Lucrecia Martel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martel.

Lucrecia Martel

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Lucrecia Martel au Festival Littéraire International de Paraty en 2008

Naissance 14 décembre 1966
Drapeau de l’Argentine Salta (Argentine)
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables La ciénaga

Lucrecia Martel, née le 14 décembre 1966 à Salta, est une réalisatrice, scénariste et productrice argentine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucrecia Martel a d'abord étudié à la Avellaneda Experimental (AVEX) et à l'Ecole Nationale d'expérimentation filmique (National Experimentation Filmmaking School, ENERC) à Buenos Aires. Ensuite, comme l'une des écoles où elle était étudiante manquait de moyens, elle a dit qu'elle avait appris le cinéma de façon autodidacte. Elle dit de cette période « Je regardais des films, je lisais des livres, j'écrivais. J'étais un esprit libre, parce que je devais l'être ». Elle a réalisé de nombreux films courts entre 1988 et 1994. Son premier long métrage, La ciénaga a reçu de nombreux prix internationaux. La Sainte Fille (La niña santa), son deuxième long métrage a été sélectionné en compétition au Festival international du film de Cannes en 2004 ainsi que son dernier film, La Femme sans tête, en 2008. Lucrecia Martel fut également membre du jury pour la compétition officielle du Festival de Cannes en 2006. La réalisatrice a également travaillé pour la télévision argentine. Selon le critique de films Joel Poblete qui écrit dans le magazine de cinéma Mabuse, Lucrecia Martel est une des membres du Nouveau Cinéma argentin qui a commencé en 1998.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Festival du Film de La Havane: Coral Best Short Film; pour Rey muerto.
  • Festival du Film de Sundance: NHK Award pour La ciénaga.
  • Festival International du Film d'Uruguay: Prix du Premier film - Mention Spéciale pour La ciénaga.
  • Festival du Film d'Amérique Latine de Toulouse (France): Prix de la Découverte des critique français pour La ciénaga.
  • Festival du Film de La Havane: Meilleur réalisateur, Grand Coral, Grand Prix pour La ciénaga.
  • Festival International du Film de Berlin: Prix Alfred Bauer pour La ciénaga.
  • Prix de l'Association des critiques de film argentins: Condor d'Argent, Meilleur Premier Film pour La ciénaga.
  • Festival du Film International de São Paulo: Prix de la Critique - Mention Honorable pour La Sainte Fille.

Nominations, Sélections[modifier | modifier le code]

  • Festival International du Film de Berlin de 2002 pour La ciénaga.
  • Prix de l'Association des critiques de film argentins, en 2002.
  • Festival International du Film de Cannes en Compétition Officielle en 2003 pour La Sainte Fille
  • Festival International du Film de Cannes en Compétition Officielle en 2008 pour La Femme sans tête

Anecdote[modifier | modifier le code]

Pedro Almodóvar salua La ciénaga comme son film préféré en 2002[réf. souhaitée]. Il est devenu producteur de son dernier film La Femme sans tête, sorti en 2008.