Saguenay (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Saguenayville.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saguenay.
Saguenay
Le centre-ville de l'arrondissement Chicoutimi, l'UQAC, la Pyramide des Ha! Ha!le cégep de Jonquière et l'usine Rio Tinto d'ArvidaLogo
Le centre-ville de l'arrondissement Chicoutimi,
l'UQAC, la Pyramide des Ha! Ha!
le cégep de Jonquière et l'usine Rio Tinto d'Arvida

Villesaguenay.svg
Logo
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Drapeau du Saguenay-Lac-Saint-Jean Saguenay-Lac-St-Jean
Statut municipal Ville et territoire équivalent
Arrondissements Chicoutimi, Jonquière, La Baie
Maire
Mandat
Jean Tremblay
2002 - 2017
Constitution 18 février 2002
Démographie
Gentilé Saguenéen, enne
Population 147 100 hab. (2014[1])
Densité 129 hab./km2
Population de l'aire urbaine 157 790 hab.
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 00″ N 71° 04′ 00″ O / 48.416666, -71.06666648° 25′ 00″ Nord 71° 04′ 00″ Ouest / 48.416666, -71.066666  
Superficie 113 651 ha = 1 136,51 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1-418
Localisation
Localisation de Saguenay au Saguenay-Lac-Saint-Jean
Localisation de Saguenay au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Saguenay

Voir la carte administrative de la zone Saguenay (ville)
City locator 14.svg
Saguenay

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Saguenay

Voir la carte topographique de la zone Saguenay (ville)
City locator 14.svg
Saguenay
Liens
Site web http://www.ville.saguenay.qc.ca

Saguenay (prononciation en français québécois : /saɡ.ne/, en français de France : /saɡ.nɛ/ ou /saɡ.ne/) est une ville du centre du Québec (Canada). Située dans une vallée aux abords de la rivière Saguenay, elle est en amont du fjord du Saguenay et en aval du horst de Kénogami. Du nord au sud, elle s’étend de la rive nord du Saguenay au massif des Laurentides. Sa superficie totale est de 1 136 km2. Avec ses 147 100 habitants[1] elle est la septième plus grande ville du Québec.

Métropole polycentrique de la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[2], Saguenay compte trois arrondissements urbains, Chicoutimi, Jonquière et La Baie et leurs secteurs périphériques Laterrière, Canton-Tremblay, Lac-Kénogami et Shipshaw. Avant les fusions municipales de 2001, tous ces arrondissements et secteurs étaient des municipalités indépendantes[3].

Ce regroupement de villes originellement monoindustrielles établies sur les affluents de la rivière Saguenay possède une économie[4] principalement secondaire qui repose sur l’industrie de l’aluminium, l’industrie forestière, ses commerces, ses institutions et ses centres de recherche. Sur le territoire de Saguenay se trouvent :

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La ville de Saguenay est située à environ 200 kilomètres au nord de la ville de Québec et à moins de 400 km au nord-est de Montréal. Enclavée dans la MRC Le Fjord-du-Saguenay, elle est considérée comme la capitale régionale du Saguenay–Lac-Saint-Jean[5]. Elle se situe entre le lac Saint-Jean et le Bas-Saguenay, dans la sous-région du Haut-Saguenay.

C'est à Saguenay que se termine la navigation sur la rivière Saguenay, plus exactement dans le centre-ville de l'arrondissement Chicoutimi.

Rose des vents Saint-Charles-de-Bourget Saint-Ambroise, Saint-Honoré, Saint-Fulgence Sainte-Rose-du-Nord Rose des vents
Larouche N Saint-Félix-d'Otis
O    Saguenay    E
S
Hébertville Lac-Ministuk Ferland-et-Boilleau

Climat[modifier | modifier le code]

Le Saguenay possède un climat de type continental humide plus doux que celui du bouclier canadien. Le Saguenay jouit d’un climat humide à étés frais.

Voir Climat du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Relevé météorologique de Bagotville - Aéroport
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc.
Température minimale moyenne (°C) −21,7 −19,5 −12 −3,1 3,3 9 12 10,7 5,8 0,4 −6,3 −16,5
Température moyenne (°C) −16,1 −13,8 −6,4 2,1 9,8 15,6 18,1 16,7 11,3 4,9 −2,5 −11,7
Température maximale moyenne (°C) −10,6 −8 −0,6 7,4 16,3 22,1 24,2 22,8 16,7 9,3 1,3 −6,8
Record de froid (°C) −40,6 −43,4 −33,6 −24,4 −10,4 −2,2 0,9 0,8 −6,7 −12,2 −25,6 −39,5
Record de chaleur (°C) 15,2 13,6 25,5 30,4 34,4 36,1 35,7 36,1 33,3 28,3 22,9 14,4
Précipitations (mm) 61,4 50,6 58,1 60,9 85,1 89,1 122,8 96,6 97,2 79,1 75,4 74,5
Source : Environnement Canada[6]


Histoire de Saguenay[modifier | modifier le code]

Pour en savoir davantage sur l'histoire de Saguenay avant 2001, se référer aux articles Chicoutimi, Jonquière, La Baie, Laterrière, Canton-Tremblay et Shipshaw

Saguenay a été constituée par décret le 18 février 2002 à la suite de la fusion des villes de Chicoutimi, Jonquière, La Baie, des municipalités de Laterrière, Lac-Kénogami, Shipshaw et d'une partie de la municipalité de Canton Tremblay (la moitié de l'ancien territoire seulement)[7]. Une consultation populaire[8] a été tenue les 12, 13 et 14 avril 2002 afin de choisir la dénomination de la nouvelle ville. À la suite du vote (Saguenay : 35 810 (52,23 %), Chicoutimi : 32 399 (47,26 %), le nom de Saguenay a été préféré à celui de Chicoutimi[9].

À la suite d'un sondage réalisé par la firme Segma Recherche au nom du journal Le Quotidien en novembre 2011, 57 % des personnes sondées répondent que Saguenay est le meilleur nom pour la ville fusionnée alors que Chicoutimi ne récolte que 26 %[10]. D'autre part, dans le même sondage, sept citoyens sur dix considèrent que la fusion[11] a été une bonne chose[12].

Le nom de Saguenay domine l'espace médiatique dans les journaux selon une étude réalisée en décembre 2011 par Eureka.cc pour le compte du Quotidien et le Progrès-Dimanche. Des 40 noms de lieux les plus cités, Saguenay est au premier rang avec 3 898 mentions[13].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Rivière Saguenay et Royaume du Saguenay.

La Ville de Saguenay tire son nom du principal cours d'eau qui la traverse; la rivière Saguenay. La rivière est baptisée par l'explorateur français Jacques Cartier en 1535. Elle est nommée ainsi parce ce cours d'eau est décrit par les Amérindiens qui rencontrent Cartier comme la voie qui mène au Royaume du Saguenay, un royaume imaginaire. Le nom utilisé par les Amérindiens est rivière Pitchitaouichetz.

Saguenay est la déformation du montagnais saki-nip qui signifie « eau qui sort » ou « source de l'eau »[14].

Chronologie années 2000[modifier | modifier le code]

Le 25 novembre 2001, se tenait le premier scrutin municipal visant à élire le maire de Saguenay. Jean Tremblay est élu avec 56,6 % des voix devant son adversaire la candidat Daniel Giguère ; 43 % de voix[15].

En janvier 2002, le maire désigne les membres du comité exécutif de Saguenay : Marina Larouche conseillère municipale de l'arrondissement Chicoutimi, les conseillers municipaux Fabien Hovington de l'arrondissement Jonquière secteur Shipshaw, Claude Tremblay, arrondissement Jonquière et Marc-André Gagnon, arrondissement La Baie. Ce dernier sera remplacé par Luc Boivin en 2009[16].

Les présidents de chaque arrondissement sont nommés en janvier 2002 : Jacques Fortin arrondissement Chicoutimi[17], Georges Bouchard, arrondissement Jonquière[18], Serge Simard, arrondissement La Baie[19].

Le 18 février 2002, la nouvelle ville de Saguenay est officiellement créée par le Décret 841-2001[20].

Mars 2002, le maire Jean Tremblay donne le mandat de revoir l'ensemble des organismes en développement économique sur son territoire afin de créer l'organisme Promotion Saguenay[21].

En décembre 2003, la compagnie Abitibi-Consol annonce la fermeture de son usine de Port-Alfred[22]. Le maire Jean Tremblay déclare que « La ville vit, aujourd'hui, une triste histoire ». Les dirigeants de la multinationale invoquent la perte de 13 % de commandes et la fluctuation des marchés[23].

En février 2005, Saguenay obtient le Mérite de la Sécurité civile Québécoise pour la compétence dont elle a fait preuve pour l'application des mesures d'urgence, la gestion et l'évacuation préventive et la relocalisation des résidents et résidences des sinistrés de Canton-Tremblay[24].

Le 6 novembre 2005 se tenait la seconde élection municipale à Saguenay. Le maire Jean Tremblay était réélu avec 71,4 % des voix devant la candidate du parti Vision Nouvelle Mireille Jean, 26,5 % des voix et André Reid, 2,1 %[25].

Le 5 décembre 2005, à la suite de la création du comité sur l'approche Commune, la ville de Saguenay reconnaît officiellement l'existence de la communauté métisse du Domaine-du-Roy[26].

En 2006, Saguenay obtient du gouvernement du Québec les barrages Pont-Arnaud et Chute-Garneau pour la somme symbolique de 1,00 $[27]. Il est prévu que leur mise en opération au printemps de 2011 produira 13,5 MW. Les revenus estimés sur 40 ans qui seront générés par la vente de l’hydroélectricité sont le l’ordre de 278 M$[28],[29].

En 2007, Saguenay demande au gouvernement du Québec qu'il modifie la législation concernant la taxation des barrages hydroélectriques privés pour que leurs installations soient portées au rôle d’évaluation et taxées à leurs justes valeurs. Dans le même esprit et à la suite des actions du maire Jean Tremblay, l'Union des Municipalités du Québec crée un comité afin d’étudier la question. En 2011, Saguenay mandate l’économiste Marc-Urbain Proulx de l'Université du Québec à Chicoutimi pour réaliser une étude économique et juridique sur le sujet[30].

La même année, Saguenay entreprend les démarches nécessaires afin d’implanter un port d’escale pour croisières internationales dans l'arrondissement de La Baie. Ce projet nécessite des investissements de l’ordre de 33 750 000 $ pour la construction d’un quai de 370 mètres, un pavillon d’accueil (5 000 000 $) et un village portuaire[31].

Février 2008, Saguenay pour une seconde fois, remporte le Mérite de la Sécurité civile pour le caractère novateur démontré par le Programme de suivi et de prévention des risques associés aux mouvements de sol dans l'arrondissement La Baie[32].

En octobre 2008, Jean Tremblay est invité comme conférencier à la 28e assemblée générale de l'Association internationale des maires francophones (AIMF) qui se tient à Québec. Il y présente notamment le projet de collaboration internationale entre la ville de Saguenay et la ville vietnamienne de Nam Dinh. Cette collaboration vise à échanger l’expertise de la municipalité en urbanisme et en finance municipale. Saguenay est choisie comme maître d’œuvre du dossier par la Fédération canadienne des municipalités (FCM)[33].

Le 1er novembre 2009 se tenait la troisième élection municipale à Saguenay. Le maire Jean Tremblay se faisait réélire pour un troisième mandat avec 45 088 voix (77,8 %) contre son adversaire Michel Potvin 12 861 voix (22,2 %)[34].

Chronologie années 2010[modifier | modifier le code]

En février 2010, le maire Jean Tremblay annonce la création de l'organisme Diffusion Saguenay[35]. La nouvelle entité paramunicipale devient le diffuseur majeur en matière de spectacles sur le territoire de Saguenay et est présidée par l'avocat Pierre Mazurette[36]. L'organisme est confirmé dans son rôle par le gouvernement du Québec en novembre 2010[37].

En mars 2010, l'Association des ingénieurs-conseils du Québec rend hommage à la ville de Saguenay pour sa collaboration avec la firme CEGERTEC experts-conseils pour le premier prix obtenu lors de la 8e édition des Grands prix du génie-conseil québécois concernant la construction du bâtiment d'accueil du port d'escale du Quai A. Lepage dans l'arrondissement La Baie[38].

Le 6 juin 2010, les citoyens de Saguenay sont invités à se prononcer lors d'une consultation populaire concernant la construction d'une nouvelle salle de spectacles ou la rénovation de l'Auditorium Dufour. Les citoyens optent pour la rénovation de l'auditorium dans une proportion de 67,3 %[39].

En mai 2011, la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) souligne la partenariat exceptionnel de Saguenay pour la mise en œuvre d'un projet de renforcement des capacités municipales avec les villes de Nam Dinh, Pleiku, Thai Binh et Phu Ly au Viêt Nam de 2007 à 2010.

En juin 2011, Saguenay reçoit un prix au gala de CECOBOIS en raison de son engagement exceptionnel pour l'usage du bois en construction non résidentielle[40].

D'autre part et toujours en juin 2011, Saguenay remporte le prix Thomas-Baillargé décerné par l'Ordre des architectes du Québec pour les efforts déployés par la municipalité pour conserver l'aspect patrimonial de la ville industrielle d'Arvida[41].

En septembre 2011, Saguenay se mérite un prix d'excellence décerné par le Réseau québécois de villes et villages en santé pour son initiative nommée « La télé des aînés »[42].

En novembre 2011, le Centre Local de Développement (CLD) de Saguenay présidé par le conseiller municipal Fabien Hovington se distingue au niveau provincial en remportant le premier prix du Concours « Tu innoves Canada »[43]. Cet honneur permet au CLD de Saguenay de se qualifier pour la finale canadienne[44].

Le 28 novembre 2011, le journal La Presse publie un dossier concernant l'évolution des comptes de taxes des municipalités au Québec à partir des données du MAMROT[45]. On y mentionne que Saguenay est la grande ville la moins taxée avec un compte de taxes moyen de 2 143 $[46].

Le 19 décembre 2011, le maire de Saguenay annonçait[47] en présence du représentant de la compagnie Aéro Vision Technologies International Monsieur Yves Leblicq, l'arrivée d'une compagnie de calibre international spécialisée dans le développement de systèmes sophistiqués pour la sécurité aérienne, fondés sur l'intelligence artificielle et des capteurs de données par satellite et avion. Au départ, une dizaine d'emplois seront créés et lorsque le projet atteindra sa vitesse de croisière, c'est plus d'une quarantaine de personnes qui travailleront pour cette nouvelle entreprise[48].

En janvier 2012, la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) confirmait au maire Jean Tremblay quelle tiendrait son conseil national d'administration à Saguenay du 3 au 6 septembre 2014[49].

Le 17 janvier 2012, le premier ministre du Canada le très honorable Stephen Harper annonçait[50] à Saguenay en présence du ministre des transports Denis Lebel, du ministre provincial des mines Serge Simard et du maire Jean Tremblay, des investissements[51] de 15 millions de dollars[52] pour la construction d'une desserte ferroviaire au port de Grande-Anse de l'arrondissement La Baie afin de rejoindre le réseau ferroviaire de Roberval Saguenay. Cette nouvelle infrastructure va permettre de faciliter le transport et l'exportation des produits du Nord[53] du Québec[54] sur les marchés internationaux[55].

Le 20 janvier 2012, la ville de Saguenay rendait hommage au joueur de hockey originaire de Kénogami Monsieur Pierre Pilote. Ce dernier s'est fait connaître en jouant dans la Ligue nationale de Hockey tout particulièrement pour les Blackhawks de Chicago alors qu'il portait le numéro 3. Une statue grandeur nature a été réalisée par l'artiste Jérémie Giles et est installée au Palais des sports de Jonquière[56].

En février 2012, le l'hebdomadaire Le Courrier du Saguenay publie un dossier spécial sur « 10 ans après la fusion »[57]. Les présidents des trois arrondissements Jacques Fortin (Chicoutimi)[58], Réjean Laforest (Jonquière)[59] et Jean-Eudes Simard (La Baie)[60], expriment leur satisfaction concernant la création de la ville de Saguenay. D'autre part, le Courrier du Saguenay publie le 28 mars 2012, une édition spéciale intitulée « Arrondissement La Baie, une fusion bénéfique »[61].

Le 21 février 2012, le député du comté de Dubuc et ministre des Mines Monsieur Serge Simard[62] en présence du maire Jean Tremblay, annonçait l'octroi d'une aide financière de 10 millions de dollars pour le projet de construction d'une desserte ferroviaire reliant le port de Grande-Anse au réseau de voies ferrées de Roberval Saguenay[63]. Ce projet s'inscrit dans un plan global de 131 millions de dollars de Port Saguenay et prévoit aussi la construction d'une gare intermodale, d'une gare pour le vrac solide et d'un convoyeur[64].

Le 2 mars 2012, Saguenay rendait hommage au lieutenant-général Charles Bouchard, originaire de Chicoutimi, pour son accomplissement à titre de commandant de la Force opérationnelle Unified Protector instaurée afin de libérer le peuple libyen du dictateur Khadafi[65].

Le 24 mars 2012, le ministre des Transports du Canada Monsieur Denis Lebel en présence du ministre Serge Simard, du maire Jean Tremblay[66] et du recteur de l'UQAC Michel Belley, annonçait l'octroi d'une aide financière totalisant 15 millions de dollars dont 5,4 M$ pour la construction du Centre de Transfert et de Développement d'affaires (CTDA) servant à l'utilisation du procédé de soudage de l'aluminium par friction-malaxage. Ce nouveau pavillon portera le nom de Pavillon Promotion-Saguenay[67].

Le 20 avril 2012, le ministre délégué aux Mines Monsieur Serge Simard en présence du maire Jean Tremblay et du conseiller municipal Luc Blackburn, annonçait l'octroi d'une aide financière de 2,5 M$ du gouvernement du Québec pour la construction d'un centre multisport pour le secteur Laterrière de l'arrondissement de Chicoutimi. Le coût total du projet s'élève à 5 M$ et devrait être en opération à la fin de 2013[68].

Le 4 mai 2012, le maire Jean Tremblay inaugurait en présence de Monsieur Jean Genest président de Discovery Air et Yves Leblicq, vice-président exécutif d'Aero Vision un nouveau siège social situé dans un bâtiment du Parc aéronautique de Bagotville. L'entreprise va développer un nouveau Système intelligent de gestion de la sécurité (ISMS). Ce projet représente un investissement de 11 M[69].

Le 9 mai 2012, Saguenay recevait une délégation de représentants de ports du Saint-Laurent afin de se renseigner sur l'organisation mise en place par Promotion Saguenay pour intégrer le réseau d'escales des croisières internationales dans son offre touristique. Saguenay a été une des premières villes au Québec à se doter d'un quai d'escales internationales après Montréal et Québec[70].

Le 27 mai 2012, la ville de Saguenay annonce la découverte de la plus importante nappe d'eau phréatique du Québec localisée dans le secteur Laterrière de l’arrondissement Chicoutimi[71].

Le 29 mai 2012, Promotion Saguenay lançait officiellement Saguenay le film, un outil promotionnel visant à offrir les principaux paysages, milieux urbains et lieux touristiques de la région[72].

Le 12 juin 2012, Saguenay inaugurait le réseau cyclable associé à la Véloroute des Bleuets le Horst de Kénogami[73]. Les cyclistes auront accès à un lien cyclable de 72 kilomètres entre le Lac-St-Jean et le Saguenay. Débutant à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et passant par Hébertville, le Horst de Kénogami se termine sur le bord de la rivière Saguenay dans l'arrondissement Jonquière. À cet endroit, une navette maritime permet de rejoindre le secteur de Shipshaw[74].

Le 27 juin 2012, un spectacle aérien et musical était offert gratuitement aux citoyens à La Baie afin de souligner le 10e anniversaire d'existence de la ville de Saguenay[75].

Le 28 juin 2012, la ville de Saguenay entérinait le choix des nouveaux gestionnaires des Saguenéens de Chicoutimi lors d'une réunion du comité exécutif[76]. Le groupe composé de Messieurs Laval Ménard, Pierre-Marc Bouchard, Martin Lavoie et Alain Deschênes avait soumis le meilleure offre parmi les cinq groupes intéressés[77].

Le 29 juin 2012, le ministre de l'Environnement et de Parc Canada l'honorable Peter Kent, confirmait à la ville de Saguenay[78] que le secteur d'Arvida obtenait le statut de Lieu Historique national du Canada[79].

Toujours en ce 29 juin, Patinage de Vitesse Canada annonçait que la ville de Saguenay serait l'hôte du Championnat du monde de patinage de vitesse courte piste en 2014[80]. En octobre 2012, la Fédération Canadienne de patinage de vitesse sur courte piste revenait sur sa décision et annonçait que le Championnat du monde 2014 se tiendrait à Montréal[81].

Le 26 juillet, les ministres Serge Simard et Denis Lebel annonçaient conjointement en présence du conseiller municipal Fabien Hovington[82], une aide financière totalisant 3,5 M$ pour la construction d'un centre multiservices à Shipshaw[83].

Le 19 septembre 2012, la Fondation Héritage Canada décernait le Prix du prince de Galles[84] à la ville de Saguenay[85] pour son leadership municipal en matière de patrimoine et son travail pour la conservation de la cité d'Arvida[86].

Le 26 septembre 2012 dans le cadre du 25e colloque de la Fondation Rues Principales l'organisme décernait à la ville de Saguenay le Prix d’Accomplissement en développement économique parrainé par le ministère du Développement Économique pour le projet de village portuaire et le concept d’aménagement et de revitalisation du secteur centre-ville de l’arrondissement de La Baie. D’autre part, toujours dans le cadre du colloque de la Fondation Rues Principales, l’organisme renouvelait la certification (niveau argent) de l’arrondissement de Chicoutimi à Saguenay pour la mise en pratique de démarches favorisant un développement durable de sa collectivité.

Le 3 octobre 2012, la ville de Saguenay affirmait son soutien au mouvement coopératif lors de la signature de la Déclaration à l'occasion de l'Année internationale des coopératives 2012[87]. Cette déclaration rappelle l'importance de valoriser le modèle coopératif et mutualiste. Cet événement s'est fait en la présence du maire Jean Tremblay, du président de la CDR du Saguenay-Lac-St-Jean Monsieur Gilles Lapointe et Monsieur Gaston Bédard du Conseil québécois de la Coopération et de la mutualité[88].

Toujours en octobre 2012, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) dévoilait son classement annuel des villes du Canada les plus dynamiques en matière d’entrepreneuriat. La ville de Saguenay se classe au 22e rang sur 103 municipalités comparées[89].

Le 11 décembre 2012, Le Journal de Québec mentionne que le quai des croisières internationales de La Baie, membre de l'Association des croisières du St-Laurent, s'est classé parmi les trois finalistes, dont l'Écosse, récipiendaire du prix, et la région de la mer Noire, au titre de destination de croisières internationales pour 2012[90].

Le 3 janvier 2013, la banque CIBC rendait public son plus récent classement fondé sur le Canadian Metropolitan Economic Activity Index (indice de l'activité économique des métropoles canadiennes) de Marchés mondiaux CIBC[91]. On y apprend que la RMR de Saguenay se retrouve au 10e rang des villes les plus dynamiques au Canada. Saguenay devance les villes de Montréal et Québec[92].

Le 17 janvier 2013, Diffusion Saguenay et la ville de Saguenay, procédaient à l'ouverture officielle de la nouvelle salle de spectacles Théâtre Banque Nationale en présence du maire Jean Tremblay et du président de Diffusion Saguenay Pierre Mazurette[93].

Le 1er mars 2013, se déroulait la cérémonie d'ouverture de la 48e Finale des Jeux du Québec[94]. Plus de 3 000 athlètes de 19 délégations du Québec se feront compétition dans 23 disciplines sportives[95].

Le 15 mars 2013, Saguenay remportait un prestigieux prix lors d'un congrès international sur les croisières qui se tenait en Floride. Le quai de croisières internationales de La Baie recevait le titre de Best Port Welcome et ce devant tous les quais d'escale de la planète[96].

Le 14 mai 2013 lors de la remise des Grands Prix du Tourisme qui se tenait à Gatineau, Zoom Photo Festival, le Musée du Fjord, Monsieur Bertrand Picard des Croisières du Fjord et la Pourvoirie du Cap au Leste se méritaient des prix prestigieux[97].

Le 15 mai 2013, Saguenay devient la première grande ville du Québec à s'entendre avec ses employés concernant le régime de retraite. Après deux ans de négociations, Saguenay signe une entente avec ses policiers, pompiers, cadres, cols blanc et bleus permettant d'économiser 1,8 millions de dollars annuellement[98]. De plus, une réserve annuelle de 700 000 $ est créée[99].

Le 20 mai 2013, Saguenay annonce sont intention de soumettre sa candidature pour la tenue de la septième édition des Jeux de la Francophonie Canadienne en 2017[100].

Le 24 mai 2013, Saguenay se méritait un prix lors de la remise des Prix du carrefour action municipale et famille 2013 qui se tenait à Boucherville pour son projet de Trousse de renseignements antipollution de prévention et de protection des intoxications domestiques. Ce coffre à outils s'adresse aux personnes âgées de 70 ans et plus autonomes vivant encore à leur domicile[101].

Le 27 mai 2013, la Cour d'appel du Québec donne raison à la ville de Saguenay et le maire Jean Tremblay concernant la récitation d'une prière avant les réunions du conseil de ville et la présence d'un crucifix et une statuette du Sacré-Cœur[102]. Les juges écrivent « Qu'il n'existe pas de conflit véritable entre les convictions morales de Monsieur Simoneau et les manifestations dénoncées. »

Le 30 mai 2013 lors de la troisième édition des prix d'excellence CECOBOIS, l'aréna de l'Université du Québec à Chicoutimi se méritait les honneurs comme Bâtiment institutionnel de plus de 1 000 mètres carrés en raison de son architecture et du mariage réunissant le bois et l'aluminium[103]. Une mention était aussi décernée au pavillon d'accueil du parc Rivière-du-Moulin de l'arrondissement de Chicoutimi. La ville de Saguenay a financé ces deux infrastructures municipales.

Le 19 juin 2013, la ville annonce la création des Prix du Patrimoine à Saguenay[104]. Dans le cadre d'une entente entre le ministère de la Culture et Saguenay, le Centre d'histoire Wiliam-Price de l'arrondissement de Jonquière s'est vu attribuer l'organisation du concours. Les Prix du Patrimoine auront lieu tous les trois ans, à compter de 2013. La période creuse entre les concours sera dédiée à la sensibilisation à l'importance de la mise en valeur du patrimoine[105].

Le 11 septembre 2013 Statistique Canada dévoilait son Enquête nationale auprès des ménage. On y mentionne que c'est à Saguenay que la proportion des ménages qui dépensent le moins pour se loger[106].

Le 28 septembre 2013, la ville de Saguenay en collaboration avec le club de hockey les Saguenéens de Chicoutimi décident de soumettre la candidature de la municipalité pour l'obtention de l'édition 2015 de la Coupe Memorial[107].

Le 30 septembre 2013, la ville de Saguenay rendait hommage aux acteurs principaux qui ont contribué à la réalisation de l'autoroute 175 Madame Marina Larouche, Monsieur André Harvey ainsi que les bénévoles du mouvement Accès-Bleuets[108].

Le 17 octobre 2013, l'organisme Promotion Saguenay recevait l'argent lors de la remise des prix Azimut décernés par le ministère du Tourisme du Québec pour l'accueil offert aux croisiéristes au quai d'escale de La Baie par les bénévoles de la Fabuleuse histoire d'un Royaume. Promotion Saguenay s'est mérité ce prix pour la qualité et l'originalité de l'accueil des croisiéristes[109].

Le 19 octobre 2013, Saguenay inaugurait en présence du maire Jean Tremblay, la nouvelle bibliothèque de l'arrondissement de Jonquière considérée comme l'une des plus technologique du Québec[110].

Le 21 octobre, la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante publie son rapport annuel sur les Collectivités en plein essor: Les villes dynamiques en matière d'entrepreneuriat. On y apprend que la ville de Saguenay[111] (RMR de plus de 150 000 habitants) se classe au 10e rang au Canada[112].

Lors de l'élection municipale du 3 novembre 2013, Jean Tremblay est réélu[113] maire pour un cinquième mandat avec 63% des voix devant son adversaire Paul Grimard (36%) représentant de l'Équipe du Renouveau Démocratique.

Le 29 novembre 2013, la compagnie NORDIA annonce l'implantation d'un centre de service à la clientèle à Saguenay dans l'arrondissement de Jonquière qui va créer 450 emplois[114].

Le 9 décembre 2013 vers 23 heures HE, un pilier du pont Dubuc est affecté par un incendie[115] majeur à la suite de travaux de rénovation. En raison de cet incendie le pont est fermé à toute circulation, à l'exception des véhicules d'urgence[116]. Le 15 décembre lors d'une conférence de presse les ministres Stéphane Bédard et Sylvain Gaudreault annoncent que le pont Dubuc sera fermé une semaine de plus afin d'effectuer des travaux nécessaires pour le rétablissement de la circulation[117]. Le 19 décembre le ministre des Transports du Québec Monsieur Sylvain Gaudreault annonce que le pont Dubuc sera rouvert[118] à la circulation légère dès le 20 décembre à compter de 5 heures[119]. Le 24 décembre, le pont Dubuc est ouvert à la circulation normale à la suite des travaux exécutés par la compagnie PROCO[120].

Le 21 février 2014, les ministres Stéphane Bédard et Sylvain Gaudreault en présence du maire de Saguenay Monsieur Jean Tremblay annoncent un investissement de 16 M$ pour la construction d'un édifice qui permettra de regrouper sur un même site, au centre-ville d'Arvida, les quelque 140 employés de Revenu Québec desservant la région. La ville de Saguenay injecte pour sa part une somme de 400 000 $ pour la réalisation de ce projet[121].

Le 4 mars 2014, le maire de Montréal Monsieur Denis Coderre rendait visite au maire Jean Tremblay pour échanger sur différents dossiers municipaux et établir des liens de collaboration entre les deux grandes villes du Québec[122].

Le 4 mars, le maire Jean Tremblay en présence du ministre Sylvain Gaudreault, annonçait[123] la rénovation de la bibliothèque municipale d'Arvida au coût de 3,5 M$[124].

Le 13 mars, Saguenay se mérite pour une troisième année le titre de Best port Welcome décerné par l’industrie des croisières internationales[125]. Le prix des Cruise Insight Awards récompense l’accueil réservé aux passagers lors de leur descente à quai à La Baie[126].

En juin 2014 la Société Canadienne d'Hypothèque et de Logement (SCHL) publie ses statistiques sur le logement au Canada et il y est mentionné que Saguenay est l’agglomération urbaine la moins dispendieuse pour se loger, et ce, non seulement au Québec, mais dans tout le Canada. Il faut en moyenne débourser 562 $ pour un logement de deux chambres, tandis qu’à Vancouver un locataire doit débourser 1274 $ pour le même logement[127].

Le 16 juin 2014 la compagnie Ferro Atlantica annonce que l'implantation d'une usine de silicium se fera à Port-Cartier plutôt qu'à Saguenay. Le maire jean Tremblay s'est dit déçu de cette décision. Le maire Tremblay a rappellé que Saguenay avait déposé aux autorités de Ferro Atlantica une offre qui totalisait 30 M$[128].

Le 19 juin 2014 la compagnie LNG Québec société formée par Freestone International et Breyer Capital annonce un projet de construction d'un terminal d'exportation de gaz naturel liquéfié[129] de l'ordre de 7 milliards de dollars au port de Grande-Anse dans l'arrondissement de La Baie à Saguenay[130].

Le 10 novembre 2014 se déroule le colloque sur le Plan Nord[131] organisé par promotion Saguenay[132]. Plus de 300 personnes sont attendues pour cet événement visant à faire point sur la relance du Plan Nord par le gouvernement du Québec. À cet occasion, le premier ministre du Québec Monsieur Philippe Couillard annonce la création du Fonds du Plan Nord constitué d'une enveloppe de 63 millions de dollars[133].

En décembre 2014, l'organisme Promotion Saguenay annonce la construction d'un Motel industriel à Bagotville afin d'attirer les entreprises oeuvrant dans le domaine de l'aviation[134].

Le 19 décembre, le premier ministre du Québec Philippe Couillard annonce le prolongement jusqu'en 2020 des six salles de cuves précuites du complexe Jonquière de la compagnie Rio Tinto Alcan[135].

Démographie[1][modifier | modifier le code]

Arrondissement de Chicoutimi : 68 097

Arrondissement de Jonquière : 60 289

Arrondissement de La Baie : 18 714

Total : 147 100 habitants (2014)

  • 98 % des habitants ont le français comme langue maternelle;
  • 0,8 % des habitants ont l'anglais comme langue maternelle;
  • 0,3 % des habitants ont le français et l'anglais comme langue maternelle;
  • 0,6 % des habitants ont une langue maternelle autre que le français et l'anglais
  • 94 % des habitants sont de religion chrétienne[136].

Selon les données des recensements de Statistique Canada, la population de la Région Métropolitaine de Recensement (RMR) de Saguenay est passée de 154 938 habitants en 2001 à 156 305 en 2006 et 157 790 en 2011[137].

D'autre part, selon l'Institut de la Statistique du Québec de 2006 à 2008, la population de la ville de Saguenay a augmenté à 145 089 habitants[138].

Le 8 février 2012, Statistique Canada dévoilait les données du Recensement 2011 concernant la population. La ville de Saguenay connaît une augmentation de sa population passant de 143 692 habitants en 2006 à 144 746 2011. Un accroissement de 1 054 personnes (0,7 %). Il en est de même pour le territoire de la RMR de Saguenay qui connaît une progression de sa population passant de 156 305 habitants en 2006 à 157 790 habitants en 2011, une progression de 1 485 habitants (1 %)[139].

Politique[modifier | modifier le code]

L'Hôtel de ville de Saguenay située dans le centre-ville de l'arrondissement Chicoutimi

Le conseil municipal de Saguenay est composé du maire, élu au suffrage universel direct, et de 19 conseillers municipaux, élus chacun dans leur district électoral respectif.

Arrondissements de Saguenay

Chaque conseiller municipal siège au Conseil municipal et à un des trois conseils d'arrondissement. Il y a un président pour chacun des arrondissements.

Les compétences du conseil d'arrondissement sont notamment : de traiter des sujets en lien avec l'urbanisme, la circulation, le déneigement, la voirie, la prévention en sécurité incendie, le développement économique local, communautaire, social et culturel ainsi que la culture, les loisirs et les parcs.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Maire de Saguenay : Jean Tremblay

Présidents d'arrondissements :

  • Jacques Fortin (Chicoutimi)
  • Bernard Noël (Jonquière)
  • François Tremblay (La Baie)

Conseillers municipaux :

  • Arrondissement de Chicoutimi
    • Luc Blackburn, district 16
    • Jacques Cleary, district 13
    • Simon-Olivier Côté, district 11
    • Jacques Fortin, district 15
    • Josée Néron, district 14
    • Marc Pettersen, district, 10
    • Jean-Yves Provencher, district 9
    • Michel Tremblay, district 12
  • Arrondissement de Jonquière
    • Christine Boivin, district 1
    • Carl Dufour, district 6
    • Julie Dufour, district 8
    • Sylvie Gaudreault, district 3
    • Réjean Hudon, district 4
    • Bernard Noël, district 5
    • Claude Tremblay, district 7
    • Jonathan Tremblay, district 2
  • Arrondissement de La Baie
    • Luc Boivin, district 18
    • Martine Gauthier, district 17
    • François Tremblay, district 19

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Ville Saguenay tient une séance du conseil municipal le premier lundi de chaque mois à 19 h[140]. Cette dernière se tient alternativement dans les trois arrondissements.

Prière du conseil[modifier | modifier le code]

De la formation de la ville jusqu'en mai 2008, le maire Jean Tremblay a pris l'habitude de prononcer une brève prière au début de la séance du conseil, comme il était pratique courante dans les anciennes municipalités fusionnés. Le 15 mai 2008, à la suite d'une plainte de Alain Simoneau, un citoyen de Saguenay soutenu par le Mouvement laïque québécois (MLQ), la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) a rendu un avis mentionnant que la pratique de la prière lors du conseil municipal « contrevenait à l'obligation de neutralité des pouvoirs publics »[141]. En conséquence, elle conseillait à Saguenay d'abandonner cette pratique. Quelques jours plus tard, le 22 mai, la Commission Bouchard-Taylor déposait un rapport dont l'une des recommandations entérinait l'avis de la CDPDJ[142].

Le conseil municipal décida d'ignorer l'avis et de maintenir la prière. Le 5 août 2008, Simoneau, toujours appuyé par le MLQ, dépose une poursuite de 100 000 dollars canadiens pour dommages et intérêts contre Ville Saguenay. Le 6 octobre 2008, lors de la séance mensuelle tenue dans l'arrondissement Jonquière, le maire change légèrement la pratique et précise que la prière sera faite deux minutes avant l'ouverture de la séance en présence des conseillers et citoyens consentants[143].

Les audiences du Tribunal des droits de la personne du Québec ont débuté à Saguenay le 31 mars 2009. À la suite d'une demande du plaignant, on a retiré le crucifix de la salle d'audience[141], qui fut remis par la suite à la fin des audiences.

Économie[modifier | modifier le code]

Boulevard Talbot, principale artère commerciale de Saguenay

L'économie[144] de Saguenay[145] est en transition[146] et se démarque[147] en développant la recherche et l'enseignement dans les technologies appliquées de l'énergie, de l'aluminium, de la forêt boréale, de la génomique et des sciences biomédicales[148].

Elle mise aussi sur l'exploitation[149] des ressources hydrauliques[150]. La ville est propriétaire de trois centrales hydro-électriques ; une en opération dans l'arrondissement Jonquière et deux autres dans l'arrondissement Chicoutimi, Pont-Arnaud et Chute-Garneau[151] en fonction depuis le printemps 2011[152]. En mai 2012, le maire Jean Tremblay laissait savoir son intention d'opérer une quatrième centrale hydroélectrique située au barrage Portage-des-Roches secteur Laterrière[153].

Saguenay possède 3 grands parcs industriels[154] totalisant 8 496 138 mètres carrés[155], des infrastructures commerciales: 5 centres-villes et pôles commerciaux, 6 centres commerciaux, 2 mégacentres commerciaux et 5 artères commerciales majeures.

D'autre part, Rio Tinto Alcan confirmait en décembre 2010 des investissements de 750 millions de dollars US pour la construction de son usine pilote AP-60 à Jonquière. L'usine sera 40 % plus productive que les alumineries actuelles. La première phase comprendra 38 cuves équipées de la nouvelle technologie avec une production estimée à 60 000 tonnes d'aluminium par an. Les premiers lingots devraient être coulés au premier trimestre de 2013[156].

Selon les données 2012 de l'Institut de la Statistique du Québec (ISQ), le revenu personnel par habitant en 2010 se chiffrait à 33 184 $ comparativement à 28 332 $ en 2006, une variation de 4,0 %[157]. D'autre part, le PIB de la RMR de Saguenay en 2012 totalisait 6,7 G$ comparativement à 10,6 G$ pour le PIB de la région du Saguenay-Lac-St-Jean. Le PIB de Saguenay représente 63,3% du PIB régional. Les industries des services comptent pour 61,69 % de l'activité économique de la RMR de Saguenay[158].

Le tourisme d'aventure et les croisières sont des créneaux tout aussi importants pour la métropole régionale. En effet, un quai d'escale à l'arrondissement La Baie[159] est en opération depuis 2008 pour accueillir des navires et les touristes[160]. En mars 2012, le maire Jean Tremblay annonce que la saison au quai d'escale sera la meilleure année depuis 2008. Un nombre de 26 navires feront escales à Saguenay[161] représentant 30 780 passagers[162]. Afin d'attirer les touristes à Saguenay et dans la région, la ville lançait en juin 2012 un film promotionnel[163] « Saguenay le film », réalisé par Jonathan Gagné[164].

Le 17 janvier 2011, la compagnie d'aviation Cobalt Aircraft, annonçait quelle s'installait à Saguenay pour la construction de l'aéronef le Co50, avion à hélices de haute gamme et à la fine pointe de la technologie[165].

Le 20 novembre 2012, la ville et Promotion Saguenay lancent un nouveau portail emploissaguenay.ca[166] servant à aider les entreprises à trouver la main-d'œuvre nécessaire pour leurs opérations. Fonctionnant de manière inter-active, ce portail permet aux chercheur d'emplois et aux entreprises de référer des candidatures potentielles[166].

Santé[modifier | modifier le code]

Saguenay possède sur son territoire 3 centres hospitaliers totalisant 500 lits de courte et longue durée, 3 centres locaux de service communautaires (CLSC), 9 centres d'hébergement publics de longue durée totalisant 717 lits, un centre d'hébergement privé de longue durée affilié de 64 lits et des cliniques médicales privées. À lui seul, le Centre de Santé et de Services Sociaux de Chicoutimi possède 3 475 employés[167].

Transport[modifier | modifier le code]

Accessibilités routières et réseau routier[modifier | modifier le code]

Saguenay est accessible par la route 175 à partir de Québec sur 223 km, par la route 172 à partir de Baie-Comeau sur 315 km, par la route 170 et l'autoroute 70 à partir d'Alma sur 63 km et la route 381 à partir de Baie-Saint-Paul sur 142 km.

A-70
La carte routière de Saguenay, avec la 70 en bleu foncé.

L'autoroute 70 est la seule autoroute de la ville, desservant les régions au sud des arrondissements Jonquière et Chicoutimi, possédant 7 sorties vers la ville, soit les sorties 26 vers la 170, 33 vers la rue Saint-Hubert, 36 vers la 372, 39 vers la rue Mathias, 43 vers la 170, 45 vers la rue Saint-Paul et 47 vers la 175 et Québec. La route 170 est une artère importante de l'arrondissement Jonquière. Elle est nommée le boulevard du Royaume, excepté dans La Baie où elle est nommée la rue Bagot. La route 170 est aussi la route alternative de l'autoroute 70.
Le Boulevard Talbot est une artère majeure de l'arrondissement de Chicoutimi, principale artère commerciale du secteur en plus d'être emprunté par la route 175, qui assure le lien Québec-Saguenay. La 175 suit ensuite le boulevard de l'Université ainsi que le pont engendrant la rivière Saguenay, se terminant sur la route 172. La 172, quant à elle, suit la rive nord de la rivière Saguenay, en passant au nord de la ville, et en étant nommée le boulevard de Tadoussac et la route Sainte-Geneviève, traversant Chicoutimi-Nord. Elle continue vers l'est vers Tadoussac et Saint-Fulgence, et vers l'ouest vers Saint-Ambroise, le lac Saint-Jean et Alma. La route 372 est aussi une route importante dans Saguenay, débutant sur la 70, empruntant le boulevard René-Levesque et le boulevard du Saguenay, puis traversant le centre-ville par le boulevard de l'Université et le boulevard Saint-Jean-Baptiste. Elle devient le boulevard de la Grande Baie à La Baie, où elle se termine sur la 170.
Les autres artères importantes sont les boulevards, rues et chemins Mellon, Harvey, Panet, Price, Saint-Dominique, de la Réserve, Roussel, de Vimy, Madoc, Roitelets, des Saguenéens, Bégin et du Port[168].

Autobus[modifier | modifier le code]

Saguenay possède un service de transport en commun, c'est la Société de transport du Saguenay (STS). En 2004, la STS possédait 78 véhicules qui servaient au transport urbain.

D'autre part, la compagnie Intercar assure le transport des voyageurs vers le Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et vers la Gare du Palais de Québec et la Gare de Sainte-Foy pour le transfert des passagers et des colis vers d'autres régions de la province.

Aérien[modifier | modifier le code]

Aéroport de Bagotville

La base aérienne de la 3e escadre est l'une des 2 seules bases hébergeant l'avion multirôle CF-18 Hornet de la Force aérienne du Canada. La base possède aussi une flotte de Bell CH-146 Griffon pour les missions de recherches et sauvetages. L'aéroport de Bagotville comporte également une section civile qui dessert la population pour des vols régionaux vers Québec, Montréal, l'est de la province et le Nunavik. En 2006, l'aéroport compte aussi des départs internationaux grâce à Sunwing Airlines qui offre, l'hiver, des vols vers les Caraïbes et Cuba. Dès l'hiver 2008-2009 le transporteur aérien Air Transat offrira lui aussi des départs internationaux vers le Mexique. L'administration de l'aéroport prévoit offrir un service de douanes dans les prochaines années. Pour l'instant, l'avion fait escale à Québec pour débarquer des passagers et dédouaner les passagers de Bagotville. Il se rend par la suite à l'aéroport de Bagotville pour y laisser les Saguenéens. En décembre 2011, le ministre des Transports du Canada l'Honorable Denis Lebel, procédait à la nomination de Monsieur Jean-Marc Dufour directeur de l'aéroport de Bagotville, au conseil d'administration de l'Administration canadienne de la Sûreté des transport aérien (ACSTA)[169].

Le 26 janvier 2012, la Corporation de l’Aéroport Exécutif de Gatineau-Ottawa et Air Expresso annonçaient à Saguenay en présence des maires Jean Tremblay et Marc Bureau, une nouvelle liaison entre les villes de Gatineau et Saguenay[170]. Le vol prendra environ une heure et quinze minutes, sans transfert, pour aller à Gatineau, au lieu de quatre heures. Deux allers-retours seront proposés quotidiennement, du lundi au vendredi[171].

Le 1er mai 2012, la Chambre de commerce du Saguenay dévoilait une Étude d'impact socio-économique sur la présence de la 3e Escadre de Bagotville dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean[172]. La 3e Escadre génère des retombées économiques de 139,5 M$ sur le PIB de la RMR de Saguenay et un total de 141,5 M$ sur l'ensemble de l'économie de la région du Saguenay-Lac-St-Jean.

Le 21 juin 2013, la compagnie Discovery Air annonçait l'inauguration de son banc d'essai pour moteur d'aéronefs le seul au genre au Canada[173]. La compagnie qui se spécialise dans l'entretien et l'entraînement opérationnel désire créer une dizaine d'emplois à Saguenay.

Installations portuaires[modifier | modifier le code]

Saguenay possède 3 installations portuaires majeures: le port de Grande-Anse avec un quai de 286 mètres pouvant accueillir deux cargos de taille moyenne, les installations portuaires de Rio Tinto Alcan, avec un quai de 730 mètres pouvant accueillir 4 cargos de taille moyenne et le quai[174] d'escales internationales[175] avec un quai de 355 mètres pouvant accueillir un paquebot[176]. Les améliorations apportées au port en eaux profondes de Grande-Anse[177] sont de nature à attirer les compagnies minières œuvrant dans le Grand nord québécois. Le maire Jean Tremblay ajoute que « Le Saguenay-Lac-St-Jean, c'est la porte d'entrée du Plan Nord »[178]. Le 28 février 2013, les travaux de déboisement de la future ligne ferroviaire qui reliera le chemin de fer de Roberval-Saguenay au site portuaire de Grande-Anse débutaient après l'adoption du décret par le gouvernement du Québec[179].

Afin de répondre au nombre croissant de navires de croisières à Saguenay, (34 navires en 2014) le maire Jean Tremblay envisage une solution à savoir un quai de type « accordéon »[180].

Médias[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

Saguenay possède depuis 2010, son propre réseau d'information municipale sur le Web; villeenaction.ca On y retrouve des capsules vidéo servant à informer la population sur différents sujets à caractère municipal. Des hyperliens sont utilisables sur Facebook et Twitter. Depuis mars 2013, un réseau Wi-Fi est maintenant accessible gratuitement sur le territoire de Saguenay dans les principaux édifices municipaux[181].

Journaux imprimés[modifier | modifier le code]

Les citoyens de Saguenay peuvent accéder à différents journaux. Le Quotidien[182], Le Journal de Québec[183], Le Soleil[184], Le Devoir[185], The National Post[186], The Gazette[187], Le Progrès-Dimanche[188], Le Réveil[189], Le Courrier du Saguenay[190], Informe Affaires[191], ainsi que des publications de secteurs: La Pige[192], Le Lingot, Vortex, Le Kénogamien, L'Arvidien, Le Laterrois, Le Jonquièrois, Au Courant du Lac et La Vie d'Ici[193] qui célèbre son 30e anniversaire de publication en 2012.

Télévision[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Au niveau primaire et secondaire, les écoles publiques et francophones de Saguenay sont gérées par deux commissions scolaires, la Commission scolaire de la Jonquière et la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, qui comptent respectivement 11 015[194] et 11 048 élèves[195]. Ces chiffres comprennent les 38 établissements primaires, les 7 établissements secondaires et les 5 centres de formations professionnelles de la ville et des établissements des municipalités avoisinantes du Haut et du Bas-Saguenay. Hors du secteur public, on trouve dans le privé une école primaire de 160 élèves ; l’école apostolique de Chicoutimi, et une école secondaire de 1 100 élèves ; le Séminaire de Chicoutimi. Saguenay compte également une école primaire et secondaire de langue anglaise de 200 élèves ; l'École régionale Riverside qui est sous la responsabilité de la Commission scolaire Central Québec.

Au niveau collégial, Saguenay compte deux cégeps, celui de Jonquière et de Chicoutimi qui comptent ensemble 5 500 étudiants[196]. En plus d’offrir des programmes pré-universitaires et techniques semblables, chacun des établissements possèdent des programmes qui leur sont particuliers. Ainsi, par exemple, le Cégep de Jonquière offre une formation technique en Art et Technologie des Médias tandis que celui de Chicoutimi offre une technique en pilotage d'aéronefs.

C'est à Saguenay qu'est située l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), une université francophone du réseau de l’UQ qui compte 6 500 étudiants[196] et assure la formation de niveau universitaire. Seule université du Saguenay-Lac-Saint-Jean, elle accueille aussi des étudiants de partout au Québec et dans la Francophonie. Située près du centre-ville de Chicoutimi, son campus compte, en plus du pavillon principal, du pavillon sportif et du pavillon Alphonse-Desjardins, un pavillon de recherche sur le givrage, un pavillon de foresterie, de médecine, des Arts et le centre des technologies de l’aluminium.

Recherche[modifier | modifier le code]

Saguenay possède plusieurs composantes principales de la filière régionale de l'aluminium: le Centre québécois de recherche et de développement de l'aluminium (CQRDA), le Centre des technologies de l'aluminium de l'UQAC (CTA), le Centre universitaire de recherche sur l'aluminium (CURAL) ainsi que des programmes de formation collégiaux et gouvernementaux. Globalement, on retrouve à Saguenay, la plus grande concentration d'expertise en Amérique dans le domaine de l'aluminium.

En 2007, le gouvernement du Québec annonçait conjointement avec GÉNOME Québec, l'Université de Montréal, le Centre de santé et de services sociaux de Chicoutimi et l'UQAC, la création d'une biobanque spécialisée dans la recherche en génomique[197]. Le CSSS de Chicoutimi se spécialise aussi dans les travaux de recherche en médecine de première ligne et les maladies chroniques ainsi que la réadaptation des maladies neuromusculaires[198].

Culture[modifier | modifier le code]

Saguenay est une ville culturellement riche. Plusieurs spectacles d’envergure y sont présentés dont La Fabuleuse Histoire d'un royaume au Palais Municipal de La Baie. Cette pièce de théâtre, qui a déjà attiré environ un million de spectateurs depuis ses débuts en 1988[199], est un attrait touristique majeur pour la ville et la région. La ville compte également plusieurs compagnies de théâtre professionnelles dont Les Têtes Heureuses, La Rubrique, Les Amis de Chiffon, le Théâtre CRI (centre de recherche en interprétation), le Théâtre 100 Masques, La Tortue Noire, le Théâtre du Faux Coffre et Le Théâtre à Bout Portant. Le 24 août 2009, Saguenay recevait le titre de capitale culturelle du Canada 2010 par le gouvernement du Canada[200].

Saguenay possède 7 musées et centres d'interprétation, 14 salles de spectacles de 100 sièges et plus, 10 bibliothèques[110] municipales[201], 3 centres culturels, 18 écoles de formation en art, 35 organismes culturels de production et de diffusion, 3 spectacles à grand déploiement, 18 événements culturels majeurs et 19 ateliers et galeries d'art. La ville abrite le Conservatoire de musique du Québec à Saguenay, 3 écoles de musique privées (à Chicoutimi, Jonquière et La Baie) et l'Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Le 18 janvier 2012, le ministre Serge Simard annonçait l'octroi d'une aide financière de 2,4 millions de dollars du ministère de la Culture, de la Communication, et de la Condition Féminine pour le projet d’aménagement de l’École de danse Florence-Fourcaudot à Saguenay, dans l’arrondissement de Chicoutimi[202].

Le 7 mars 2012, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Madame Christine St-Pierre et le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune, Monsieur Serge Simard, en présence du maire de Saguenay Monsieur Jean Tremblay[203], annonçaient un investissement de 2,5 M$ pour la construction d'une nouvelle bibliothèque à Jonquière. D'autre part, trois ententes en développement culturel étaient annoncées pour les villes de Saguenay, Roberval et la MRC du Fjord-du-Saguenay[204].

Infrastructures sportives et de loisirs[modifier | modifier le code]

On retrouve sur le territoire de Saguenay 11 arénas[205], 3 terrains de soccer / football synthétiques, 6 piscines intérieures, 16 piscines extérieures, 4 terrains de golf, 2 centres de ski urbains et 4 centres de ski de fond. Au niveau loisirs, Saguenay possède 6 grands parcs urbains, 120 km de pistes cyclabes et piétonnières, des sentiers de motoneige et quad, 1 site de canoë-kayak, 3 sites de pêche blanche[206] et 2 sites de vélo de montagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://www.mamrot.gouv.qc.ca/pub/organisation_municipale/decret_population/decret_population.xls
  2. http://www.desjardins.com/fr/a_propos/etudes_economiques/conjoncture_quebec/etudes_regionales/eerslstj.pdf
  3. Jean-Marc Tremblay, « Jean Tremblay dresse un premier bilan positif », Le Réveil, 26 mai 2002, p. 4.
  4. http://www.ville.saguenay.qc.ca/pdf/industriecommerce/Portrait_socio-economique_Saguenay_2007.pdf
  5. Marc-Urbain Proulx, La trajectoire économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de sa capitale régionale : diagnostics, tendances et pronostics., Université du Québec à Chicoutimi,‎ 2006, 63 p.
  6. [1], Environnement Canada, consulté le 12 mars 2009
  7. http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/ToposWeb/fiche.aspx?no_seq=371249
  8. Consultation populaire. Chicoutimi ou Saguenay, Le Quotidien, 8 février 2002, p. 3.
  9. The population opts for Saguenay, Blueberry Connection, Vol. 3, no 4, June 2002, p. 1.
  10. Mélyssa Gagnon, « Dix ans après la fusion, le dossier du nom semble clos », Le Progrès-Dimanche, 6 novembre 2011, p. 3.
  11. http://www.courrierdusaguenay.com/Opinion/2011-11-16/article-2806306/Saguenay-10-ans-plus-tard-une-fusion-positive/1
  12. Mélanie Côté, « Un dossier réglé pour les Saguenéens », Le Quotidien, 5 novembre 2011, p. 2-3.
  13. Mélyssa Gagnon, « Saguenay domine l'espace médiatique », Le Progrès-Dimanche, 1er janvier 2012, p. 4.
  14. Commission de toponymie du Québec - Rivière Saguenay
  15. Denis Bouchard, « Une victoire de tous les citoyens », dans Le Quotidien, 26 novembre 2001, p. 4
  16. Denis Bouchard, « Surprise: Fabien Hovington accède au comité exécutif », Le Quotidien, samedi le 12 janvier 2002, p. 4.
  17. Catherine Delisle, « Jacques Fortin devient président », Le Quotidien, jeudi 10 janvier 2002, p. 6.
  18. Denis Bouchard, « Georges Bouchard prend la présidence », Le Quotidien, vendredi 11 janvier 2002, p. 6.
  19. Louis Tremblay, « Serge Simard devient le premier président », Le Quotidien, 9 janvier 2002, p. 3.
  20. Catherine Delisle, « L'histoire accueille la nouvelle ville », Le Quotidien, 19 février 2002, p. 3.
  21. Denis Bouchard, « Promotion Saguenay », Le Quotidien, samedi 31 août 2002, p. 15.
  22. Normand Boivin, « Fermeture de l'usine de Port-Alfred. Le maire en a gros sur le cœur », Le Quotidien jeudi 11 décembre 2003, p. 6.
  23. Stéphane Bégin, « Beaucoup moins de commandes », Le Progrès-Dimanche, 14 décembre 2003, p. A5
  24. Saguenay honoré, Le Quotidien, jeudi 24 février 2005, p. 16.
  25. « Jean Tremblay vainqueur », dans Le Quotidien, 7 novembre 2005, p. 1
  26. François St-Gelais, « Reconnaissance par Saguenay : Un grand jour pour les Métis », Le Quotidien,‎ 7 décembre 2005, p. 24
  27. Pont-Arnaud et Chute-Garneau cédés pour 1 $. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2006/05/17/002-barrages_saguenay.shtml
  28. Barrages hydrauliques. Pont-Arnaud et Chute-Garneau cédés pour 1 $.
  29. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2006/05/17/002-barrages_saguenay.shtml
  30. Louis Tremblay, « Modifications souhaitées au mode de taxation des barrages », Le Quotidien, samedi 11 juin 2011, p. 9.
  31. http://www.toutlemondeabord.com/index.html
  32. Roger Blackburn, « Saguenay remporte un prix provincial », Le Quotidien, mercredi 20 février 2008, p. 31.
  33. François St-Gelais, « Association internationale des maires francophones », Jean Tremblay sera conférencier, Le Quotidien, 26 septembre 2008, p. 6.
  34. Louis Tremblay, Jean Tremblay est couronné, Le Quotidien, 2 novembre 2009, p. 2-3.
  35. http://diffusion.saguenay.ca/
  36. Louis Tremblay, Place à Diffusion Saguenay, Le Quotidien, février 2010, p. 2.
  37. Isabelle Labrie, « Diffusion Saguenay obtient le feu vert », sur http://www.cyberpresse.ca, Le Quotidien,‎ 30 novembre 2010
  38. http://www.portailconstructo.com/actualites/ingenieurs_conseils_quebec_au_premier_plan_d%E2%80%99_vision_durable
  39. Stéphane Bégin, « Les citoyens rendent leur verdict », Le Quotidien,‎ 7 juin 2010, p. 3
  40. Patricia Rainvillel. « Prix coalition Bois Québec. Haute distinction pour Saguenay », Le Quotidien, 2 juin 2011, p. 16.
  41. Louis Tremblay, Saguenay et les citoyens d'Arvida honorés, Le Quotidien, 23 juin 2011, p. 27.
  42. Laura Lévesque, Qualité de vie. Saguenay gagne un prix, Le Quotidien, 16 septembre 2011, p. 2.
  43. Laura Lévesque, « Le premier prix provincial au CLD de Saguenay », Le Progrès-Dimanche, 20 novembre 2011, p. 25.
  44. http://villeenaction.com/Nouvelles/un-1er-prix-provincial-pour-le-cld-de-saguenay.html
  45. Pierre-André Normandin, « Les taxes municipales explosent au Québec », La Presse, lundi 28 novembre 2011, p. A1-A3.
  46. http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/201111/27/01-4472157-la-region-de-montreal-la-plus-taxee-au-quebec.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4472171_article_POS1
  47. Denis Villeneuve, « Discovery Air s'installe à Bagotville », Le Quotidien, mardi 20 décembre 2011, p. 11.
  48. http://www.lbr.ca/index.php?pageID=5&idA=17704
  49. Sophie Gauthier, « Les maires canadiens à Saguenay », Le Réveil, mardi 10 janvier 2012, p. 10.
  50. http://www.pm.gc.ca/fra/media.asp?category=5&pageId=48&id=4585
  51. http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2012/01/20120117-095944.html
  52. http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/actualites/201201/17/01-4486566-grande-anse-aurait-un-lien-ferroviaire-de-35-m.php
  53. http://www.umq.qc.ca/uploads/files/pub_autres/Etude_Nord_Quebec-2009.pdf
  54. http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/les-regions/201201/17/01-4486761-le-fer-de-chibougamau-ira-en-chine-par-saguenay-pas-quebec.php
  55. http://lereveil.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=222661&id=2058&classif=Derni%C3%A8re%20heure
  56. http://lereveil.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=223202&id=2058&classif=Nouvelles
  57. « 10 ans après la fusion Terminé l'esprit de clocher », Le Courrier du Saguenay, mercredi 8 février 2012, p. 1.
  58. Johanne de la Sablonnière, « La fusion a mis un terme aux guerres de clochers », Le Courrier du Saguenay, mercredi 8 février 2012, p. 4.
  59. Johanne de la Sablonnière, « ...et Jonquière n'a rien perdu », Le Courrier du Saguenay, mercredi 8 février 2012, p. 3.
  60. Mariane St-Gelais-Labrecque, « Une fusion très profitable », Le Courrier du Saguenay, mercredi 8 février 2012, p. 3.
  61. Le Courrier du Saguenay, « Arrondissement La Baie, une fusion bénéfique », 28 mars 2012, p. 23-29.
  62. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/02/21/002-port_saguenay-desserte-ferroviaire.shtml
  63. http://villeenaction.ca/component/option,com_youtube/Itemid,3/videoID,WUebymB3OV0/
  64. Katerine Belley-Murray, « Un grand tour de développement », Le Quotidien, mercredi 22 février 2012, p. 11.
  65. http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/actualites/201203/03/01-4502084-saguenay-rend-hommage-a-charles-bouchard.php
  66. http://www.courrierdusaguenay.com/Actualités/2012-03-23/article-2937905/Promotion-Saguenay-investit-dans-un-centre-technique-et-technologique/1
  67. Denis Villeneuve, « Une pluie de subventions », Le Quotidien, samedi 24 mars 2012, p. 8.
  68. Myriam Gauthier, « Le centre multisport verra le jour en 2013 », Le Quotidien, samedi 21 avril 2013, p. 18.
  69. http://www.lapresse.ca/actualites/201205/04/01-4522189-inauguration-du-nouveau-siege-social.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_le-quotidien-du-jour_327_section_POS4
  70. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201205/09/01-4523473-a-saguenay-pour-apprendre.php
  71. http://argent.canoe.ca/lca/affaires/quebec/archives/2012/05/saguenay-decouvre-une-nappe-phreatique-envergure.html
  72. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201205/29/01-4529796-film-promotionnel-sur-saguenay.php
  73. http://villeenaction.ca/component/option,com_youtube/Itemid,3/from,247B5657B7B9347B/videoID,-fRZYico_eE/
  74. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/06/12/007-horst-pistevelo-saguenay.shtml
  75. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201206/28/01-4538988-un-cadeau-du-ciel.php
  76. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/sports/201206/28/01-4539112-le-groupe-de-pierre-marc-bouchard-concretise-son-avance.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_en-manchette_322_section_POS1
  77. http://villeenaction.ca/Nouvelles/gestion-des-sags-un-nouveau-groupe-est-choisi.html
  78. http://villeenaction.ca/Nouvelles/arvida-officiellement-designe-lieu-historique-du-canada.html
  79. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/06/29/006-lieu-historique-sainte-therese.shtml
  80. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/sports/actualite-sportive/201206/30/01-4539700-cest-saguenay.php
  81. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/sports/201210/12/01-4582586-une-question-de-commandites.php
  82. http://villeenaction.ca/component/option,com_youtube/Itemid,3/videoID,e4Jd9onyKvo/
  83. http://www.courrierdusaguenay.com/Actualites/2012-07-26/article-3040049/Un-centre-multiservice-de-3,5M$-construit-a-Shipshaw/1
  84. http://www.oeuvresduprince.ca/news-detail/la-ville-de-saguenay-quebec-a-remporte-le-prix-prix-du-prince-de-galles/
  85. http://www.heritagecanada.org/fr/participer/prix/laur%C3%A9ats-de-2012
  86. http://villeenaction.ca/component/option,com_youtube/Itemid,3/videoID,NZVFT3RubTQ/
  87. « Mouvement coopératif. Saguenay affirme son soutien », Le Quotidien, 4 octobre 2012, p. 22.
  88. http://www.courrierdusaguenay.com/Economie/2012-10-03/article-3092038/Saguenay-appuie-le-mouvement-cooperatif/1
  89. http://www.cfib-fcei.ca/cfib-documents/rr3274f.pdf
  90. http://www.journaldequebec.com/2012/12/10/lun-des-plus-beaux-au-monde
  91. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201301/03/01-4608207-saguenay-plus-dynamique-que-jamais.php
  92. http://research.cibcwm.com/economic_public/download/metro_monitor.pdf
  93. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/arts-spectacles/201301/17/01-4612462-un-coup-doeil-impressionnant.php
  94. http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeux_du_Qu%C3%A9bec
  95. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201303/01/01-4627059-une-maree-de-fierte.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_en-manchette_322_section_POS1
  96. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201303/16/01-4631791-saguenay-le-meilleur-accueil-au-monde.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_en-manchette_322_section_POS1
  97. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201305/14/01-4650919-la-region-se-couvre-dor.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_en-manchette_322_section_POS1
  98. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=OaNFNiWT-bM#!
  99. http://argent.canoe.ca/nouvelles/retraite-saguenay-sentend-avec-ses-employes-15052013
  100. http://www.courrierdusaguenay.com/Actualit%C3%A9s/2013-05-20/article-3252574/Jeux-de-la-francophonie-a-Saguenay-Objectif-2017/1
  101. http://www.umq.qc.ca/nouvelles/actualite-municipale/remise-des-prix-du-carrefour-action-municipale-et-famille-2013-29-05-2013/
  102. http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2013/05/20130527-122416.html
  103. http://www.cecobois.com/prixdexcellence/laureats-2013/batiment-institutionnel-de-plus-de-1000m2
  104. http://ville.saguenay.ca/fr/decouvrir-saguenay/patrimoine/historique/chroniques
  105. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201306/19/01-4662991-les-prix-du-patrimoine-a-saguenay.php
  106. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/130911/dq130911b-fra.pdf
  107. http://www.lapresse.ca/le-soleil/sports/remparts/201309/27/01-4694188-les-sags-aussi-lorgnent-lorganisation-de-la-coupe-memorial-en-2015.php
  108. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201310/01/01-4695118-hommage-a-acces-bleuets.php
  109. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201310/17/01-4700862-un-prix-azimut-pour-promotion-saguenay.php
  110. a et b http://www.journaldequebec.com/2013/10/16/la-bibliotheque-la-plus-technologique-au-quebec
  111. http://www.newswire.ca/fr/story/1245725/classement-2013-de-la-fcei-des-villes-entrepreneuriales-au-canada-saguenay-parmi-les-meilleures-grandes-villes
  112. http://www.cfib-fcei.ca/cfib-documents/rr3307f.pdf
  113. http://fr.canoe.ca/infos/regional/politiquemunicipale/archives/2013/11/20131103-222710.html
  114. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2013/11/29/004-nordia-centre-appel-emplois.shtml
  115. Un incendie force la fermeture du pont Dubuc [archive], sur http://www.radio-canada.ca [archive], Société Radio-Canada, 10 décembre 2013
  116. http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2013/12/20131215-131241.html [archive]
  117. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201312/15/01-4721192-pont-dubuc-ferme-une-semaine-encore.php [archive
  118. http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2013/12/19/002-point-fermeture-pont-dubuc.shtml
  119. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201312/19/01-4722513-le-pont-dubuc-rouvre-vendredi.php
  120. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201312/23/01-4723635-retour-a-la-normale-sur-le-pont-dubuc.php
  121. un investissement de 16 M$ pour la construction d'un édifice qui permettra de regrouper sur un même site, au centre-ville d'Arvida, les quelque 140 employés de Revenu Québec desservant la région.
  122. http://www.journaldequebec.com/2014/03/04/denis-coderre-rend-visite-a-jean-tremblay
  123. http://www.fil-information.gouv.qc.ca/Pages/Article.aspx?aiguillage=ajd&type=1&idMenuItem=1&idArticle=2203043404
  124. http://www.courrierdusaguenay.com/Culture/2014-03-04/article-3634116/La-bibliotheque-d%26rsquo%3BArvida-sera-revampee-a-la-hauteur-de-3,5-M$/1
  125. http://www.cruisesaintlawrence.com/FR/Communiques/273/Cruise-Shipping-Miami-2014-Le-Saint-Laurent-se-demarque-sur-la-scene-mondiale.aspx
  126. http://villeenaction.ca/index.php/nouvelles/1453-saguenay-meilleur-accueil-au-monde-pour-la-3ieme-annee
  127. http://www.journaldequebec.com/2014/06/13/saguenay-la-ville-la-moins-chere
  128. http://www.journaldequebec.com/2014/06/16/jean-tremblay-furieux-contre-investissement-quebec
  129. http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/ressources-naturelles/projet-de-7-milliards-au-saguenay-pour-exporter-du-gaz-naturel-liquefie/570068
  130. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201406/19/01-4777390-une-projet-de-7-g-sur-la-table.php
  131. http://www.plannord.gouv.qc.ca/
  132. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201409/08/01-4798254-un-colloque-sur-le-plan-nord.php
  133. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201411/10/01-4817545-couillard-au-delta-aujourdhui.php
  134. http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2014/12/01/005-construction-motel-industriel.shtml
  135. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201412/19/01-4829784-prolongation-jusquen-2020.php
  136. http://www12.statcan.gc.ca/nhs-enm/2011/dp-pd/prof/details/page.cfm?Lang=F&Geo1=CSD&Code1=2494068&Data=Count&SearchText=Saguenay&SearchType=Begins&SearchPR=01&A1=Religion&B1=All&Custom=&TABID=1
  137. http://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2011/dp-pd/prof/details/page.cfm?Lang=F&Geo1=CMA&Code1=408&Geo2=PR&Code2=24&Data=Count&SearchText=Saguenay&SearchType=Begins&SearchPR=01&B1=All&Custom=&TABID=1
  138. Institut de la statistique du Québec, « Estimation de la population des municipalités de 15 000 habitants et plus au 1er juillet des années 2006-2008 », Gouvernement du Québec,‎ 20 avril 2009 (consulté le 22 avril 2009)
  139. http://www12.statcan.ca/census-recensement/2011/as-sa/fogs-spg/Facts-cma-fra.cfm?LANG=Fra&GK=CMA&GC=408
  140. http://www.ville.saguenay.qc.ca/maville/Conseil+municipal+et+d%27arrondissement?lang=fr
  141. a et b « Prière à l'hôtel de ville : Deuxième journée d'audience à Saguenay », sur Radio-Canada.ca,‎ 1er avril 2009 (consulté le 1er avril 2009)
  142. Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles. Rapport final intégral, p. 21
  143. François Saint-Gelais. La prière récitée avant la séance, Le Quotidien, 7 octobre 2008.
  144. http://www.ville.saguenay.qc.ca/pdf/industriecommerce/Repositionnement_de_Saguenay.pdf
  145. Patricia Rainville, Une ville méconnaissable dans quatre ans, Le Quotidien, 23 octobre 2009, p. 15.
  146. Virage économique, Le Quotidien, 27 août 2010, p. 10.
  147. Claude Côté, « Saguenay vogue vers le succès », Industrie & Commerce, octobre-novembre 2011, p. 3-5.
  148. François Hains, Nancy Bourgeois, « Saguenay, une ville en changement », Urbanité, automne 2011, p. 36-38.
  149. Jean Brindamour, « Les petites centrales électriques. Au service du développement régional », CONSTATS, octobre 2012, no 21, p. 19-23.
  150. Louis Tremblay, Les trois axes de Promotion Saguenay, Le Quotidien, 27 août 2010, p. 7.
  151. http://lereveil.canoe.ca/webapp/sitepages/content.asp?contentid=180830&id=2058
  152. Marc St-Hilaire, « Une centrale sur la Shipshaw », Le Quotidien, Saguenay,‎ 10 septembre 2010 (lire en ligne)
  153. Sophie Gauthier, « Saguenay souhaite opérer une troisième minicentrale », Le Réveil, mardi 12 juin 2012, p. 7.
  154. Andrée-Anne Duchesne, « La ville prévoit des terrains pour les grandes entreprises », Le Réveil, mardi 3 janvier 2012, p. 3.
  155. Andrée-Anne Duchesne, « Nous voulons développer rapidement nos parcs industriels », Le Réveil, mardi 3 janvier 2012, p. 2.
  156. Michel Munger, « Rio Tinto Alcan lance finalement sa technologie AP60 », ARGENT,‎ 14 décembre 2010 (lire en ligne)
  157. http://www.stat.gouv.qc.ca/regions/profils/profil02/econo_fin/conj_econo/cptes_econo/rev02_mrc.htm
  158. http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/comptes-economiques/comptes-production/pib-regional-2013.pdf
  159. Yves Ouellet Alain Dumas, En croisière sur le St-Laurent et le Saguenay, Les Éditions de l'Homme, 2008, 191 pages.
  160. Saguenay, port d'escale
  161. « Davantage de croisière dans le fjord », La Presse, samedi 31 mars 2012, Voyage Québec, p. 18.
  162. Stéphane Bégin, « Saison 2012 au quai d'escale, vitesse de croisière », Le Quotidien, mercredi 28 mars 2012, p. 2-3.
  163. http://www.youtube.com/watch?v=Jo45VG3PBgw
  164. Élisabeth Dupont, « Saguenay a son film promotionnel », Le Réveil, mardi 5 juin 2012, p. 7.
  165. Le Cobalt Co50 sera assemblé à Saguenay, Le Quotidien 18 janvier 2011, p. 2.
  166. a et b http://emplois.saguenay.ca/
  167. CLD de Saguenay, Saguenay en chiffres, édition 2010-2011.
  168. MapArt 2008, p. 392, 393
  169. Stéphane Bégin, « Dufour nommé sur le conseil », Le Quotidien, jeudi 22 décembre 2011, p. 9.
  170. « Liaison Gatineau-Bagotville », Le Quotidien, vendredi 27 janvier 2012, p. 14.
  171. http://www.courrierdusaguenay.com/Actualites/2012-01-26/article-2876960/Bagotville-Gatineau-en-75-minutes/1
  172. http://www.ccsaguenay.ca/File/Etude%20Impact%20Socio-Economique_Escadre%20Saguenay_Rapport%20final_01%20avril%202012%20(3).pdf
  173. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201306/21/01-4664017-un-equipement-unique-au-canada.php
  174. Jean Brindamour, « Saguenay sur la carte du monde. Le port d'escale pour bateaux de croisières », CONSTATS, avril 2013, no 23, p. 28-32.
  175. Stéphane Bégin, « Étude pour le compte de Tourisme Québec. Bonne impression », Le Quotidien, mardi 10 mars 2012, p. 3.
  176. http://www.portsaguenay.ca/index.php?page=17&lang=fr
  177. http://www.portailconstructo.com/actualites/desserte_ferroviaire_au_terminal_maritime_grande_anse_audience_publique_23_mai
  178. Marcel Martel, « Nord québécois. Une réponse à la pression mondiale sur les ressources naturelles », Magazine 49e Parallèle, vol. 1, no 2, hiver 2013, p. 38-41.
  179. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201302/28/01-4626593-les-travaux-debutent.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_en-manchette_322_section_POS4
  180. http://www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201402/10/01-4737424-le-maire-envisage-un-quai-accordeon.php
  181. Johanne de la Sablonnière, « Wi-Fi s'étend à Saguenay », Le Courrier du Saguenay, 10 avril 2013, p. 3.
  182. http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/
  183. http://www.journaldequebec.com/
  184. http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/
  185. http://www.ledevoir.com/
  186. http://www.nationalpost.com/index.html
  187. http://www.montrealgazette.com/index.html
  188. http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/progres-dimanche/
  189. http://lereveil.canoe.ca/webapp/sitepages/
  190. http://www.courrierdusaguenay.com/
  191. http://www.informeaffaires.com/
  192. http://www.lapige.qc.ca/atm/
  193. http://laviedici.com/
  194. http://www.csjonquiere.qc.ca/page_csdlj.php?id=50
  195. http://www.csrsaguenay.qc.ca////web/document/U110//Portrait20082009.pdf
  196. a et b http://www.ville.saguenay.qc.ca/industriecommerce/Profil+de+Saguenay/profilSaguenay/profil_education.htm
  197. Katerine Belley-Murray, « Projet structurant à portée internationale, L'horizon infini de la biobanque », Le Quotidien, mardi 25 octobre 2011, p. 21.
  198. http://www.csss-chicoutimi.qc.ca/Enseignementetrecherche/Larecherche/tabid/4042/language/fr-CA/Default.aspx
  199. Christiane Laforge. Elle compte plusieurs festivals d'envergure dont le festival international des rythmes du monde, ManiganSes - le festival international de la marionnette et REGARD sur le court métrage au Saguenay. Un million c'est pas peu dire : Jean-Eudes Simard est fier, Cyberpresse.ca, 7 août 2008. Page consultée le 27 août 2008.
  200. http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/arts-spectacles/201002/03/01-945820-saguenay-capitale-culturelle-2010-creer-ici-pour-les-gens-dici.php
  201. Mélyssa Gagnon, « Construction d'une bibliothèque à Jonquière. Les premiers contrats octroyés », Le Quotidien, mercredi 21 décembre 2011, p. 8.
  202. http://www.cyberpresse.ca/le-quotidien/arts-spectacles/201201/19/01-4487358-un-nouveau-temple-de-la-danse.php
  203. http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/2012/03/07/003-quebec-bibliotheque-jonquiere.shtml
  204. http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Mars2012/07/c2463.html
  205. http://villeenaction.ca/Nouvelles/le-nouvel-arena-de-la-baie-prend-forme.html
  206. http://www.pecheblanchedufjord.com/

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Camil Girard & Normand Perron, Histoire du Saguenay-Lac-St-Jean, Collection Les régions du Québec, Québec, IQRC, 1989, 665 pages.
  • Dany Côté, Histoire de Kénogami: camériste de l'industrie 1912-1975, Chcoutimi, Société Historique du Saguenay, Publication no 52, Chicoutimi, 2007, 159 pages.
  • Guy Coutu, Chicoutimi, 150 ans d'images, Chicoutimi, 1992, 317 pages.
  • Les six grandes villes-centres partenaires du développement du Québec. Mémoire au premier ministre du Québec Monsieur Lucien Bouchard, mars 1997, 21 pages.
  • Lorenzo Angers, Chicoutimi: poste de traite 1676-1856, Montréal, Leméac, 123 pages.
  • Louise Bouchard & Danny Côté, Arrondissement Jonquière: cœur industriel, Cahiers Saguenayensia, Histoire des municipalités, Études et documents no 9, Chicoutimi, Société Historique du Saguenay, 44 pages.
  • Luc Noppen Lucie K Morisset, Ville de La Baie Un héritage entre nature et culture, MCC, 1998, 127 pages.
  • Russel Bouchard, Chicoutimi Guide d'excursion et d'interprétation du patrimoine, Ministère des affaires culturelles, 1992, 66 pages.
  • Russel Bouchard, Histoire de Chicoutimi: la fondation 1842-1893, Chicoutimi-Nord, 1992, 241 pages.
  • Russel Bouchard, Histoire de Jonquière: cœur industriel du Saguenay-Lac-St-Jean. Des origines à 1997, Chicoutimi-Nord, 1997, 544 pages.
  • Russel Bouchard, La communauté métisse de Chicoutimi: fondements historiques et culturels, Chicoutimi, 2005, 153 pages.
  • Russel Bouchard, Le Peuple Métis de la Boréalie: évocation de textes fondateurs, Chik8timitch, Québec, Cornac, 2008.
  • Russel Bouchard, Une histoire de la navigation sur le Saguenay, Chicoutimi, 2009, 417 pages.
  • MapArt, Canada back road atlas / atlas des rangs et chemins, Oshawa, Ontario, MapArt Publishing,‎ 2008, 702 p. (ISBN 978-1-55368-614-9)
  • Sergieh F. Moussally, Le regroupement municipal des villes du Saguenay: son objet ultime et sa raison d'être, dans Organisations & territoires, vol. 13, no 2, printemps-été 2004, p. 133-138. http://classiques.uqac.ca/desintegration/moussaly_Sergieh_F/regroupement_saguenay_villes/regroupement_saguenay_villes.pdf
  • SIDAC Centre-Ville de Chicoutimi, Nos souvenirs prennent vitrines, Chicoutimi 1992, 58 pages.
  • Yves Ouellet, Alain Dumas, « Saguenay une ville nature », Québec magazine, no 25, vol. 4 no 6, novembre-décembre 2006, 20 pages.
  • Marc-Urbain Proulx, Territoires et développement, La richesse du Québec, PUQ, 2011, 445 pages.
  • Lajoie-Chamberland, Jules & Théorêt, Jean-François, « Stratégie maritime. Quelles retombées pour les municipalités? », URBA, novembre 2014, volume 35, no 4, pp. 14-25.
  • Ville de Saguenay, Arvida la ville construite en 135 jours, 2002, 46 pages.
  • Ville de Saguenay, Regards sur Saguenay, d'hier à demain, Saguenay, 2008, 146 pages.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]