Tilda Swinton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swinton.

Tilda Swinton

Description de cette image, également commentée ci-après

Tilda Swinton au festival du cinéma américain de Deauville 2013.

Nom de naissance Katherine Mathilda Swinton
Naissance (54 ans)
Londres, Angleterre
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession actrice, productrice
Films notables Orlando
Broken Flowers
Julia
Le Monde de Narnia : Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique
L'Étrange Histoire de Benjamin Button
Michael Clayton (Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle).

Tilda Swinton, née le à Londres, est une actrice, productrice de cinéma et mannequin britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tilda Swinton est née en Angleterre d'une mère australienne, Judith Balfour (née Kilen), et d'un père écossais, Sir John Swinton of Kimmerghame, Major-général[1]. La famille Swinton est une ancienne famille anglo-écossaise dont la lignée remonte jusqu'au Xe siècle[2].

Tilda Swinton a étudié à la West Heath Girls' School (dans la même classe que Diana Spencer[réf. nécessaire]). Diplômée de l'Université de Cambridge en sciences politiques et sociales, elle intègre la Royal Shakespeare Company en 1984, qui la lance sur la scène théâtrale.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière cinématographique commence en 1986, dans Caravaggio de Derek Jarman, avec qui elle tourne de nombreux autres films dont Edward II qui lui vaut de recevoir la Coupe Volpi de la meilleure actrice à la Mostra de Venise en 1991.

Elle revient au premier plan au début des années 2000, en tournant dans des films aussi variés que Vanilla Sky, Bleu profond (qui lui apporte des récompenses) ou Constantine avec Keanu Reeves. Mais c'est surtout sa participation à l'adaptation de la saga littéraire à succès Le Monde de Narnia qui va la propulser sous le feu des projecteurs. Elle y incarne la Sorcière Blanche, rôle qu'elle reprend dans les deux suites cinématographiques.

Le , elle décroche l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de la froide avocate Karen Crowder opposée à Michael Clayton (George Clooney), dans le film homonyme de Tony Gilroy[3].

Adepte des transformations physiques pour les personnages qu'elle interprète, elle se dévoile autrement dans des films comme Julia (2008), We need to talk about Kevin (sa performance est saluée au Festival de Cannes 2011 où le film est sélectionné en compétition officielle), Snowpiercer (2013), The Zero Theorem (2013) ou encore The Grand Budapest Hotel (2014). Dans ces deux derniers films, elle arbore des looks pour le moins extravagants, les maquillages transformant facilement les traits de son visage androgyne.

Dans un autre registre artistique, elle est proche d'Olivier Saillard ; elle réalise donc régulièrement des performances avec lui.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Tilda Swinton vit à Nairn, en Écosse, avec ses deux enfants et son compagnon Sandro Kopp, un peintre allemand. Le père de ses jumeaux Xavier et Honor (nés en 1997) est le dramaturge John Byrne (en) qui vit à Édimbourg[4]. Tilda Swinton dément toute rumeur de ménage à trois[5].

En 2013, elle figure dans la liste des 50 quinquagénaires les plus élégants établie par le Guardian[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Titre Rôle
1986 Caravaggio Lena
Zastrozzi: A Romance Julia
Egomania, L'Île sans espoir Sally
1987 Friendship's death L'amie
Un sketch La jeune fille
1988 L'Ispirazione
Degrees of Blindness Cerith Wyn Evans
Das andere Ende der Welt
The Last of England
1989 War requiem L'infirmière
Play Me Something La coiffeuse
1990 The Garden Madonna
Your Cheatin' Heart Cissie Crouch
1991 The Party: Nature Morte Queenie
Edward II Isabella
1992 Screenplay Ella / Max Gericke
Orlando Orlando
Shakespeare: The Animated Tales Ophélie
1993 Wittgenstein Lady Ottoline Morrell
Blue (voice)
Das offene Universum Carla
1994 Remembrance of Things Fast: True Stories Visual Lies
1996 Female perversions Eve Stephens
1997 Conceiving Ada Ada Augusta Byron King, la comtesse de Lovelace
1998 Love Is the Devil Muriel Belcher
1999 The War Zone La mère
I protagonisti L'actrice
2000 La Plage Sal
Mondes possibles Joyce
2001 Vanilla Sky Rebecca Dearborn
Bleu profond Margaret Hall
2002 Teknolust Rosetta Stone / Ruby / Marinne / Olive
Adaptation Valerie
Young Adam Ella
2003 Crime contre l'Humanité Anne-Marie Livi
2005 Constantine Gabriel
Broken Flowers Penny
Absent Presence L'opératrice
The Somme La narratrice
Le Monde de Narnia : Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique Jadis, la Sorcière Blanche
Âge difficile obscur Audrey Cobb
2006 Stephanie Daley Lydie Crane
2007 Sleepwalkers : Chasseurs de rêves La violoniste
Michael Clayton Karen Crowder
L'Homme de Londres Camélia
2008 Julia Julia
Le Monde de Narnia : Le Prince Caspian Jadis, la Sorcière Blanche
Burn After Reading Katie Cox
L'Étrange Histoire de Benjamin Button Elizabeth Abbott
2009 The Limits of Control Blonde
Amore Emma Recchi
2010 Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'Aurore Jadis, la Sorcière Blanche
2011 We Need to Talk About Kevin Eva
Genevieve goes boating La narratrice
2012 Moonrise Kingdom La dame des services sociaux
2013 Snowpiercer, le Transperceneige Mason
Only Lovers Left Alive Eve
The Zero Theorem Dr. Shrink-Rom
2014 The Grand Budapest Hotel Céline Villeneuve Desgoffe und Taxis, alias Madame D.
2016 Hail Caesar! Hedda Hooper

Productrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Derek
  • 2012 : Here (court-métrage)

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

1991 - Edward II

1992 - Orlando

2001 - Bleu profond

2002 - Young Adam

2005 - Age difficile obscur

2007 - Michael Clayton

2008 - Julia

2008 - L'étrange histoire de Benjamin Button

2009 - Amore

2011 - We need to talk about Kevin

2013 - Snowpiercer, le Transperceneige

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://tildaswinton.net/?page_id=81 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), juillet 2013
  2. (en) Tilda Opens Up, The Guardian, 8 octobre 2005
  3. Oscar 2008 : Tilda Swinton, meilleure actrice dans un second rôle, Metronews, 25 février 2008
  4. Graeme Thomson, « theartsdesk Q&A: Artist/Dramatist John Byrne »,‎ (consulté le 21 février 2014)
  5. Richard Gianorio, « Tilda Swinton, l’aristostar », sur Le Figaro Madame,‎ (consulté le 21 février 2014)
  6. (en) Jess Cartner-Morley, « The 50 best-dressed over 50s », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  7. a, b et c « Comédiennes ayant doublé Tilda Swinton en France » sur RS Doublage, consulté le 26 avril 2013, m-à-j le 26 février 2014
  8. « Fiche du doublage français du film Only Lovers Left Alive » sur Alterego75.fr, consulté le 19 mars 2014

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]