Maréchal de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maréchal.
Les bâtons des quatre maréchaux de la Seconde Guerre mondiale (De Lattre de Tassigny, Leclerc, Juin et Kœnig) sont exposés au musée de l'Armée[1].
Insigne de maréchal de France, 7 étoiles.

Le maréchalat de France est aujourd'hui la plus haute distinction militaire française. Le titre de maréchal de France, ou d'amiral de France — son équivalent pour les militaires de la Marine —, constitue une dignité dans l'État. À l'heure actuelle, la France ne compte aucun maréchal de France qui soit vivant.

Depuis la création du titre, en 1185, il y a eu 342 maréchaux de France. L'office de maréchal n'est devenu militaire que depuis le début du XIIIe siècle.

Sommaire

Historique[modifier | modifier le code]

Époque monarchique[modifier | modifier le code]

À son origine, le maréchal de France n'a qu'un rôle d'intendance sur les chevaux du roi. Son office devient militaire au début du XIIIe siècle, tout en étant subordonné au connétable. Le premier à porter le titre de maréchal du roi de France avec une fonction militaire était Albéric Clément, seigneur de Mez, désigné par Philippe Auguste, en 1185.

Après l'abolition de l'office de connétable par Richelieu en 1624, les maréchaux deviennent les chefs suprêmes de l'armée. Parfois le roi crée une charge de maréchal général des camps et armées du roi, qu'il confie au plus prestigieux de ses maréchaux.

En plus de leurs fonctions militaires, les maréchaux ont aussi la responsabilité du maintien de l'ordre dans les campagnes, par l'intermédiaire des prévôts des maréchaux, d'où l'appellation de « maréchaussée » donnée à l'ancêtre de la gendarmerie.

Jusqu'en 1793, date de l'abolition de cette charge, il y eut 263 maréchaux de France.

Révolution, Empire, XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Le maréchalat est aboli par la Convention le .

Le sénatus-consulte du établit des « maréchaux d’Empire ». Sous le Premier Empire, on parle, en toute rigueur de terme, de « maréchal de l'Empire français ».

Avec la Restauration, les maréchaux d’Empire deviennent maréchaux de France.

La loi du prévoit que le nombre des maréchaux de France est de six au plus en temps de paix et qu'il pourra être porté à douze en temps de guerre. Lorsqu'en temps de paix l'effectif est en excédent du chiffre réglementaire, il peut cependant être fait une promotion pour trois vacances.

Sous le Second Empire, Napoléon III n'en change pas le titre. Les maréchaux de France deviennent membres de droit du Sénat.

Sous la Troisième République, la fonction étant perçue comme trop liée avec l'Empire, aucun maréchal de France n'est créé avant la Grande Guerre. Le dernier maréchal, Canrobert, meurt en 1895.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

C'est durant la Première Guerre mondiale que la dignité est rétablie. Les deux derniers maréchaux de France sont Alphonse Juin, mort en 1967, et Marie Pierre Kœnig[2], mort en 1970.

Actuellement, comme cela est précisé à l'article 4 de la loi du , le « titre de maréchal de France et le titre d'amiral de France constituent une dignité dans l'État ».

Le maréchalat est donc un titre et une dignité, non un grade. Il est symbolisé par sept étoiles (contre cinq étoiles pour le grade le plus élevé, général d'armée). L'autre symbole du maréchalat est le bâton de velours bleu parsemé d’étoiles sur lequel est écrit : Terror belli, decus pacis (Terreur durant la guerre, ornement pour le temps de paix).

Il n'y a pas de condition particulière pour être élevé à la dignité de maréchal de France. La coutume demande que l'on ait commandé en chef une armée et obtenu la victoire ; il n'est pas nécessaire que cette victoire ait été emportée sur le sol national.

La dignité de maréchal de France a été décernée tout au long du XXe siècle par décret et non par voie législative. Toutefois, une loi a pu préalablement autoriser un décret. Ainsi, l'élévation à la dignité de maréchal de Jean de Lattre de Tassigny s'accomplit par le décret du faisant suite à la loi du même jour dont l'article 2 dispose que « Le gouvernement est autorisé à conférer, à titre posthume, la dignité de maréchal de France au général d'armée Jean de Lattre de Tassigny ». De même, la loi du autorise le président de la République française à promulguer par décret le l'élévation du général Leclerc à la dignité de maréchal de France. Toutefois, ces deux lois émanaient du gouvernement (projet de loi et non proposition de loi).

Les textes officiels français ont du mal à s'accorder sur l'usage de la majuscule (« Maréchal de France » ou « maréchal de France »).

Privilèges liés au maréchalat[modifier | modifier le code]

Les maréchaux ont droit à une dotation personnelle pour frais de représentation de 9 000 francs. Cette dotation est fixée par l'article 1 du décret du 2 août 1960, toujours en vigueur.

La loi du 27 mars 1929 disposait que les maréchaux ainsi que les généraux ayant commandé pendant la Première Guerre mondiale pouvaient être inhumés à l'hôtel des Invalides.

Par voie législative, des suppléments de pensions ont été accordées aux veuves des maréchaux (loi du 14 avril 1929) avec des dispositions spéciales pour la veuve du maréchal Foch (loi du 29 mars 1929) et la veuve du maréchal de Lattre de Tassigny (loi du 11 juillet 1952). Une autre loi dite personnelle exonéra la veuve du maréchal Juin de droits de succession le 28 décembre 1967.

Familles[modifier | modifier le code]

Le maréchalat de France conférait aux familles une illustration d'autant plus appréciée qu'elle était rare et correspondait généralement à une réelle valeur militaire. Parmi les familles qui ont donné au moins deux maréchaux (ou amiraux), l'on trouve :

2 maréchaux 3 maréchaux 4 maréchaux 5 maréchaux 12 maréchaux
Aubusson Broglie Clément Durfort Montmorency
Brienne Coligny Cossé-Brissac
Nompar de Caumont Créquy Gontaut-Biron
Esparbès de Lussan Estrées Harcourt
Fitz-James Lévis Noailles
Franquetot Ornano Choiseul
Gramont Schomberg
Joyeuse Goyon de Matignon
La Baume
La Chatre
La Marck
La Tour d'Auvergne
Le Meingre
de Monluc
Rieux
Rohan
Rouxel
Sancerre
Saint-Nectaire
Trivulce

Héraldique[modifier | modifier le code]

Les maréchaux de France portent pour marque de leur dignité, derrière l'écu de leurs armes deux bâtons d'azur, passés en sautoir, semés : de fleurs-de-lys d'or sous l'Ancien Régime et la Restauration, d'aigles d'or sous le Premier Empire et d'étoiles du même depuis la Monarchie de Juillet[3].

Les Capétiens[modifier | modifier le code]

Six maréchaux sous Philippe II Auguste, de 1180 à 1223[modifier | modifier le code]

  1. Albéric Clément (? † 1191), premier maréchal de France en 1190
  2. Henry Ier Clément, dit le « Petit maréchal », seigneur du Mez et d'Argentan (11701214), maréchal de France en 1191[4]
  3. Guillaume de Bournel (? † 1195), maréchal de France en 1192
  4. Nivelon d'Arras (? † 1204), maréchal de France en 1202
  5. Jean III Clément, seigneur du Mez et d'Argentan (? † 1262), maréchal de France en 1214
  6. Guillaume de La Tournelle (? † ?), maréchal de France en 1220

Huit maréchaux sous Louis IX, saint Louis, de 1226 à 1270[modifier | modifier le code]

  1. Ferry Pasté, seigneur de Challeranges (? † 1247), maréchal de France en 1240
  2. Jean Guillaume de Beaumont (? † 1257), maréchal de France en 1250
  3. Gauthier III de Nemours, seigneur de Nemours (? † 1270), maréchal de France en 1257
  4. Henri II Clément, seigneur du Mez et d'Argentan (? † 1265), maréchal de France en 1262
  5. Héric de Beaujeu (? † 1270), maréchal de France en 1265
  6. Renaud de Précigny (? † 1270), maréchal de France en 1265
  7. Raoul II Sores, surnommé d'Estrée (? † 1282), maréchal de France en 1270
  8. Lancelot de Saint-Maard (? † 1278), maréchal de France en 1270

Quatre maréchaux sous Philippe III le Hardi, de 1270 à 1285[modifier | modifier le code]

  1. Ferry de Verneuil (? † 1283), maréchal de France en 1272
  2. Guillaume V du Bec Crespin (? † 1283), maréchal de France en 1283
  3. Jean II d'Harcourt, le Preux, vicomte de Châtellerault, sire d'Harcourt (? † 1302), maréchal de France en 1283
  4. Raoul V Le Flamenc (? † 1287), maréchal de France en 1285

Sept maréchaux sous Philippe IV le Bel, de 1285 à 1314[modifier | modifier le code]

  1. Jean de Varennes (? † 1292), maréchal de France en 1288
  2. Simon de Melun, sire de la Loupe et de Marcheville (? † 1302), maréchal de France en 1290
  3. Guy Ier de Clermont de Nesle (? † 1302), maréchal de France en 1292
  4. Foulques du Merle, dit Foucaud (? † 1314), maréchal de France en 1302
  5. Miles X de Noyers (? † 1350), maréchal de France en 1302
  6. Jean de Corbeil, seigneur de Grez (? † 1318), maréchal de France en 1308
  7. Renaud II de Trie (? † avant 1324), maréchal de France en 1313[5],[6]

Un maréchal sous Louis X le Hutin, de 1314 à 1316[modifier | modifier le code]

  1. Jean IV de Beaumont, dit le Déramé (? † 1318), maréchal de France en 1315

Trois maréchaux sous Philippe V le Long, de 1316 à 1322[modifier | modifier le code]

  1. Jean II des Barres (? † ?), maréchal de France en 1318
  2. Mathieu III de Trie (? † 1344), maréchal de France en 1320
  3. Bernard VI de Moreuil, seigneur de Moreuil (? † 1350), maréchal de France en 1322

Un maréchal sous Charles IV le Bel, de 1322 à 1328[modifier | modifier le code]

  1. Robert VIII Bertrand de Bricquebec, baron de Briquebec, vicomte de Roncheville (° 1285 - † 1348), maréchal de France en 1325

Les Valois[modifier | modifier le code]

Cinq maréchaux sous Philippe VI de Valois, de 1328 à 1350[modifier | modifier le code]

  1. Anseau de Joinville (1265-1343), maréchal de France en 1339
  2. Charles Ier de Montmorency, sire de Montmorency (1307-1381), maréchal de France en 1344
  3. Robert de Waurin, seigneur de Saint-Venant († 1360), maréchal de France en 1344
  4. Guy II de Nesle, seigneur d'Offémont et de Mello († 1352), maréchal de France en 1345
  5. Édouard de Beaujeu (1316-1351), seigneur de Châteauneuf, maréchal de France en 1347

Quatre maréchaux sous Jean II le Bon, de 1350 à 1364[modifier | modifier le code]

  1. Arnoul d'Audrehem, sire d'Audeneham († 1370), maréchal de France en 1351
  2. Rogues de Hangest, seigneur d'Avesnecourt († 1352), maréchal de France en 1352
  3. Jean de Clermont, seigneur de Chantilly et de Beaumont († 1356), maréchal de France en 1352
  4. Jean Ier Le Meingre dit Boucicaut, surnommé Le Brave (1310-1367), maréchal de France en 1356

Deux maréchaux sous Charles V le Sage, de 1364 à 1380[modifier | modifier le code]

  1. Jean IV de Mauquenchy, sire de Blainville († 1391), maréchal de France en 1368
  2. Louis de Sancerre (1342-1402), maréchal de France en 1369

Neuf maréchaux sous Charles VI, le Bien-Aimé, de 1380 à 1422[modifier | modifier le code]

  1. Jean II Le Meingre dit Boucicaut (1366-1421), maréchal de France en 1391
  2. Jean II de Rieux, seigneur de Rochefort et de Rieux (1342-1417), maréchal de France en 1397
  3. Pierre de Rieux, seigneur de Rochefort et de Rieux (1389-1439), maréchal de France en 1417
  4. Claude de Beauvoir, seigneur de Chastellux et vicomte d'Avallon (1385-1453), maréchal de France en 1418
  5. Jean de Villiers de L'Isle-Adam (1384-1437), maréchal de France en 1418
  6. Jacques de Montberon, seigneur d'Angoumois († 1422), maréchal de France en 1418
  7. Gilbert Motier de La Fayette (1396-1464), maréchal de France en 1421
  8. Antoine de Vergy († 1439), maréchal de France en 1422
  9. Jean de La Baume, comte de Montrevel-en-Bresse († 1435), maréchal de France en 1422

Six maréchaux sous Charles VII, de 1422 à 1461[modifier | modifier le code]

  1. Amaury de Séverac, seigneur de Beaucaire et de Chaude-Aigues († 1427), maréchal de France le 1er février 1424
  2. Jean de Brosse, baron de Boussac et de Sainte-Sévère (13751433), maréchal de France en 1427
  3. Gilles de Laval-Montmorency, « maréchal de Rais », seigneur de Machecoul, de Champtocé et de Tiffauges (1405 † 26/10/1440), maréchal de France le 17 juillet 1429
  4. André de Lohéac, seigneur de Lohéac et de Retz (14081486), maréchal de France en 1439
  5. Philippe de Culant, seigneur de Jaloignes, de la Croisette, de Saint-Armand et de Chalais († 1454), maréchal de France le 1er août 1441
  6. Jean Poton de Xaintrailles, sénéchal de Limousin (13901461), maréchal de France en 1454

Quatre maréchaux sous Louis XI, de 1461 à 1483[modifier | modifier le code]

  1. Joachim Rouhault de Gamaches, seigneur de Boismenard († 1478), maréchal de France le 3 août 1461
  2. Jean de Lescun, dit « le Bâtard d'Armagnac », comte de Comminges († 1473), maréchal de France le 3 août 1461
  3. Wolfart VI Van Borselleen (Borzelles), seigneur de Vère en Hollande et comte de Boucan en Écosse († 1487), maréchal de France le 1er mars 1464
  4. Pierre de Rohan-Gié, seigneur de Rohan (1450-1514), maréchal de France le 16 mai 1476

Deux maréchaux sous Charles VIII, de 1483 à 1498[modifier | modifier le code]

  1. Philippe de Crèvecœur d'Esquerdes (1418-1494), maréchal de France le 2 septembre 1483[7],[8]
  2. Jean de Baudricourt, seigneur de Choiseul et bailli de Chaumont († 1499), maréchal de France le 21 janvier 1486

Les Valois Orléans[modifier | modifier le code]

Quatre maréchaux sous Louis XII, de 1498 à 1515[modifier | modifier le code]

  1. Jacques de Trivulce, né en (1448-1518), marquis de Vigevano, maréchal de France en 1499
  2. Charles II d'Amboise de Chaumont, né en (1473-1511), seigneur de Chaumont, de Meillan et de Charenton, maréchal de France en 1506
  3. Odet de Foix de Lautrec, né en (1485-1528), vicomte de Lautrec, maréchal de France en 1511
  4. Robert Stuart d'Aubigny, né en (1470-1544), comte de Lennox, maréchal de France en 1514

Les Valois Angoulême[modifier | modifier le code]

Onze maréchaux créés par François Ier entre 1515 et 1547[modifier | modifier le code]

  1. Jacques II de Chabannes, seigneur de La Palice († 1525) en 1515
  2. Gaspard Ier de Coligny, seigneur de Châtillon († 1522) en 1516
  3. Thomas de Foix-Lescun († 1525) en 1518
  4. Anne Ier, duc de Montmorency et de Damville (1492-1567) en 1522. Il devint connétable de France en 1538
  5. Théodore de Trivulce (1458-1531) en 1526
  6. Robert III de La Marck, duc de Bouillon (1491-1537) en 1526
  7. Claude d'Annebaut (1500-1552) en 1538
  8. René de Montjean en 1538
  9. Oudard du Biez († 1553) en 1542, officiellement destitué en 1551, mais jamais remplacé de son vivant
  10. Antoine de Lettes-Desprez, seigneur de Montpezat en 1544
  11. Jean Caraccioli, prince de Melphes (1480-1550) en 1544

Cinq maréchaux créés par Henri II, de 1547 à 1559[modifier | modifier le code]

  1. Jacques d'Albon de Saint-André, marquis de Fronsac († 1562)
  2. Robert IV de La Marck, duc de Bouillon et prince de Sedan (1520-1556), maréchal de France en 1547
  3. Charles Ier de Cossé, comte de Brissac (1505-1563), maréchal de France en 1550
  4. Pierre Strozzi (1500-1558), maréchal de France en 1554
  5. Paul de La Barthe, seigneur de Thermes (1482-1558), maréchal de France en 1558

Un maréchal créé par François II en 1559[modifier | modifier le code]

  1. François, duc de Montmorency (1520-1563), maréchal de France en 1559

Sept maréchaux créés par Charles IX, de 1560 à 1574[modifier | modifier le code]

  1. François de Scépeaux, seigneur de Vieilleville (1509-1571), maréchal de France en 1562
  2. Imbert de La Platière, seigneur de Bourdillon (1524-1567), maréchal de France en 1564
  3. Henri Ier de Montmorency, seigneur de Damville, duc de Montmorency, comte de Dammartin et d'Alais, baron de Chateaubriant, seigneur de Chantilly et d'Ecouen (1534-1614), maréchal de France en 1566
  4. Artus de Cossé-Brissac, seigneur de Gonnord et comte de Secondigny († 1582), M.de.Fr en 1567
  5. Gaspard de Saulx, seigneur de Tavannes (1509-1575), maréchal de France en 1570
  6. Honorat II de Savoye, marquis de Villars († 1580), maréchal de France en 1571
  7. Albert de Gondi, duc de Retz (1522-1602), maréchal de France en 1573

Sept maréchaux créés par Henri III, de 1574 à 1589[modifier | modifier le code]

  1. Roger Ier de Saint Larry, seigneur de Bellegarde († 1579), maréchal de France en 1574
  2. Blaise de Lasseran de Massencôme, seigneur de Montluc (1500-1577), maréchal de France en 1574
  3. Armand de Gontaut-Biron (1524-1592), maréchal de France en 1577
  4. Jacques II de Goyon, sire de Matignon et de Lesparre, comte de Thorigny, prince de Mortagne sur Gironde (1525-1597), maréchal de France en 1579
  5. Jean VI d'Aumont, baron d’Estrabonne, comte de Châteauroux († 1580), maréchal de France en 1579
  6. Guillaume de Joyeuse, vicomte de Joyeuse, seigneur de Saint-Didier, de Laudun, de Puyvert et d’Arques (1520-1592), maréchal de France en 1582
  7. François Gouffier, seigneur de Crèvecœur, de Bonnivet, de Thois, marquis des Deffends († 1594), maréchal de France en 1586

Les Bourbons[modifier | modifier le code]

Onze maréchaux créés par Henri IV entre 1592 et 1610[modifier | modifier le code]

  1. Henri de la Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, puis duc de Bouillon (1555-1623) en 1592
  2. Charles de Gontaut, duc de Biron (1562-1602) en 1594
  3. Claude de La Châtre, baron de la Maisonfort (1536-1614) en 1594
  4. Charles II de Cossé, duc de Brissac (1562-1621), Henri IV lui donna le bâton de maréchal de France en 1594, après son entrée à Paris
  5. Jean de Montluc de Balagny (1560-1603) en 1594
  6. Jean III de Beaumanoir, marquis de Lavardin et comte de Nègrepelisse (1551-1614) en 1595
  7. Henri, duc de Joyeuse (1567-1608) en 1595
  8. Urbain de Montmorency-Laval, marquis de Sablé (1557-1629) en 1595
  9. Alphonse d'Ornano (1548-1610) en 1597
  10. Guillaume de Hautemer, comte de Grancey (1537-1613) en 1597
  11. François de Bonne, duc de Lesdiguières (1543-1626) en 1609, maréchal général des camps et armées du roi en 1621, connétable de France en 1622

Trente-deux maréchaux créés par Louis XIII, entre 1613 à 1643[modifier | modifier le code]

  1. Concino Concini, marquis d’Ancre († 1617) en 1613
  2. Gilles de Courtenvaux, marquis de Souvré (1540-1626) en 1614
  3. Antoine, baron de Roquelaure (1544-1622) en 1614
  4. Louis de La Châtre, baron de La Maisonfort († 1630)
  5. Pons de Lauzières-Thémines-Cardaillac, marquis de Thémines, dernier seigneur de Gourdon en Quercy, vice-roi du Canada (1553-1627) en 1616
  6. François de La Grange d'Arquian, seigneur de Montigny et de Séry en Berry (1554-1617) en 1616
  7. Nicolas de L'Hospital, duc de Vitry (1581-1644) en 1617
  8. Charles de Choiseul-Praslin, marquis de Praslin (1563-1626) en 1619
  9. Jean François de La Guiche, comte de La Palice (1569-1632) en 1619
  10. Honoré d'Albert d'Ailly, duc de Chaulnes (1581-1649) en 1620
  11. François d'Esparbes de Lussan, vicomte d'Aubeterre (1628) en 1620
  12. Charles de Créquy, prince de Poix, duc de Lesdiguières (1578-1638) en 1621
  13. Gaspard III de Coligny, duc de Châtillon (1584-1646) en 1622
  14. Charles Goyon, sire de Matignon, comte de Thorigny (1564-1648) en 1622
  15. Jacques de Caumont, duc de La Force (1551-1652) en 1622
  16. François, marquis de Bassompierre (1579-1646) en 1622
  17. Henri de Schomberg, comte de Nanteuil (1574-1632) en 1625
  18. Jean-Baptiste d'Ornano (1581-1626) en 1626
  19. François Hannibal, duc d'Estrées (v.1573-1670) en 1626
  20. Timoléon d'Epinay de Saint Luc (1580-1644) en 1627
  21. Louis de Marillac, comte de Beaumont-le-Roger (1572-1632) en 1629
  22. Henri II, duc de Montmorency et de Damville, également amiral de France (1595-1632) en 1630
  23. Jean de Saint-Bonnet, marquis de Toiras (1585-1636) en 1630
  24. Antoine Coëffier de Ruzé, marquis d'Effiat (1581-1632) en 1631
  25. Urbain de Maillé, marquis de Brézé (1597-1650) en 1632
  26. Maximilien de Béthune, duc de Sully (1560-1641) en 1634
  27. Charles de Schomberg, duc d'Halluin (1601-1656) en 1637
  28. Charles de La Porte, marquis de Meilleraye (1602-1664) en 1639
  29. Antoine III, duc de Gramont (1604-1678) en 1641
  30. Jean-Baptiste Budes, comte de Guébriant (1602-1643) en 1642
  31. Philippe de La Mothe-Houdancourt, duc de Cardone (1605-1657) en 1642
  32. François de l'Hospital, comte de Rosnay (1583-1660) en 1643

Cinquante-quatre maréchaux créés par Louis XIV, entre 1643 et 1715[modifier | modifier le code]

  1. Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne (1611-1675) en 1643, maréchal général des camps et armées du roi en 1660
  2. Jean, comte de Gassion (1609-1647) en 1643
  3. César, duc de Choiseul (1598-1675), en 1645
  4. Josias, comte de Rantzau (1609-1650), en 1645
  5. Nicolas de Neufville, duc de Villeroy (1597-1685), en 1646
  6. Gaspard IV de Coligny, duc de Coligny (1620-1649), en 1649
  7. Antoine d'Aumont de Rochebaron, duc d'Aumont (1601-1669), en 1651
  8. Jacques d'Étampes, marquis de la Ferté-Imbault (1590-1663), en 1651
  9. Henri, duc de la Ferté-Senneterre (1600-1681), en 1651
  10. Charles de Monchy, marquis d'Hocquincourt (1599-1658), en 1651
  11. Jacques Rouxel, comte de Grancey (1603-1680), en 1651
  12. Armand Nompar de Caumont, duc de La Force (1582-1675, en 1652
  13. Philippe de Clérambault, comte de la Palluau (1606-1665), en 1653
  14. César Phoebus d'Albret, comte de Miossens (1614-1676), en 1653
  15. Louis de Foucault de Saint-Germain Beaupré comte du Daugnon (1616-1659), en 1653
  16. Jean de Schulemberg, comte de Montdejeu (1597-1671), en 1658
  17. Abraham de Fabert, marquis d'Esternay (1599-1662), en 1658
  18. Jacques de Mauvisière, marquis de Castelnau (1620-1658), en 1658
  19. Bernardin Gigault, marquis de Bellefonds (1630-1694), en 1668
  20. François de Créquy, marquis de Marines (1620-1687), en 1668
  21. Louis de Crevant, duc d’Humières (1628-1694), en 1668
  22. Godefroy d'Estrades, comte d’Estrades (1607-1686), en 1675
  23. Philippe de Montaut-Bénac, duc de Navailles (1619-1684), en 1675
  24. Armand-Frédéric de Schomberg, duc de Schomberg (1616-1690), en 1675
  25. Jacques Henri de Durfort, duc de Duras (1625-1704), en 1675
  26. François d'Aubusson, duc de la Feuillade (1625-1691), en 1675
  27. Louis Victor de Rochechouart, duc de Mortemart le Maréchal de Vivonne (1636-1688), en 1675
  28. François-Henri de Montmorency-Bouteville, duc de Piney-Luxembourg (1628-1695), en 1675
  29. Henri Louis d'Aloigny, marquis de Rochefort (1636-1676), en 1675
  30. Guy de Durfort, duc de Lorges (1630-1702), en 1676
  31. Jean II, comte d'Estrées 1624-1707), en 1681
  32. Claude de Choiseul, marquis de Francières (1632-1711), en 1693
  33. Jean-Armand de Joyeuse, marquis de Grandpré (1632-1710), en 1693
  34. François de Neufville, duc de Villeroy (1644-1730), en 1693
  35. Louis François, duc de Boufflers (1644-1711), en 1693
  36. Anne Hilarion de Costentin, comte de Tourville (1642-1701), en 1693
  37. Anne Jules, duc de Noailles (1650-1708), en 1693
  38. Nicolas Catinat, seigneur de Saint-Gracien le maréchal Catinat (1637-1712), en 1693
  39. Claude Louis Hector, duc de Villars (1653-1734), maréchal de France en 1702, maréchal général des camps et armées du roi en 1733
  40. Noël Bouton, marquis de Chamilly (1636-1715), en 1703
  41. Victor Marie, duc d'Estrées (1660-1737), en 1703
  42. François Louis Rousselet, marquis de Château-Renault (1637-1716), en 1703
  43. Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1633-1707), en 1703
  44. Conrad, marquis de Rosen (1628-1715), en 1703
  45. Nicolas Chalon du Blé, marquis d'Huxelles (1652-1730), en 1703
  46. René de Froulay, comte de Tessé (1651-1725), en 1703
  47. Camille, duc d'Hostun (1652-1728), en 1703
  48. Nicolas Auguste de La Baume, marquis de Montrevel (1636-1716), en 1703
  49. Henry, duc d'Harcourt (1654-1718), maréchal de France en 1703
  50. Ferdinand, comte de Marcin (1656-1706), en 1703
  51. Jacques Fitz-James, duc de Fitz-James et de Berwick (1670-1734), en 1706
  52. Charles Auguste Goÿon, comte de Matignon (1647-1739), en 1708
  53. Jacques de Bazin, marquis de Bezons (1645-1733), en 1709
  54. Pierre de Montesquiou, comte d'Artagnan[9] (1645-1725), en 1709

Quarante-huit maréchaux créés par Louis XV de 1715 à 1774[modifier | modifier le code]

  1. Victor Maurice, comte de Broglie (1646-1727), maréchal de France en 1724
  2. Antoine Gaston, duc de Roquelaure (1656-1738), maréchal de France en 1724
  3. Jacques Rouxel, comte de Grancey et de Médavy (1655-1725), maréchal de France en 1724
  4. Léonor du Maine, comte du Bourg (1655-1739), maréchal de France en 1724
  5. Yves, marquis d'Alègre (1653-1733), maréchal de France en 1724
  6. Louis d'Aubusson, duc de la Feuillade (1673-1725), maréchal de France en 1724
  7. Antoine V, duc de Guiche, duc de Gramont (1671-1725), maréchal de France en 1724
  8. Alain Emmanuel, marquis de Coëtlogon (1646-1730), maréchal de France en 1730
  9. Charles de Gontaut, duc de Biron (1663-1756), maréchal de France en 1734
  10. Jacques de Chastenet, marquis de Puységur (1656-1743), maréchal de France en 1734
  11. Claude Bidal, marquis d'Asfeld (1665-1743), maréchal de France en 1734
  12. Adrien, duc de Noailles (1678-1766), maréchal de France en 1734
  13. Christian Louis de Montmorency-Luxembourg, prince de Tingry (1675-1746), maréchal de France en 1734
  14. François Marie, comte puis duc de Broglie (1671-1745), maréchal de France en 1734
  15. François de Franquetot, duc de Coigny (1670-1759), maréchal de France en 1734
  16. Louis de Brancas de Forcalquier, marquis de Céreste (1671-1750), maréchal de France en 1741
  17. Louis Auguste d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1675-1744), maréchal de France en 1741
  18. Louis-Armand de Brichanteau, marquis de Nangis (1682-1742), maréchal de France en 1741
  19. Louis de Gand de Mérode de Montmorency, prince d’Isenghien (1678-1767), maréchal de France en 1741
  20. Jean-Baptiste de Durfort, duc de Duras (1684-1770), maréchal de France en 1741
  21. Jean-Baptiste Desmarets, marquis de Maillebois (1682-1762), maréchal de France en 1741
  22. Charles Fouquet, duc de Belle-Isle, dit le maréchal de Belle-Isle (1684-1761, maréchal de France en 1741
  23. Hermann Maurice, comte de Saxe, dit le maréchal de Saxe (1696-1750), maréchal de France en 1744, maréchal général des camps et armées du roi en 1747
  24. Jean-Baptiste Andrault, marquis de Maulévrier (1677-1754), maréchal de France en 1745
  25. Claude Testu, marquis de Balincourt (1680-1770), maréchal de France en 1746
  26. Philippe Charles, marquis de la Fare (1687-1752), maréchal de France en 1746
  27. François, duc d'Harcourt (1689-1750), maréchal de France en 1746
  28. Guy, comte de Montmorency-Laval (1677-1751), maréchal de France en 1747
  29. Gaspard de Clermont-Tonnerre, duc de Clermont-Tonnerre 1688-1781, maréchal de France en 1747
  30. Louis Charles, marquis de La Mothe-Houdancourt (1687-1755), maréchal de France en 1747
  31. Ulrich Frédéric Woldemar, comte de Lowendal (1700-1755), maréchal de France en 1747
  32. Louis du Plessis, duc de Richelieu (1696-1788), maréchal de France en 1748
  33. Jean de Fay, marquis de la Tour-Maubourg (1684-1764), maréchal de France en 1757
  34. Louis Antoine de Gontaut-Biron (1701-1788), maréchal de France en 1757
  35. Daniel François de Gélas de Voisins d’Ambres, vicomte de Lautrec (1686-1762), maréchal de France en 1757
  36. Charles François Frédéric de Montmorency, duc de Piney-Luxembourg (1702-1764), maréchal de France en 1757
  37. Louis Le Tellier, duc d'Estrées (1695-1771), maréchal de France en 1757
  38. Jean Charles de la Ferté, marquis de La Ferté-Senneterre (1685-1770), maréchal de France en 1757
  39. Charles O'Brien de Thomond, comte de Thomond et de Clare (1699-1761), maréchal de France en 1757
  40. Gaston de Lévis, duc de Mirepoix (1699-1758), maréchal de France en 1757
  41. Ladislas Ignace de Bercheny (1689-1778), maréchal de France en 1758
  42. Hubert de Brienne, comte de Conflans (1690-1777), maréchal de France en 1758
  43. Louis Georges, marquis de Contades (1704-1795), maréchal de France en 1758
  44. Charles de Rohan, prince de Soubise (1715-1787), maréchal de France en 1758
  45. Victor-François, duc de Broglie (1718-1804), maréchal de France en 1759, maréchal général des camps et armées du roi en 1789
  46. Guy Michel de Durfort de Lorge, duc de Randan (1704-1773), maréchal de France en 1768
  47. Louis de Conflans, marquis d'Armentières (1711-1774), maréchal de France en 1768
  48. Jean de Cossé, duc de Brissac (1698-1780), maréchal de France en 1768

Vingt-et-un maréchaux créés par Louis XVI, de 1774 à 1792[modifier | modifier le code]

  1. Anne Pierre, duc de Harcourt (1701-1783), maréchal de France en 1775
  2. Louis, duc de Noailles (1713-1793), maréchal de France en 1775
  3. Philippe, duc de Mouchy et frère du précédent (1715-1794), maréchal de France en 1775
  4. Antoine, comte de Nicolaï (1712-1777), maréchal de France en 1775
  5. Charles, duc de Fitz-James (1712-1787), maréchal de France en 1775
  6. Emmanuel de Durfort, duc de Duras (1715-1789), maréchal de France en 1775
  7. Louis Nicolas Victor de Félix d'Ollières, comte du Muy (1711-1775), maréchal de France en 1775
  8. Claude, comte de Saint-Germain (1707-1778), maréchal de France en 1775
  9. Guy de Montmorency, duc de Laval (1723-1798), maréchal de France en 1783
  10. Augustin, comte de Mailly (1708-1794), maréchal de France en 1783
  11. Henri Bouchard d'Esparbès de Lussan, marquis d'Aubeterre (1714-1788), maréchal de France en 1783
  12. Charles Juste de Beauvau-Craon, prince de Beauvau (1720-1793), maréchal de France en 1783
  13. Noël Jourda de Vaux, comte de Vaux (1705-1788), maréchal de France en 1783
  14. Philippe, marquis de Ségur (1724-1801), maréchal de France en 1783
  15. Jacques de Choiseul-Stainville, comte de Choiseul (1727-1789), maréchal de France en 1783
  16. Charles de La Croix, marquis de Castries (1727-1800), maréchal de France en 1783
  17. Emmanuel de Croÿ-Solre (1718-1784), maréchal de France en 1783
  18. François, duc de Lévis (1720-1787), maréchal de France en 1783
  19. Nicolas de Luckner (1722-1794), maréchal de France en 1791
  20. Jean Marie Donatien de Vimeur de Rochambeau (1725-1807), maréchal de France en 1791, revêtu du titre d'"ancien maréchal de France" en 1804.

Premier Empire[modifier | modifier le code]

Bâton de maréchal sous le Premier Empire.

Napoléon Ier a élevé vingt-six de ses généraux à la dignité de maréchal de l'Empire.

Vingt-six maréchaux sous Napoléon Ier, de 1804 à 1815[modifier | modifier le code]

Dix-neuf d'entre eux ont donné leurs noms aux boulevards des maréchaux, boulevard circulaire entourant Paris à l'intérieur des fortifications. Sur les 26 maréchaux de Napoléon, 7 sont morts dans le contexte de l'épopée (Bessières emporté par un boulet, Lannes par blessures mortelles, Poniatowski échappant à l'ennemi emporté par les eaux, Berthier défenestré, Brune assassiné, et Murat et Ney exécutés).

La Restauration (1814-1830)[modifier | modifier le code]

Huit maréchaux créés par Louis XVIII, entre 1814 à 1823[modifier | modifier le code]

Trois maréchaux créés par Charles X, entre 1827 et 1830[modifier | modifier le code]

La Monarchie de Juillet[modifier | modifier le code]

Dix maréchaux sous Louis-Philippe Ier, de 1830 à 1848[modifier | modifier le code]

La IIe République[modifier | modifier le code]

Sept maréchaux sous Louis-Napoléon Bonaparte, président de la République de 1848 à 1852[modifier | modifier le code]

Le Second Empire[modifier | modifier le code]

Douze maréchaux sous Napoléon III empereur, de 1852 à 1870[modifier | modifier le code]

La IIIe République[modifier | modifier le code]

Trois maréchaux sous Raymond Poincaré, de 1913 à 1920[modifier | modifier le code]

Maréchal Joffre Maréchal Foch Maréchal Pétain

Cinq maréchaux sous Alexandre Millerand, de 1920 à 1924[modifier | modifier le code]

Maréchal Gallieni Maréchal Lyautey Maréchal Franchet d'Esperey Maréchal Fayolle Maréchal Maunoury

La IVe République[modifier | modifier le code]

Trois maréchaux sous Vincent Auriol, de 1947 à 1954[modifier | modifier le code]

statut du Maréchal de Lattre de Tassigny Maréchal Juin alors général Maréchal Leclerc alors général

La Ve République[modifier | modifier le code]

Un maréchal sous François Mitterrand, de 1981 à 1995[modifier | modifier le code]

Le maréchal Kœnig, alors général, avec Eisenhower

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-Joseph-Guillaume Pinard, Chronologie historique militaire, Hérissant, Paris, 1760-1778 (8 vol.) (les notices de maréchaux de France se trouvent aux volumes 2 et 3, mais le 1er volume comporte les notices des maréchaux de France devenus connétables)
  • Comte Louis d'Harcourt, Connétable et Maréchaux de France, Emile Paul Frères, Paris, 1903 (2 vol.)
  • Gabriel Le Barrois d'Orgeval, Le Maréchalat de France, Occitania, Paris, 1932 (2 vol.) (préface de Gabriel Hanotaux)
  • Geneviève Maze-Sencier, Dictionnaire des maréchaux de France du Moyen Âge à nos jours, Perrin, Paris, 2000
  • Fadi El Hage, Histoire des maréchaux de France à l'époque moderne, Nouveau Monde/DMPA, Paris, 2012.
  • Simon Surreaux, Les Maréchaux de France des Lumières, Histoire et Dictionnaire d'une élite militaire dans la société d'Ancien Régime, SPM, Paris, 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les bâtons de maréchaux de la Seconde Guerre mondiale », sur le site du musée de l'Armée.
  2. Créé maréchal à titre posthume par le décret du
  3. Nicolas Viton de Saint-Allais, Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France, Paris, 1816
  4. Louis Moréri et Jean Le Clerc, Le grand dictionnaire historique sur le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane, vol. 3, Halma, , 6e éd. (lire en ligne)
  5. Le Grand dictionnaire historique par, Louis Moréri, Goujet page 165
  6. Seigneurs de Trie page 4
  7. http://books.google.fr/books?id=9ZliiOO3kAkC&pg=PA216
  8. Revue de Béarn, Navarre et Lannes (Tome 4) 1886 par Jean de Jaurgain p. 50
  9. Ce n'est pas le célèbre d'Artagnan, juste un parent éloigné
  10. Dictionnaire des maréchaux de France, éditions Perrin.
  11. Patrice Béghain, Bruno Benoit, Gérard Corneloup et Bruno Thevenon, Dictionnaire historique de Lyon, Lyon, Stéphane Bachès, , 1504 p. (ISBN 978-2-915266-65-8), p. 244
  12. À la suite de son procès, Philippe Pétain est frappé d'indignité nationale, mais les historiens ne semblent pas d'accord sur le fait que cette indignité comprenait également la perte de son titre de maréchal de France.
  13. Loi no 52-52 du 15 janvier 1952 et décret no 52-56 du 15 janvier 1952, JORF no 13 du 16 janvier 1952, p. 658 et 666.
  14. Décret du 7 mai 1952, JORF no 111 du 8 mai 1952, p. 4713.
  15. Loi no 52-811 du 11 juillet 1952, JORF no 167 du 12 juillet 1952, p. 7003, et décret du 23 août 1952, JORF no 203 du 24 août 1952, p. 8430.
  16. Décret du 6 juin 1984, JORF no 134 du 8 juin 1984, p. 1775.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]