Pascale Ogier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ogier.

Pascale Ogier

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pascale Ogier à la Mostra de Venise 1984.

Nom de naissance Pascale Marguerite Cécile Claude Colette Nicolas
Naissance 26 octobre 1958
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès 25 octobre 1984 (à 25 ans)
Paris, France
Profession Actrice
Films notables Les Nuits de la pleine lune

Pascale Ogier est une actrice française, née le 26 octobre 1958[1] et morte le 25 octobre 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascale Ogier est la fille de l'actrice Bulle Ogier. Elle tourne en 1978 son premier film. En 1982, elle cosigne le scénario du film Le Pont du Nord, réalisé par Jacques Rivette, dont elle interprète l'un des rôles principaux aux côtés de sa mère, également coscénariste.

En 1984, elle tient le rôle principal du film Les Nuits de la pleine lune d'Éric Rohmer dans lequel son personnage partage la vie de celui interprété par Tchéky Karyo et aime sortir la nuit accompagnée de son complice, joué par Fabrice Luchini. Son interprétation lui vaut la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise 1984, ainsi que la reconnaissance du public et de la profession.

Le 17 octobre, elle prend part à une réception officielle à l'Élysée en l'honneur des créateurs de mode, en présence du président Mitterrand et de nombreux couturiers et artistes.

Huit jours plus tard, et deux mois et demi après la sortie des Nuits de la pleine lune, elle meurt à la veille de son 26e anniversaire, au sortir d'une soirée au Palace[2]. Son décès est alors officiellement attribué à une crise cardiaque[3]. Plusieurs années après, les médias français évoquent une mort par overdose[4],[5],[6].

Le chanteur Renaud dans son album Mistral gagnant lui rend hommage en lui consacrant une chanson où, sans la nommer, il l'appelle affectueusement « P'tite conne » tout en fustigeant la drogue et « ces charognes de dealers »[6],[7]. Jim Jarmusch, qui souhaitait tourner avec elle, lui dédie son film Down by Law[8].

Elle est enterrée au cimetière du Père-Lachaise (division 52) à Paris[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certaines notices d'autorité indiquent 1960 comme année de naissance.
  2. «Les Nuits de la pleine lune», étoile filante de la pop française, Slate, 29 juin 2011
  3. Journal de l'année : 1er janvier - 31 décembre 1984, Larousse, 1985, page 1053
  4. Ex-stars des eighties, L'Express, 7 aoput 2008
  5. Jim Jarmusch, de la déambulation à la quête : 20 ans de cinéma, Chronicart, 1er janvier 1999
  6. a et b Les Rohmeriennes, Filmdeculte.com
  7. Nuits de la Pleine Lune (Les), yozone.fr, 3 février 2009
  8. Intégrale Jim Jarmusch, Les Inrockuptibles, 1998
  9. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ 2006 (ISBN 978-2914611480), p. 609

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :