Buse variable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Buse variable (Buteo buteo) est une espèce de rapaces diurnes de la famille des Accipitridés aux formes lourdes, au bec et aux serres faibles. Elle est souvent confondue avec le milan noir qui lui a la queue échancrée ; la buse, elle, a la queue arrondie.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce comprend les sept sous-espèces suivantes :

  • Buteo buteo bannermani Swann 1919 du Cap-Vert, parfois traitée comme une espèce à part entière, la Buse du Cap-Vert ;
  • Buteo buteo buteo (Linnaeus) 1758 en Europe ;
  • Buteo buteo harterti Swann 1919 à Madère, se distinguant peu de la sous-espèce buteo ;
  • Buteo buteo insularum Floericke 1903 aux Îles Canaries ;
  • Buteo buteo menetriesi Bogdanov 1879 dans le Caucase ;
  • Buteo buteo pojana (Savi) 1831 ;
  • Buteo buteo vulpinus (Gloger) 1833 dans l'est de l'Eurasie, migratrice "longue distance" excepté pour les individus vivant dans l'Himalaya, aussi appelée Buse de Russie, elle piaule et sa voix est plus rauque que celle de sa cousine variable

Autres sous-espèces reconnues par certains auteurs :

  • Buteo buteo rothschildi Swann, 1919 aux Açores, reconnue par Clements (6e édition, révision 2009) ;
  • Buteo buteo arrigonii Picchi, 1903 en Corse et Sardaigne, reconnue par Clements (6e édition, révision 2009) ;
  • Buteo buteo refectus Portenko, 1935 en Asie, reconnue par Clements (6e édition, révision 2009), Howard & Moore ; pour le Congrès ornithologique international, cette sous-espèce est l'espèce à part entière Buteo burmanicus ;
  • Buteo buteo japonicus Temminck & Schlegel, 1844 en Asie, reconnue par Clements (6e édition, révision 2009), Howard & Moore ; pour le Congrès ornithologique international, cette sous-espèce est l'espèce à part entière Buteo japonicus.

Description[modifier | modifier le code]

La buse variable a une taille d'environ 50 à 55 cm de long, la largeur de ses ailes est de 46 à 58 cm pour une envergure de 110 à 130 cm.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

La buse variable se nourrit essentiellement de rongeurs, de reptiles, d'insectes et de petits oiseaux. C'est donc un oiseau carnivore. Mais lorsque survient l'hiver, la buse voyant ses sources de nourriture réduites peut se nourrir de charognes[1]. La buse est en quelque sorte un oiseau opportuniste.

Répartition, habitat[modifier | modifier le code]

Carte de répartition de l'espèce. En vert foncé : zone d'habitat permanent ; en bleu : zone d'hivernage ; en vert clair : zone de nidification

C’est un oiseau que l'on rencontre en Europe centrale et une partie de l'Asie.

Les buses nichent dans les arbres, mais n'y dorment pas, elles le feront quand elles auront leurs petits (elles pondent deux à quatre œufs (blancs) par an), souvent le nid est fabriqué à même le sol, en attendant elles dorment sur des branches. On peut aussi en observer aux abords des grandes villes.

Un oiseau de cette espèce a été trouvé fin mars 2006 à Berlin/Allemagne atteint du virus H5N1.

Protection[modifier | modifier le code]

Bien que sa forte densité en France soit incontestable, la Buse variable bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Oiseaux.net fiche Buse Variable