Shelley Winters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Winters.

Shelley Winters

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Shelley Winters en 1951.

Nom de naissance Shirley Schrift
Naissance 18 août 1920
St. Louis, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 14 janvier 2006 (à 85 ans)
Beverly Hills, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Une place au soleil
La Nuit du chasseur
Le Journal d'Anne Frank
Un coin de ciel bleu
Lolita

Shelley Winters, de son vrai nom Shirley Schrift, est une actrice américaine, née le 18 août 1920 à Saint-Louis (Missouri) et décédée le 14 janvier 2006 à Beverly Hills (Californie).

Elle a eu pour partenaires les plus grands acteurs du cinéma américain, notamment Marlon Brando, Paul Newman, William Holden ou encore James Mason.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses parents s'installent à New York où Shelley grandit. Elle débute sur les planches comme amateur dans de petits théâtres tout en occupant des emplois subalternes. Elle tient des rôles mineurs dans des comédies à Broadway avant d'être remarquée puis engagée par la Columbia en 1943. Elle part ensuite à Hollywood où on la transforme physiquement pour répondre aux canons imposés par l'industrie du cinéma.

À ses débuts, elle doit se contenter d'apparaître dans des productions mineures qui ne sont pas à la hauteur de ses attentes. Puis, elle décroche un rôle dramatique dans Othello de George Cukor en 1948. Grâce à ce rôle intéressant, son image se transforme alors que la Columbia tente de la maintenir dans le registre des "blondes sexy" pour concurrencer Lana Turner. Mais la Paramount Pictures a d'autres ambitions et l'embauche en 1949 dans Le Prix du silence (The Great Gatsby) d' Elliott Nugent, puis dans Une place au soleil de George Stevens (1951) où elle obtient l'année suivante sa première nomination aux Oscars.

Par la suite, la Metro-Goldwyn-Mayer la fait tourner dans La Tour des ambitieux de Robert Wise (1954). Sa reconnaissance comme comédienne est désormais acquise. Puis c'est la United Artists qui l'emploie dans La Nuit du chasseur de son ami Charles Laughton en 1955. Vers la fin des années 1950, elle revient au théâtre avant que George Stevens ne lui offre le rôle de Petronella Van Daan dans Le Journal d'Anne Frank en 1959 qui lui vaut sa seconde nomination aux Oscars et sa première récompense (Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle). Cet oscar est aujourd'hui exposé dans la maison d'Anne Frank, au 263 Prinsengraght à Amsterdam.

Dans les années 1960, elle poursuit brillamment sa carrière tant au théâtre à New-York avec le Group Theatre qu'au cinéma. Elle joue dans les pièces Un tramway nommé Désir et La Nuit de l'iguane de Tennessee Williams et Deux sur la balançoire de William Gibson.

Ses choix au cinéma la conduisent vers John Frankenheimer pour Le Temps du châtiment (1961), Stanley Kubrick pour lequel elle incarne la mère bafouée de la célèbre Lolita (1962) ou Guy Green pour Un coin de ciel bleu (1965) où elle obtient son second Oscar.

La décennie suivante, elle obtient une nouvelle nomination en 1973 pour L'Aventure du Poséidon, film catastrophe de Ronald Neame.

Elle tient ensuite divers rôles pour la télévision tout en continuant à tourner au cinéma jusqu'à la fin des années 1990. Elle meurt au début de l'année 2006 à l'âge de 85 ans.

Shelley Winters possède son étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 1750, Vine Street.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dans son autobiographie Shelley, l'actrice y révèle sa vie tumultueuse, ses amours avec Burt Lancaster, John Ireland et ses fiançailles avec Farley Granger.

Shelley Winters a été mariée à Mack Paul Mayer de 1943 à 1948, à l'acteur italien Vittorio Gassman (dont elle a une fille, Vittoria) de 1952 à 1954 et à l'acteur Anthony Franciosa de 1957 à 1960. Celui-ci est mort le 19 janvier 2006, soit cinq jours après Shelley.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Tennessee Champ (1954).

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :