Hivernage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hivernage consiste en une période d'activité ralentie durant la saison hivernale. Le verbe qui lui correspond est hiverner.

L'hivernage ne doit pas être confondu avec l'hivernation qui désigne la somnolence hivernale chez certains animaux.

L'hivernage ne doit pas être confondu non plus avec l'hibernation, qui consiste en une léthargie complète ou partielle des organismes vivants, même si rien n'empêche (théoriquement) de passer un hivernage en hibernation.

Hivernage des humains[modifier | modifier le code]

Ce terme est principalement utilisé pour l'activité humaine :

  • Lorsque des scientifiques passent l'hiver sur une île Arctique ou Antarctique pour y étudier le climat et la faune.
  • Lorsqu'un bateau est pris par les glaces d'un des pôles, et que son équipage y reste pour passer l'hiver. Un tel hivernage est souvent forcé, parfois volontaire (à des fins de recherche scientifique).
  • Lorsque les habitants des régions polaires font des réserves (vivres, chauffage…) en prévision de la mauvaise saison.
  • Lorsqu'un bateau de plaisance est immobilisé au port durant la mauvaise saison.

Hivernage des animaux[modifier | modifier le code]

Bien que les mammifères, eux aussi, fassent de telles réserves (sous forme de graisse corporelle ou de provisions de graines), on utilise rarement ce terme pour eux.

Par contre, les oiseaux migrateurs hivernent sur certains sites au terme de leur migration automnale. On entend donc ici l'hivernage comme une période de ravitaillement en attendant le retour vers les sites de nidification.

Hivernage des plantes[modifier | modifier le code]

On parle aussi d'hivernage pour des plantes comme l'hévéa qui donne moins de latex en hiver.

Hivernage ou saison des pluies[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]