Katja Riemann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Katja Riemann

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Katja Riemann à la Berlinale en février 2010.

Naissance 1er novembre 1963 (51 ans)
Kirchweyhe, Arrondissement de Diepholz, Basse-Saxe, Allemagne
Nationalité Flag of Germany.svg Allemande
Profession Actrice
Chanteuse
Films notables Bandits
Rosenstrasse
Le Goût du sang
Family Mix
Fack ju Göhte
Séries notables Tatort
Polizeiruf 110
Site internet www.katja-riemann.de

Katja Riemann (née le 1er novembre 1963[1] à Weyhe-Kirchweyhe en Allemagne) est une actrice et une chanteuse allemande.

C'est l'une des grandes comédiennes du cinéma allemand d'aujourd'hui. Elle a reçu la Coupe Volpi au Festival de Venise en 2004[1] pour son interprétation dans Rosenstrasse, sous la direction de Margarethe von Trotta.

Formation[modifier | modifier le code]

Elle a suivi des cours de danse et de piano dès son plus jeune âge et a ensuite fait des études d'art dramatique à Hanovre et Munich. Elle était encore étudiante à l’école Falckenberg de Munich quand Dieter Dorn l'a engagée dans la troupe du Munich Kammerspiele.

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1986 à 1988, elle joue plusieurs pièces au Kammerspiele, incarnant entre autres Lieschen dans Faust et Galy Gay dans Mann ist Mann. Entre 1990 et 1992, elle se produit au Schillertheater à Berlin dans des pièces telles que Die Räuber de Schiller et Die Ratten de Hauptmann. Elle remporte en 1985 le Prix Adolf Grimme pour son interprétation dans Sommer in Lesmona de Peter Beauvais.

En 1989 et 1990, elle connaît son premier succès à la télévision dans la série en dix épisodes Regina on the ladder to success de Bernd Fischerauer . En 1990, elle remporte le Prix du public de la Meilleure Révélation lors des Goldene Kamera. En 1992, elle obtient une autre Goldene Kamera pour son portrait d'une victime de viol traumatisée dans le téléfilm Von Gewalt keine Rede.

Au cinéma, elle obtient son premier rôle majeur au cinéma en 1987 dans Faust de Dieter Dorn. En 1991, on la retrouve dans Die Distel de Gernot Krää. Elle fait ensuite la preuve de son talent pour la comédie dans Abgeschminkt! de Katja Von Garnier et Les Nouveaux Mecs de Sonke Wortmann. En 1995, elle tourne Ein Mann für jede Tonart de Peter Timm, Küß mich! de Maris Pfeiffer, Tuez-moi d'abord de Rainer Matsutani et Stadtgespräch de Rainer Kaufmann. En 1996, elle reçoit, le Prix du Cinéma Allemand pour ses rôles dans Tuez-moi d'abord et Stadtgespräch. Ce dernier film lui vaut aussi le Prix Ernst Lubitsch.

Deux ans plus tard, elle obtient un autre prix, cette fois pour Die Apothekerin de Rainer Kaufmann, et Bandits de Katja Von Garnier. Elle reçoit en outre plusieurs Prix du Cinéma Bavarois pour Abgeschminkt!, Ein Mann Fur Jede Tonart, Tuez-moi d'abord et Stadtgespräch. Elle est aussi couronnée, dans un autre registre, pour la musique de Bandits.

En 1998, après avoir tourné à nouveau sous la direction de Rainer Kaufmann dans Long Hello And Short Goodbye , elle s'oriente vers une carrière plus internationale et tourne au Canada Desire de Colleen Murphy. Elle est nommée au Prix Génie, l'équivalent canadien de l'Oscar, pour sa prestation dans ce film. Elle tourne également la biographie épique française de Josée Dayan Balzac.

En 2002, elle assure les rôles principaux des films allemands Bibi Blocksberg de Hermine Huntge-burthet Bibi Blocksberg Und Das Geheimnis Der Blauen Eulen de Franziska Buch. En 2005, elle joue dans Une famille allemande d'Oskar Roehler.

Elle a été par ailleurs l'interprète principale de Bergkristall de Joseph Vilsmaier et du film de Katja Von Garnier Le Goût du sang (Blood And Chocolate).

En mai 2007 elle est à l'affiche du film du film de Margarethe von Trotta, Je suis l'autre.

Télévision[modifier | modifier le code]

Côté télévision, elle a joué dans le téléfilm Nobel de Fabio Carpi et dans Der Job seines Lebens de Rainer Kaufmann, avec Katharina Thalbach.

Compositrice[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière de comédienne, Katja Riemann est aussi une chanteuse et parolière réputée.

En 2000, outre son travail sur la bande originale de Bandits, elle a sorti son premier album solo, Nachtblende. Elle y a participé non seulement comme chanteuse et parolière, mais également en partie comme compositrice.

Elle a sorti le CD Favorites avec le Katja Riemann Octet en 2003, et deux ans plus tard, le groupe partait en tournée.

Livres[modifier | modifier le code]

Elle a aussi écrit trois livres pour enfants :

  • en 1999, Der Name der Sonne ;
  • en 2000, Der Chor der Engel ;
  • en 2003, Die Einsamkeit des Mondes, illustrés par sa sœur Susanne Riemann.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biographie Katja Riemann, sur le site jeuxactu.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Katja Riemann sur l’Internet Movie Database