Luise Rainer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rainer.

Luise Rainer

Description de cette image, également commentée ci-après

Luise Rainer, portrait photographique de Carl van Vechten (septembre 1937)

Nom de naissance Luise Rainer
Naissance
Düsseldorf (Empire allemand)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemande
Décès (à 104 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Profession Actrice
Films notables Visages d'Orient, Le Grand Ziegfeld

Luise Rainer (née le à Düsseldorf[1], et morte le à Londres[2]) est une actrice de cinéma allemande. Repérée par le studio américain Metro-Goldwyn-Mayer, elle tourne à Hollywood où elle est la première actrice à remporter deux Oscars.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans Le Grand Ziegfeld (The Great Ziegfeld).

Élevée à Hambourg, elle commence à étudier le théâtre en Allemagne à l'âge de 16 ans avec le metteur en scène autrichien Max Reinhardt. Quelques années plus tard, elle est considérée au sein du théâtre viennois que Reinhardt dirige comme « une actrice de théâtre berlinoise caractéristique ». Ses interprétations soulèvent l'enthousiasme de la critique. En 1935, découverte par le biais de dénicheurs de talents de la MGM lors de ses passages sur diverses scènes en Autriche et en Allemagne, elle part pour Hollywood, un contrat de trois ans en poche. Nombre de cinéastes voient en elle la nouvelle Greta Garbo, la principale star féminine de la MGM d'alors.

Cette même année elle tourne son premier film, l'Escapade. En 1936, elle est choisie pour jouer dans Le Grand Ziegfeld. Bien que n'apparaissant que peu, elle séduit le public et remporte en 1937 l'Oscar de la meilleure actrice. C'est dans ce film qu'elle gagne le surnom de « larme viennoise » en tournant une scène au téléphone où s'exprime son grand talent d'actrice dramatique[3]. Pour son film suivant, Visages d'Orient, inspiré du roman de Pearl Buck, le producteur Irving Thalberg l'a convaincue, malgré le désaccord du studio, de jouer le rôle d'une paysanne chinoise pauvre et laide. Ce personnage, aussi effacé qu'était plein de vie son rôle précédent, lui permet de remporter en 1938 pour la seconde année consécutive l'Oscar de la meilleure actrice, événement unique dans l'histoire des Oscars.

Elle devait déclarer cependant quelque temps plus tard qu'en gagnant ces deux Oscars rien de pire ne pouvait lui arriver, car l'attente du public allait être désormais très difficile à satisfaire. Et il est exact qu'elle ne devait plus obtenir de rôles importants à dater de cette époque. À la fin de son contrat de trois ans, ne parvenant pas à se mettre d'accord avec la MGM sur les termes d'un nouveau contrat, elle décide de retourner en Europe, la mort prématurée de son producteur, Irving Thalberg qu'elle admirait grandement, ajoutant au déclin rapide d'une carrière commencée de façon foudroyante. Des historiens du cinéma ont d'ailleurs écrit à son sujet qu'elle était « la pire victime des Oscars d'Hollywood »[4]. De retour en Europe, elle a vécu à Londres où elle s'est éteinte en 2014 à l'âge de 104 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Le Secret des chandeliers (The Emperor's Candlesticks) (1937).
Cinéma
Télévision

Récompenses[modifier | modifier le code]

Oscars

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Parker, John (1947), Who's Who in the Theatre, 10th revised ed., London: Pitmans; p. 1176
  2. (en) Luise Rainer, Hollywood golden era Oscar winner, dies aged 104
  3. (en) Hilary Swank: The Sequel, Los Angeles Magazine, janvier 2002 p. 89
  4. (en) Levy, Emanuel. All About Oscar: The History and Politics of the Academy Awards, Continuum International Publ. (2003) p. 314

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :