Marcel Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cohen.
Marcel Cohen
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
Nom de naissance
Marcel Samuel Raphaël CohenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
linguiste, sociolinguiste, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Palmarès
Distinction

Marcel Cohen (Marcel Samuel Raphael Cohen) est un linguiste français, né le à Paris 9e et mort le à Cugand (Vendée)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études au lycée Condorcet à Paris, Marcel Cohen suit les enseignements de Mario Roques et d'Antoine Meillet à l'École pratique des hautes études. Il est reçu à l'agrégation de grammaire en 1908. Il s'oriente vers les langues sémitiques. Diplômé de l'École nationale des langues orientales en 1909, il est chargé de mission en Abyssinie (1910-1911).

En 1912 il reçoit le Prix Volney pour son œuvre Le parler arabe des juifs d'Alger[2]


Sa thèse de doctorat porte sur Le système verbal sémitique et l'expression du temps (1924). Professeur à l'École des langues orientales, il y a enseigné le guèze et l'amharique. Il a été également professeur à l'École pratique des hautes études. Spécialiste des langues sémitiques, et notamment des langues éthiopiennes, il a publié en 1936 un monumental Traité de langue amharique.

Marcel Cohen était membre du Parti communiste français (il a donné de nombreux articles dans L'Humanité) et a joué un grand rôle dans la réorganisation du CNRS après la Seconde Guerre mondiale[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le parler arabe des juifs d'Alger, Champion, 1912
  • Rapport sur une mission linguistique en Abyssinie (1910-1911), Imprimerie nationale, 1912
  • La Prononciation traditionnelle du Guèze (Éthiopien classique), Imprimerie nationale, 1920
  • Couplets amhariques du Choa, Imprimerie nationale, 1924
  • Les langues du monde (dir. avec Antoine Meillet), Champion, 1924 et 1952 ; Slatkine, 2000
  • Nouvelles études d'éthiopien méridional, Honoré Champion, 1939
  • Traité de langue amharique, Institut d'ethnologie, Muséum d'histoire naturelle, Paris, 1936
  • Histoire d'une langue, le français, Éditions Hier et Aujourd'hui, 1948 ; Messidor-Éditions sociales, 1987
  • Langues chamito-sémitiques, CNRS, 1952
  • Instructions d'enquête linguistique, Centre International de dialectologie générale, 1952
  • La Grande Invention de l'écriture et son évolution, Klincksieck, 1953 ; réédition dans Histoire et art de l'Ecriture, Coll. Bouquins, Robert Laffont, 2005
  • Grammaire et style, 1450-1950 : cinq cents ans de phrase française, Éditions sociales, 1954
  • Cinquante années de recherches linguistiques, ethnographiques, sociologiques, critiques et pédagogiques, Imprimerie nationale, 1955
  • Pour une sociologie du langage, Albin Michel, 1956
  • Texte, Klincksieck, 1958
  • Études sur le langage de l'enfant, Éditions du Scarabée, 1962

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcel Cohen : aux origines de la sociolinguistique, revue Langage et société, n° 128, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, juin 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, mairie du 9e arrondissement, acte de naissance n° 269, année 1884, avec mention marginale du décès
  2. [1]
  3. Jean-Claude Chevalier, « Le pamphlet : Français élémentaire ? Non. 1955.L’affrontement Georges Gougenheim – Marcel Cohen », Documents pour l’histoire du français langue étrangère et seconde, juin 2006, n°36, p. 51-60.

Lien externe[modifier | modifier le code]