Consonne fricative palatale voisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Consonne fricative palatale voisée
Symbole API ʝ
Numéro API 139
Unicode U+029D

X-SAMPA j\
Kirshenbaum C<vcd>

La consonne fricative palatale voisée est un son consonantique assez peu fréquent dans les langues parlées. Le symbole dans l’alphabet phonétique international est [ʝ]. Ce symbole est celui de la lettre latine minuscule J (avec un point) dont la jambe se prolonge en boucle interne recoupant cette jambe.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voici les caractéristiques de la consonne fricative palatale voisée :

  • Son mode d'articulation est fricatif, ce qui signifie qu’elle est produite en contractant l’air à travers une voie étroite au point d’articulation, causant de la turbulence.
  • Son point d'articulation est dit palatal, ce qui signifie qu'elle est articulée avec le milieu ou l'arrière de la langue contre le palais rigide.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français[modifier | modifier le code]

Le français ne possède pas le [ʝ] et nombre de francophones hésitent entre deux autres articulations voisées fricatives proches, comme le [ʒ] (post-alvéolaire) et le [ʁ] (uvulaire, notamment à la lecture de l’anglais, cette dernière phonétique étant normalement employée lors de l’import de mots anglais en français).

Autres langues[modifier | modifier le code]

En grec moderne, la lettre gamma se prononce ainsi devant les sons /i/ et /ɛ/.

Voir aussi[modifier | modifier le code]