Détroit de Gibraltar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Détroit de Gibraltar
Image satellite du détroit de Gibraltar.
Image satellite du détroit de Gibraltar.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de l'Espagne Espagne
Maroc Maroc
Gibraltar Gibraltar (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)
Géographie physique
Type Détroit
Localisation Mer Méditerranée
Océan Atlantique
Coordonnées 35° 58′ 18″ N 5° 29′ 09″ O / 35.971667, -5.485833 ()35° 58′ 18″ Nord 5° 29′ 09″ Ouest / 35.971667, -5.485833 ()  
Subdivisions Baie de Gibraltar
Largeur
· Minimale 14,4 km
Profondeur
· Maximale 300 m

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Détroit de Gibraltar

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Détroit de Gibraltar

Le détroit de Gibraltar (en arabe : مضيق جبل طارق, en anglais Strait of Gibraltar, en espagnol Estrecho de Gibraltar) est situé au sud de l'Espagne, au nord du Maroc, à l'est de l'océan Atlantique, à l'ouest de la mer Méditerranée. C'est le seul passage maritime entre l'océan Atlantique et la mer Méditerranée. Il est large de 14,4 km et d'une profondeur d'environ 300 m. Le détroit est considéré comme faisant partie des eaux internationales. Dans l'Antiquité ce détroit était appelé « les colonnes d'Hercule », mais il doit son nom de Gibraltar à une déformation du mot arabe jebel Tarik qui signifie "montagne de Tarik", ce dernier étant le prénom du général musulman Tariq ibn Ziyad, qui, en avril 711, franchit le détroit pour conquérir la péninsule Ibérique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le détroit de Gibraltar, vu en 3D. À gauche l'Espagne, à droite, le Maroc

Le Rocher et la ville de Gibraltar, qui donnent leur nom au détroit, se trouvent sur une très étroite péninsule, sur la rive européenne, à l'entrée est du détroit. À l'ouest, le détroit débouche dans le golfe de Cadix, qui s'ouvre largement sur l'Atlantique. À l'est, au contraire, le golfe d'Algésiras est plus fermé, large d'une centaine de kilomètres environ, et long de près de deux cents. Les plaques tectoniques européenne et africaine s'y rapprochent au rythme d'un centimètre par an[1].

La Méditerranée étant une mer quasi fermée, qui subit une évaporation importante, le courant dominant dans le détroit va de l'Atlantique vers la Méditerranée en surface, mais il existe en permanence un courant inverse plus faible en profondeur. Ces courants marins opposés s'y rencontrent violemment, rendant la navigation dangereuse. La limite entre les eaux de l'Atlantique et de la Méditerranée (en termes de température et de salinité notamment) se situe loin vers l'est, presque tout le golfe d'Algésiras est atlantique de ce point de vue.

Sur le plan hydrographique, le détroit de Gibraltar est délimité dans l'océan Atlantique par une ligne droite reliant le cap Trafalgar, en Espagne, au cap Spartel, ou Ras Spartel, au Maroc (45 km) ; et en Méditerranée, par une ligne droite reliant la Punta de Europa, à Gibraltar, au nord, et la Punta Almina, à Ceuta, au sud (24 km). Le détroit est en théorie partagé entre les eaux territoriales des États riverains, l'Espagne, le Maroc et le Royaume-Uni, mais il est en fait soumis à un régime juridique particulier, qui en fait une voie internationale[2].

Sa longueur est de 14,4 km dans sa partie la plus étroite entre punta de Oliveros (Espagne) et point Cires (Maroc)

Liaisons est-ouest[modifier | modifier le code]

Bateau entrant dans la Méditerranée par le détroit de Gibraltar

Le détroit est la deuxième voie maritime la plus utilisée derrière la Manche[3]. Il est franchi annuellement par environ 100 000 navires[3]. Sa position a une très grande importance stratégique au moins depuis la fin du Moyen Âge, un commerce par la mer s'est établi entre l'Europe du Nord et l'Italie. La ville de Gibraltar est une colonie du Royaume-Uni depuis le traité d'Utrecht, en 1713, ce qui a permis à la flotte britannique d'asseoir sa suprématie navale en Méditerranée à partir du XIXe siècle. Le détroit est devenu encore plus stratégique lors du percement du canal de Suez en 1869. Depuis lors, il permet le passage de l'Atlantique non seulement vers la Méditerranée, mais aussi vers l'océan Indien, évitant la longue route du cap de Bonne-Espérance. La ville de Gibraltar a donc longtemps été une base navale britannique, mais elle a été fortement réduite depuis la fin de la guerre froide. Néanmoins, elle demeure encore aujourd'hui une base importante pour l'OTAN. De son côté, l'Espagne possède la ville de Ceuta, sur la rive marocaine du détroit. Conquise en 1415 par le Portugal, elle est passée à l'Espagne sous le règne de Philippe II, lorsqu'il fut roi des deux pays. Gibraltar est revendiquée par l'Espagne et Ceuta par le Maroc. La navigation maritime dans le détroit est régulée par un dispositif de séparation du trafic.

Liaisons nord-sud[modifier | modifier le code]

Photo du détroit depuis la navette spatiale Endeavour, Espagne à gauche et Maroc à droite

Le détroit sépare aussi l'Europe de l'Afrique. Des transbordeurs rapides et classiques assurent la liaison, pour le passage des personnes et des véhicules. C'est un point de passage de l'immigration clandestine vers l'Europe, surtout depuis que, d'une part la croissance de l'Espagne au cours des années 1980 en a fait une destination de l'immigration, d'autre part parce que la disparition des contrôles aux frontières intérieures de l'Union européenne (Acte unique et la convention de Schengen) en fait une porte d'entrée de l'Union entière. L'immigration peut se faire via Ceuta, enclave européenne en Afrique. L'Espagne a très fortement renforcé la frontière à partir de 1999[4]. L'immigration se fait aussi par traversée du détroit, parfois sur des embarcations de fortune (dénommée patera), causant de nombreux morts. Le chiffre fait l'objet d'une polémique : il est d'au moins plusieurs dizaines par an, mais certains parlent de milliers. La situation est similaire sur deux autres détroits donnant accès à l'Europe Occidentale, le détroit de Sicile, entre la Tunisie et la Sicile, et le canal d'Otrante à l'entrée de la mer Adriatique, entre l'Albanie et l'Italie.

Le percement ou la construction d'un lien fixe est une idée récurrente depuis le début des années 1980. Un accord entre l'Espagne et le Maroc a été signé le pour une étude sur la construction d'un tunnel ferroviaire sous le détroit.

Article détaillé : Tunnel de Gibraltar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Bousquet, Docteur ès-Sciences, Maître de conférences honoraire - Université de Montpellier, « La fermeture de la Méditerranée », Centre Multimédia Cebenna
  2. Jean-René Vanney, Loïc Ménanteau, Géographie du golfe ibéro-marocain, Casa de Velázquez, 2004, p. 41.
  3. a et b José Bejarano, « Gibraltar. Trop étroit détroit », Courrier international, 28 décembre 2007. [lire en ligne]
  4. http://www.migrationinformation.org/Feature/display.cfm?id=605

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres détroits[modifier | modifier le code]