Barbecue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BBQ.
barbecue cévenol

Le barbecue est un appareil de cuisson. Les aliments sont placés sur une grille ou sur une broche et sont exposés au rayonnement d'une source de chaleur. La nourriture ainsi préparée est aussi appelée « grillade ». La cuisson est en principe réalisée en plein air.

Le mot barbecue peut aussi être utilisé pour désigner un repas, souvent festif, au cours duquel on se sert de cet appareil de cuisson.

Origine[modifier | modifier le code]

Restaurant américain de barbecue, « Dallas BBQ ».

Le terme apparait dans la langue française dans les années 1950, par emprunt de l'anglo-américain barbecue[1].

L’étymologie retenue par les linguistes est la suivante : « barbecue » vient, via l'hispano-américain barbacoa, puis via l'anglais, d'un mot arawak désignant une claie en bois servant à rôtir ou fumer la viande[2]. Barbecue est attesté en anglais depuis 1697 (formes anciennes : barbecu, barbacot, barbicue)[3].

Les différentes catégories de barbecues[modifier | modifier le code]

Barbecue à usage unique

Il existe plusieurs sortes de barbecues :

  • les barbecues à combustion : les aliments sont cuits sur des braises obtenues en brûlant du bois ou du charbon de bois ;
  • les barbecues à gaz : les aliments sont cuits à l'aide de la combustion de gaz butane ou propane, directement ou à travers des pierres réfractaires ;
  • les barbecues à fumée : la cuisson est réalisée dans une enceinte close où l'on brûle doucement du bois qui émet de la fumée. La cuisson est obtenue par coagulation de l'albumine à des températures variant de 80 °C à 100 °C ;
  • les barbecues électriques ;
  • les barbecues jetables, à usage unique ;
  • le concept de cuisine de jardin introduit également des appareils de haut de gamme comportant de nombreuses fonctions. Dans ce domaine l'américain Weber [4] et la startup française Outsign[5] se distinguent en proposant des barbecues de luxe ;
  • les barbecues verticaux : un inventeur français du système de retournement de grill pour le barbecue à cuisson verticale, Raymond Garcia, est nommé inventeur de l'année 2007 dans l'émission L'Inventeur de l'année sur M6 et médaille d'or au concours Lépine.

Toxicité[modifier | modifier le code]

La combustion incomplète des graisses animales au contact des flammes de charbon de bois génère des benzopyrènes réputés cancérigènes. Les concentrations en benzopyrène peuvent atteindre 10 μg/kg de viande[6]. Un steak grillé peut ainsi contenir, en benzopyrène, l'équivalent de 600 cigarettes.

La préfecture de Paris, pour des raisons de sécurité, a également interdit le barbecue dans les copropriétés, aussi bien dans les appartements que sur les terrasses.

Les barbecues dans le monde[modifier | modifier le code]

Le barbecue argentin[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Asado.

L'Argentine est un pays où l'élevage bovin est très important ; la gastronomie liée à la viande de bœuf fait partie de la culture des Argentins, Uruguayens et des gauchos.

Le barbecue à la roumaine[modifier | modifier le code]

Le barbecue à la roumaine ou gratar est un phénomène social roumain. En Roumanie, la fête est toujours synonyme de repas, de nourriture… Faire un gratar est synonyme de fête.

Article détaillé : Mititei#Le gratar.

Le barbecue russe[modifier | modifier le code]

En Russie, dans le Caucase et en Asie centrale, le chachlyk est un art de vivre.

Le barbecue sénégalais[modifier | modifier le code]

Au Sénégal, on a un art de griller la viande au feu de bois, qu'on appelle communément "dibi". D'habitude, c'était les Maures qui faisaient cela.

Le barbecue malgache[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fatapera.

Le barbecue sud-africain[modifier | modifier le code]

En Afrique du Sud, cette façon de cuire des aliments est appelé braai, et fait partie de l'« art de vivre » des Sud-Africains, notamment des blancs.

Le barbecue arabe[modifier | modifier le code]

Dans les pays Arabe, cette façon de cuire des aliments est appelé chouae, et fait partie de l'« art de vivre » des Arabes, notamment des nomades et des ruraux (disponibilite de viandes et de bois).

Le barbecue Turc[modifier | modifier le code]

Chez les Turcs, cette façon de cuire des aliments est appelé mangal, et fait partie de l'« art de vivre » des Turcs ,

Aliments à barbecue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]


L’étymologie du mot barbecue est bien française et vient de l’antiquité. A l’époque les chasseurs quand ils revenaient de la chasse au gros gibier pour le transporter passaient une perche de la barbe au cul du cerf ce qui permettait de le transporter facilement .Il en était de même pour le rôtir on l’embrochait de la barbe au cul ce qui au fil du temps devint barbecue et non barbeciou .