Jodie Foster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foster.

Jodie Foster

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jodie Foster à Berlin (13 septembre 2007).

Nom de naissance Alicia Christian Foster
Surnom Jodi Foster / Jody Foster
Naissance 19 novembre 1962 (51 ans)
Los Angeles, CA, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice, Réalisatrice
Films notables Taxi Driver
Le Silence des agneaux
Contact
Les Accusés
Panic Room

Alicia Christian Foster, dite Jodie Foster, née le 19 novembre 1962 à Los Angeles en Californie, est une actrice, réalisatrice et productrice américaine.

Elle entame sa carrière à l'âge de six ans dans Mayberry, R.F.D. (une série TV) et est révélée par Taxi Driver (1976), qui lui apporte sa première nomination aux Oscars. Elle fait la totalité de ses études en français et obtient brillamment un baccalauréat au lycée français de Los Angeles, ce qui explique qu'elle parle couramment le français sans accent américain, puis un diplôme de littérature à l'Université Yale.

Après plusieurs rôles, elle obtient l'Oscar de la meilleure actrice pour Les Accusés en 1988, puis en reçoit un second, trois ans plus tard, grâce au Silence des agneaux, où elle côtoie Anthony Hopkins. Ses autres grands succès incluent Contact, Panic Room ainsi que Flight Plan et à A vif. Pour le doublage de ses films en français, elle préfère qu'il ne soit pas effectué par d'autres comédiennes qu'elle, étant donné sa connaissance de la langue. Elle n'a toutefois pas réalisé le doublage de tous ses films en français. Elle a également été honorée, en plus de ses deux Oscars, de deux Golden Globe ainsi que de trois British Academy Award (BAFTA).

Jodie Foster a reçu le Cecil B. DeMille Award (Golden Globe d'honneur) pour l'ensemble de sa carrière lors de la cérémonie des Golden Globes 2013[1] pendant laquelle elle a confirmé son homosexualité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa jeunesse[modifier | modifier le code]

Jodie Foster à 12 ans en compagnie de Christopher Connelly pour la sitcom Paper Moon

Jodie Foster est la fille de Lucius Foster III et d'Evelyn Brandy Foster née Almond. Son père est un ancien lieutenant-colonel dans l'Armée de l'Air américaine reconverti dans l'immobilier où il a fait fortune avant la naissance de sa fille[2].

Elle commence sa carrière à deux ans avec des publicités, pendant quatre ans, et commence la série Mayberry R.F.D. (1968). Après plusieurs spots publicitaires, Jodie tourne en 1972 son premier film Napoléon et Samantha (Napoleon and Samantha) avec Michael Douglas produit par Walt Disney Pictures.

En 1972 également, elle incarne un second rôle important d'une fillette appelée Alethea en proie à un mensonge involontaire, dans le 11e épisode nommée aussi Alethea de la première saison de la série américaine à succès Kung-Fu, mettant notamment le personnage principal Caine, joué par David Carradine, dans la situation d'un condamné à mort.

En 1976, à l'âge de quatorze ans et aux côtés de Mort Shuman et Martin Sheen, elle tient le premier rôle dans La Petite Fille au bout du chemin, thriller franco-américano-canadien.

Préadolescente, très prometteuse, elle compte à son actif plusieurs productions hollywodiennes comme Tom Sawyer, Un petit indien et Alice n'est plus ici. Réalisateur de ce dernier film, Martin Scorsese engage l'adolescente dans le rôle d'une prostituée pour Taxi Driver[3] (1975) où elle donne la réplique à Robert De Niro.

C'est à partir de ce film-là, et grâce à Robert De Niro, que Jodie se sent véritablement actrice. Comme elle l'a confié à AlloCiné :

« Quand j'étais jeune, je ne comprenais pas vraiment ce qu'était le métier d'acteur. Je pensais que c'était un peu un métier d'idiot. J'avais l'impression que la seule chose à faire était de lire des lignes que quelqu'un d'autre avait écrites, juste de les lire assez naturellement. C'est tout. Jusqu'à l'âge de douze ans, l'âge où j'ai rencontré Robert De Niro pour Taxi Driver, c'était comme ça. Mais lorsque Robert a décidé de s'occuper de moi, de me prendre sous son aile, j'ai compris qu'être comédien était quelque chose de complètement différent. J'ai compris qu'il fallait construire un personnage. On ne m'avait jamais demandé ça quand j'étais jeune. On me donnait juste des indications très simples comme « Sois plus heureuse » ou « Parle plus vite » ! Donc, c'est vraiment en travaillant avec Robert De Niro que j'ai compris ce qu'était le métier d'acteur. »

À 13 ans, elle joue un rôle de vamp dans une parodie de film sur la mafia, sur fond de comédie musicale. Le premier long-métrage d'Alan Parker, Du rififi chez les mômes (Bugsy Malone) est joué exclusivement par des enfants. Le succès du film a traversé le temps.

En 1977, elle sort un 45 tours en France et en français[4] et tourne Moi, fleur bleue, d’Éric Le Hung aux côtés de Jean Yanne et Bernard Giraudeau. Le 45 tours Je t'attends depuis la nuit des temps trouve son chemin dans les hit-parades en accédant à la 15e place le 14 janvier 1978 dans les ventes nationales de la Cogedep et de la Savpac[5].

En 2003, Bugsy Malone est placé 19e sur 100 des greatest musicals, mieux que The Phantom of the Opera, Cats, et The King and I.

En 1980, elle est diplômée du lycée français de Los Angeles et étudie la littérature anglaise à l'université Yale où elle obtient un Bachelor of Arts magna cum laude en 1985[6]. Parlant un français parfait et sans aucun accent, elle tient à réaliser elle-même les doublages de ses personnages dans cette langue, à quelques rares exceptions près pour des raisons de calendrier, par exemple Le Petit Homme, Le Silence des agneaux[7] et Contact. C'est donc sa propre voix que l'on entend dans la plupart des versions françaises de ses films.

Elle a par ailleurs été, pendant plusieurs années, approchée par John Warnock Hinckley Jr., un déséquilibré qui finit par tenter d'assassiner le président Ronald Reagan afin d'attirer son attention.

Années 1980[modifier | modifier le code]

Les Accusés[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Accusés (film).
Jodie Foster à la 61e cérémonie des Oscars, le 29 mars 1989.

Poursuivant sa carrière, elle tourne en 1988 dans Les Accusés de Jonathan Kaplan. Elle y interprète Sarah Tobias, une jeune femme victime d'un viol qui défend son cas. Jodie Foster a dû faire face à l'éprouvante scène du viol dès le début du tournage. Kaplan a en effet souhaité tourner cette scène en premier, afin que la comédienne comprenne tout de suite la douleur de son personnage.

Lors de la sortie du film à Paris, Jodie Foster est revenue sur l'impact de son personnage, le plus dur qu'elle ait eu à jouer :

« C'est le film où j'ai le sentiment d'être allée le plus loin. C'était un sujet très difficile. Premièrement, parce qu'il parle du viol. Pour toutes les femmes, surtout quand on est jeune, c'est une peur immense dont on a du mal à parler. Deuxièmement, parce qu'on ne peut pas vraiment se préparer pour un rôle comme celui-là. À l'époque, je n'étais pas encore tout à fait consciente de ces problèmes, j'avais 25 ans, je ne savais pas bien pourquoi je faisais le film ; j'avais relu le livre avant, ce qui, pour moi, est généralement un signe de peur. Je n'étais pas vraiment préparée pour ce que j'allais vivre émotionnellement pendant le tournage. J'ai d'ailleurs quitté le plateau, à la fin, avec la sensation d'avoir accompli la pire performance de ma vie, que tout ce que j'avais fait était trop appuyé, surjoué. J'ai même pensé alors — une fois de plus ! — arrêter ma carrière d'actrice et retourner à la fac ! »

La consécration aux Oscars et aux Golden Globes[modifier | modifier le code]

Son travail de longue haleine sur ce film sera largement récompensé. Elle remporte d'abord le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique qu'elle partage, ex æquo, avec Sigourney Weaver pour Gorilles dans la brume et Shirley MacLaine pour Madame Sousatzka.

Treize ans après avoir été nommée pour Taxi Driver (mais dans la catégorie Meilleur Second Rôle), Jodie Foster reçoit à 26 ans l'Oscar de la meilleure actrice évinçant Sigourney Weaver pour Gorilles dans la brume mais également d'autres concurrentes telles que Glenn Close pour Les Liaisons dangereuses, Meryl Streep pour Un cri dans la nuit ou encore Melanie Griffith pour Working Girl.

Années 1990[modifier | modifier le code]

Jodie Foster à la 62e cérémonie des Oscars en 1990

Le Silence des agneaux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Silence des agneaux.

Après avoir tourné dans le mineur Une trop belle cible de Dennis Hopper où elle interprète une jeune femme témoin d’un meurtre de la mafia, qui s’enfuit en changeant d’identité, elle réitère sa performance des Accusés, en 1991 en interprétant la jeune recrue du FBI Clarice Starling dans le thriller Le Silence des agneaux de Jonathan Demme. Le film, qui la fait jouer aux côtés d’Anthony Hopkins, lui apporte la gloire internationale. La préparation du film se fit dans un grand souci de réalisme. Pour se familiariser avec l'univers des agents du FBI, elle effectua avec Scott Glenn un long travail de préparation avec eux, et passa beaucoup de temps à étudier les techniques, mais également l'état d'esprit de ces personnes.

Lors de la sortie du film, Jodie Foster s'est exprimée sur son point de vue de l'histoire et sur son personnage, refusé par Michelle Pfeiffer : « Durant toute notre petite enfance, on vit toute une série de choses qui vont influencer nos réactions, toute notre vie : les petits drames, les tragédies qu'on subit alors peuvent conduire un individu à assassiner des gens, et un autre individu à essayer de les sauver. »

Le rôle de Clarice Starling, un des plus marquants de sa carrière cinématographique, sera récompensé par un autre Golden Globe, battant cette fois-ci Annette Bening pour Bugsy, Laura Dern pour Rambling Rose, Geena Davis et Susan Sarandon pour Thelma et Louise. Elle sera également gratifiée d'un second Oscar d'interprétation, trois ans après celui obtenu pour Les Accusés, évinçant comme aux Golden Globes Laura Dern, Geena Davis, Susan Sarandon mais également Bette Midler pour For the Boys.

Le Silence des agneaux rafle, à la surprise générale, les cinq statuettes majeures (meilleur film, meilleur réalisateur pour Jonathan Demme, meilleur acteur pour Anthony Hopkins, meilleure actrice pour Jodie Foster et meilleure adaptation pour Ted Tally, et ce malgré la banqueroute de la maison de production Orion et le manque de budget publicitaire qui en découlait), ce qui permet à Jodie Foster de remporter son second Oscar et de réaliser la plus belle performance de sa carrière.

Hannibal[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Hannibal.

En 2001, Jodie Foster s’est vu proposer de reprendre son rôle de Clarice Starling, dans la suite du Silence des agneaux, Hannibal. Par l'intermédiaire de son agent, l'actrice a fait savoir qu'elle ne le reprendrait pas. Elle estimait que s'investir dans cette production pourrait compromettre la mise en chantier de Flora Plum, son troisième film en tant que réalisatrice, depuis toujours en préparation. Elle expliqua également au magazine W :

« Je gagnerais plus d'argent en tournant Hannibal. Mais à quoi bon, s'il trahit Clarice, qui est pour moi, d'une façon étrange, une personne à part entière. Le film fonctionnait parce que les gens croyaient en son héroïsme. Je ne l'interpréterai pas avec des attributs négatifs qu'elle n'a jamais eus. »

Jodie Foster avait demandé aux scénaristes de changer la fin jugée trop invraisemblable. Les réactions vis-à-vis de ce refus n’ont pas été tendres. La presse anglaise rapporte que le producteur Dino De Laurentiis et Anthony Hopkins se sentent outragés. « Anthony était vraiment furieux » raconte un proche de l'acteur gallois. « Le chemin a été long avant d'avoir le bon script, mais la dernière version est grandiose. Tout le monde croyait que Jodie allait être contente. À ce propos, Anthony pensait que cela était primordial pour retrouver l'alchimie entre les deux personnages (…) Il se sent complètement trahi par cette femme. » Malgré tout, Anthony Hopkins et Jodie Foster s’entendent toujours à merveille. C’est Julianne Moore qui a repris le rôle de l’actrice.

Dragon rouge[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Dragon rouge.

Au cours du développement de Dragon rouge, troisième volet de la tétralogie Hannibal Lecter, Jodie Foster devait faire une apparition clin d'œil dans le film, comme le début du Silence des agneaux. Mais la rumeur a été démentie par Brett Ratner le réalisateur du dernier volet.

Le Petit Homme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Petit Homme.

Elle décide de passer à la réalisation avec Le Petit Homme en 1991. C’est l'histoire de Fred Tate, enfant surdoué séparé de sa mère (qu’interprète Jodie Foster) pour développer son génie au sein d'une institution spécialisée. Le film est un succès et offre à une des actrices principales, Dianne Wiest, de jouer magnifiquement.

En 1997, à l'occasion de la sortie de Contact, Jodie Foster, invitée du journal de 20H de France 2[8], s'est exprimée sur le problème des surdoués avec Le Petit Homme. Bruno Masure parle également de son parcours « de surdouée » au cinéma. Le journaliste lui demande s'il est bien de confier son enfant surdoué à une institution comme Fred ou de le garder au sein de la famille, et quelle est la conclusion du film. L'actrice lui répond  :

« Je ne sais pas, c'est une grande question. Certainement, les enfants surdoués ou les enfants prodiges comme on dit sont un cas spécial, et doivent être traités d'une façon un petit peu différente parce qu'ils se retrouvent solitaires dans la vie. C'est surtout ce thème-là qui m'intéressait : le thème du solitaire. Le prodige qui est solitaire parce qu'il doit sauver le monde. C'est lui qui dit deux plus deux égalent cinq, et donc il va pas être très populaire. À la fin, il arrive à équilibrer les deux côtés de sa vie, c'est-à-dire le côté intellectuel et émotionnel. Il arrive à se dire qu'il est différent, mais que ce n'est peut-être pas si mal de l'être. »

Sommersby[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sommersby.

Jodie Foster tourne ensuite avec Richard Gere dans Sommersby de Jon Amiel (remake du film français Le Retour de Martin Guerre). Le film narre l’histoire de Jack Sommersby, un homme qui revient dans son village après la guerre de Sécession. Il y retrouve son fils, ses amis, mais surtout sa femme, Laurel. Celle-ci ne reconnaît pas vraiment l'homme qu'elle a épousé autrefois. Bien qu’il ne totalise pas les scores des précédents films de Foster, Sommersby est un succès.

Maverick[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maverick.

Jodie Foster tourne ensuite aux côtés de Mel Gibson dans la comédie Maverick en 1994. Alors qu'il s'apprête a participer au tournoi du siècle, Maverick, professionnel du poker, se retrouve sans un sou, menacé de mort par un mauvais perdant nommé Angel et en butte aux provocations d'une jeune et belle joueuse, Anabelle Blansford (Jodie Foster), qui se montre toujours plus aguichante tout en se dérobant obstinément à ses avances.

Nell[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nell.

Après Maverick, elle interprète une fille, Nell, née d'un viol survenu vingt ans avant que sa mère ne meure, dans Nell de Michael Apted aux côtés de Liam Neeson. La jeune fille a été élevée à l'écart du monde et dans la crainte des hommes. Ce film n’égale pas le score des précédents films de Jodie Foster, mais il reste l’un des plus beaux films de sa carrière, et un de ses rôles les plus émouvants.

Week-end en famille[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Week-end en famille.

Jodie Foster décide de repasser à la réalisation avec une nouvelle comédie, Week-end en famille. Dans ce film, interprété entre autres par Holly Hunter et Claire Danes, Claudia Larson (Holly Hunter) voit arriver avec une forte appréhension Thanksgiving, fêté par des millions d'Américains. Son licenciement, sa fille qui décide de se faire déflorer dans les quarante-huit heures, ne font que cristalliser un peu plus son angoisse des fêtes familiales. Pour affronter cette réunion et sa famille, Claudia lance un SOS à son frère Tommy (Robert Downey Jr.), qui doit la rejoindre à Baltimore chez leurs parents. Mais ce qui s'annonce comme une corvée apportera finalement à Claudia une délivrance inespérée. Le film marche assez bien au box-office, et Jodie Foster se fait de plus en plus rare, préférant se consacrer à sa famille.

Contact[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Contact.

Après être apparue dans les séries TV, Frasier et X-Files : Aux frontières du réel, Jodie Foster laisse tomber Complots, pour reprendre un projet qui datait de 12 ans, Contact. En 1985, George Miller, le premier réalisateur à s'intéresser au film, offre le rôle d'Ellie Arroway à Jodie Foster. Sans hésiter, elle accepte le voyage. Entre-temps, le réalisateur de Mad Max est écarté du projet. Douze ans plus tard, le réalisateur Robert Zemeckis (Retour vers le futur) reprend le projet. Dans ce thriller sur la recherche d'intelligence extraterrestre, Jodie Foster interprète une brillante astronome qui détecte un signal extraterrestre dans lequel elle décode un message. Le film est l'un des plus gros succès de l'année 1997. Pour couronner le tout, elle est élue 21e star la plus populaire des États-Unis.

Anna et le Roi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Anna et le Roi.

Deux ans plus tard, Jodie Foster remplace Kate Winslet dans Anna et le Roi. Elle y interprète Anna Leonowens qui, ayant perdu son mari, quitte l’Inde avec son fils Louis pour le Siam où elle doit assurer l'éducation des cinquante-huit enfants du roi Mongkut. Elle y découvre un monde complexe et secret dominé par un dieu vivant qui exerce sur ses sujets un pouvoir sans partage. Accueillie avec méfiance, Anna se montre à la fois charmeuse, ferme et diplomate, n'hésitant pas à bousculer le protocole. Le roi, qui aspire à réformer son pays en douceur, accepte volontiers ces entorses à la tradition.

Lors du tournage, une petite chute suffit à mettre en émoi les producteurs du film après le diagnostic des médecins qui prescrivent deux jours de repos forcé.

Lors de sa sortie, rien que la bande-annonce du film a déplu aux responsables de la censure en Thaïlande. Ce qu'ils reprochent sont de grossières erreurs historiques. « Dans le film, Chow Yun-fat manie l'épée comme un Chinois ! », a critiqué un censeur qui poursuit : « Ce n'est pas ce que nous nous attendions à voir d'un roi thaïlandais. » L'équipe du film n'avait pas obtenu les autorisations pour tourner sur place. « Ils ont demandé à voir le film en entier, maintenant qu'il est terminé » avait déclaré Jim Gianopolous, le président de la Fox. Il fait les corrections nécessaires pour plaire à la censure. « Ce film est très respectueux. Nous espérons qu'en le voyant dans sa totalité, ils n'auront pas d'objections spécifiques. » La projection fatidique aura lieu début décembre. La version précédente de cette histoire, tournée en 1956, est toujours interdite dans ce pays.

Avec un budget de 75 millions de dollars, Anna et le Roi n’en a engrangé que 40 millions sur le sol américain.

Années 2000[modifier | modifier le code]

The Dangerous Lives of Altar Boys[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Dangerous Lives of Altar Boys.

Après une pause de trois ans, Jodie Foster a joué et produit The Dangerous Lives of Altar Boys de Peter Care. Le film narre l'histoire d'un groupe d'étudiants dans une école catholique. Le film suit le parcours des jeunes garçons, qui traduisent par le biais d'une bande dessinée satirique leur vision de leur entourage. L’actrice y a interprété une nonne, Sœur Assumpta, qui découvre un jour le cahier dans lequel ils cachent tout leurs dessins (dont certains la mettent en scène...), et les punit en conséquence. Ils imaginent alors un plan pour se venger, mais il tourne mal. Sorti en 2002, le film n’attire pas le public. Avec pourtant un budget de 12 millions de dollars, le film en remporte pratiquement 2 millions.

Panic Room[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Panic Room.

Pour remédier aux échecs d’Anna et le Roi et de The Dangerous Lives of Altar Boys, Jodie Foster remplace Nicole Kidman dans le thriller Panic Room, sous la direction du réalisateur David Fincher (Fight Club) et a renoncé ainsi à la présidence du 54e Festival de Cannes. Jodie Foster y interprète Meg Altman, une trentenaire qui a très mal vécu la séparation avec son mari et s'angoisse à l'idée de devoir élever seule sa fille Sarah (Kristen Stewart). Afin de commencer une nouvelle vie loin de ses craintes, Meg achète une immense et splendide maison située dans un quartier huppé à l'ouest de New York. Son ancien propriétaire y a fait construire au deuxième étage une pièce de sûreté dans laquelle on peut se réfugier en cas de menace extérieure et rester enfermé de nombreux jours grâce aux provisions qu'elle contient. Cependant, Meg n'aurait jamais pensé s'en servir dès le premier soir. En effet, trois cambrioleurs, Burnham (Forest Whitaker), Junior (Jared Leto) et Raoul (Dwight Yoakam), ont pénétré dans la maison avec la ferme intention de dérober une somme de vingt deux millions de dollars cachée par l'ancien maître des lieux. Tout porte à croire que ce butin est dissimulé dans la pièce de sûreté, là où se sont réfugiées Meg et Sarah. Sorti le 24 avril 2002, le film est le top du box-office et engrange près de 100 millions de dollars de recettes, pour un budget de 48 millions de dollars.

La même année, elle fait partie de la liste des 50 plus belles stars de l'année selon People[réf. nécessaire].

Un long dimanche de fiançailles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Un long dimanche de fiançailles.

En 2004, Jodie Foster tourne en France Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet. Avant d’être choisie, l’actrice avait déjà exprimé son désir de travailler avec le réalisateur du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Jodie Foster y interprète un second rôle, aux côtés d’Audrey Tautou alias Mathilde, une jeune femme enquêtant sur la disparition de son fiancé (Gaspard Ulliel) pendant la Première Guerre mondiale.

Lors de la promotion de son film suivant, Flight Plan, elle déclare :

« J'ai adoré ce film. Pour moi, jouer dans ce film, c'était un régal, comme un dessert ! J'avais rencontré Jean-Pierre Jeunet pour lui dire, tout simplement, que j'avais envie de jouer dans l'un de ses films : "Peu importe le personnage, si vous faites un film, vous m'appelez, et s'il y a un personnage pour moi, j'adorerais le faire !" C'était génial de faire partie de ce tournage, de voir comment Jean-Pierre Jeunet travaillait, comment il voyait les choses derrière la caméra. C'est vraiment un visionnaire. Et puis il est sympa, aussi ! (rires) C'est génial de travailler avec quelqu'un de sympa ! »

Flight Plan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Flight Plan.

Absente des écrans dans un premier rôle depuis Panic Room en 2002, Jodie Foster fait son retour au cinéma avec Flight Plan, un long métrage produit par Touchstone, filiale des studios Disney. Réalisé par Robert Schwentke d'après un scénario de Billy Ray, le film est un "thriller hitchcockien", dans lequel elle joue une jeune veuve dont la fille disparaît mystérieusement au cours d'un vol aérien. Flight Plan marque la cinquième collaboration de Jodie Foster avec Disney en plus de 25 ans. Un retour aux sources en somme, l'actrice ayant fait ses débuts derrière la caméra en 1972 dans Napoléon et Samantha, sous l'égide des fameux studios.

L'actrice s'est expliquée lors de la promotion :

« Moi, pour partir de ma vie vraiment: devenir obsédée par un film par exemple, il faut vraiment que ce soit quelque chose d'important pour moi, qui me touche personnellement. Le personnage, c'est surtout lui qui m'a touchée. C'est un personnage qui change tellement, qui commence le film en essayant vraiment de garder ses émotions, de les garder à l'intérieur et là petit à petit elle devient de plus en plus désespérée, et ça la cause de blâmer les autres, de devenir hystérique, d'être confuse, même à un certain point de devenir folle. Jusqu'au point où elle s'assume en tant que héros, en tant que héroïne à la fin du film. »

« C'est vrai que Panic Room et Flight Plan sont tous les deux des thrillers, qui se passent dans des endroits assez étroits. Et aussi, j'ai un enfant. J'ai une fille dans les deux films. Mais, je pense quand même qu'ils sont assez différents. C'est vrai que je suis toujours attirée par les drames, j'aime bien les choses un peu noires, un peu catastrophiques. Mais, ils sont différents. Surtout, le film de Fincher est très visuel la caméra joue une sorte de personnage et le caméra est à part de l'action et là dans ce film la, le caméra fait partie de mon expérience. C'est-à-dire c'est le profil de quelqu'un de désespéré qui est en train de désintégrer. Et c'est ça qui est intéressant dans le film, c'est que le film et le personnage sont unis. »

Avec 55 millions de dollars de budget, Flight Plan a été un carton en 2005 avec 89 707 299 $ de recettes.

Inside Man, l'homme de l'intérieur[modifier | modifier le code]

Nouveau thriller pour Jodie Foster. En 2006, elle a accepté de tourner dans Inside man - l'homme de l'intérieur, aux côtés de Denzel Washington et Clive Owen, sous la direction de Spike Lee. Ce film narre l’histoire d’un flic (Denzel Washington) qui se met en tête d'arrêter un ingénieux braqueur de banques (Clive Owen), auteur d'un nouveau braquage avec prise d'otages. L'intervention d'une négociatrice ambitieuse mandatée par la banque (Jodie Foster) sur les lieux mêmes du casse va compliquer la situation. Sorti le 12 avril 2006, le film est un carton, et est le plus gros succès à ce jour de Spike Lee. Nouveau succès également pour Foster qui atteint toujours les 100 millions de dollars.

À vif[modifier | modifier le code]

Article détaillé : À vif.
Jodie Foster à Berlin pour la promotion de À vif

Un retour au cinéma sous le signe du thriller. Même si à l'affiche de deux films à suspense (Flight Plan et The Inside Man) en même temps, Jodie Foster confirme son come-back avec le thriller urbain À vif de Neil Jordan, écrit par Cynthia Mort et produit par Joel Silver, spécialiste du cinéma d'action. Habituée à ce type de rôles depuis Le Silence des agneaux et Panic Room, l'actrice américaine interprète la victime d'une violente agression qui tente de se remettre de ce lourd traumatisme. Dans son esprit germe peu à peu l'idée de vengeance... Le film, produit par les studios Warner Bros., est sorti en septembre 2007 en France.

Lors de sa sortie, la réputation de Jodie Foster a fait son œuvre sur le box-office. En effet, malgré les critiques mitigées parues outre-Atlantique, À vif a rapporté 14 millions de dollars ce qui est tout de même un faible résultat pour un film avec Jodie Foster et c'est là que les critiques ont peut être eu leur effet. Cette dernière est en effet plus que bankable habituellement. Lors de leurs sorties, Flight Plan avait amassé 25 millions, Panic Room, 30 millions, et The Inside Man, 29 millions de dollars. À titre d'exemple, le journal Baltimore Sun a décrit ce film comme un récit vengeur prétentieux et fantaisiste. Mais, comme souvent avec Jodie Foster, les spectateurs étaient en majorité des spectatrices qui, selon les micro-trottoirs, ont trouvé le film excellent...

Avec 36 566 302 $ de recettes au total, la Warner, qui vient également de subir un nouvel échec, cette fois-ci cuisant, avec Invasion, a annoncé qu'elle ne produirait plus de film avec une femme pour héroïne.

En France, après les résultats décevants de Flight Plan (seulement 760 747 entrées), le démarrage plutôt mou de À vif prouve que le nom de Jodie Foster en tête d'affiche n'attire plus les foules. Le film de Neil Jordan n'a pour l'instant totalisé que 259 669 entrées en trois semaines d'exploitation.

Malgré un bilan en demi-teinte, Jodie Foster est honorée par une sixième nomination pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique, remporté par Julie Christie pour Loin d'elle.

L'Île de Nim[modifier | modifier le code]

Article détaillé : L'Île de Nim.

Après la promotion de À vif, Jodie Foster s'est rendue en Australie tourner un film pour enfants intitulé L'Île de Nim, de Jennifer Flackett et Mark Levin, avec la jeune Abigail Breslin.

Foster interprète un écrivain agoraphobe, qui vit seule, cloîtrée chez elle pour écrire les aventures de son héros, Alex Rover (Gerard Butler). La jeune Nim (Abigail Breslin), 11 ans, lui envoie un mail lui demandant de venir la sauver. Extrêmement émue, elle se rend sur l'île hostile où vit Nim et son père, perdu en mer.

Pour sa promotion française le 9 avril 2008, elle déclare :

« J'ai fait différents films dans ma vie. J'adore les drames et je les adorerai toujours. Il s'agit de mon premier grand amour au cinéma. J'ai eu envie de faire un film plus léger et de vivre une expérience plus légère... et j'ai eu envie de faire un film que mes enfants puissent voir. »

Flora Plum[modifier | modifier le code]

C'est pendant la promotion de L'Île de Nim que Jodie Foster a annoncé que son projet Flora Plum mainte et mainte fois repoussé était toujours en préparation.

Écrit par Steven Rogers, Flora Plum se situera dans les années 1920 et racontera l'histoire d'un monstre de foire (Ewan McGregor) qui tombe amoureux d'une jeune fille sans le sou (Claire Danes) venue travailler dans le cirque dont il est la "vedette".

Années 2010[modifier | modifier le code]

Jodie Foster à la 36e cérémonie des César en 2011.

Le 25 février 2011 au Théâtre du Châtelet, elle préside la trente-sixième cérémonie des Césars.

Le Complexe du castor[modifier | modifier le code]

Elle réalise Le Complexe du castor et y interprète l'épouse du personnage principal. Mel Gibson est un maniaco-dépressif dont la thérapie est une marionnette de castor avec un accent. Dans ce film, à la fois absurde et dramatiquement réaliste, l'actrice sait mettre en scène la psychologie de chaque personnage. Le Complexe du castor est sélectionné hors-compétition à Cannes, en 2011.
Jodie Foster retrouve alors Mel Gibson (Maverick, 1994) et la montée des marches (Taxi driver, 1976) Ce film recevra des critiques des avis qui iront de mitigé à bon (le site de synthèse Rotten Tomatoes donnera au film une notation moyenne de 6,4 sur 10 en se basant sur 125 critiques) et n’intéressera pas les spectateurs. Les recettes (USA 1 million de dollars, Monde 4,7 millions de dollars) seront loin de couvrir les frais de production (21 millions de $) et les frais de promotion à la sortie du film (montant non-communiqué).

Projets[modifier | modifier le code]

Toujours en tant que réalisatrice, elle développerait un biografilm sur la vie de Leni Riefenstahl.

Box-office[modifier | modifier le code]

Film Année Recettes[9]
Elysium 2013 286 140 700 $
Le Silence des agneaux 1991 272 742 922 $
Flight Plan 2005 223 387 299 $
Panic Room 2002 196 397 415 $
Inside Man 2006 184 376 254 $
Maverick 1995 183 031 272 $
Contact 1997 171 120 329 $
Sommersby 1993 140 081 992 $
Anna et le roi 1999 113 996 937 $
L'Île de Nim 2008 100 076 342 $

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Année Titre du Film Réalisateur Rôle Détails
1968 Mayberry, R.F.D. Série télévisée
1970 Menace on the Mountain Suellen McIver Téléfilm
1972 Kansas City Bomber Jerrold Freedman Rita
Napoléon et Samantha Bernard McEveety Samantha
My Sister Tank Henrietta "Hank" Bennett Téléfilm
1973 Rookie of the Year Sharon Lee Téléfilm
Alexander, Alexander Sue Téléfilm
La Famille Addams (The Addams Family) Charles A. Nichols Pugsley (voix) Série télévisée d'animation
Kung Fu Alethea Patricia Ingram Série télévisée
Tom Sawyer Becky Thatcher
Un petit indien (One Little Indian) Martha McIver
1974 Alice n'est plus ici (Alice Doesn't Live Here Anymore) Martin Scorsese Audrey
Smile, Jenny, You're Fucking Dead Liberty Cole Téléfilm
Paper Moon Addie Loggins Série télévisée
1975 The Secret Life of T.K. Dearing T.K. Dearing Téléfilm
1976 La Petite Fille au bout du chemin (The Little Girl Who Lives Down the Lane) Nicolas Gessner Rynn Jacobs
Un vendredi dingue, dingue, dingue (Freaky Friday) Gary Nelson Annabel Andrews
Du rififi chez les mômes (Bugsy Malone) Alan Parker Tallulah BAFTA
Taxi Driver Martin Scorsese Iris Steensma BAFTA
Echoes of a Summer Deirdre Striden
1977 La Course au trésor (Candleshoe) Casey Brown
La Cabine des amoureux (Casotto) Sergio Citti Teresina Fedeli
Moi, fleur bleue Éric Le Hung Isabelle Tristan - Fleur bleue
1980 Ça plane les filles (Foxes) Adrian Lyne Jeanie
Carny Donna
1982 O'Hara's Wife Barbara O'Hara
1983 Svengali Zoe Alexander
1984 Le Sang des autres Claude Chabrol Hélène Bertrand
L'Hôtel New Hampshire (Hotel New Hampshire) Tony Richardson Frannie Berry
1986 Mesmerized Michael Laughlin Victoria Thompson
1987 Siesta Mary Lambert Nancy
Five Corners Tony Bill Linda
1988 Le Retour de Billy Wyatt (Stealing Home) Steven Kampmann et William Porter Katie Chandler
Les Accusés (The Accused) Jonathan Kaplan Sarah Tobias Oscar de la meilleure actrice
Golden Globe
1989 Rabbit Ears (Rabbit Ears: The Fisherman and His Wife) Narrateur
1990 Une trop belle cible (Catchfire) Dennis Hopper Anne Benton
1991 Le Silence des agneaux (The Silence of the Lambs) Jonathan Demme Clarice Starling Oscar de la meilleure actrice
BAFTA
Golden Globe
Le Petit Homme (Little Man Tate) Jodie Foster Dede Tate
1992 Ombres et Brouillard (Shadows and Fog) Woody Allen Prostituée
1993 Sommersby Jon Amiel Laurel Sommersby
1994 Maverick Richard Donner Annabelle Bransford
Nell Michael Apted Nell Kellty
1997 X-Files : Aux frontières du réel (The X-Files) Chris Carter Betty (voix en VO) (Saison 4, épisode Plus jamais) Série télévisée
Contact Robert Zemeckis Dr. Eleanor Arroway
1999 Anna et le Roi (Anna and the King) Andy Tennant Anna Leonowens
2002 The Dangerous Lives of Altar Boys Peter Care Sœur Assumpta
Panic Room David Fincher Meg Altman
2004 Un long dimanche de fiançailles Jean-Pierre Jeunet Élodie Gordes
2005 Flight Plan Robert Schwentke Kyle Pratt
2006 Inside Man : L'Homme de l'intérieur (Inside Man) Spike Lee Madeline White
2007 À vif (The Brave One) Neil Jordan Erica Bain
2008 L'Île de Nim (Nim's Island) Jennifer Flackett et Mark Levin Alexandra Rover
2009 Les Simpson (The Simpsons) Matt Groening Maggie adulte (voix)
(épisode Four Great Women and a Manicure)
Série télévisée
2011 Le Complexe du Castor (The Beaver) Jodie Foster Meredith Black
Carnage Roman Polanski Penelope
2013 Elysium Neill Blomkamp La secrétaire Delacourt Film

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Année Titre français Titre original (si différent)
1991 Le Petit Homme Little Man Tate
1996 Week-end en famille Home for the Holidays
2011 Le Complexe du Castor The Beaver
2013 Flora Plum
2014 House of Cards (1 épisode)

Productrice[modifier | modifier le code]

Année Titre français Titre original (si différent) Réalisateur(s)
1994 Nell Michael Apted
1996 Week-end en famille Home for the Holidays Jodie Foster
2002 The Dangerous Lives of Altar Boys Peter Care
2010 Flora Plum Jodie Foster

Producteur exécutif[modifier | modifier le code]

Année Titre français Titre original (si différent) Réalisateur(s)
2000 Le Fantôme de Sarah Williams Waking the Dead Keith Gordon
2007 À vif The Brave One Neil Jordan

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompense Catégorie Année Film Statut
Oscars Meilleure actrice dans un second rôle 1977 Taxi Driver Nomination
Meilleure actrice 1989 Les Accusé Lauréat
1992 Le Silence des agneaux Lauréat
1995 Nell Nomination
Golden Globes
Meilleure actrice - Film musical ou comédie 1977 Un vendredi dingue, dingue, dingue Nomination
Meilleure actrice - Drame 1989 Les Accusés Lauréat
1992 Le Silence des agneaux Lauréat
1995 Nell Nomination
1998 Contact Nomination
2008 À vif Nomination
Meilleure actrice - Film musical ou comédie 2012 Carnage Nomination
Cecil B. DeMille Award 2013 Lauréat
BAFTA Meilleur espoir 1977 Du rififi chez les mômes
Taxi Driver
Lauréat
Meilleure actrice dans un second rôle Lauréat
Meilleure actrice 1990 Les Accusés Nomination
1992 Le Silence des agneaux Lauréat
Saturn Awards Meilleure actrice 1978 La Petite Fille au bout du chemin Lauréat
1992 Le Silence des agneaux Nomination
1998 Contact Lauréat
2003 Panic Room Nomination
2006 Flight Plan Nomination
David di Donatello Meilleure actrice étrangère 1977 Taxi Driver Lauréat
1989 Les Accusés Lauréat
1995 Nell Lauréat
Chicago Film Critics Association Meilleure actrice 1989 Les Accusés Nomination
1992 Le Silence des agneaux Lauréat
1995 Nell Nomination
1998 Contact Nomination
Kansas City Film Critics Circle Meilleure actrice dans un second rôle 1976 Taxi Driver Lauréat
Meilleure actrice 1988 Les Accusés Lauréat
1991 Le Silence des agneaux Lauréat
Utah Film Critics Association Meilleure actrice dans un second rôle 1976 Taxi Driver Nomination
Meilleure actrice Un vendredi dingue, dingue, dingue Nomination
1988 Les Accusés Nomination
1991 Le Silence des agneaux Lauréat
1994 Nell Nomination
1997 Contact Nomination
Jupiter Award Meilleure actrice étrangère 1991 Le Silence des agneaux Lauréat
1992 Le Petit Homme Lauréat
1997 Contact Lauréat
2008 À vif Lauréat
2012 Carnage Nomination

Autres Distinctions[modifier | modifier le code]

Diplômes[modifier | modifier le code]

  • 1980, Lycée français de Los Angeles
  • 1985, Yale University (Maîtrise de Littérature)
  • 1997, Honoris Causa Yale University (Beaux Arts)

Vie privée[modifier | modifier le code]

Discrète sur sa vie privée, Jodie Foster a deux enfants, Charles né en 1998 et Kit né en 2001, dont le nom du ou des pères n'est pas connu. En 2007, elle fait pour la première fois publiquement allusion à sa relation avec la productrice Cydney Bernard[10], et confirme cette histoire d'amour en 2013[11]. Elle se sépare de celle-ci peu de temps après pour s'installer avec Cindy Mort, la scénariste de À vif.

En janvier 2013, lors de la cérémonie des Golden Globes elle parle pour la première fois en public de son homosexualité mais sans pour autant en dire que c'est un coming out, elle y déclare notamment : « J'ai déjà fait mon coming out il y a environ 1000 ans, à l'age de pierre ... ». Durant ce discours elle remercie son ex compagne de longue date Cydney Bernard, ainsi que son ami Mel Gibson dont elle dit qu'il l'a sauvée ! Elle épouse en avril 2014, la photographe Alexandra Hedison après une année de vie commune[12].

Jodie Foster a deux sœurs, Constance et Lucinda (qui vit en France à côté d'Albi), et un frère Lucius Fisher.

En mai 2014, elle met en vente sa maison de Hollywood pour plus de 5,5 millions de dollars[13].

Salaire[modifier | modifier le code]

Année Film Cachet
(US$)
1994 Maverick 5 000 000
1997 Contact 9 000 000
1999 Anna et le Roi 15 000 000
2002 Panic Room 12 000 000
2005 Flight Plan 13 000 000
2007 À vif 15 000 000

Doublage français[modifier | modifier le code]

Elle a également joué en français dans Un long dimanche de fiançailles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [(en) [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube].
  2. Rachel Abramowitz. What It Means To Be Jodie Foster. Us Weekly, 8 mai 2000.
  3. Obsédé par Jodie et le film Taxi Driver dans lequel Robert De Niro joue le rôle d'un personnage qui tente de tuer un candidat à la présidence américaine, John Warnock Hinckley Jr. a tenté d'assassiner Ronald Reagan le 30 mars 1981.
  4. Face A : Je t’attends depuis la nuit des temps, Face B : La vie c’est chouet
  5. (fr) « Meilleur classement français au 14 janvier 1978 de "Je t'attends depuis la nuit des temps". », sur www.top-france.fr (consulté le 17 mars 2013)
  6. Cependant, elle n'est pas membre de Mensa, cette confusion est due au fait que le personnage qu'elle incarne dans le film Contact est un Mensan.
  7. (en) Entrevue avec Foster
  8. Archives pour tous
  9. Boxofficemojo.com ; J. Foster box-office mondial sur les pages de chaque film Page consultée le 27 Août 2013.
  10. DailyMail, « Ma belle Cydney, qui est à mes côtés dans les moments les plus horribles comme dans les meilleurs. »
  11. Golden Globes 2013, « Je ne pourrais en aucune façon être ici sans remercier l'un des plus grands amours de ma vie : mon héroïque coparent, ex-compagne amoureuse et âme soeur, confesseur, partenaire de ski, conseillère, ma chère compagne pendant 20 ans, Cydney Bernard. »
  12. « Jodie Foster s'est mariée avec sa compagne », sur Le Figaro.
  13. http://www.lavieimmo.com/people/jodie-foster-vend-sa-villa-de-reve-26588.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Louis Chunovic, Jodie: A Biography, Contemporary Books,‎ 1995
(en) Buddy Foster, Foster Child,‎ 1997
(en) Phillipa Kennedy, Jodie Foster,‎ 1997
(en) Robert Fischer, Jodie Foster--Hollywood's Wunderkind, Heyne Verlag (ISBN 3-453-05975-1)
(en) Adolf Heinzelmeier, Jodie Foster, Paul Zsolnay Verlag (ISBN 3-552-05041-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]