Arance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Arance est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. Le (arrêté préfectoral du ), la commune fusionne avec Gouze, Lendresse et Mont pour former la nouvelle commune de Mont. osc

Géographie[modifier | modifier le code]

Arance est un village du Béarn, sur la rive droite du gave de Pau et à l'ouest de Lacq.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Arance est mentionné en 1343[1] (notaires de Pardies[2]) et apparaît sous les formes Aransse (1383[1], contrats de Luntz[3]), Aransia (1451[4], notaires de Lucq[5]), Aransa (1538[1], réformation de Béarn[6]) et Arance sur la carte de Cassini (fin XVIIIe siècle[4]).

Michel Grosclaude[4] propose deux hypothèses d’origine basque, soit arrantz (« végétation d’épineux ») ou aran (« vallée ») augmenté du suffixe -tze.

Estaria est une ferme d’Arance, citée sous la forme Estariaa en 1344[1] (notaires de Pardies[2]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul Raymond[1] note qu'en 1385, Arance dépendait du bailliage de Pau et comptait 27 feux. Dès cette époque, un bac existait à Arance pour franchir le gave.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
433 443 381 433 487 511 490 487 438
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
420 400 412 368 364 383 351 303 308
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
314 327 304 269 256 259 232 195 221
1962 1968 - - - - - - -
283 169 - - - - - - -
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[7])

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Barthélemy[8] date du XIXe siècle. Elle est inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Paul Raymond, Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, Paris, Imprimerie Impériale, , 208 p. (notice BnF no FRBNF31182570, lire en ligne).
  2. a et b Notaires de Pardies - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  3. Contrats retenus par Luntz, notaire de Béarn - Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  4. a, b et c Michel Grosclaude (préf. Pierre Bec), Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, Pau, Escòla Gaston Febus, , 416 p. (ISBN 9782350680057, notice BnF no FRBNF35515059).
  5. Notaires de Lucq - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. Réformation de Béarn, collection manuscrite du XVIe au XVIIIe siècle, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
  7. Fiche d'Arance sur le site du projet Cassini de l'EHESS
  8. « L'église Saint-Barthélemy », notice no IA64000538, base Mérimée, ministère français de la Culture

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]