Embranchement (biologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Embranchement et Phylum (homonymie).

En systématique, l'embranchement (ou phylum) est le deuxième niveau de classification classique des espèces vivantes.

Un embranchement a été défini originellement comme correspondant à un plan d'organisation particulier.

Embranchement et division sont synonymes mais ne sont pas utilisés dans les mêmes règnes.

La systématique linnéenne se rapproche de la systématique phylogénétique qui s'efforce d'être plus proche des liens de parenté génétiques entre les espèces, en utilisant les outils de la cladistique.

Terminaisons grecques indiquant le rang[modifier | modifier le code]

Le nom des embranchements se termine par le suffixe -phyta chez les plantes et algues et -mycota chez les champignons.

Pour le règne animal, des suffixes par défaut sont seulement mis en place en dessous du rang de super-famille (ICZN article 27.2).

Liste des embranchements[modifier | modifier le code]

Règne animal[modifier | modifier le code]

Phylum espèces décrites
Acanthocephala environ 1 150 (vers parasites)
Acoelomorpha environ 400 (vers marins microscopiques)
Annelida environ 20 000 (vers segmentés ; sangsue, lombric…)
Arthropoda plus de 1 134 000 (insectes, crustacés, arachnides, myriapodes)
Brachiopoda environ 300 (« coquillages » marins)
Ectoprocta ou Bryozoa environ 5 000 (animaux marins produisant de la matière calcaire)
Chaetognatha environ 100 (vers marins, constituant du zooplancton)
Chordata plus de 100 000 (vertébrés, amphioxus…)
Cnidaria environ 11 000 (coraux, anémone de mer, hydres…)
Ctenophora environ 100 (organismes marins ayant des cils locomoteurs)
Cycliophora 3 (organismes marins microscopiques)
Echinodermata environ 7 000 (oursins, étoiles de mer, concombres de mer…)
Echiura environ 140 (vers marins) Appartient aux Annélides (perte secondaire de la métamérie)
Entoprocta environ 150 (vers marins)
Gastrotricha environ 690 (vers marins)
Gnathostomulida environ 100 (vers marins)
Hemichordata environ 100 (vers marins)
Kinorhyncha environ 150 (invertébrés marins)
Loricifera environ 120 (organismes marins microscopiques)
Micrognathozoa 1 (Limnognathia)
Mollusca 112 000 (bivalves, escargots, pieuvres, limaces…)
Nematoda environ 25 000 (vers ronds non segmentés : filaire de Bancroft, oxyure, ascaris…)
Nematomorpha environ 320 (vers non-segmentés cylindrique parasites d'arthropodes)
Nemertea environ 1 200 (vers possédant une trompe, presque tous marins)
Onychophora environ 200 ("vers" à patte)
Orthonectida environ 30 (organismes marins)
Phoronida 20 (espèces marines)
Placozoa 1 (Trichoplax)
Plathelminthes environ 25 000 (vers plats : ver solitaire, douve du foie, planaire…)
Porifera plus de 8 000 (éponges)
Priapulida 17 (vers marins possédant une trompe épineuse extensible)
Rhombozoa 75 (parasites de céphalopodes)
Rotifera environ 2 000 (organismes aquatiques munis de cils vibratiles)
Sipuncula 144 à 320 (vers marins) Appartient aux Annélides (perte secondaire de la métamérie)
Tardigrada plus de 1 000 (tardigrades)
Xenoturbella 2 (vers marins)
TOTAL: 35 2 000 000-

Règne végétal (Photosynthèse)[modifier | modifier le code]

Règne des Mycota ou des Fungi (Champignons)[modifier | modifier le code]

Remarque : Les phycomycètes font maintenant partie des protistes.

Bactéries[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]