Audéjos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Audéjos est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. Le (arrêté préfectoral du ), la commune fusionne avec l'ancienne commune de Lacq pour former la nouvelle commune de Lacq. Les deux communes appartenaient à deux cantons différents. Cette situation a perduré après la fusion.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village appartient à l'ancienne province française du Béarn, sur la rive droite du gave de Pau, entre Orthez et Lescar.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Audéjos apparaît sous la forme Audeyos (1385[1], censier de Béarn[2]) et Audejos (1793 ou an II[3]).

Baleix était un hameau d’Audéjos[1].
Le château de Gayrosse est mentionné sous les graphies Gayrosa (1227[1], registres de Bordeaux[4]), la baronnie de Gayrossa (1299[1], réformation de Béarn[5]), Guayrosse (1343[1], notaires de Pardies[6]), le village de Gairosse (1714[1], dénombrement d’Artix[7]) et Gayros (fin XVIIIe siècle[1], carte de Cassini).
Le toponyme Herm, hameau d’Audéjos, apparaît sous les formes Erm (1344[1], notaires de Pardies[6]), Lerm (1546[1], réformation de Béarn[5]) et Ermh (1754[1], terrier d'Audéjos[8]).
La Lanne était un hameau d’Audéjos, et Lannemiàa une lande, mentionnés par le dictionnaire topographique de 1863[1].
Le toponyme Orius, hameau d’Audéjos, apparaît sous les formes Oryils au XIIe siècle[1], d'après Pierre de Marca[9]), Rius (1376[1], montre militaire de Béarn[10]), Ouriux (1754[1], terrier d'Audéjos[8]), Ourius (1777[1], terrier de Casteide-Cami[8]) et Ourrius (1778[1], dénombrement d'Audéjos[11]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Paul Raymond[1] note qu'en 1385, Audéjos et ses annexes, Orius et Herm, comptaient 38 feux.

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
406 411 392 334 313 337 339 310 295
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
285 241 230 247 236 252 226 227 222
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
212 230 212 180 165 146 151 136 126
1962 1968 - - - - - - -
135 129 - - - - - - -
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[3].)

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Vincent-Diacre[12] date de 1905. Elle est inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  2. Censier de Béarn, manuscrit de 1385, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
  3. a et b Fiche d'Audéjos sur le site du projet Cassini de l'EHESS
  4. Extrait des registres de Bordeaux, publiés dans l'Histoire de Béarn de Pierre de Marca
  5. a et b Réformation de Béarn, collection manuscrite du XVIe au XVIIIe siècle, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques.
  6. a et b Notaires de Pardies - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Manuscrits des XVIIe et XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  8. a, b et c Manuscrit du XVIIIe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  9. D'après Pierre de Marca, Histoire de Béarn
  10. Manuscrit de 1376 - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  11. Manuscrits du XVIIe et XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  12. « L'église Saint-Vincent-Diacre », notice no IA64000539, base Mérimée, ministère français de la Culture

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]