Peyrelongue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peyrelongue.
Peyrelongue
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Département
Fonctionnement
Statut
Identifiants
INSEE
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata

Peyrelongue est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. En 1843, la commune fusionne avec Abos pour former la nouvelle commune de Peyrelongue-Abos.

Géographie[modifier | modifier le code]

Peyrelongue est un village du Vic-Bilh, situé au nord-est du département et de Pau.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Peyrelongue est mentionné au XIe siècle[1] (Pierre de Marca[2]), et apparaît sous les formes Peyralonca en Vic-Bilh et Peyrelonque (respectivement 1544[1] et 1548[1], réformation de Béarn[3]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul Raymond[1] note que Peyrelongue était membre de la commanderie de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem de Caubin et Morlaàs. En 1385, on comptait à Peyrelongue treize feux. La paroisse dépendait du bailliage de Lembeye.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821
233 201 261 279
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[4].)

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Des vestiges d'un ensemble fortifié des XIe et XIIe siècles[5] témoignent du passé ancien de la commune.

La demeure dite maison Billières[6] date de la fin du XVIe siècle.

Le château[7] de Peyrelongue date, semble-t-il, du XVIIIe siècle.

La commune présente un ensemble de demeures et de fermes[8] dont la construction s'est étalée du XVIIe au XIXe siècle.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église de Chevaliers de Malte Saint-Martin[9], fut partiellement reconstruite au milieu du XVIIIe siècle. On y trouve du mobilier[10] inscrit à l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]