Jessica Tandy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jessica et Tandy.

Jessica Tandy

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jessica Tandy et Hume Cronyn en août 1988

Naissance 7 juin 1909
Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne britannique
Décès 11 septembre 1994 (à 85 ans)
Easton (Connecticut).
Profession Actrice
Films notables Les Oiseaux
Miss Daisy et son chauffeur
Beignets de tomates vertes (Fried Green Tomatoes) de Jon Avnet

Jessica Tandy est une actrice britannique, née le 7 juin 1909 à Londres au Royaume-Uni, décédée le 11 septembre 1994 à Easton (Connecticut).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jessica Alice "Jessie" Tandy est née le 7 juin 1909 et est décédée le 11 septembre 1994. Actrice d'origine britannique, elle aura passé la plupart de sa carrière, plus de 67 ans, aux États-Unis. Elle est apparue dans plus de 100 productions théâtrales et a eu plus de 60 rôles au cinéma et à la télévision.

Née à Londres d'une mère directrice et d'un père vendeur ambulant, elle fait ses débuts professionnels sur la scène londonienne en 1927, à l'âge de 18 ans. Durant les années 1930, elle apparaît dans un grand nombre de pièces de théâtre dans le West End de Londres, en jouant des rôles tels que Ophélia dans le légendaire Hamlet face à John Gielgud, et Katherine dans Henry V face à Laurence Olivier. Pendant la même décennie, elle joue également dans un grand nombre de films britanniques.

Après son divorce en 1940 avec l'acteur britannique Jack Hawkins avec qui elle a eu une fille, Susan Hawkins, née en 1934, elle déménage à New York, où elle rencontre l'acteur canadien Hume Cronyn. Il devient son second mari et un partenaire fréquent sur scène et à l'écran. Ensemble, ils ont eu deux enfants : une fille Tandy Cronyn et un fils Christopher Cronyn.

En 1948, elle est nommée pour le Tony Award de la meilleure actrice dans une pièce pour son interprétation de Blanche DuBois dans la production de Un tramway nommé Désir sur Broadway. Elle est en compétition avec Katherine Cornell (qui tient le premier rôle féminin dans Antoine et Cléopâtre) et Judith Anderson (pour l'incarnation de Médée dans la pièce éponyme d'Euripide) qui remporte le prix.

Au cours des trois décennies suivantes, sa carrière se poursuit de manière saccadée, mais elle obtient cependant le rôle de Lydia Brenner dans le très célèbre film d'horreur Les Oiseaux (1963) d'Alfred Hitchcock. Au théâtre, sa performance dans The Gin Game (1977) lui vaut un premier Tony Award. Avec son mari Cronyn, elle fait partie et s'investit dans la troupe locale du Théâtre Guthrie.

Au milieu des années 1980, sa carrière connaît une renaissance. Elle apparaît avec son mari Cronyn dans Foxfire (1983), pièce écrite par son mari et montée sur Broadway et remporte son second Tony Award. Quatre ans plus tard, elle adapte elle-même cette œuvre pour la télévision et reçoit un Emmy Award pour son interprétation du personnage d'Annie Nations. Durant ces années, elle est également apparue dans quelques films, dont Les Bostoniennes (The Bostonians, 1984) de James Ivory et Cocoon (1985) de Ron Howard, également avec Cronyn dans ce dernier cas.

Elle est devenue l'actrice la plus âgée à recevoir l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Miss Daisy et son chauffeur (Driving Miss Daisy, 1989), pour lequel elle a également remporté un BAFTA et le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film musical ou une comédie. En 1992, elle est nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Beignets de tomates vertes (1991). Au plus fort de son célébrité, elle est considérée comme l'une des 50 plus belles personnes par le magazine People[1].

En 1990, les médecins lui diagnostique un cancer de l'ovaire. Elle continue cependant à travailler jusque peu avant sa mort.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]