Miossens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miossens.
Miossens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Département français
Fonctionnement
Statut
Identifiants
INSEE
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata

Miossens est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. Le , la commune fusionne avec Lanusse pour former la nouvelle commune de Miossens-Lanusse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Miossens, à dix kilomètres au nord de Pau, fait partie du Vic-Bilh[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Miossens est mentionné au Xe siècle[1] (cartulaire de Lescar[2]) et apparaît sous les formes Milcents (1072[1], cartulaire de Lescar[2]), Miucents (XIIIe siècle[1], fors de Béarn[3]), Millesancti (1270[1], cartulaire du château de Pau[4]), Miu-Sent et Miusentz (respectivement 1385[1] et XIVe siècle[1], censier de Béarn[5]), Miucens (1443[1], titres de Béarn[6]), le clau de Miucentz (qui comprenait Carrère, Lanusse et Miossens) et Miossans (respectivement 1546[1] et 1673[1], réformation de Béarn[7]) et Miosceux (1801[8], Bulletin des lois).

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul Raymond[1] note que Miossens formait la sixième grande baronnie de Béarn, vassale de la vicomté de Béarn.

En 1385[1], Miossens comptait vingt-et-un feux. Le village dépendait du bailliage de Pau.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836
269239-286324299
(Sources : Projet Cassini de l'EHESS[8].)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Les vestiges d'un ensemble fortifié[9] du XIe siècle témoignent du passé ancien de la commune.

La commune présente un ensemble de demeures et de fermes[10] du XVIIe au XIXe siècles.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin[11] possède des parties datant du XIe siècle. Elle recèle du mobilier[12] inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k et l Paul Raymond, Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, Paris, Imprimerie Impériale, , 208 p. (notice BnF no FRBNF31182570, lire en ligne).
  2. a et b Cartulaire de l'évêché de Lescar, publié dans les preuves de l'Histoire de Béarn de Pierre de Marca
  3. Fors de Béarn, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, manuscrit du xive siècle.
  4. Cartulaire du château de Pau, manuscrit en deux volumes, XVIIe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  5. Censier de Béarn, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, manuscrit de 1385.
  6. Titres de la vicomté de Béarn - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Réformation de Béarn, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, coll. « manuscrits du XVIe au XVIIIe siècle ».
  8. a et b Fiche de Miossens sur le site du projet Cassini de l'EHESS
  9. « L'ensemble fortifié », notice no IA00026810, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Les maisons et fermes anciennes », notice no IA00026817, base Mérimée, ministère français de la Culture, Notice no IA00026812
  11. « L'église Saint-Martin », notice no IA00026811, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Le mobilier de l'église Saint-Martin », notice no IM64001282, base Palissy, ministère français de la Culture, Notice no IM64001281, Notice no IM64001280, Notice no IM64001279, Notice no IM64001278, Notice no IM64001277, Notice no IM64001276, Notice no IM64001275, Notice no IM64001274, Notice no IM64001273

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]