिरस्)
śil froid sanskrit. śīta (शीत)
śing corne sanskrit. śr̥ṅga (शृङ्ग), cf. hindi. sīṅg (सींग)
śośoj lapin sanskrit. śaśa (शश)
śov six sanskrit. ṣaṣ (षष्)
śtar quatre sanskrit. catvāraḥ (चत्वारः), cf. hindi. cār (चार)
śuko sec sanskrit. śuṣka (शुष्क)
śunel entendre, écouter sanskrit. śr̥ṇōti (शृणोति), cf. prakrit. suṇaï
śut vinaigre sanskrit. śukta (शुक्त) « aigre »
taxel (kålo du Pays de Galles) peindre sanskrit. takṣati (तक्षति), prakrit. takkhaï « fabriquer, façonner »
taloj palais (anatomie) sanskrit. tālu (तालु)
tato chaud sanskrit. tapta (तप्त), prakrit. tatta-
tavel cuisiner sanskrit. tāpayati (तापयति) « consumer par la chaleur »
terno ǀ tarno (sinto) jeune sanskrit. taruṇa (तरुण)
traś peur sanskrit. trāsa (त्रास)
trin trois sanskrit. tri (त्रि)
truś soif sanskrit. tr̥ṣ (तृष्), cf. kāśmīrī. trēś
truśul croix sanskrit. triśūla (त्रिशूल) « trident [arme de Shiva] »
than lieu sanskrit. sthāna (स्थान), cf. hindi. thān (थान)
thar molaire sanskrit. dāṁṣṭra (दंष्ट्र), prakrit. dāḍhā ; cf. sindhī. ḍ̠āṛha
thàvdel ǀ thabel (kålo du Pays de Galles) couler, courir sanskrit. dhāvati (धावति)
thilel (kålo du Pays de Galles) soutenir sanskrit. dhr̥ta (धृत) « soutenu »
thovel laver sanskrit. dhāvati (धावति), cf. lahndā. dhovaṇ
thud lait sanskrit. dugdha (दुग्ध), cf. hindi. dūdh (दूध)
thulo gras sanskrit. sthūla (स्थूल), prakrit. thūla-
thuv fumée sanskrit. dhūma (धूम)
ućo haut sanskrit. ucca (उच्च)
umblavel suspendre sanskrit. avalambayati (अवलम्बयति)
urnǎl ǀ oriel (kålo du Pays de Galles) voler (dans les airs) sanskrit. uḍḍī- (उड्डी), cf. hindi. uṛnā (उड़ना)
vast main sanskrit. hasta (हस्त), cf. proto-romani. *ov-ast « la main »
venderi (nord) intestin, boyau sanskrit. antra (अन्त्र), cf. hindi. antaṛī (अंतड़ी)
vudar porte sanskrit. dvāra (द्वार), prakrit. duvāra- (métath. < *duvar)
vuśt lèvre sanskrit. ōṣṭha (ओष्ठ), cf. proto-romani. *ov-uśt « la lèvre »
ʒanel savoir sanskrit. jānāti (जानाति), cf. tōrwālī. ǰan-
ʒeno personne sanskrit. jana (जन)
ʒivel vivre sanskrit. jīvati (जीवति)
ʒov avoine sanskrit. yava (यव) « orge », cf. marāṭhī. jav (जव)
ʒukel chien sanskrit. jakuṭa (जकुट)
ʒuvli ǀ ʒuvel (kålo du Pays de Galles / sinto) femme sanskrit. yuvatī (युवती) « jeune femme », cf. prakrit. juvaï
akana maintenant persan. āknūn (اکنون)
ambrol poire persan. amrūd (امرود)
angrustik bague persan. angoštar (انگشتر)
arman ǀ armaj malédiction persan. ārmān (ارمان) « souhait » ; cf. sanskrit. armana (अर्मन) « mauvais œil »
asiav moulin persan. āsyāb (اسیاب)
aśvar mors persan. āsfār (افسار)
avgin miel persan. angabīn (انگبین)
baxt chance, bonheur persan. baxt (بخت)
balul (calão portugais) ǀ balulis (caló espagnol) chêne, gland persan. balūṭ (بلوط)
berk ǀ brek poitrine persan. bark (برکً)
bezex péché persan. bazah (بزه)
bibi tante persan. bībī (بی بی) « dame »
buzni chèvre persan. boz (بز) + -ni
ćerxan ǀ ćerxaj étoile persan. čarx (چرخ) « ciel » + -ani
derǎv mer persan. daryā (دریا)
desto manche (masc.) persan. dastah (دسته)
diz citadelle persan. diz (دز)
dośel traire persan. dūšīdan (دوشیدن)
dumo dos persan. dom (دم) « queue »
ester (caló espagnol) bête de somme persan. astar (استر) « mulet »
hajer (calão portugais) ǀ xajeris (caló espagnol) figue kurde. hejîr
xanʒ démangaison persan. xanš (خنش)
xer âne persan. xar (خر)
xerbuzo pastèque persan. xarbozah (خربزه)
xulaj maître (de maison) persan. xodā (خدا)
xurdo petit, menu persan. xord (خرد)
izdral trembler persan. larzīdan (لرزیدن)
kamel vouloir, aimer pehlevi. kāmistan « désirer »
katun (kålo du Pays de Galles) tissu persan. katān (کتان) ˂ arabe. quṭn (قطن)
keź soie grège persan. kaž (کژ)
kirmo ver persan. kirm (کرم)
kisi bourse persan. kīse (کیسه)
kirvo parrain kurde. kirîv
korro aveugle persan. kūr (کور)
kući tasse persan. kūze (کوزه) « pichet »
kuśtik ceinture persan. kostī (کستي)
kunʒ coin persan. konǰ (کنج)
mol vin persan. mol (مل)
mom cire persan. mūm (موم)
parvarel nourrir persan. parvardan (پروردن)
patavo bande molletière, lange persa. pātābe (پاتابه)
pendex noisette kurde. bindeq
poxtan calicot, toile persan. poxte (پخته) « coton » + -ano
por plume persan. par (پر)
porizen tamis persan. parvizan (پرویزن)
postin fourrure persan. pūstīn (پوستین)
pośom laine persan. pašm (پشم)
phol ducat persan. pūl (پول)
phurt pont parto. purt
resel atteindre persan. rasīdan (رسیدن)
ruv loup persan. rūbāh (روباه) « renard »
rril pet persan. rīdan (ریدن) « déféquer »
sini (kålo du Pays de Galles) plateau (ustensile) persan. sīnī (سینی)
sir ail persan. sīr (سیر)
rez vigne kurde. rrez
taxtaj verre, coupe persan. ṭašt (طشت)
tang étroit persan. tang (تنگ)
tover hache persan. tabar (تبر)
veś forêt persan. bīše (بیشه)
zen selle persan. zīn (زین)
zor force persan. zūr (زور)
zumavel essayer, goûter persan. azmūdan (ازمودن)
arćić étain arménien. arč̣ič̣ (արճիճ)
asan pierre à aiguiser arménien. hesan (հեսան)
baźin part, portion arménien. bažin (բաժին)
bokoli baguel arménien. bokeł (բոկեղ)
bov four arménien. bov (բով)
burnik poignée arménien. bṙnak (բռնակ)
ćekat ǀ ćikat front (anatomie) arménien. č̣akat (ճակատ)
ćovaxano fantôme arménien. č̣iwaġ (ճիւաղ) + -ano
dudum courge arménien. ddum (դդում)
dzet ǀ džet (sinto) huile arménien. dzet’ (ձէթ)
dzeveli omelette arménien. dzvaçeġ (ձվածեղ) + -eli
gomeź bardot (zoologie) arménien. gomeš (գոմէշ) « buffle »
grast ǀ graj (nord) cheval arménien. grast (գրաստ) « cheval de bât »
xenamik beau-parent d'un enfant arménien. xənami (խնամի) « quelqu’un apparenté par les liens du mariage »
xip couvercle arménien. xup’ (խուփ)
xor profond arménien. xor (խոր)
xumer pâte (fermentée) arménien. xmor (խմոր)
koćak bouton arménien. koč̣ak (կոճակ)
komoni quelqu’un kon + arménien. omən (ոմն) « quelqu’un »
kotor morceau arménien. ktor (կտոր)
morthǐ peau arménien. mort'i (մորթի)
ogi âme arménien. hogi (հոգի)
patǐv honneur arménien. pativ (պատիվ)
piśot soufflet (à ventiler) arménien. p’k’vots’ (փքոց)
purśuk miette arménien. p’šur (փշուր) + suffixe. dim. -uk (-ուկ)
rikono chiot arménien. koriwn (կորիւն) « petit (de n’importe quel animal sauvage) »
thagar roi arménien. t’agawor (թագաւոր)
them pays arménien. t’em (թեմ) « district, province »
thumbuk tambour arménien. t’mbuk (թմբուկ)
ʒoro mulet arménien. ǰori (ջորի)
camcàle cils géorgien. c̣amc̣ami (წამწამი)
càmla ǀ simbli (euskado-romani) châtaigne géorgien. c̣abli (წაბლი)
khilǎv prune géorgien. k'liavi (ქლიავი)
khoni graisse géorgien. k'oni (ქონი)
arde ǀ orde ici ossète. ardæm (ардæм)
avsin ǀ absin acier ossète. æfsæn (æфсæн) « fer »
feder mieux ossète. fidar (фидар) « ferme, dur, solide »
vordon ǀ verdo chariot ossète. uærdon (уæрдон)
tirax chaussure ossète. tsyryx”x” (цырыхъхъ) « botte »
mangin trésor mongol. möngön « argent, monnaie » (мөнгөн) (cf. au XIIIe siècle le nord de l’Iran était occupé par la Horde d’or)
bagim (calão portugais) ǀ baxin (caló espagnol) attention, respect turc. bakım
amòni enclume grec. amóni (αμόνι)
angali étreinte grec. ankaliá (αγκαλιά) « brassée »
bùca (kålo du Pays de Gales) balle grec. býtsa (μπύτσα) « balle en bois utilisée dans les jeux »
bùka (dialectal) peu grec. boúka (μπούκα) « bouchée » < latin. bucca
cèrha ǀ cèxra tente grec. tsérga (τσέργα) « couverture en laine »
cepàni (sinto) ǀ čepaňi (slovaque de l'est) couronne grec. stefáni (στεφάνι)
čepī (kålo du Pays de Galles) pointe grec. tsípos (τσίπος)
cìpa cuir grec. tsípa (τσίπα)
ciros temps grec. kairós (καιρός)
còxa jupe grec. tsóxa (τσόχα) « couverture, serge »
ćobàni berger grec. tsopános (τσοπάνος)
dìngla sangle grec. nígla (νίγλα)
drom chemin grec. drómos (δρόμος)
dromin (sinto) ǀ tromin (kålo du Pays de Galles) monnaie d’or, thaler grec. drachmí (δραχμή) « drachme »
drosin ǀ dročin (kålo du Pays de Galles) rosée grec. drosiá (δροσιά)
durika (kålo du Pays de Galles) douze grec. dódeka (δώδεκα)
džaliben (kålo du Pays de Galles) évanouissement grec. zalízō (ζαλίζω) « se pâmer »
enia neuf (numéral) grec. ennéa (εννέα)
fasuj ǀ faćòja haricot grec. fasóli (φασόλι)
feleśnòdi (sinto) nuages, brouillard grec. nefelódis (νεφελώδης) « nuageux »
feli ǀ felin collet (chasse), potence grec. thiliá (θηλιά) « collet, nœud coulant »
filatǐn château, manoir grec. fylakí (φυλακή) « prison »
forlòco (sinto) ǀ folašo (kålo du Pays de Galles) gant grec. foresiá (φορεσιά) « vêtement »
fòros ville, marché grec. fóros (φόρος)
frìma (slovaque de l'est / caló espagnol) peu grec. thrýmma (θρύμμα) « morceau, débris »
gambàna (sinto) ǀ kamàna (kaalo finnois) horloge grec. kampána (καμπάνα) « cloche »
xamaćùri (kaalo finnois / caló espagnol) fraise sauvage, arbouse grec. chamokéraso (χαμοκέρασο)
xåmavel (kålo du Pays de Galles) ǀ xamuvèla (kaalo finnois) bailler grec. chasmouriémai (χασμουριέμαι)
xarkom ǀ xarkum cuivre grec. chálkōma (χάλκωμα) « objet en cuivre »
xelidòni (ćuxnìtko de Lettonie) ǀ čeladoin (kaalo finnois) hirondelle grec. chelidóni (χελιδόνι)
xinel déféquer, conchier grec. chýnō (χύνω) « verser, vider »
xoli ǀ xolǐn bile, fiel grec. cholí (χολή)
kakaràśka pie grec. karakáxa (καρακάξα)
kanzavùri hérisson grec. skantzóchoiros (σκαντζόχοιρος)
kakàvi chaudron grec. kakávi (κακάβι)
kapa (kålo du Pays de Galles / sinto) couverture grec. káppa (κάππα) ˂ latin. cappa « cape, couverture »
karavdǐ crabe grec. karavída (καραβίδα)
karfin clou grec. karfí (καρφί)
kires ǀ kireś cerise grec. kerási (κεράσι)
kìtos baleine grec. kḗtos (κήτος) « cétacé », en grec ancien « monstre marin »
klidǐ clé grec. kleidí (κλειδί)
kòkalo os grec. kókkalo (κόκκαλο)
kòmbo nœud grec. kómpos (κόμπος)
komi (kålo du Pays de Galles) plus grec. akómi (ακόμη)
kòrako (nord) corbeau grec. kórakos (κόρακος)
kudùni (nord) ǀ gudunis (kaalo finnois) clochette, grelot grec. koudoúni (κουδούνι) « cloche »
kukudǐ grêle grec. kokkídio (κοκκίδιο) « grain »
kukrùnǎ (sinto) maïs grec. koukounári (κουκουνάρι) « pomme de pin »
kurko dimanche grec. kyriakós (κυριακός) « relatif au Seigneur »
liparel ǀ riparel rappeler grec. lýpi (λύπη) « nostalgie »
livadin prairie grec. livádi (λιβάδι)
luludǐ fleur grec. louloúdi (λουλούδι)
lùtra ǀ lutrìa (kålo du Pays de Galles) arrière-cuisine grec. loutrós (λουτρός) « salle de bains »
màmi ǀ mamin grand-mère grec. mámmi (μάμμη) « sage-femme »
maxari (ibéro-romani) ǀ masxari (ćuxnìtko de Lettonie) la Vierge grec. makários (μακάριος) « bienheureux, favorisé des dieux »
mesali table grec. mensálion (μενσάλιον) « nappe »
mitrin (sinto) ovaire grec. mítra (μήτρα) « utérus »
moliv plomb grec. molývi (μολύβι)
musùkos ǀ musùgos (kålo du Pays de Galles) souris, rat grec. myḯskos (μυΐσκος) « souriceau »
oxto huit grec. októ (οκτώ)
pàxos glace grec. págos (πάγος)
paxùno (sinto) menton grec. pigoúni (πηγούνι)
paianō (kålo du Pays de Galles) paon grec. pagóni (παγώνι)
pale de nouveau grec. páli (πάλι)
papin oie grec. pápia (πάπια) « canard »
pàpus grand-père grec. pappoús (παππούς)
paramìći ǀ paramìća histoire, conte grec. paramýthi (παραμύθι)
paraśtovin vendredi grec. paraskeví (παρασκευή)
pavuna (kålo du Pays de Gales) ǀ bavunis (kaalo finnois) patelle, moule grec. pigoúni (πηγούνι) (doublet de paxùno d’après Sampson)
pètalo fer à cheval grec. pétalo (πέταλο)
pezal (nord) ǀ peesal (kaalo finnois) à pied grec. pezí (πεζή) + -al
pixtin gelée, galantine grec. piktí (πηκτή)
pilstèri (sinto) pigeon grec. peristéri (περιστέρι)
porik raisin sec grec. opōrikós (ὀπωρικός) « fruit »
prandel ǀ prandinel marier grec. pantreýō (παντρεύω)
rafin colonne vertébrale grec. ráchi (ράχη)
rapàni ǀ repàni navet grec. rapáni (ραπάνι) « radis »
ravnos (kålo du Pays de Galles) ciel grec. ouranós (ουρανός)
rendundes (ibéro-romani) pois chiches grec. revíthi (ρεβίθι), cf. grec ancien. erévinthos (ἐρέβινθος)
rìni ǀ rìna (kålo du Pays de Galles) scie grec. ríni (ρίνη) « lime »
roxerel (kålo du Pays de Galles) châtrer grec. órchis (όρχις) « testicule »
rovli bâton grec. ravdí (ραβδί)
rrutuni ǀ rrutuj narine grec. routhoúni (ρουθούνι)
sanadi (kålo du Pays de Galles) latte grec. sanídi (σανίδι)
sapùni ǀ sapuj savon grec. sapoúni (σαπούνι)
sarànda quarante grec. saránta (σαράντα)
silavis ǀ silavo (kålo du Pays de Galles) pinces grec. xylávion (ξυλάβιον)
simadǐ gage, caution grec. simádi (σημάδι) « marque, signe »
skafidi table grec. skafídi (σκαφίδι) « auge, pétrin »
skamin chaise grec. skamní (σκαμνί) « tabouret »
smaùra (kålo du Pays de Galles) framboise grec. sméouro (σμέουρο)
stadǐ chapeau grec. skiádi (σκιάδι) « chapeau de paille »
šambona (kålo du Pays de Galles) ǀ džambona (sinto) cor d’harmonie grec. tsampoúna (τσαμπούνα) « cornemuse »
tajsa demain grec. tachiá (ταχιά)
timin (nord) prix grec. timí (τιμή)
triànda trente grec. triánta (τριάντα)
tromel (kålo du Pays de Galles) oser grec. átroméō (άτρομέω) « ne pas trembler, être intrépide »
valgora (kålo du Pays de Galles) foire, marché grec. agorá (αγορά)
valin (kålo du Pays de Galles / sinto) bouteille grec. ýalí (ύαλί) « verre »
zervo gauche grec. zervós (ζερβός)
zilvasel (kålo du Pays de Galles) ǀ silvel (sinto) éveiller la jalousie grec. zīlévō (ζηλεύω)
zumi soupe grec. zoumí (ζουμί)
bàto (ibéro-romani) père russo. bátʹuška (ба́тюшка), ukrainien. batʹko (батько)
bòbo fève (botanique) slave. bob (боб)
bogoni (kålo du Pays de Galles) petite vérole serbo-croate. boginje (богиње)
bucharar (caló espagnol) ǀ woosher (anglo-romani) jeter serbo-croate. vući (вући) « traîner, tirer »
bujno (kålo du Pays de Galles) ǀ bojno (sinto) orgueilleux, fier polonais. bujny « exubérant, opulent »
buklō (kålo du Pays de Galles) pot, broc serbo-croate. bokal (бокал)
celo entier slovène. cel
dièlos (kaalo finnois) morceau slovaque. diel
dìvio sauvage slovène. divji
dòsta assez slave. dosta (доста)
dràgo cher bulgare. drag (драг)
dùxo haleine, esprit slave. dux (дух)
dvòro basse-cour serbo-croate. dvor (двор)
dyūta (kålo du Pays de Galles) sifflet, flûte tchèque. dudy « cornemuse »
dželto (kaalo finnois / sinto) jaune slovaque. žltý < proto-slave. *žьltъ
gràmbos (kaalo finnois) tombe slave. grob (гроб)
grèxo (dialectal) péché russe. grex (грех)
grōdī (kålo du Pays de Galles) moelle serbo-croate. grudi (груди) « poitrine, cœur » < vieux-slave. grǫdь
grùśa ǀ gurùśa monnaie tchèque. groš
gùsto (kaalo finnois) ǀ gośto (kålo du Pays de Galles) épais serbo-croate. gust (густ)
gužum ǀ kužum estomac, jabot serbo-croate. gušom < cas instrumental de guša (гуша)
hàlla (kaalo finnois) montagne polonais. hala « prairie de montagne »
xajèra (sinto / ibéro-romani) ǀ heyro (anglo-romani) monnaie slovaque. halier
xolov ǀ xolev pantalon, bas russe. xalyava (халява) « bottes hautes »
izba (sinto) ǀ hisba (kaalo finnois) chambre, cabanon polonais. izba
kaxni ǀ khani poule tchèque. kachna « canard »
krlo gorge serbo-croate. grlo (грло)
kirćìma auberge, taverne slave. krčma (крчма), du proto-slave. *kъrčьma
kòmora chambre tchèque. komora
koňerel (kålo du Pays de Galles) déféquer slovène. gnoj « fumier »
korin (kålo du Pays de Galles) racine slave. koren (корен), du vieux-slave. *korenь.
korpica ǀ kurpica (ibéro-romani) riz slave. krupica « semoule »
kòśnica panier bulgare. košnica (кошница)
kraľis (dialectal) roi serbo-croate. kralj (краљ)
lasno (caló espagnol) pas cher slovaque. lacný
ločel (kålo du Pays de Galles) pondre serbo-croate. položiti (положити)
lovìna bière slave. olovina (оловина)
màćka chat slave. mačka (мачка), du proto-slave. *mačьka
màzos (kålo du Pays de Galles) ǀ mràzo (sinto) givre serbo-croate. mraz (мраз)
mižak ǀ mižax (nord) méchant serbo-croate. mrzak (мрзак) « détestable, odieux »
modro bleu tchèque. modrý
molṓna (kålo du Pays de Galles) éclair (météorologie) russe. mólnija (молния) < du vieux-slave. mlъnija
nèbo (dialectal) ciel serbo-croate. nebo (небо)
palsos (kaalo finnois) pouce bulgare. palec (палец)
papìris ǀ papìro papier serbo-croate. papir (папир)
pernica édredon macédonien. pernica (перница)
plesrel (sinto) ǀ peserel (kålo du Pays de Galles) payer, récompenser serbo-croate. platiti (платити)
plàśta (dialectal) cape slave. plašt (плашт)
pokoňo (kålo du Pays de Galles) ǀ pokono (sinto) calme, paisible slovaque. pokojný
pràxo poussière, cendre slave. prax (прах)
prosarel (dialectal) pardonner serbo-croate. oprostiti (опростити)
purum oignon slovène. pórom < cas instrumental de pór « poireau »
pùśka fusil slave. puška (пушка)
ràca canard slovène. ráca, cf. roumain. rață
ranī (kålo du Pays de Galles) tôt slovaque. raný < du vieux-slave. *ranъ
sìla force, violence slave. sila (сила)
semensa (kålo du Pays de Galles) ǀ simmensa (anglo-romani) cousin russe. semeistvo (семейство) « famille », du vieux-slave. *sěminь
sìvo gris serbo-croate. siv (сив)
skorni (kålo du Pays de Galles) ǀ škorni (sinto) botte slovène. škórnji < cas nominatif pl. de škorenj « botte »
smentàna crème bulgare. smetana (сметана)
stànǎ (dialectal) écurie slovaque. stajňa
stòngos (kaalo finnois) ǀ stùgos (kålo du Pays de Galles) meule (agriculture) serbo-croate. stog (стог)
sulum fétu, paille russe. soloma (солома)
svètos monde slave. svet (свет)
śùba (kålo du Pays de Galles) robe, toge tchèque. šuba « manteaux de fourrure »
trùpo corps slave. trup (труп)
tùga (kålo du Pays de Galles) ǀ tunga (kaalo finnois) peine, chagrin serbo-croate. tuga (туга)
ùlica rue slave. ulica (улица)
uzin (kålo du Pays de Galles) ǀ wizzen (anglo-romani) sureau russe. buzina (бузина), du proto-slave. *bъzъ
verìga chaîne bulgare. veriga (верига)
vervèrica écureuil macédonien. ververica (верверица)
vìna (caló espagnol / calon brésilien) défaut, tare slave. vina (вина)
vòdros (dialectal) lit bulgare. odŭr (одър), du vieux-slave. odrŭ + -os
zèleno vert serbo-croate. zelen (зелен)
zèro (sinto) étang, lac russe. ozero (озеро)
zil (kålo du Pays de Galles) ǀ džill (kaalo finnois) veine, artère, nerf serbo-croate. žila (жила) « tendon, nerf »
zulum (kålo du Pays de Galles) prune bulgare. slivom (сливом) < cas instrumental de sliva (слива) « prune »
źàmba grenouille slave. žaba (жаба)
bowro (anglo-romani) ǀ bauri escargot roumain. bourel « corniforme »
ćokàno marteau roumain. ciocan
mančel (kålo du Pays de Galles) s’égayer, prendre courage roumain. mângâia « consoler »
gruòpa (kaalo finnois) tombe roumain. groapă
bòrzo hérisson hongrois. borz « blaireau »
cicaj chat hongrois. cica « chaton »
ezèro ǀ izèro mille hongrois. ezer
kikno bleu hongrois. kéknek < cas datif singulier de kék
bèrga (nord) montagne allemand. Berg
xistàri (sinto) ǀ xastàri (caló espagnol) boîte allemand. Kiste, Kasten + suf. -àri
xumìstos (caló espagnol) vétérinaire allemand. Hufschmied « maréchal-ferrant »
kitavel (sinto) ǀ xitovel (nord) chatouiller allemand. kitzeln + -av-
klustùri (sinto) ǀ kostùri (caló espagnol) couvent, monastère allemand. Kloster
mùza (kålo du Pays de Galles / caló catalan) bouillie allemand. Mus
niglo (sinto) hérisson allemand. Igel
banàka (kaalo finnois) pain plat scots. bannock
ʒùrupos (kaalo finnois) maison de campagne norrois. þorp « hameau, village »

Mots français d'origine romani[modifier | modifier le code]

Le français a emprunté divers mots au romani, surtout dans le domaine argotique, comme berge (√ berś = année) ; surin (couteau ; √ ćhuri) ; dikaver (√ dikh- : regarder, voir), maraver (√ mar- : battre, frapper), chourer et chouraver (√ ćor- : voler), choucard(e) (√ śukar : beau), gadjo (gaӡo : homme non-rom), Romanichel (rromani ćel : peuple rom), Manouche (manuś : être humain), poucave (délateur √ phukav- : dénoncer), bicrave (vendre √ bikr- : vendre), crayave (bouffer√ xa- : manger) bouillaver (forniquer)[37]...

Grammaire[modifier | modifier le code]

Il existe en romani :

Subdivision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ohchr.org/EN/UDHR/Pages/Language.aspx?LangID=rmn1
  2. Selon V.de Gila-Kochanowski (voir Bibliographie), on devrait dire la romani, le -i étant la marque du féminin.
  3. Stéphane Zweguintzow, Les Roma de l'ex-URSS, in « Échos de Russie et de l'Est », Éd. B. de Saisset, 1994
  4. Dieter W. Halwachs, Speakers and Numbers, Graz, Austria, University of Graz, (lire en ligne), résumant les estimations de Peter Bakker, « Romani in Europe », dans The Other Languages of Europe, Clevedon, , p. 293–313
  5. 53 879 et 71,5 % selon Census of Population, Households and Dwellings in The Republic of Macedonia, 2002 - Book X, p. 197 et 61
  6. (en) Kamusella, T. Language in Central Europe's History and Politics: From the Rule of cuius regio, eius religio to the National Principle of cuius regio, eius lingua? Journal of Globalization Studies. Volume 2, Number 1, May 2011
  7. (sr) B92, Romski jezik stiže u škole
  8. P. Bakker, K. Kyuchukov, What is the Romani language ?, p. 90, Centre de Recherches Tsiganes, University of Hertfordshire Press, 2000. (ISBN 978-1-902806-06-8)
  9. Matras, Yaron (2002), Romani: A Linguistic Introduction, Cambridge, Cambridge University Press, 2002 (ISBN 978-0-521-63165-5)
  10. Les propositions de M. Courthiade sont virulemment attaquées par Vania de Gila-Kochanowski (qui l’appelle Cortiade) dans son Précis de la langue romani littéraire (pp. 280-323)
  11. http://www.radoc.net/radoc.php?doc=art_c_language_standardization&lang=en&articles=true
  12. http://www.geonames.de/alphrs.html
  13. (en) « ROMLEX: home », sur romani.uni-graz.at (consulté le 9 mars 2017)
  14. « Carte du rromani », sur portal-lem.com (consulté le 9 mars 2017)
  15. Marcel Courthiade, « La position du rromani de Finlande : survol dialectologique et sociolinguistique », Etudes Tsiganes,‎ , p. 130-145 (lire en ligne)
  16. (de) Franz Nikolaus Finck, Lehrbuch des dialekts der deutschen zigeuner, Marburg, N. G. Elwert, , 120 p. (lire en ligne)
  17. (rmy+hu+en+fr+es+de+uk+ro+hr+sk+grk) Marcel Courthiade, Morri angluni rromane ćhibǎqi evroputni lavustik, Budapest : Fővárosi Onkormányzat Cigány Ház--Romano Kher, , 511 p. (ISBN 9789638540867)
  18. a et b (en) John Sampson, The Dialect of the Gypsies of Wales: Being the Older Form of British Romani Preserved in the Speech of the Clan of Abram Wood, Clarendon Press, , 419 p. (lire en ligne)
  19. (en) A. O. H. Jarman, Eldra Jarman, The Welsh Gypsies: Children of Abram Wood, University of Wales Press, , 228 p. (ISBN 9780708323984, lire en ligne)
  20. (es) Tineo Rebolledo, J., A chipicallí. La lengua, historia y tradiciones genuinamente gitanas, Granada, Gómez de la Cruz, Fernando, , 264 p. (ISBN 978-84-9862-329-1, lire en ligne)
  21. (es) Jaiver Fuentes Cañizares, Testimonios de un legado romaní, Editorial Visión Libros (ISBN 8490080623, lire en ligne)
  22. (es) Javier Fuentes Cañizares, Nuevas Aportaciones Al Estudio Del Caló, Editorial Visión Libros (ISBN 8499833926, lire en ligne)
  23. (es) Javier Fuentes Cañizares, Apuntes sobre el caló en la obra de George Borrow, Editorial Visión Libros (ISBN 849983339X, lire en ligne)
  24. (en) Javier Fuentes Cañizares, New lexical perspectives on Caló, Madrid, Vision Net, , 84 p. (ISBN 8498218330)
  25. (en) Zuzana Krinková, From Iberian Romani to Iberian Para-Romani Varieties, Prague, Charles University in Prague, Karolinum Press, , 272 p. (ISBN 8024629364, lire en ligne)
  26. (pt) Coelho, Francisco Adolpho, Os ciganos de Portugal; com um estudo sobre o calão, Lisbonne, Imprensa Nacional, , 348 p. (ISBN 9789722011877, lire en ligne)
  27. (en) Gerd Carling, Lenny Lindell, Gilbert Ambrazaitis, Scandoromani: Remnants of a Mixed Language, BRILL, , 310 p. (ISBN 9004266453, lire en ligne)
  28. (en) Yaron Matras, Romani in Britain: The Afterlife of a Language, Edinburgh University Press, , 272 p. (ISBN 0748687017, lire en ligne)
  29. (en) « Angloromani - ROMANI Project », sur romani.humanities.manchester.ac.uk (consulté le 9 mars 2017)
  30. (en) Yaron Matras, Romani in Contact: The history, structure and sociology of a language, John Benjamins Publishing Company, , 225 p. (ISBN 155619580X, lire en ligne)
  31. (en) Mesrob G Kouyoumdjian, A Comprehensive Dictionary: Armenian-English, Atlas Press, , 1150 p. (lire en ligne)
  32. Irène Assatiani, PARLONS GÉORGIEN, L'Harmattan, , 316 p. (ISBN 2296460259, lire en ligne)
  33. Desmaisons, Jean Jacques Pierre, Dictionnaire persan-français, Rome : Typographie polyglotte de la S.C. de propagande, , 996 p. (lire en ligne)
  34. (en) R. L. Turner, A Comparative Dictionary of the Indo-Aryan Languages, Motilal Banarsidass Publishe, , 1601 p. (ISBN 812081665X, lire en ligne)
  35. (en) « A Comparative Dictionary of Indo-Aryan Languages », sur dsal.uchicago.edu (consulté le 9 mars 2017)
  36. Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Klincksieck, , 1436 p. (ISBN 2252036818, lire en ligne)
  37. Frédéric Dard utilise ce terme dans le sens de « remuer, pénétrer, triturer » (ex : je bouillave des urlupes = je triture des serrures), mais souvent aussi dans un sens plus explicitement sexuel (ex : l'ancien bouillaveur d'Angèle = l'ancien « amant »). (Dictionnaire San-Antonio, Fleuve Noir, 1993 (ISBN 2-265-04964-6)).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les bons ouvrages en français sur les Romane Chave sont rares, mais ceux-ci constituent un bon début, même si quelques points sont ardemment discutés :
  • Pour les anglophones, une méthode pour apprendre le dialecte vlax :
    • Ronald Lee, « Learn Romani: Das-dúma Romanes », University of Hertfordshire Press, Hatfield, 2005 (ISBN 978-1-902806-44-0).
  • Garo Morgan, « La langue rromani au cœur du processus d’affirmation de la nation rrom », Hérodote 2/ 2002 (N°105), p. 154-165 [1]
  • Manuels scolaires romanis
    • (rmy) Gheorghe Sarău, I rromani ćhib thaj i literatùra vaś o panʒto siklǒvipnasqo berś (Limba și literatura rromani, pentru anul V de studiu), Buzău, Alpha MDN (ISBN 978-973-139-013-0, lire en ligne)
    • (rmy) Ionel Cordovan et Noemi Palfi-Tamaș, I rromani ćhib thaj i literatùra vaś o eftato siklǒvipnasqo berś (Limba și literatura rromani, pentru anul VI de studiu), Bucharest, Vanemonde (ISBN 978-973-1733-06-7, lire en ligne)
    • (rmy) Gheorghe Sarău, Gabriela Moise et Marius Căldăraru, I rromani ćhib thaj i literatùra vaś o eftato siklǒvipnasqo berś (Limba și literatura rromani, pentru anul VII de studiu), Bucharest, Vanemonde, (ISBN 978-973-1733-07-4, lire en ligne)
    • (rmy) Jupiter Borcoi, Nicolae Pandelică et Gheorghe Sarău, I rromani ćhib thaj i literatùra vaś o oxtoto siklǒvipnasqo berś (Limba și literatura rromani, pentru anul VIII de studiu), Bucharest, Vanemonde, (lire en ligne)
    • (rmy) Gheorghe Sarău et Ionel Cordovan, I rromani ćhib thaj i literatùra vaś o deśto siklǒvipnasqo berś (Limba și literatura rromani, pentru anul X de studiu), Bucharest, Vanemonde, (ISBN 978-973-1733-23-4, lire en ligne)
    • (rmy) Gheorghe Sarău et Camelia Stănescu, Alfabetizaciaqo lil anθ-i rromani ćhib vaś e ćhave, terne thaj baremanuśa, Buchareste, Vanemonde,‎ (lire en ligne)
  • Contes bilingues annotés
    • (rmy) Vania de Gila-Kochanowski, Le Roi des Serpents et autres contes tsiganes balto-slaves, Châteauneuf-les-Martigues, Wallâda, (ISBN 2-904201-21-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :