Cuisine québécoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cuisine québécoise présente les caractéristiques d'une cuisine nationale riche et diversifiée, forte de nombreuses spécialités régionales et d'un terroir immense parsemé de lacs et de rivières et bordé par un fleuve qui débouche sur un estuaire marin.

Dès le début du XVIIe siècle, les colons français peuplant le nord de l'Amérique s'intéressent à une nouvelle cuisine pour affronter le climat et les nécessités résultant du labeur de la colonisation. Soucieux des mêmes besoins nutritionnels que les colons d'Acadie, elle possède de nombreux points communs avec la cuisine acadienne. Depuis les années 1970, la haute gastronomie, les produits fins et du terroir, se développent dans toutes les régions du Québec qui s'ajustent à l'heure du tourisme mondial.

Bien qu'il soit possible de savourer la cuisine traditionnelle québécoise pendant le temps des sucres au printemps, dans les cabanes à sucre, ainsi que pendant le temps des fêtes en hiver, dans les réveillons, plusieurs détaillants en alimentation et restaurateurs offrent les produits de leur terroir régional ainsi que les mets typiques québécois à longueur d'année, soit en conservant leur saveur traditionnelle ou en les adaptant aux goûts du jour.

Histoire et culture culinaire[modifier | modifier le code]

Souvent associée à une cuisine riche en calories, la cuisine traditionnelle québécoise intègre de grandes quantités de graisse animale et de lard dans ses préparations afin de contrer le climat hivernal et de fournir l'énergie nécessaire au dur labeur de la colonisation. Étant donné la pauvreté des Canadiens-français et la rareté des aliments, elle fut longtemps articulée autour de trois aliments principaux : la viande de bœuf hachée, les carottes et les pommes de terre. Sans compter les céréales cultivées telles le maïs ainsi que la farine de blé produite par la multitude de moulins à eau. Généralement, les aliments préparés de la cuisine traditionnelle proviennent de la terre familiale. Ainsi, le beurre est, par exemple, préparé dans les barattes à même le lait des vaches élevées par la famille.

La cuisine québécoise se développe principalement grâce à son terroir. Tout en conservant ses traditions, elle intègre de nos jours diverses influences, telles la cuisine italienne, la cuisine française, la cuisine chinoise, la cuisine grecque, la cuisine californienne et la cuisine hispano-américaine.

Diversité de la cuisine régionale[modifier | modifier le code]

Abitibi-Témiscamingue[modifier | modifier le code]

  • Framboise
  • Fraises
  • Gadelles
  • Groseille
  • Bleuet
  • Cassis
  • Bière artisanale
  • Fromage de chèvre
  • œufs de caille
  • Produit de l'érable
  • Bison
  • Viande de daim
  • Carotte
  • Betteraves
  • Produit du miel

Bas Saint-Laurent[modifier | modifier le code]

  • Coquille St-Jacques
  • Moules
  • Crevettes
  • Pétoncle
  • Truite
  • Fromage

Centre-du-Québec[modifier | modifier le code]

Charlevoix[modifier | modifier le code]

Chaudière Appalaches[modifier | modifier le code]

Côte-Nord[modifier | modifier le code]

  • Morue
  • Cipaille
  • Crevette
  • Crabe des neiges
  • Moule
  • Chicouté

Estrie[modifier | modifier le code]

Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine[modifier | modifier le code]

  • Homard

Lanaudière[modifier | modifier le code]

Laurentides[modifier | modifier le code]

Laval[modifier | modifier le code]

  • Carotte
  • Porc

Mauricie[modifier | modifier le code]

Montérégie[modifier | modifier le code]

Montréal[modifier | modifier le code]

  • Smoked meat
  • Bagel

Nord du Québec[modifier | modifier le code]

  • Tisanes inuits
  • Omble chevalier fumée
  • Viande de caribou
  • Viande de phoque
  • Viande d'ours
  • Viande de baleine

Outaouais[modifier | modifier le code]

Québec[modifier | modifier le code]

  • Pomme
  • Fraise

Saguenay-Lac-St-jean[modifier | modifier le code]

  • Bleuet
  • Ouananiche
  • Gourgane
  • Fromage
  • Framboise
  • Tourtière du Lac-St-Jean
  • Tarte aux bleuets
  • Soupe aux gourganes

Reconnaissance mondiale[modifier | modifier le code]

Ingrédients notoires[modifier | modifier le code]

Légumes[1][modifier | modifier le code]

Épis de maïs
Citrouille
Pommes de terre

Fruits[2][modifier | modifier le code]

Fraises

Viandes[modifier | modifier le code]

Viande de bœuf

Poissons et fruits de mer[modifier | modifier le code]

Saumons de l'Atlantique
Huîtres

Autres[modifier | modifier le code]

Fines herbes et assaisonnements[modifier | modifier le code]

Produits transformés[modifier | modifier le code]

Fromages (Types et Fromages connus au Québec)[modifier | modifier le code]

Alcools[modifier | modifier le code]

Produits acéricoles[modifier | modifier le code]

Autres produits transformés[modifier | modifier le code]

Recettes[modifier | modifier le code]

Entrée[modifier | modifier le code]

Plat principal[modifier | modifier le code]

Dessert[modifier | modifier le code]

Accompagnements[modifier | modifier le code]

Spécialités régionales[modifier | modifier le code]

Bas-Saint-Laurent Cantons-de-l'Est Centre-du-Québec
Charlevoix Duplessis Gaspésie Îles-de-la-Madeleine
Lanaudière Manicouagan Mauricie
Montérégie Montréal Nouveau-Québec (Nunavik)
  • Nikku
  • Puanaasi
  • Uujuk
Outaouais Québec Saguenay-Lac-St-Jean

Restauration rapide[modifier | modifier le code]

Médias québécois et gastronomie[modifier | modifier le code]

Plusieurs émissions de télévision sont ou ont été consacrées à la gastronomie et à la cuisine au Québec (À la di Stasio', L'Effet Vézina, Le Cuisinier rebelle, Curieux Bégin, Les Chefs!, Et que ça saute, Ricardo, etc.) de même qu'une chaîne de télévision (Zeste); on retrouve également des chroniques régulières sur le sujet dans des quotidiens importants. Des maisons d'éditions, comme Les Éditions Debeur, sont consacrés au sujet.

À la première chaîne de Radio-Canada, l'émission Bien dans son assiette[3] aborde l'assiette d'un point de vu historique, gastronomique, agronomique, sociologique, etc. Nombre de carnetiers dit «foodies» bloguent également sur le sujet.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Berthiaume et al. L'industrie des fruits et légumes. Prospective : Horizon 2012, rapport de la Chaire Philippe Pariseault, UQAM, 2002, p. 33
  2. ibid., p. 28-30
  3. « Bien dans son assiette », sur ici Radio-Canada,‎ 19 septembre 2014 (consulté le 19 septembre 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Lambert. Histoire de la cuisine familiale du Québec. Volume 1 : Ses origines autochtones et européennes, Québec: Les Éditions GID, 2007, 504 pages (ISBN 978-2-922668-88-9)
  • Michel Lambert. Histoire de la cuisine familiale du Québec. Volume 2 : La mer, ses régions et ses produits, des origines à aujourd’hui, Québec: Les Éditions GID, 2007, 912 pages (ISBN 978-2-922668-96-4)
  • Jean-Paul Grappe (dir). La cuisine traditionnelle du Québec: découvrez la cuisine de nos régions, Montréal : ITHQ-Les éditions de l'Homme, 2006, 396 pages (ISBN 978-2-7619-2300-2)
  • Richard Bizier et Roch Nadeau. Recettes traditionnelles du Temps des fêtes, Outremont : Trécarré, 2006, 176 pages (ISBN 978-2-89568-338-4)
  • Michèle Serre. Les produits du marché au Québec, Outremont : Éditions du Trécarré, 2005, 527 pages (ISBN 978-2-89568-105-2)
  • Hélène-Andrée Bizier, Robert-Lionel Séguin. Le Menu Quotidien en Nouvelle-France, Art global, 2004, 124 pages (ISBN 978-2-920718-92-0)
  • Martin Fournier. Jardins et potagers en Nouvelle-France : joie de vivre et patrimoine culinaire, Sillery : Septentrion, 2004, 242 pages (ISBN 978-2-89448-385-5)
  • Ken Haedrich et Suzanne P. Leclerc. Le temps des sucres : 130 recettes à l'érable, Montréal : Éditions de l'Homme, 2003, 142 pages (ISBN 978-2-7619-1729-2) [traduction de Françoise Schetagne]
  • Olwen Woodier et Suzanne P. Leclerc. Le temps du maïs : 140 succulentes recettes, Montréal : Éditions de l'Homme, 2003, 186 pages (ISBN 978-2-7619-1769-8) [traduction de Françoise Schetagne]
  • Micheline Mongrain-Dontigny. L'érable : son histoire, sa cuisine, Saint-Jean-sur-Richelieu : Éditions La Bonne recette, 2003, 127 pages (ISBN 978-2-9804058-8-4)
  • Richard Bizier et Roch Nadeau. Célébrer le Québec gourmand : cuisine et saveurs du terroir, Outremont : Trécarré, 2003, 126 pages (ISBN 978-2-89568-133-5)
  • Richard Bizier, Roch Nadeau. Le répertoire des fromages du Québec, Outremont : Trécarré, 2002, 384 pages (ISBN 978-2-89568-132-8)
  • Olwen Woodier et Suzanne P. Leclerc. Le temps des pommes : 150 délicieuses recettes, Montréal : Éditions de l'Homme, 2002, 206 pages (ISBN 978-2-7619-1728-5) [traduction de Françoise Schetagne]
  • Micheline Mongrain-Dontigny. La cuisine traditionnelle des Cantons-de-l'Est, Saint-Jean-sur-Richelieu : Éditions La Bonne recette, 2002, 188 pages (ISBN 978-2-9804058-6-0)
  • Paul-Louis Martin. Les fruits du Québec: histoire et traditions des douceurs de la table, Sillery : Septentrion, 2002 224 pages (ISBN 978-2-89448-339-8)
  • Jacques Dorion. Le Québec en 101 saveurs : historique des terroirs, produits des régions, recettes, meilleures adresses, Outremont : Trécarré, 2001, 144 pages (ISBN 978-2-89249-976-6)
  • Richard Trottier, Claude Morneau, Pascale Couture. La Cuisine régionale au Québec, Montréal : Éditions Ulysse, 1999, 206 pages (ISBN 978-2-89464-187-3)
  • Micheline Mongrain-Dontigny. La cuisine traditionnelle de la Mauricie : un patrimoine culinaire à découvrir, Montréal : Éditions La Bonne recette, 1998, 181 pages (ISBN 978-2-9804058-4-6)
  • Jacques Dorion. Saveurs des campagnes du Québec : la route des délices du terroir, Montréal : Éditions de l'Homme, 1997, 214 pages (ISBN 978-2-7619-1351-5)
  • Hélène-Andrée Bizier. Cuisine traditionnelle des régions du Québec, Éditions de l'Homme, 1996 (ISBN 978-2-7619-1347-8)
  • Micheline Mongrain-Dontigny. La cuisine traditionnelle de Charlevoix, La Tuque : La Bonne recette, 1996 177 pages (ISBN 978-2-9804058-3-9)
  • Julian Armstrong. Au goût du Québec, Saint-Laurent : Éditions du Trécarré, 1992, 218 pages (ISBN 978-2-89249-416-7) [traduction de François Tétreau]
  • Gertrude Larouche. 350 ans au coin du four, 1989, 177 pages (ISBN 978-2-9801430-0-7)
  • Roseline Normand, Suzette Couillard. La Bonne table d'antan, St-Eugène, L'Islet : Éditions S.R., 1982, 361 pages (ISBN 978-2-920368-01-9)
  • Roseline Normand, Suzette Couillard. Cuisine traditionnelle d'un Québec oublié, L'Islet, Québec 1981, 326 pages (ISBN 978-2-920368-00-2)
  • Lise Blouin. L'Alimentation traditionnelle à l'Ile d'Orléans, Québec : Éditions Garneau, 1977, 156 pages (ISBN 978-0-7757-2361-8)
  • Cercle de fermières de Cowansville. 100 recettes d'antan, Cowansville : le Cercle, 1976, 112 pages
  • Émilienne Walker-Gagné. La cuisine de mes grand'mères : recettes d'autrefois, Montréal : Grandes éditions du Québec, 1974, 186 pages
  • Cécile Roland Bouchard. L'Art culinaire au pays des bleuets et de la ouananiche, La Fondation culinaire régionale Saguenay-Lac-St-Jean, 1967, 245 pages
  • Sœur Sainte-Marie-Vitaline. 235 recettes pour dîners et soupers : exercices pratiques d'art culinaire, Québec : Congrégation de Notre-Dame de Montréal, 1942, 80 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]