Steve Buscemi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buscemi (homonymie).

Steve Buscemi

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Steve Buscemi en 2009.

Surnom Busc
Naissance 13 décembre 1957 (56 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Producteur
Réalisateur
Scénariste
Films notables Reservoir Dogs
Desperado
Fargo
Les Ailes de l'enfer
The Big Lebowski
Armageddon
Ghost World
Big Fish
Séries notables Les Soprano
Boardwalk Empire

Steve Buscemi est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma américain, né le 13 décembre 1957 dans le quartier de Brooklyn à New York. Acteur éclectique qui a tourné aussi bien dans des blockbusters que dans de nombreux films indépendants, il est surtout connu pour ses collaborations avec Joel et Ethan Coen, notamment dans Fargo et The Big Lebowski ainsi que pour ses rôles dans Reservoir Dogs et dans la série télévisée Boardwalk Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Steve Buscemi est le fils de Dorothy Wilson, réceptionniste, et de John Buscemi, éboueur et vétéran de la guerre de Corée. Il a trois frères, Jon, Ken et Michael, et est élevé dans la tradition catholique[1]. Après le lycée, il fait quelques petits boulots et s'inscrit au Lee Strasberg Theatre Institute. Il commence ensuite à écrire et jouer des pièces de théâtre avec son ami Mark Boone Junior. De 1980 à 1984, il travaille comme pompier dans la compagnie 55 du New York City Fire Department[2].

Carrière d'acteur[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts au cinéma en 1984 avec Vincent Gallo dans The Way It Is d'Eric Mitchell, puis apparaît dans la série Deux flics à Miami en 1986. Cette même année, il obtient son premier grand rôle dans Un clin d'œil pour un adieu où il incarne un compositeur atteint du sida. En 1989, il fait une apparition remarquée dans Mystery Train, de Jim Jarmusch.

En 1990, il rencontre les frères Joel et Ethan Coen pour le film de gangsters Miller's Crossing. Ce film marque le début de leur collaboration : suivront Barton Fink (1991), Le Grand Saut (1994), et surtout Fargo (1996) et The Big Lebowski (1997) dans lesquels il interprète des rôles plus importants, Carl Showalter, petit criminel minable, et Donny, joueur de bowling aimable et naïf.

En 1992, il tient son premier rôle principal dans In the Soup, , où il interprète le rôle d'un scénariste raté, aidé par un producteur escroc ; puis incarne son personnage qui reste le plus connu : le gangster M.. Pink dans Reservoir Dogs de Quentin Tarantino, un rôle que le réalisateur avait écrit pour lui-même avant de s'effacer devant la prestation de Buscemi pendant les auditions[3]. Il remporte pour ce rôle l'Independent Spirit Award du meilleur acteur dans un second rôle.

Steve Buscemi en 1996.

Ce film lui ouvre désormais les portes d'une carrière essentiellement faite de seconds rôles, où son physique particulier, silhouette mince, peau pâle, yeux légèrement exorbités, dentition irrégulière, le rend aisément identifiable[2]. Ainsi, dans Fargo, un témoin le décrit à la police locale en ces termes : « The little guy was kinda funny-lookin' » (qui peut se traduire par « le petit gars avait un air bizarre ») avant de préciser : « More than most people, even. » (« Plus que la moyenne »).

Il est cependant ouvert à tous les genres cinématographiques et reste très complice avec le tandem Quentin Tarantino (il apparaît brièvement dans Pulp Fiction) et Robert Rodriguez (Desperado, Spy Kids 2 : Espions en Herbe et Spy Kids 3 : Mission 3D) avec les frères Joel et Ethan Coen, Tom DiCillo ou encore Alexandre Rockwell. Côté comédie, il fait régulièrement des apparitions dans les films d'Adam Sandler. Il fait également une « incursion » dans les films à gros budgets avec principalement les blockbusters de Michael Bay : Armageddon (1998) et The Island (2005), ainsi que dans Les Ailes de l'enfer (1997), où son rôle de tueur en série lui vaut une nomination au Saturn Award du meilleur acteur dans un second rôle, et dans Big Fish (2003), où il joue un poète raté qui se reconvertit en braqueur de banques. Il prête également sa voix au personnage de Randall Boggs dans Monstres et Cie (2001).

Mais il est tout aussi doué pour les comédies indépendantes américaines telles que Ghost World (2002), où il interprète un attachant collectionneur de vinyles, rôle pour lequel il remporte une deuxième fois l'Independent Spirit Award du meilleur acteur dans un second rôle.

En 2004, il interprète un rôle secondaire récurrent, celui de Tony Blundetto, un cousin de Tony Soprano, dans la série télévisée Les Soprano. De 2010 à 2014, il tient le rôle principal, celui du politicien et mafieux Enoch Thompson, dans la série télévisée Boardwalk Empire, qui se déroule à Atlantic City pendant la prohibition. Il a remporté pour ce rôle le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique en 2011 et le Screen Actors Guild Award du meilleur acteur dans une série dramatique en 2011 et 2012.

Carrière de réalisateur[modifier | modifier le code]

En parallèle à sa carrière d'acteur, Steve Buscemi s'est lancé dans la réalisation : en 1992, il écrit et mis en scène un court métrage intitulé What Happened to Pete et dans lequel il joue aux côtés de ses amis Mark Boone Jr. et Seymour Cassel. Il s'essaie au long métrage en 1996 avec Trees Lounge, dans lequel il dirige Chloë Sevigny, Anthony LaPaglia, Daniel Baldwin et Samuel L. Jackson et dans lequel apparaît son fils Lucian.

Après avoir réalisé deux épisodes de la série télévisée Oz, sur l'univers carcéral, il reste dans le même registre avec le film Animal Factory. C'est l'adaptation du roman d'Edward Bunker, un ancien détenu, qui n'était autre que M.. Blue dans Reservoir Dogs. On retrouve dans ce film un casting impressionnant : Willem Dafoe, Danny Trejo, Mickey Rourke, Edward Furlong, etc. Il met ensuite en scène quatre épisodes de la série Les Soprano.

En 2005, il réalise son 3e long métrage, Lonesome Jim, avec Casey Affleck, Liv Tyler et toujours ses compères Mark Boone Jr. et Seymour Cassel.

En 2007, il met en scène l'intimiste Interview avec Sienna Miller. Le film est un remake d'un film néerlandais du même nom réalisé en 2003 par Theo van Gogh, petit-neveu de Vincent van Gogh. Pour coller au style du cinéaste hollandais, Buscemi n'utilise que trois petites caméras numériques : une qui filme le personnage masculin (en l'occurrence lui-même), la seconde pour Sienna Miller et la dernière pour les décors. Le tournage a ainsi été très rapide.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié depuis 1987 à la chorégraphe et réalisatrice Jo Andres et a un fils prénommé Lucian. Le 11 avril 2001, il a été gravement blessé après avoir reçu plusieurs coup de poignard au visage, au cou et au bras au cours d'une bagarre dans un bar[4]. Après les attentats du 11 septembre 2001, il s'est présenté à son ancienne caserne de pompiers comme volontaire et a participé aux recherches pendant une semaine dans les décombres du World Trade Center[5]. Le 25 mai 2003, il est arrêté pour avoir participé aux protestations contre la fermeture de six casernes de pompiers de New York[6]. En mars 2013, Chris Baio, le bassiste de Vampire Weekend, a découvert que Steve Buscemi et lui étaient des lointains cousins[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

En tant que producteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Cette section récapitule les principales récompenses et nominations obtenues par Steve Buscemi. Pour une liste plus complète, se référer à l'Internet Movie Database[8].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

et aussi :

Au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Lahr, « The Thin Man », sur johnlahr.com (consulté le 15 septembre 2012)
  2. a et b (en) « Steve Buscemi Biography », sur biography.com (consulté le 15 septembre 2012)
  3. « Reservoir Dogs Édition Collector - Commentaire audio de Quentin Tarantino, Lawrence Bender, du casting et de l'équipe technique », Metropolitan Vidéo, 2004, DVD
  4. « Steve Buscemi poignardé », AlloCiné,‎ 17 avril 2001 (consulté le 28 février 2014)
  5. (en) « Steve Buscemi Former Firefighter » (consulté le 15 septembre 2012)
  6. (en) « Arrested as demonstrations get heated », New York Daily News (consulté le 15 septembre 2012)
  7. (en) « Vampire Weekend's Chris Baio reveals he's related to actor Steve Buscemi », New Musical Express (consulté le 1 avril 2013)
  8. (en) « Awards for Steve Buscemi », sur Internet Movie Database (consulté le 15 septembre 2012)
  9. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Comédiens ayant doublé Steve Buscemi en France » sur RS Doublage
  10. a et b Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  11. « Fiche du doublage français du film Big Fish », sur Voxofilm
  12. « Fiche du doublage français du film Interview (2007) » sur Alterego75.fr, consulté le 2 juin 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]